Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 46

La vérité scientifique est-elle relative ?

  1. quanta62

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    89

    La vérité scientifique est-elle relative ?

    Bonjour !

    La vérité scientifique est-elle relative ?
    j’attend avec impatience vos réponse !

    merci

    -----

     


    • Publicité



  2. annecy

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    257

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Salut Quanta62 !

    Bien sûr qu'elle est relative "comme la relavité restreinte"!
    N'oublions pas qu'il s'agit d'une science de la découverte. Il pourrait exister d'autres choses qu'on n'a pas encore découvert.
     

  3. Narduccio

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Alsace
    Âge
    59
    Messages
    4 735

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper
    La vérité est scientifique si elle peut-être remise en question. Si on n'as plus le droit de la remettre en question, cela devient un dogme et relève des religions. Ensuite, la vérité scientifique, ne peut dépendre de diverses conditions. Une expérience refaite dans des conditions identiques, doit donner des résultats identiques (dans les faits, il éxiste une petite dérive, une petite part d'incertitude, ce qui explique que l'on fait souvent X fois les mêmes expérience et qu'ensuite on fait des moyennes pour avoir des chiffres plus précis).
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper
     

  4. Nexis

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    31
    Messages
    71

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Tant qu'à moi, si une vérité est relative, c'est pas une vérité.
    Qui suis-je? J'étais.
     

  5. glevesque

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    53
    Messages
    2 215

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Bien sur qu'elle l'est relative.

    Poster par Nexis :
    Tant qu'à moi, si une vérité est relative, c'est pas une vérité
    Et vut qu'il semble ne pas avoir de réelle verité, dans cette relativité des choses. Alors rien n'est absolut dans ce bas monde.
     


    • Publicité



  6. annecy

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    257

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    On parle de vérité scientifique qui est relative. C'est aussi la capacité de se remettre en question.
     

  7. lyapounov

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Roanne
    Âge
    64
    Messages
    407

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    qu'est ce que la verite?

    voila la question à se poser avant de savoir si elle est relative. Relative à quoi d'ailleurs?

    La verité est l'expression d'une acceptation d'un fait ou d'une assertion par la majorité des participants à la vie de la cité.

    Cette acceptation evolue en fonction des inferences ulterieures ou se sclerose et devient dogme, religion ou loi fasciste.

    La relativite de la verite n'est alors liée qu'à l'instant et sa perception de l'environnement dans laquelle elle est emise
     

  8. BBer

    Date d'inscription
    avril 2004
    Messages
    180

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    en physique, ce que l'on appelle la vérité (le modele actuel en quelque sorte) est relatif au sens ou il n'est pas absolu, au moins car pas achevé.
    et surtout, il est basé sur 4 constantes, et son interprétation donne une tout autre "réalité" avec des valeurs différentes pour ces constantes. Je suppose que cela suffit à dire que la vérité (en tant que "réalisme" du modèle) est bien relative...
     

  9. Zeyss

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Lille
    Âge
    39
    Messages
    154

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    En epistemologie (puisqu on est dans les citations) ne dit on pas :
    • Toute verite scientifique est vraie jusqu a preuve du contraire
    -Soit que dans les airs je vole-
    -Soit que sous la terre je rampe-
    -Je suis le génie de la lampe-
     

  10. photophore

    Date d'inscription
    août 2004
    Âge
    90
    Messages
    64

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    En epistemologie , oui!
    Seulement je me méfie de cette formulation , car elle est essentiellement utilisée par les créationnistes qui voudraient faire croire que la Tradition a autant de valeur que la Science
    Pour cette raison , je réserve le terme de relativité aux théories d'Einstein et le refuse à la soi-disant "relativité culturelle"
     

  11. Zeyss

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Lille
    Âge
    39
    Messages
    154

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Ba de toute facon les creationnistes n ont aucun arguments concrets ...

    Mais c'est surtout pour dire que ce qui est vraie pour nous ne le sera pas forcement demain. Apres tout on a eut plusieurs changement de paradigme et on en aura surement d autres
    -Soit que dans les airs je vole-
    -Soit que sous la terre je rampe-
    -Je suis le génie de la lampe-
     

  12. annecy

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    257

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Mais ils voulaient dire que la science ne résoud pas tout... et pourtant ils utilisaient la science pour appuyer leur tradition ?
     

  13. Narduccio

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Alsace
    Âge
    59
    Messages
    4 735

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Zeyss
    En epistemologie (puisqu on est dans les citations) ne dit on pas :
    • Toute verite scientifique est vraie jusqu a preuve du contraire
    Citation Envoyé par photophore
    Seulement je me méfie de cette formulation , car elle est essentiellement utilisée par les créationnistes qui voudraient faire croire que la Tradition a autant de valeur que la Science
    Les créationnistes oublient juste un détail, selon les travaux de Popper et d'autres, il convient de compléter cette phrase:
    Toute verite scientifique est vraie jusqu a preuve du contraire , mais elle devient fausse dès que l'un de ces postulats est réfuté

    Cf:http://perso.wanadoo.fr/sos.philosophie/theorie.htm
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper
     

  14. annecy

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    257

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Je suis d'accord avec la conclusion des travaux de Popper qui confirme le caractère relatif de la vérité scientifique.

    Conclusion
    Les faits ne confirment ni n'infirment totalement une théorie. Ils sont des arguments pour ou contre et non des preuves absolues. Il faut noter la complexité du rapport entre théorie et fait dans chaque science. Tout fait est conduit par l'esprit et ce qui prime n'est donc pas la constatation des faits mais l'activité de la raison qui a une position judiciaire. Tout ceci montre plus généralement le caractère relatif de la vérité de la science comme du reste le caractère relatif de son éventuelle fausseté.
     

  15. Nexis

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    31
    Messages
    71

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    à tous ceux qui croient à l'absence de la vérité, je vais en écrire une ici même exclusivement!

    Je ressens que je tape une phrase.

    Dites-moi comment ceci pourrait ne pas être une vérité.
    Qui suis-je? J'étais.
     

  16. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Nexis
    Je ressens que je tape une phrase.

    Dites-moi comment ceci pourrait ne pas être une vérité.
    Tu crois que tu tapes une phrase, mais non, c'est moi qui ai décidé de te faire croire cela dans le cadre d'une simulation d'un esprit 450 se prenant pour un Montréalais pur plateau (tu l'ignores, mais ton esprit est synthétisé à Longueuil).

    Comme disais l'autre (Descartes), la seule vérité qui puisse être admise incontestablement, c'est "je pense donc je suis". J'aurais tendance à ajouter "donc il y a quelquechose plutôt que rien" et peu être "ce quelquechose est hétérogène et obéit à une sorte de causalité" mais ça devient une opinion personnelle..

    Plus sérieusement, je suis d'accord avec tout ceux qui pensent que dans la proposition "vérité scientifique", il a une petite contradiction...

    Amicalement,

    Gamma
     

  17. Nexis

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    31
    Messages
    71

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Gamma
    Tu crois que tu tapes une phrase, mais non, c'est moi qui ai décidé de te faire croire cela dans le cadre d'une simulation d'un esprit 450 se prenant pour un Montréalais pur plateau (tu l'ignores, mais ton esprit est synthétisé à Longueuil).
    Je ne sais pas si je l'ai effectivement tapé, mais je suis certain que j'en ai eu l'impression, que je l'ai ressenti.

    La vérité est que j'en ai eu l'impression. N'est-il pas?

    Amicalement (comme toujours mais là je le précise pour la 1ere fois ), Simon
    Qui suis-je? J'étais.
     

  18. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Nexis
    Je ne sais pas si je l'ai effectivement tapé, mais je suis certain que j'en ai eu l'impression, que je l'ai ressenti.
    Tu l'as ressenti? Pas forcément! En fait, tu te souviens que tu l'as ressenti. Et en fait ce n'est pas un souvenir, mais un souvenir d'un souvenir. Et bien sur, tes attentes, tes désirs et tes croyances influent sur la nature de ce souvenir, dont la trace se modifie à chaque fois que tu y repenses... c'est pour ça par exemple que là tu t'obstines à croire que tu as tapé cette phrase, alors que bien sur ça ne reflète qu'un biais de persévération (tu as du mal à admettre que tu as tort, alors tu te fait accroire à toi même que tu as tapé la phrase).
     

  19. Attila

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    207

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    La phrase "La vérité scientifique est relative" est-elle "absolument" vraie, ou seulement relativement ?

    Attila
     

  20. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Attila
    La phrase "La vérité scientifique est relative" est-elle "absolument" vraie, ou seulement relativement ?
    Tu as raison d'essayer de me piéger à mon tour, ça m'apprendra à faire le malin!

    Je dirais "relativement absolue" parceque sa vérité est relative à la définition de la méthode scientifique, mais qu'elle dépend absoluement de cette définition. Pour moi, est scientifique ce qui est réfutable (ça vient de Popper je crois). Si cette croyance est acceptée, alors la vérité de "La vérité scientifique est relative" devient absolue, relativement au degré d'acceptation de cette définition. Comme je ne suis pas intégriste sur la définition de la méthode scientifique, tu peux essayer de me convaincre que la phrase est fausse, mais watch out je t'attends sur l'argumentation
     

  21. Attila

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    207

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Excusez-moi, je ne cherchais pas à vous piéger personnellement, ni d’ailleurs à piéger qui que ce soit. En fait je m’adressais plutôt à ce qui semble être un lieu commun aujourd’hui, et qui consiste à dire que toute vérité est relative (à quoi, je ne sais pas, justement ce n’est en général pas précisé), et qu’il n’existe rien d’absolument vrai. Même si je dois être un marginal dans ce débat, je m’oppose catégoriquement à ce point de vue.

    Mon argument (qui n’est pas de moi) est un argument classique en logique, contre ceux qui nient l’existence de toute vérité absolue. Il est tiré du fait que, par nature, l’intelligence cherche la vérité. Par conséquent, on considère à priori comme vraies, dans un débat, toutes les propositions que l’on énonce. Autrement, le discours lui-même n’ a plus de sens. C’est en cela que le point de vue qui consiste à dire « il n’y a pas de vérité absolue » est auto-contradictoire, car il suppose implicitement que ce point de vue lui-même est absolument vrai. S’il n’est pas toujours vrai, cela signifie qu’il y a des cas où il est faux, donc des cas où il existe une vérité absolue. Bref, dans tous les cas, on aboutit à la conclusion qu’il existe une vérité absolue. La Grèce antique avait connue une période similaire à la période actuelle, celle de la « sophistique », à laquelle Socrate s’était violemment attaqué, ainsi que ses successeurs, Platon et Aristote.

    Sur le plan de la logique tout d’abord : la logique sur laquelle est fondée la science moderne en général est une logique binaire, qui considère qu’une proposition est soit vraie, soit fausse, et ne peut être simultanément vraie et fausse. Il est donc contradictoire de croire en la science, et de ne pas accepter les principes de la logique sur laquelle elle est en partie fondée. Je dis en partie, parce que la science moderne, depuis Galilée est aussi fondée sur le primat de l’expérience sur la théorie.

    Sur celui de l’épistémologie : je vais tout d’abord considérer une image. Considérons la proposition : « il pleut ». Quelle est la valeur de vérité de cette simple phrase ? En fait, elle n’en a pas, si je ne précise pas où et quand il pleut. En général, à un moment donné, il y a toujours sur la Terre, des endroits où il pleut et d’autres où il ne pleut pas. Donc, dans ce sens, on peut dire que cette proposition est à la fois vraie et fausse. C’est ce genre de phrase imprécise qui peut faire croire à certains qu’il n’existe pas de vérité absolue. C’est en ce sens que certaines propositions peuvent être considérées comme des « vérités relatives » : la phrase « il pleut », sera vraie pour certains, et fausse pour d’autres. Elle est donc relative au sujet. En fait, il s’agit simplement de propositions imprécises. Et si on les précise suffisamment, on obtient des propositions sur lesquelles l’intelligence peut exercer un jugement et décider « absolument » ou encore « objectivement » si elles sont vraies ou fausses. Si un tel jugement n’était jamais possible, ce seraient les fondements mêmes de la science (et de l’intelligence humaine en général) qui seraient remis en cause. Ainsi, la phrase « il pleut à Paris, place des Invalides, ce 24 Juillet 2004 à 13 heures », est suffisamment précise pour pouvoir être jugée comme étant absolument vraie ou absolument fausse. Si ce n’était pas le cas, alors tout discours, toute pensée, tout débat serait impossible.

    Plaçons nous maintenant sur le terrain de la science. Considérons la théorie de Newton , et posons nous la question de savoir si elle est vraie ou fausse. La réponse à cette question est qu’elle est vraie « dans un certain domaine ». Ce domaine est rigoureusement borné par les théories de la Relativité et de la Mécanique Quantique, qui, en quelque sorte, l’ « encadrent » et la contiennent. Il faut que certaines conditions sur les vitesses des corps, sur l’intensité du champ de gravitation, sur les longueurs d’ondes associées aux corps, ou encore sur les nombres quantiques soient respectées pour que l’on puisse appliquer la théorie de Newton. Quand je dis rigoureusement, je veux dire par là que l’on peut quantifier l’erreur que l’on fait lorsque, pour un problème donné, on utilise la mécanique newtonienne, et non la mécanique relativiste ou quantique : on peut estimer l’erreur, et décider ainsi quelle théorie doit être appliquée.
    Donc, de même que la phrase « il pleut », la phrase « la théorie de Newton est valide », en soi, est trop imprécise pour pouvoir faire l’objet d’un jugement au terme duquel il serait possible de dire de cette proposition : « c’est vrai » ou « c’est faux ». Par contre, si on la précise suffisamment, alors ce jugement devient possible. Et il existe des domaines dans lesquels la mécanique newtonienne est toujours aussi vraie aujourd’hui que lorsqu’elle fut découverte par Newton. C’est une erreur que font souvent les tenants du « relativisme absolu », que de croire qu’en physique, une théorie nouvelle vient montrer la fausseté de la précédente. Il n’est pas possible qu’une théorie qui s’est montrée vérifiée par l’expérience, c’est à dire qui, dans un certain domaine, est conforme au réel, devienne du jour au lendemain absolument fausse. Ce qui se passe en général, c’est qu’elle voit son domaine de validité précisé davantage. Ainsi, on doit croire que la science progresse effectivement vers la vérité absolue.

    L’attitude bornée consiste à considérer qu’à une époque donnée, on connaît toute la vérité, et que par conséquent, il n’est nul besoin d’effectuer aucune recherche. Cette attitude consiste aussi à nier les résultats d’observation ou d’expérience s’ils ne sont pas en accord avec la théorie contemporaine. Il est très probable que la Relativité et la Mécanique quantique seront elles aussi suivies d’une autre grande théorie qui limitera leur domaine de validité, ou qui les contiendra comme des « théories-limites », de même qu’elles contiennent la théorie de Newton. Mais elles ne seront pas devenues fausses pour autant. Il serait aberrant de dire qu’aujourd’hui, on dispose d’une théorie complète expliquant le comportement de la matière, et qu’il n’est plus besoin de faire de recherche en physique fondamentale.

    On peut remarquer au passage qu’il y a peu de « théories fausses » en physique. En tous cas, elles n’ont pas en général une durée de vie très longue. Ceci grâce à l’expérience, à la méthode scientifique moderne élaborée par Galilée. Ainsi, les discussions sur l’interprétation de la nature de la fonction d’onde en physique quantique n’ont durée qu’à peu près un quart de siècle. Aujourd’hui, seule l’interprétation dite de Copenhague est retenue et considérée comme « vraie », les autres ayant été reconnues « fausses » (celles de Schrödinger, Einstein, etc …) (excusez-moi pour ceux à qui ce genre de phrases donne des boutons). Ceci essentiellement grâce à l’expérience : expérience de diffraction d’électrons dans un cristal, de diffraction d’électrons par des électrons, etc … et plus récemment, expérience d’Aspect.

    Enfin, vous remarquerez que dans mon discours, je n’ai employé aucun des mots « fasciste, dogmatique, intégriste, etc… », que l’on trouve dans ce débat, et qui sont typiquement les arguments de ceux qui n’ont plus d’arguments.

    Quand à Karl Popper, il faut savoir qu’il a émis cette intéressante notion de réfutabilité, essentiellement contre les théories de l’évolution darwinienne, et de la psychologie freudienne, qui se prétendent scientifiques, mais sur lesquelles on ne peut jamais faire d’expériences, car dans le premier cas, l’argument consiste à dire que les mutations se sont produites « sur de très grandes durées », et dans le second que les causes du comportement se trouvent dans l’inconscient. Ces deux arguments ne peuvent être réfutés, puisque l’on ne peut pas reproduire des mécanismes biologiques se produisant sur des millions d’années, et que l’on ne peut pas, par définition observer l’inconscient. Ces deux théories ne peuvent donc, selon Popper, prétendre au titre de « scientifiques ».

    Cordialement,

    Attila.
     

  22. pi-r2

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Âge
    50
    Messages
    2 130

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Après un tel exposé, l'herbe risque fort de ne pas repousser. (désolé pour le mais je n'ai pas résisté).
    Le recours à la logique me parait effectivement la seule démonstration absolue de l'existence de vérités absolues. Je suis assez bluffé par l'exposé d'attila.
    Les bonnes idées triomphent toujours... C'est à cela qu'on reconnait qu'elles étaient bonnes !
     

  23. Nexis

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    31
    Messages
    71

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    D'abord, je précise que je crois en la présence de vérité absolue, même si je suis pas d'accord avec tes preuves.

    Citation Envoyé par Attila
    « il n’y a pas de vérité absolue » est auto-contradictoire, car il suppose implicitement que ce point de vue lui-même est absolument vrai.
    Alors on pourrait dire "il n'y a pas de vérité absolue à l'exception de celle-ci", ce qui revient au même.

    Ainsi, la phrase « il pleut à Paris, place des Invalides, ce 24 Juillet 2004 à 13 heures », est suffisamment précise pour pouvoir être jugée comme étant absolument vraie ou absolument fausse.
    Je ne trouve pas que c'est suffisant. Il faudrait rajouter "selon mes connaissances, en combinaison avec ce que mes sens m'indiquent, je suis convaincu qu'il pleut à Paris, place des Invalides, ce 24 Juillet 2004 à 13 heures"
    Si on ne précise pas que c'est seulement dans notre tête qu'on voit qu'il pleut, ce n'est pas absolument vrai. Il n'y a rien qui garantie que quelqu'un ou quelque chose te joue un tour, qui te fait accroire qu'il pleut à Paris alors qu'il ne pleut pas. En disant que tu as l'idée qu'il pleut, tu t'assures ainsi de dire vrai.

    Citation Envoyé par Gamma
    Tu l'as ressenti? Pas forcément! En fait, tu te souviens que tu l'as ressenti. Et en fait ce n'est pas un souvenir, mais un souvenir d'un souvenir. Et bien sur, tes attentes, tes désirs et tes croyances influent sur la nature de ce souvenir, dont la trace se modifie à chaque fois que tu y repenses...
    Peut-être que mes souvenirs sont tous faux, mais le moment présent lui ne l'est pas. Alors disons que présentement j'ai réellement l'impression d'écrire une phrase.
    Qui suis-je? J'étais.
     

  24. annecy

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    257

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Je reviens sur ce sujet ...

    Quelqu'un a donné une définition : toute vérité est absolue jusqu'à preuve du contraire, c'est acceptable puisque nos connaissance sur l'univers est très limitée. Peut-on prétendre tout connaître ?
     

  25. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 460

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Ouah! Quel plaisir de lire et de se confronter à une réflexion aussi précise

    Citation Envoyé par Attila
    Excusez-moi, je ne cherchais pas à vous piéger personnellement, ni d’ailleurs à piéger qui que ce soit.
    piéger dans le sens taquinner! ce que moi-même je faisais avec Nexis: bien entendu je ne crois pas une minute qu'il n'a pas écrit la phrase! je veux juste lui démontrer qu'il n'a aucun moyen de le prouver hors de tout doute, et que par conséquent toute accéptation d'une évidence se fait en considérant un certain nombre de chose comme vrai (il existe un univers, quand je me rapelle avoir fait quelquechose, je l'ai fait, etc..). Je suis d'accord pour accepter ce qu'on appelle le sens commun (et comment faire autrement), à condition de toujours rappeler que les croyances provenant de la méthode scientifique ont toujours et seront toujours basés sur un certain nombre d'évidence non démontrée

    Citation Envoyé par Attila
    Ainsi, la phrase « il pleut à Paris, place des Invalides, ce 24 Juillet 2004 à 13 heures », est suffisamment précise pour pouvoir être jugée comme étant absolument vraie ou absolument fausse.
    Si tu es à Marseille, il faut que quelqu'un aille voir pour toi, et que tu crois la parole d'un maudit parisien ensuite. La vérité de toute assertion est donc relative à la validité de la vérification qui en est faite. ça répond à ta questioin aussi annecy n'est-ce pas?

    Citation Envoyé par Attila
    Ainsi, on doit croire que la science progresse effectivement vers la vérité absolue.
    Je trouve que c'est une croyance raisonnable quand on regarde la théorie de Newton se faire préciser par la théorie d'Einstein, et globalmenet quand on voit que la science explique de plus en plus de phénomènes de notre environnement. Si ce n'était pas vrai il faudrait remettre cette idée en question!

    Citation Envoyé par Attila
    Enfin, vous remarquerez que dans mon discours, je n’ai employé aucun des mots « fasciste, dogmatique, intégriste, etc… », que l’on trouve dans ce débat, et qui sont typiquement les arguments de ceux qui n’ont plus d’arguments.
    La violence est le dernier refuge de l'incompétence (Asimov)

    Citation Envoyé par Attila
    Quand à Karl Popper, il faut savoir qu’il a émis cette intéressante notion de réfutabilité, essentiellement contre les théories de l’évolution darwinienne, et de la psychologie freudienne, qui se prétendent scientifiques, mais sur lesquelles on ne peut jamais faire d’expériences, car dans le premier cas, l’argument consiste à dire que les mutations se sont produites « sur de très grandes durées », et dans le second que les causes du comportement se trouvent dans l’inconscient. Ces deux arguments ne peuvent être réfutés, puisque l’on ne peut pas reproduire des mécanismes biologiques se produisant sur des millions d’années, et que l’on ne peut pas, par définition observer l’inconscient. Ces deux théories ne peuvent donc, selon Popper, prétendre au titre de « scientifiques ».
    Je suis bien d'accord avec Popper! Et en fait, je ne crois pas que ce soit à cause de la nature de l'inconscient qu'on ne puisse pas l'aborder d'une manière scientifique. Pour tout dire, selon moi Freud pourrait bien s'appeller Hallal en fait (avis aux fans d'Asimov!). Avis plus réservé et respectueux sur Darwin, même s'il est vrai qu'il aurait pu (et du!) essayer de chercher une réfutabilité, et surtout: publier un peu plus vite!

    Citation Envoyé par Nexis
    Peut-être que mes souvenirs sont tous faux, mais le moment présent lui ne l'est pas. Alors disons que présentement j'ai réellement l'impression d'écrire une phrase.
    Tu démontre seulement qu'il existe quelquechose, et que ce quelquechose est structuré, mais tu ne sais toujours rien sur la vérité de ce que tu ressens!

    Pourquoi crois tu en une vérité absolue au fait?

    Cordialement,

    Gamma
     

  26. Nexis

    Date d'inscription
    juin 2004
    Localisation
    Montréal
    Âge
    31
    Messages
    71

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Gamma
    Citation Envoyé par Nexis
    Peut-être que mes souvenirs sont tous faux, mais le moment présent lui ne l'est pas. Alors disons que présentement j'ai réellement l'impression d'écrire une phrase.
    Tu démontre seulement qu'il existe quelquechose, et que ce quelquechose est structuré, mais tu ne sais toujours rien sur la vérité de ce que tu ressens!

    Pourquoi crois tu en une vérité absolue au fait?

    Cordialement,

    Gamma
    Tu m'amènes à préciser ma pensée

    La vérité, nous ne la trouverons jamais à l'extérieur de nous-même. On ne peut pas être certain de l'exactitude de la réalité extérieure, la seule chose sur laquelle nous avons une certitude c'est à propos de ce qui se passe dans notre tête. Le monde entier tourne autour de nous-même, il existe seulement dans nos pensées. Il n'y a rien à l'extérieur de nous-même, et là je ne parle pas de notre corps mais seulement de nos idées. Ces idées sont considérés comme vraies jusqu'au moment où tu n'y crois plus. Mais si on cherche une vérité, on va chercher une idée qui est vrai pour toujours, à laquelle il est impossible de ne plus croire.
    -Je crois qu'on s'entend ici pour dire que toute science n'est pas véridique. En passant, à mon avis, les maths ne sont pas des sciences, elles ne sont qu'un outil pour ces dernières (au même niveau que le langage). Un outil imaginaire, n'ayant aucun appui avec la réalité extérieure, qui existe seulement dans notre tête, donc qui est considérée comme vraie jusqu'au moment où nous n'y croyons plus-
    Si tu veux énoncé quelque chose de véridique éternellement, tu n'a qu'à dire "À ce moment précis, je crois que 1+1=2". Le moment précis serait peut-être la seule vérité absolue.

    Mais là, tu dis que je ne sais rien sur la vérité de ce que je ressens. Par exemple, ça voudrait dire que peut-être que lorsque je m'imagine avoir du plaisir, en réalité je m'inflige une douleur terrible, ou encore que ma situation est complètement neutre.
    Je vais dire à la place "À ce moment précis, je crois ou on me fait croire que 1+1=2".

    Mais en dehors du moment précis, je répond que puisque tout marche à l'intérieur de notre tête, on ne doit pas considérer une telle hypothèse car l'entité qui me cacherait mes véritables impressions serait extérieure à moi.
    Dans le fond c'est un argument semblable à l'intervention de dieu dans la vie, je ne peux pas y rétorquer grand chose. Ça ne m'avance à rien d'y croire.
    Qui suis-je? J'étais.
     

  27. Félix

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    215

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Nexis
    On ne peut pas être certain de l'exactitude de la réalité extérieure
    Si tu crois cela, tu n'es pas cohérent averc toi-même en venant dialoguer avec des personnes qui font partie de cette réalité extérieure.
     

  28. uinet_propane

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Vaud, Suisse
    Âge
    35
    Messages
    812

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    J'adore ce debat.

    Citation Envoyé par Félix
    Si tu crois cela, tu n'es pas cohérent averc toi-même en venant dialoguer avec des personnes qui font partie de cette réalité extérieure.
    Mais cette etat que tu croit etre la realité, n'est qu'une image sur un ecran que tu considere comme une image de la realité. Mais dans les faits, on ne dialogue pas puisque on n'est pas en direct. En plus, ce que l'on considere comme un texte, n'est en fait qu'un assemblage d'electron dans des "reservoir" qu'on interprete a different niveau (au niveau OS, ou un ensemble de 8 bit forme une lettre, et a notre niveau ou un ensemble de lettres forme des mots et des phrases). Donc la realité n'existe que dans notre esprit, et comme toute verité depend de notre realité, elle est forcement relative, a nous meme.
    underinet, l'information appartient à l'humanité
     

  29. Félix

    Date d'inscription
    août 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    215

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par uinet_propane
    Donc la realité n'existe que dans notre esprit
    Dans ce cas, pour ta part, tu n'es pas cohérent avec la sentence que tu mets en bas de tes messages.
     

  30. uinet_propane

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Vaud, Suisse
    Âge
    35
    Messages
    812

    Re : La vérité scientifique est-elle relative ?

    Citation Envoyé par Félix
    Dans ce cas, pour ta part, tu n'es pas cohérent avec la sentence que tu mets en bas de tes messages.
    Heu...tu peux etre un peu plus clair. La sentence ??? Ma signature ou la fin du dernier message (le texte) ????
    underinet, l'information appartient à l'humanité
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. La théorie des cordes est-elle une théorie scientifique ?
    Par JPL dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 215
    Dernier message: 22/08/2011, 19h56
  2. La vérité scientifique
    Par M I L A S dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 86
    Dernier message: 21/06/2007, 08h31
  3. La vérité scientifique.
    Par Mistick dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 44
    Dernier message: 08/10/2006, 14h48
  4. vérité scientifique mais...
    Par yos dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/12/2004, 23h35