Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 32

Lumière en orbite

  1. pm42

    Date d'inscription
    juillet 2015
    Messages
    4 155

    Re : Lumière en orbite

    2 choses : rien n’est stable à l’échelle d’une particule pour des raisons quantiques (je simplifie massivement)

    Et oui, si l’univers est courbe et fermé on pourrait voir une image par des photons qui ont fait le tour. Il faudrait qu’ils aient eu le temps et donc qu’une circonférence soit moins longue à parcourir que l’age de l’Univers.

    -----

     


    • Publicité



  2. phys4

    Date d'inscription
    mars 2009
    Localisation
    Ile de France
    Âge
    74
    Messages
    7 721

    Re : Lumière en orbite

    Citation Envoyé par zebular Voir le message
    D'accord mais rien n empêche mon rayon d être pile sur la bonne trajectoire à la vitesse qui va bien,donc «c»(enfin près d un TN,je ne maitrise pas le calcul..)
    Le cube s il n est pas soumis à des forces qui varient restera en equilibre,non?
    Une meilleure image, sera de considérer les trajectoires possibles,
    pour une orbite circulaire autour du Soleil ou d'un astre quelconque, le cercle stable est le cas limite d'une orbite elliptique en faisant tendre l'excentricité vers zéro. Un petit écart nous ramène à une ellipse faiblement excentrique.

    pour la lumière autour d'un TN, la trajectoire est une spirale, et le cercle est obtenu pour le bon paramètre qui permet au pas de la spirale de tendre vers zéro au bon rayon, mais cette trajectoire reste une spirale.
    Comprendre c'est être capable de faire.
     

  3. zebular

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Âge
    47
    Messages
    110

    Wink Re : Lumière en orbite

    Ok,je comprend le probleme de stabilité echelle quantique et probleme de temps echelle cosmique.
    Ravi de voir que nous ne sommes pas fâchés PM42
    Dernière modification par zebular ; 01/01/2018 à 14h39.
     

  4. zebular

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Âge
    47
    Messages
    110

    Re : Lumière en orbite

    Saura t on daté le photon quand il parviendra à notre descendance..?
    (En supposant qu il arrive à l oeil et pas sur un petit nez..)
    Dernière modification par zebular ; 01/01/2018 à 14h44.
     

  5. Lebleu34

    Date d'inscription
    avril 2016
    Messages
    76

    Re : Lumière en orbite

    Ah bah vi... l'air d'un c.. jean -pierre

    Merci pour l'explication
     


    • Publicité



  6. zebular

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Âge
    47
    Messages
    110

    Re : Lumière en orbite

    Prevois un peu place,jean -pierre,je sens que je vais en avoir besoin
     

  7. Lebleu34

    Date d'inscription
    avril 2016
    Messages
    76

    Re : Lumière en orbite

    PS : Pour plus de lisibilité, j'ai oublié de quoter mon précédent post qui était en réponse à la réponse de @pm42
     

  8. Gilgamesh

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Tyumen
    Âge
    47
    Messages
    13 141

    Re : Lumière en orbite

    Citation Envoyé par zebular Voir le message
    D'accord mais rien n empêche mon rayon d être pile sur la bonne trajectoire à la vitesse qui va bien,donc «c»(enfin près d un TN,je ne maitrise pas le calcul..)
    Le cube s il n est pas soumis à des forces qui varient restera en equilibre,non?
    Par définition de ce qu'est un système instable, le fait d'être "pile" au bon endroit implique une précision infinie de ses coordonnées, qui n'a qu'une probabilité infiniment faible de se produire.
    Parcours Etranges
     

  9. zebular

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Âge
    47
    Messages
    110

    Re : Lumière en orbite

    Ok,j ai assimilé,merci à vous
    La question de départ ayant été solutionné,j ouvre un nouveau post concernant la datation du photon
     

  10. dextroy

    Date d'inscription
    octobre 2013
    Messages
    206

    Re : Lumière en orbite

    Par définition de ce qu'est un système instable, le fait d'être "pile" au bon endroit implique une précision infinie de ses coordonnées, qui n'a qu'une probabilité infiniment faible de se produire.
    Bonjour,
    pourrait-on même dire qu'un système instable n'a aucune chance de se produire, de la même façon qu'une courbe assymptotique n'atteindra jamais la droite vers laquelle elle tend ?
     

  11. zebular

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Âge
    47
    Messages
    110

    Re : Lumière en orbite

    Je ne suis ABSOLUMENT PAS qualifié pour répondre, mais je risque à penser que d un point de vue mathématique, on s approchera à l infini de la situation d équilibre sans l atteindre alors qu en physique,à l echelle de Planck on bascule d un côté ou de l autre.. Mais c est histoire d attendre la bonne réponse
     

  12. papy-alain

    Date d'inscription
    avril 2007
    Localisation
    Mer de la Tranquilité
    Âge
    67
    Messages
    3 502

    Re : Lumière en orbite

    Pour un photon (ou n'importe quelle particule) une orbite stable autour d'un TN ne peut exister par définition, ne fût ce qu'à cause du principe d'incertitude d'Heisenberg.
    Les météorites ne peuvent exister car il n'y a pas de pierres dans le ciel. Lavoisier.
     

  13. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    28 898

    Re : Lumière en orbite

    Salut,

    Citation Envoyé par papy-alain Voir le message
    Pour un photon (ou n'importe quelle particule) une orbite stable autour d'un TN ne peut exister par définition, ne fût ce qu'à cause du principe d'incertitude d'Heisenberg.
    Même sans lui.

    Et même pour un corps massif la dernière orbite est instable (mais il existe des orbites stables à plus grande distance).
    Et pour cause : comme c'est la dernière, un chouillat plus bas et on est dans une zone où il n'y a pas d'orbite mais seulement des trajectoires de chute en spirale. Donc cette dernière orbite ne saurait pas être stable.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  14. Deedee81

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Courcelles - Belgique
    Âge
    55
    Messages
    28 898

    Re : Lumière en orbite

    Rappelons aussi que "stable" signifie non altéré par de petites perturbations
    (et instable évidemment : plus en orbite sous la moindre perturbation).

    Le fait qu'on puisse avoir des "fluctuations" à cause de Heisenberg, c'est vrai. Mais ça ne change rien à la définition de instable. Et évidemment, la perfection n'est pas de ce monde
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)
     

  15. zebular

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Âge
    47
    Messages
    110

    Re : Lumière en orbite

    Citation Envoyé par dextroy Voir le message
    Bonjour,
    pourrait-on même dire qu'un système instable n'a aucune chance de se produire, de la même façon qu'une courbe assymptotique n'atteindra jamais la droite vers laquelle elle tend ?
    Quelqun pourrait il répondre à cette question précise, j ai donné mon avis mais du bout des lèvres
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Réponses: 21
    Dernier message: 14/08/2016, 19h41
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 10/07/2016, 09h33
  3. Une lumière LED jaune (2700K) émet-elle de la lumière bleue nocive?
    Par Robinson_des_Bois dans le forum Technologies
    Réponses: 16
    Dernier message: 06/03/2015, 21h46
  4. vitesse de la lumiere et changement d'orbite apres disparition du soleil
    Par vae- dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/11/2008, 13h15