Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Le rayonnement fossile et l'univers primordial

  1. Skynet_06

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    28

    Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    300.000 ans apres le big bang fut un cap dans l'evolution de l'univers.
    C'est a partir de ce temps la que les premiers atomes sont formés car l'energie liberée va remplir l'espace créé,cessant de desintégrer les atomes qui essayés jusque la de se former.
    L'electromagnetisme peut enfin agir conferant leurs stablités.
    Toutes la lumiére dite "fossile" n'est donc en fait que l'energie resultante de la formation des premiers atomes legers qui libere un photon de 13.6eV pour l'hydrogene et un peu plus pour les isotopes.
    13.7 milliards d'années plus tard le vide de l'espace mesure -273°KELVIN ,le 0 absolue.
    Ainssi donc le vide posséde une énergie inérante a son existance.
    Elle doit avoir une valeure constante dans tout l'univers,la fameuse constante cosmologique,et donc de fait doit varier en fonction du volume qui la contient.
    Se pourait-il que,au fil du temps et de l'expenssion de l'univers,la temperature puisse descendre en dessous du "zero absolue" qui ne le serait plus du coup,et que la valeures des constantes finisse par varier.
    Qu'elle en serait l'evolution de l'univers ?

    -----

     


    • Publicité



  2. BioBen

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    5 267

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Elle doit avoir une valeure constante dans tout l'univers,la fameuse constante cosmologique,et donc de fait doit varier en fonction du volume qui la contient.
    1/ La température de l'univers n'est pas de 0 aboslu.
    2/ Quel rapport avec la constante cosmologique (energie noire) ?
    3/ Non, imaginer une température inferieure au zéro abolu, c'est imaginé un état pour les atomes où il seraient plus immobiles que l'immobilité ...difficile hein ?

    a+
    ben
     

  3. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    67 728

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Cette discussion n'a rien à voir avec les lectures scientifiques. Je la déplace vers un forum mieux adapté.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  4. Titouz

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    gironde
    Messages
    161

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Citation Envoyé par Skynet_06
    300.000 ans apres le big bang fut un cap dans l'evolution de l'univers.
    C'est a partir de ce temps la que les premiers atomes sont formés car l'energie liberée va remplir l'espace créé,cessant de desintégrer les atomes qui essayés jusque la de se former.
    L'electromagnetisme peut enfin agir conferant leurs stablités.
    Toutes la lumiére dite "fossile" n'est donc en fait que l'energie resultante de la formation des premiers atomes legers qui libere un photon de 13.6eV pour l'hydrogene et un peu plus pour les isotopes.
    13.7 milliards d'années plus tard le vide de l'espace mesure -273°KELVIN ,le 0 absolue.
    Ainssi donc le vide posséde une énergie inérante a son existance.
    Elle doit avoir une valeure constante dans tout l'univers,la fameuse constante cosmologique,et donc de fait doit varier en fonction du volume qui la contient.
    Se pourait-il que,au fil du temps et de l'expenssion de l'univers,la temperature puisse descendre en dessous du "zero absolue" qui ne le serait plus du coup,et que la valeures des constantes finisse par varier.
    Qu'elle en serait l'evolution de l'univers ?
    je souhaiterais apporter quelques precisions a tes propos:
    1 big bang +300000ans correspond au decouplage lumiere matiere l'univers devient transparent et donne naissance a ce que nous appelons le rayonnement fossile
    2 la temperature de ce rayonnement dans lequel l'univers baigne n'est pas de zero absolu mais 2.736 °K il a été mesuré ( en etant affiné )successivement par les satellites cobe en 1993 wmap en 2001 et bientot planck surveyor d'ici 2007
    3 ce rayonnement est anisotrope cad qu'il n'est pas homogene et qu'il existe d'infimes variation de temperatures ça et la dans l'univers ces "grumeaux' ont été decouvert par cobe.

    pour rebondir sue ce qu'a dit bio ben le zero absolu est une valeur limite theorique et comme toutes les limites physiques elle est inateignable on tend simplement a s'en approcher. et aller au dessous du zero absolu equivaudrait a aller plus au nord que le pole nord.......sacré casse tete chinois......non plutot esquimau !
     

  5. DonPanic

    Date d'inscription
    juin 2003
    Messages
    6 331

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Salut
    Citation Envoyé par Skynet_06
    Toutes la lumiére dite "fossile" n'est donc en fait que l'energie resultante de la formation des premiers atomes legers qui libere un photon de 13.6eV pour l'hydrogene et un peu plus pour les isotopes?
    Non, la formation des premiers atômes c'est de l'énergie qui se transforme en matière, a chaque atôme crée, le niveau d'énergie baisse, ce processus n'a aucune raison d'émettre de la lumière
     


    • Publicité



  6. Gnueek

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Valence, FRANCE
    Âge
    27
    Messages
    54

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Citation Envoyé par Skynet_06
    mesure -273°KELVIN ,le 0 absolue.
    Je crois bien que c'est plutôt 0°K et -273°C ?

    et j'ai trouvé ceci : "En pratique, on atteint aujourd'hui facilement 0,21 K en faisant s'évaporer de l'hélium. Une autre méthode - appelée la « désaimantation adiabatique de substances paramagnétiques » - permet d'obtenir des températures encore plus basses, jusqu'à 10-6 K. Mais personne n'est encore parvenu à la fameuse limite du zéro absolu.".
    (je sais, pas vraiment de rapport avec le premier post.. mais c'est à savoir)

    Amicalement,
    Gnueek
    Dernière modification par Gnueek ; 23/01/2005 à 09h30.
    "Un problème sans solution est un problème mal posé." (Albert Einstein)
     

  7. Plasma

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Montréal, Québec, Canada
    Âge
    27
    Messages
    417

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    salut,

    tu as raison Gnueek, les Kelvins n'ont pas de négatif. Donc, le zéro absolu est 0°K ou -273.15°C. Il y a six états de la matière (solide, liquide, gaz, plasma, condensat de Bose-Einstein et condensat fermionique). Les deux derniers états de la matière se trouvent en exposant la matière à des températures d'environ -273°C. Les atomes à ce stade ne sont quasi plus mobile, mais on n'a pas encore atteint le zéro absolu, bien qu'on y est proche.
     

  8. BioBen

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Messages
    5 267

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Les atomes à ce stade ne sont quasi plus mobile, mais on n'a pas encore atteint le zéro absolu, bien qu'on y est proche.
    Bah on ne pourra jamais l'atteindre .....
    a+
    ben
     

  9. Gilgamesh

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Tyumen
    Âge
    47
    Messages
    12 929

    Re : Le rayonnement fossile et l'univers primordial

    Citation Envoyé par Plasma
    Donc, le zéro absolu est 0°K ou -273.15°C.
    /mode "Recherche la petite bête"

    Pas de degré aux kelvins :

    0 Kelvin ou -273,15° Celsius

    /end mode "Recherche la petite bête"
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Rayonnement fossile
    Par Rann dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 9
    Dernier message: 28/04/2007, 13h39
  2. composition du Rayonnement fossile
    Par maxouf dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 4
    Dernier message: 20/03/2007, 11h19
  3. rayonnement fossile et redshift
    Par coconet dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/11/2006, 01h33
  4. Rayonnement fossile
    Par Jiheff dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/09/2006, 11h03
  5. Rayonnement fossile ...
    Par cdom dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/06/2006, 17h01