Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

organisation d'une expédition archéologique

  1. batmaninpwt

    Date d'inscription
    avril 2009
    Messages
    2

    organisation d'une expédition archéologique

    Bonjour,

    Dans le cadre de l'écriture d'un roman je m'intéresse au monde de l'archéologie, et plus particulièrement, aux difficultés qui peuvent se présenter lors de la préparation et de la conduite d'une expédition.


    Etant profane je suis à la recherche d'étudiants ou peut-être même d'archéologues susceptibles de m'éclairer.

    Voici les diverses questions que je me pose :

    1 / Quel est le processus à suivre ? Des recherches (peut-être après la rédaction d'une thèse) validées par une instance universitaire ? Combien de temps en moyenne faut-il pour monter un projet cohérent ?

    2 / Faut-il se soumettre au contrôle d'une quelconque institution gouvernementale en France ? Ou au contraire est-ce que les autorisations nécessaires sont à négocier directement avec le pays d'accueil ?

    3 / Qu'est-ce que la "commission des fouilles" ? On m'a expliqué qu'elle avalisait certains projets les rendant éligibles à un financement publique, mais est-elle un passage obligé ? De quelle autorité bénéficie-t'elle à l'étranger ?

    4 / Qui finance les fouilles ?

    5 / Comment se composent les équipes ? Personnel exclusivement occidental par exemple pour une mission Européenne, ou au contraire, est-ce que les archéologues ont recours à de la main d'œuvre local (déblaiement, excavations) ? Est-ce que les archéologues ou étudiants locaux sont associés aux fouilles? Si oui, est-ce systématique ?

    5 / Dans quelle mesure le contexte politique instable d'un pays peut-il affecter des fouilles en cours ? Est-ce qu'il est déjà arrivé (notamment en Amérique du Sud) qu'un coup d'état ou ce genre de choses rendent impossible le rapatriement d'archéologues Français ?

    Voilà, je sais ça fait beaucoup de questions mais lorsque l'on tape "archéologie" sur internet, si on découvre énormément de choses fascinantes (ou farfelues), il est rare de trouver des informations concernant l'organisation et la vie à proprement parler d'une expédition...

    Si vous connaissez des sites au travers desquels certains témoignent de leurs expérience en ce domaine je suis bien sûr également preneur !

    Quoi qu'il en soi, merci d'avance !

    -----

     


    • Publicité



  2. emmaJ

    Date d'inscription
    février 2009
    Âge
    35
    Messages
    12

    Re : organisation d'une expédition archéologique

    Bonjour,
    Permettez-moi, mais si l'archéo française à l'étranger fonctionne effectivement différemment que sur le sol national, on ne part plus en "expédition" mais on monte des projets de recherche. Ce n'est heureusement plus une chasse aux trésors ! Pitié, pas de caricature à la Indiana Jones, c'est déjà difficile d'avoir une légitimité auprès des pouvoirs publics à cause de l'imaginaire collectif !!!
    J'aurais bien aimé vous renseigner, mais je connais surtout bien le fonctionnement en France. Je pourrais tout de même vous donner les noms d'archéologues en message privé (enseignant ou issus de l'université Paris I) qui dirigent des opérations à l'étranger (Amérique du Sud, Moyen Orient, etc). Peut-être serait-il intéressant de les interroger directement sur leur expérience pratique... toutes les fouilles françaises ne ressemblent pas à celles menées par le Louvre et dont on fait de superbes reportages sur France 2 (je pense à Saqqara en Egypte, très XIXe dans l'esprit avec ses ouvriers locaux)... la réalité est autre pour 90% des archéologues.
    Sinon, tous mes encouragements pour votre roman en préparation et bonne idée de choisir le monde de l'archéologie, passionnant autant pour les découvertes scientifiques que les relations humaines (complexes et souvent déjà romanesques !!!).
     

  3. enimach

    Date d'inscription
    février 2009
    Âge
    52
    Messages
    195

    Re : organisation d'une expédition archéologique

    Bonjour,

    Il est vrai qu’expédition renvoie aux aventure du bel Indiana, qui n’ont plus cours (encore qu’il existe des types de missions encore assez rock’n roll), mais projet de recherche (ou plutôt programme puisque c’est souvent reconduit et décliné dans le temps selon des thématiques bien précises) ça fait un peu « prout-prout ».
    Parlons donc de missions archéo, ce qui est le vocabulaire ordinaire et courant des personnes qui en font.

    Vos questions sont nombreuses et diverses et peuvent appeler des réponses infinies selon les cas
    Aussi vais-je y répondre de façon lapidaire et généraliste ; contactez moi en privé si vous souhaitez plus d’infos, sachant que si on a une meilleure idée de ce que vous voulez écrire, on doit pouvoir coller au plus près de la réalité.

    1 / Quel est le processus à suivre ? Des recherches (peut-être après la rédaction d'une thèse) validées par une instance universitaire ? Combien de temps en moyenne faut-il pour monter un projet cohérent ?

    Le nerf de la guerre de presque toutes ces missions, c’est l’argent (public). Pour en avoir il faut bien évidemment passer sous les fourches de pas mal d’organismes (et ce d’autant plus que vos sources de financement seront variées : état, CNRS, Universités….). Ces organismes ont bien sûr des dimensions scientifiques, qui vont valider la pertinence de votre projet. Fonction de tas de paramètres, y compris ceux du pays ou vous souhaitez intervenir, cela peut prendre jusqu’à plusieurs années si vous faites du totalement neuf (il n’existe plus guère de missions franco française, ce sont presque toujours des partenariats avec le pays d’accueil et éventuellement d’autres pays intervenants).


    2 / Faut-il se soumettre au contrôle d'une quelconque institution gouvernementale en France ? Ou au contraire est-ce que les autorisations nécessaires sont à négocier directement avec le pays d'accueil ?

    De facto, les deux sont impliqués et généralement, concernant la France, le MAE ou le ministère de la culture (rarement les deux en même temps)


    3 / Qu'est-ce que la "commission des fouilles" ? On m'a expliqué qu'elle avalisait certains projets les rendant éligibles à un financement publique, mais est-elle un passage obligé ? De quelle autorité bénéficie-t'elle à l'étranger ?

    C’est une instance délibérative (du MAE en France) donc pas obligatoire si vous passez par ailleurs mais il y aura la petite sœur, qui portera un autre nom. C’est un peu une enseigne bateau que vous aller retrouver aussi dans beaucoup de pays


    4 / Qui finance les fouilles ?

    Le public (cf supra) et/ou le privé (mécénat).


    5 / Comment se composent les équipes ? Personnel exclusivement occidental par exemple pour une mission Européenne, ou au contraire, est-ce que les archéologues ont recours à de la main d'œuvre local (déblaiement, excavations) ? Est-ce que les archéologues ou étudiants locaux sont associés aux fouilles? Si oui, est-ce systématique ?

    Cela va dépendre mais le plus souvent (et ce qui est le mieux), la main d’œuvre est recrutée sur place. Cela permet aux locaux des coins perdus de la planète de gagner un peu d’argent et au pays d’accueil de ne pas nous regarder comme de riches occidentaux qui viennent se faire plaisir sans rien laisser sur place (souvent d’ailleurs cette clause fait partie du conventionnement de la mission). Concernant les chercheurs locaux et leurs étudiants, bien évidemment, ils sont là ! La France, de par le rayonnement qu’elle souhaite tirer de sa politique de coopération internationale (ce n’est pas non plus une vocation entièrement philanthropique), est particulièrement sensible à ce coté formation (pas le cas de tous les pays).

    5 / Dans quelle mesure le contexte politique instable d'un pays peut-il affecter des fouilles en cours ? Est-ce qu'il est déjà arrivé (notamment en Amérique du Sud) qu'un coup d'état ou ce genre de choses rendent impossible le rapatriement d'archéologues Français ?

    Je n’ai jamais vraiment connu de telle situation mais j’ai vu devoir modifier une campagne pour causes d’insécurité dans la région où on souhaitait intervenir (sous l’impulsion parfois bien marquée des autorités du pays d’accueil). En cas de grosse difficulté, je pense qu’archéos ou pas, cela fonctionne comme pour tout ressortissant français à l’étranger…. Il n’y a pas de statut particulier qui mettrait à l’abri (mais je n’ai aucun exemple qui me vienne en tête)


    Enfin, il existe une toute petite frange d’archéologie à l’étranger fonctionnant par mécénat privé pur. Là on peut imaginer tout et n’importe quoi, mais je n’ai jamais fréquenté même de loin (j’ai ouïe dire….., ce ne sont donc que des bruits de ch…., mais l’imagination permet très bien de monter les scénarii les plus tordus avec les graissages de pattes qui vont bien, là ou ça va bien). Au passage, coté graissage, même des missions officielle peuvent se faire parfois pomper par des autorités locales, que nous qualifieront ici de peu scrupuleuses.
    Dernière chose que souligne fort justement EmmaJ : les « fouilles » en Egypte genre Saqqarah, souvent diffusées par les médias, ne sont en rien représentatives de l’archéo française dans le monde.

    Espérant que cela puisse vous éclairer…. et restant à écoute pour toute info compl. (mail).
     

  4. batmaninpwt

    Date d'inscription
    avril 2009
    Messages
    2

    Re : organisation d'une expédition archéologique

    Bonjour et merci d’avoir répondu si vite !

    Il est vrai que le monde de l’archéologie est quelque chose de passionnant et que les clichés sont nombreux.
    En effectuant des recherches sur internet, il est en effet difficile de se défaire des fantasmes multiples que les grandes campagnes du 19ème siècle on laissé imprimés dans l’esprit populaire et de mettre le doigt sur ce que représente aujourd’hui une « mission archéologique» afin de rendre les choses réalistes.

    Je vous remercie également pour les précisions terminologiques apportées. Mes personnages ne s’intègrent pas dans le cadre d’un roman de science-fiction mais plutôt d’un roman policier, il en résulte que je m’intéresse plus aux relations entre les membres d’une équipe, la complexité de mettre sur pied un tel projet, les problèmes de financement, les problèmes politiques…

    Ma formation universitaire étant bien loin du monde de l’archéologie il est vrai que mes questions sont multiples, peut-être trop pour être traitées sur ce forum, j’essayerai donc de contacter enimach par message privé…

    Merci encore !
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Licence (L1-L2-L3)] Organisation d'une protéine transmembranaire
    Par k4w4i dans le forum Exercices en biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/04/2009, 14h03
  2. Expedition Santo 2006
    Par Hogoerwen'r dans le forum Biologie
    Réponses: 0
    Dernier message: 29/10/2006, 18h20
  3. [Institutions Archéo] Fondation d'une association archéologique
    Par majortom24 dans le forum Archéologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/06/2006, 17h47
  4. Expédition sur la Lune, ou expédition lunatique !
    Par eclipsefree dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 8
    Dernier message: 27/05/2004, 14h12