Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

La sonde Kaguya a-t-elle photographié les traces d’Apollo 15 ?

  1. Hatteras

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Âge
    62
    Messages
    6

    La sonde Kaguya a-t-elle photographié les traces d’Apollo 15 ?

    Bonjour,

    Je ne suis pas un habitué de ce forum, mais j'y lis quelques sujets.
    Ce nouveau sujet sur les traces laissées sur la Lune n’est pas pour relancer le sujet précédent « L’imposture de la lune ». Sur ce point mon opinion est que les missions ont bien eu lieu et les photos ramenées authentiques ; ce n’est pas un a priori, c’est le résultat d’une longue analyse du sujet.

    La revue Ciel et Espace se fait l’écho de l’agence spatiale japonaise qui annonce avoir détecté les traces laissées au sol par la mission Apollo 15.

    http://www.cieletespace.fr/evenement...sion-apollo-15
    ou directement sur le site nippon
    http://www.jaxa.jp/press/2008/05/20080520_kaguya_e.html

    Cela vous inspire-t-il quelques commentaires sur la nature de ces traces ?


     


    • Publicité



  2. Hatteras

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Âge
    62
    Messages
    6

    Re : La sonde Kaguya a-t-elle photographié les traces d’Apollo 15 ?

    Bonjour,

    Pas d'inspiration pour un commentaire? Alors je vous offre le mien

    La zone blanche mise en évidence et encerclée sur la photo de la sonde japonaise Kaguya mesure 100m de large sur 200m de long.



    (http://www.jaxa.jp/press/2008/05/20080520_kaguya_e.html)
    Pour couvrir une telle surface de 2ha (20 000m²) d’une poussière blanche il aurait fallu que le propulseur du LEM soulève une quantité abominable de matériaux lunaire (au minimum plusieurs dizaines de mètres cubes) ce qui, à l’évidence n’a pas été le cas. Les photos des LEM posés sur la Lune montre que la quantité de poussière lunaire déplacée est minime. Sous les LEM pas de cratère ni d’excavations importantes dus au souffle du réacteur. Un simple balayage de la surface durant les toutes dernières secondes qui ne semble pas avoir déplacé plus d’un mètre cube de matériaux, c’est tout ce que l’on peut observer sur les différentes photos des missions. Quant à la traînée laissée au sol lors de la phase finale d’approche (la composante latérale du mouvement d’approche), celle-ci est très difficilement observable, tellement elle est minime. Voici la seule jusqu’à présent que j’ai pu discerner avec certitude. Il s’agit de la mission Apollo 12 qui s’est posée juste au bord du cratère Surveyor dans lequel les astronautes ont pu retrouver et examiner la sonde américaine automatique Surveyor III qui s’était posée avec succès quelques années auparavant. Voici la photo de cette trace où l’on voit que le sol a subi un balayage qui a modifié légèrement son aspect :
    http://www.hq.nasa.gov/office/pao/Hi...12-46-6780.jpg
    elle est visible de la droite de l’image (au tiers de la hauteur) jusqu’au côté gauche (entre le tiers et la demie hauteur). Le LEM n’est pas visible ici, mais il se trouve juste à la limite gauche de l’image et l’une des tiges-sondes placées sous ses pieds est apparente sur le côté gauche de la photo, un peu plus bas que les pieds de l’astronaute.
    Lors de la phase de redécollage, le LEM a déplacé encore beaucoup moins de poussière du fait de plusieurs raisons :
    1- il était plus léger car il laissait au sol la partie basse de sa structure
    2- il est monté à la verticale
    3- le souffle de son propulseur n’atteignait pas directement le sol car la partie basse de sa structure laissée au sol lui servait de plate forme de lancement.

    De plus, le balayage du sol lunaire par la tuyère n’a révélé aucune couche sous-jacente de matériaux blancs ou blanchâtres censés être responsables de cette zone blanche décelée par la sonde japonaise. Bien au contraire, les différentes activités humaines de surface (tuyère, piétinement, jeep, etc.) ont mis en évidence une fine couche superficielle blanchâtre recouvrant une couche épaisse de matériaux lunaires (poussière, cailloux, …) plus sombres. Beaucoup de photos sont significatives de ce phénomène où cette couche superficielle virginale a été largement souillée par les déplacements des astronautes. Quelques exemples :
    Zone autour du LEM :
    http://www.hq.nasa.gov/office/pao/Hi...5-88-11866.jpg
    traces de la jeep à l’arrière plan :
    http://www.hq.nasa.gov/office/pao/Hi...5-88-11888.jpg

    Maintenant, prenons un peu d’altitude et observons cela depuis l’orbite lunaire. En effet, lors des missions Apollo, alors que le LEM était posé au sol, le module de commande continuait son orbite lunaire et passait régulièrement à une centaine de km au dessus du site d’atterrissage. Voici des photos du site prises par le module de commande dans ce contexte.


    http://www.hq.nasa.gov/alsj/a15/as15pan-comp.jpg

    Celle de gauche a été prise lorsque le LEM venait de se poser, tandis que celle de droite a été prise 43 heures plus tard, on voit d’ailleurs la différence de longueur de l’ombre du LEM. Pour la première, la surface lunaire n’a pas encore été souillée par les astronautes, seuls les contours du LEM ont été touchés par le souffle du propulseur. Cela a généré un liséré plus sombre autour de lui (l’étendue de ces traces n’ayant absolument rien à voir avec les prétendues traces de 100 à 200m observées par la sonde japonaise). Pour la seconde image, celle de droite, les astronautes ont alors effectué de nombreux déplacements à pieds et en jeep. Les traces au sol de toutes ces activités sont tout à fait visibles sous formes de traînées plus sombres, même les traces de la jeep sont décelables. Sur les photos originales, plus de traces sont encore visibles.

    Alors, au final, quelle est cette grande trace de 100m sur 200m photographiée par la sonde japonaise sur le site d’atterrissage de la mission Apollo 15 ?

    Eh bien, cette trace est tout simplement un phénomène lunaire hyper courant ; il en existe des milliers de ces taches blanches, petites ou grandes, à la surface de la Lune. Un regard observateur jeté sur cette photographie annotée pourra en voir déjà un grand nombre. C’est une photo de la zone des monts Hadley et de la rainure Hadley avec le site Apollo 15 repéré par un jalon.
    http://history.nasa.gov/alsj/a15/LTO41B4S1(50)sm.jpg
    [ Lunar Topographic Orthophotomap - Hadley Landing Site ( 6.1 Mb )
    1975 Defense Mapping Agency 1:50,000 sheet centered on the rille east of the North Complex and including all areas visited by the Apollo 15 crew. 200 dpi scan courtesy Robin Wheeler ]

    Cette histoire de traces blanches présentées comme laissées au sol par l’atterrissage du LEM d’Apollo 15 est une aberration. C’est une simple affirmation trompeuse à des fins de gesticulation médiatique et de duperie du public.

    Il est à noter bien évidemment la différence de qualité de ces deux photos prises à bord du module de commande d’Apollo avec celle de la sonde Kaguya. On pourrait d’ailleurs faire la même comparaison avec les photos de Clémentine en 1994. Le constat est navrant. Depuis les missions Apollo, une chape de plomb est tombée sur l’exploration de la Lune et il n’est plus question de nous montrer la surface lunaire en bonne et due forme. Depuis la « conquête de la Lune », différentes sondes photographiques ont été envoyées en orbite lunaire. A chaque fois le résultat est aussi décevant : qualité et résolution d’images exécrables et le plus souvent absence de publication des milliers de photographies que les sondes étaient sensées prendre.
    Alors que pour la Terre nous disposons depuis longtemps d’une couverture photographique complète d’une bonne qualité, en couleur et d’une résolution de moins d’un mètre au sol, pour la Lune c’est totalement l’inverse, à savoir mauvaise qualité d’images, très souvent floues, en noir et blanc, piètre résolution (en général plusieurs dizaines ou centaines de mètres au sol par pixel de l’image). C’est le monde à l’envers puisque du fait de l’absence annoncée d’atmosphère lunaire, les photos de cartographie lunaire devraient être d’une qualité bien supérieure à celle de la Terre.
    De tout cela, il faut déduire que la surface lunaire est un domaine top-secret et, sauf retentissant coup de théâtre mondial, les prochaines sondes lunaires auront la même absence obligée de résultat, il ne peut en être autrement. Une agence spatiale quelconque qui ferait le projet authentique de faire de bonnes images de la Lune pour les divulguer au public se verrait immédiatement saboter.
    Cordialement
     

  3. invité576543
    Invité

    Re : La sonde Kaguya a-t-elle photographié les traces d’Apollo 15 ?

    Citation Envoyé par Hatteras Voir le message
    De tout cela, il faut déduire que la surface lunaire est un domaine top-secret et, sauf retentissant coup de théâtre mondial, les prochaines sondes lunaires auront la même absence obligée de résultat, il ne peut en être autrement. Une agence spatiale quelconque qui ferait le projet authentique de faire de bonnes images de la Lune pour les divulguer au public se verrait immédiatement saboter.
    On pourrait comparer aussi à Mars... Mais pourquoi publier les photos détaillées de la surface de Mars ne poserait pas de problème et celle de la Lune si? Pourquoi ne peut-il en être autrement?

    Cordialement,
     

  4. Steph-astro

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    RP
    Âge
    37
    Messages
    296

    Re : La sonde Kaguya a-t-elle photographié les traces d’Apollo 15 ?

    Autrement dit tu as posé la question en ayant déjà en tête la réponse que tu voulais avoir ...
    Kaguya n'avait pas la prétention de photographier des morceaux de LEM, la résolution n'est tout simplement pas suffisante (une quinzaine de mètre), mais LRO le pourra en fin d'année / début d'année prochaine.
    Mais j'imagine que les négationnistes clameront que les photos sont truquées, comme d'hab ...
     

  5. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 260

    Re : La sonde Kaguya a-t-elle photographié les traces d’Apollo 15 ?

    Bon vu la tournure de la discussion, je préfere la fermer tout de suite plutot que dans 5 jours.
    Yoyo
     


    • Publicité




    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Les plus anciennes traces de vie
    Par acropole dans le forum Actualités
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/02/2008, 23h21
  2. Actu - En images : la sonde japonaise Kaguya est arrivée en orbite lunaire
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/10/2007, 23h06
  3. Comment la Terre garde les traces ?
    Par Franck dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 14
    Dernier message: 05/03/2007, 11h19
  4. Opérations sur les traces de matrices
    Par mat_mat_03 dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/11/2006, 11h52
  5. traces sur les verres dans lave vaisselle
    Par cfduperray dans le forum Dépannage
    Réponses: 8
    Dernier message: 02/09/2006, 16h17

Les tags pour cette discussion