Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 60

choses inutiles chez l'homme...

  1. tubifexx

    Date d'inscription
    février 2003
    Messages
    59
    La nature ne fait jamais les choses inutilement alors pourquoi les hommes ont-il des mamelons ??
    Avouez quand meme que c'est assez etrange...

    -----

     


    • Publicité



  2. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598
    La nature ne fait jamais les choses inutilement
    Est-ce si sûr ?
    J'ai notamment entendu dire que 80 à 90 % de notre ADN n'avait aucune fonction.
    Kinette, on a besoin de tes lumières !!! 8)
     

  3. vince

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    carrément à l'ouest
    Âge
    40
    Messages
    2 293
    J'ai lu un truc de stephen jay gould sur les mamelons... à défaut de m'en souvenir je te le recommande chaudement, mais de toute manière notre spécialiste va pa tarder à surgir avec une explication en béton.

    V
     

  4. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270
    Heu,
    Là je vais sentir mes cheville enfler...

    Bon une considération personnelle: apparemment .. ce n'est pas une zone insensible chez l'homme... donc ça peut déjà avoir un rôle pour différentes activités... par exemple lorsque l'homme s'occupe de ses enfants et les porte contre sa poitrine il pourraît en tirer un certain plaisir (dites vous imaginiez que j'allais parler de quoi???).

    Plus sérieusement: posséder des mamelons ou ne pas en posséder ne doit pas changer grand chose à la survie et à la reproduction des hommes. Le mamelon ne semble pas un grand handicap pour l'homme, donc il ne va pas être contre-sélectionné, c'est-à-dire progressivement supprimé à cause d'une meilleure reproduction de ceux n'en possédant pas.
    De plus, les mamelons proviennent du fait que le plan d'organisation de base des hommes et des femmes est le même (j'ai dit de base, après il va y avoir des différentiaction ). Donc si les gènes qui permettent la formation du mamelon chez un homme sont mutés et ne forment plus ce mamelon, ça ne posera pas de problème à l'homme (c'est de cette façon que les caractères "inutiles" mais pas défavorables non plus peuvent disparaître dans une espèce), mais par contre aux générations suivantes ça posera des problèmes aux femmes qui seront dépourvues de mamelons pour élever des enfants (bon OK maintenant y a le biberon...) mais aussi pour trouver un partenaire (ben oui c'est un caractère sexuel secondaire qui entre apparemment dans les critères de choix des mâles humains).

    K.ouples...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  5. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863
    Citation Envoyé par Cécile
    J'ai notamment entendu dire que 80 à 90 % de notre ADN n'avait aucune fonction.
    Je corrigerais en disant que l'on n'a pas encore découvert a quoi pouvait servir 80 a 90% de notre ADN, c'est pas tout a fait la meme chose
    Y'a quelques theories interessantes sur le sujet.

    Yoyo
     


    • Publicité



  6. M. Kiwi Blanc-Jaune

    Date d'inscription
    avril 2003
    Localisation
    Tout in haut d'min ch'terril
    Âge
    41
    Messages
    415
    Citation Envoyé par Yoyo
    Y'a quelques theories interessantes sur le sujet.
    Alleeeeez quoiiii, te fais pas prier, développe !
    Le premier homme qui est mort a dû être drôlement surpris.
    -Pierre Dac-
     

  7. diego_desperado

    Date d'inscription
    mai 2003
    Messages
    6
    A propos de téton... Pour ceux que ça intéresse, voilà à quoi ressemble un téton surnuméraire...



    C'est une malformation qui n'est pas rare du tout, et due à un développement embryologique un peu particulier, par persistance d'un ptit bourgeon mammaire en plus, généralement sur la ligne axilaire. Ca sert à rien, mais c pas grave. Même pas besoin de l'enlever !
     

  8. Carole_Tong

    Date d'inscription
    mai 2003
    Messages
    2
    Waah, c joli !
    Idéal pour la b*a*l*t*e e*p*g*o*e !
     

  9. Lulli

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    17
    J'ai entendu dire que certain homme aurai réussi à ... aléter (et oui à quoi sa sert les mamelons chez les femmes ?!).
    C'était si je me souvien bien durant une conférence de gynécologues. Cela s'est vu dans les pays où la sous-nutrision est importante et lorsque la mére meurt par exemple (sa s'est vu en chine et en afrique).

    Voilà je ne croi pas que cela soi prouver scientifiquement mais il y a eu une étude mener avec photographi à l'apuis.

    A+
     

  10. Eilura'
    Invité
    Il faut savoir que c'est n'est pas parce qu'une partie de notre ADN ne code pas pour des protéines qu'elle est inutile, elle sert à la régulation et au maintien de la molécule.
    Pour le téton, je dirais que c'est un sous-produit de l'évolution, comme Kinette, l'homme hérite d'un organe utile à la femme.
    Je ne suis pas d'accord avec l'expression "la nature ne fait rien par hasard", il faut savoir que le bricolage évolutif n'arpente pas toujours (voir rarement) les chemins les plus simples à cause du hasard justemment...
     

  11. Jeremy

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    1 298
    Bah ca dépend où est codé la mamelon justement, l'homme n'est pas une espèce à aprt entière, il y a l'Homme qui comprend l'homme et la femme (c'est clair ? ).

    Je ne suis pas spécialiste en la question mais si le gène en question n'est pas sur un chromosone sexuel, il n'y aucune raison pour l'homme n'est pas le code correspondant, ou bien qu'il le perde par "evolution".

    D'autant plus que l'homme possède les chromosmmes X et Y donc c'est en quelque sorte une demi femme "génétiquement".

    Je pense qu'il y a ainsi plein de "fonctions" spécifiques à l'homme ou à la femme qui se spécifie hormonalement et non génétiquement.
     

  12. Steph

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    262
    Citation Envoyé par Jeremy
    Je ne suis pas spécialiste en la question mais si le gène en question n'est pas sur un chromosone sexuel, il n'y aucune raison pour l'homme n'est pas le code correspondant, ou bien qu'il le perde par "evolution".

    D'autant plus que l'homme possède les chromosmmes X et Y donc c'est en quelque sorte une demi femme "génétiquement".
    Euh... ces 2 phrases ne sont-elles pas contradictoires?

    Stéphane, omamammlon
     

  13. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270
    Bonjour,

    J'ai entendu dire que certain homme aurai réussi à ... aléter (et oui à quoi sa sert les mamelons chez les femmes ?!).
    Effectivement j'ai trouvé plusieurs fois ce genre d'histoires sur le net mais les sources ne m'ont pas paru très fiables...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  14. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    69 144
    C'est une malformation qui n'est pas rare du tout, et due à un développement embryologique un peu particulier, par persistance d'un ptit bourgeon mammaire en plus, généralement sur la ligne axilaire. Ca sert à rien, mais c pas grave. Même pas besoin de l'enlever !
    En effet cela provient du fait que dans l'embryon il y a une crête mammaire présomptive de chaque côté tout le long du tronc. Cela explique pourquoi les diverses espèces ont des mamelles à différents niveaux (vache, chienne, femme... désolé je ne veux pas être désobligeant).
    Le jeux des inductions et inhibitions au cours de la suite du développement fait que seule une partie de cette crête se développe, à un niveau ou à un autre selon les espèces. Et parfois il y a quelques ratées dans les mécanismes d'inhibition qui font qu'un mamelon surnuméraire peut apparaître, chez l'homme comme chez la femme. Heureusement qu'il n'y a pas des erreurs de position plus importantes !
    L'homme et la femme ont le même équipement génétique pour cet organe et c'est seulement l'environnement hormonal différent à partir de la puberté qui fait la différence. D'ailleurs les transexuels masculins qui se font des piqures d'hormones oestrogènes voient leur seins se développer.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  15. Jeremy

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    1 298
    Citation Envoyé par Steph
    [quote:a552cc0d8e="Jeremy"]Je ne suis pas spécialiste en la question mais si le gène en question n'est pas sur un chromosone sexuel, il n'y aucune raison pour l'homme n'est pas le code correspondant, ou bien qu'il le perde par "evolution".

    D'autant plus que l'homme possède les chromosmmes X et Y donc c'est en quelque sorte une demi femme "génétiquement".
    Euh... ces 2 phrases ne sont-elles pas contradictoires?

    Stéphane, omamammlon[/quote:a552cc0d8e]

    Complémentaires je dirais.
     

  16. Matth-Le-Pirate

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    5
    Bonjour à tous !

    Pour continuer dans le sujet, il ne faut pas voir le mamelon comme un simple organe d'alètement... C vrai que chez la femme il existe des phénomènes hormonaux complexes pour la lactaction...
    mais il ne faut pas voir le mamelon que d'un point de vu fonctionnel pour la survie ou la sélection... ou du moins si mais autrement...
    Par exemple il ne faut pas oublié que les mamelons sont justement l'une des zones de plus forte émission de phéromones, qui sont des signaux chimiques importants, lors des communications inconscientes (émotion peur, communication sociale etc..., ) penché vous sur la question
     

  17. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863
    Bonsoir;

    Citation Envoyé par Matth-Le-Pirate
    Par exemple il ne faut pas oublié que les mamelons sont justement l'une des zones de plus forte émission de phéromones, qui sont des signaux chimiques importants, lors des communications inconscientes
    il me semble que l'existence des phéromones chez les humains est un sujet de grande controverse, en tout cas il me semble qu'aucune preuve n'a ete apportée pour prouver leur existence chez l'homme.
    En revanche leur role chez d'autres animaux/insectes a clairement ete démontré.

    Yoyo
     

  18. Matth-Le-Pirate

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    5
    Salut ;

    Controverse ?... pas si sur la seule controverse admise est bien un problème de société ... C la société qui n'accepte pas l'idée que l'on ne maitrise pas tout les signaux que nous émettons ... biologiquement parlant il est clair que le comportment des animaux est régit par des mécanismes volontaires mais aussi involontaire et même iconscient et l'humain n'échappe pas à la règle

    une preuve ? ...
    il existe des études, comme le test des chaises, ou les hommes en grande majorité sur un choix de 2 chaises ne prendront jamais celle qui préalablement à été frottée avec un tissu d'un autre homme...

    ce genre de mécanisme comportemental est certe primitif et s'applique avec plus de force aux autres Primates mais l'humain est toujours tributaire dex fonction biologique qui dirige son comportment social

    qu'en penses tu ?
     

  19. Eilura'
    Invité
    Je ne croient pas que les sens des humains soient assez développés (pour ne pas dire qu'ils sont trop régréssés) pour que les phéromones aient une action sur lui. Il pourrait échapper à la règle dans le sens ou l'évolution lui à fait acquérir une maîtrise de lui-même : il réfléchi plus ses actions que les autres animaux. Mais je suis d'accord avec le fait qu'ill y a quand même certains actes instinctifs, désirs incontrolés, etc.
     

  20. Matth-Le-Pirate

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    5
    Bonjour,

    Des sens régressés... ce n'est pas le terme que j'emploirai.... inférieur chien par exemple d'accord mais pas régressé... ce n'est pas parce que nous n'avons pas conscience d'une odeur par exemple que notre nez ne la détecte pas... ceci fais parti d'un tri parmis les milliers d'informations que nos sens récoltent...
    Mais se ne sont pas non plus nos sens qui nous gouvernent et heureusement d'ailleurs

    Mais une autre approche de ces phénomènes inconscients a été illustré il y a pas longtemps dans une émission TV
    des recherches sur la sélection du partenaire lors d'une étude que j'appelerai " socio psycho biologique "
    le truc est simple :
    ==> on demande à des femmes de dormir plusieurs jour ave le même vêtement et chaque vétement sera par la suite conditioné dans une boite ermétique
    ==> on fait faire une prise de sang à un homme témoin et à toutes les femmes de l'expérience pour faire des analyses d'ADN
    ==> on fait sentir lesvétements à l'homme et on lui demande C impressions...

    CONCLUSION :

    le vétement qui parait le plus agréable à sentir pour l'homme est celui de la femme qui lui est la plus éloignée génétiquement
    INTERESSANT COMME PRINCIPE DE SELECTION

    pour ceux que ça interesse il s'agit d'une étude américaine ...

    @+

    PS : C pas la peine de se boucher le nez vous allez pas tombé(e)s amoureu(se)x avec le premier venu :P
     

  21. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863
    Oui il y a beaucoup d'etudes sur ce genre de phenomenes... leprobleme est que la plus part des etudes que j'ai vu sont probablement entachees de biais statistique ainsi que de biais dans le choix des echantillons....
    sans compter que dans ce genre de chose on peu faire dire a peu pres ce que l'on veut aux statistiques!

    En tout cas pour avoir rechercher des infos serieuses sur google, j'ai pu constater a quel point c'etait difficile de trouver de telles etudes!

    Dans le dernier exemple que tu cites, je serais curieux de savoir comment a ete evaluee la distance genetique entre les individus. Et par rapport a quel groupe controle cela a ete fait!
    Car typiquement l'eloignement genetique peut indiquer simplement que les personnes selectionnees pour le test viennent d'horizons differents. Qu'em est il si on fait l'experience inverse? on selectionne des individus proches genetiquement et on voit comment ils se comportent...

    tout ca pour dire que je n'ai pas d'opinion sur le sujet, comme j ele disais y'a des arguments pour et des arguments contre. ce que je reproche est que souvent les resultats et leur interpretations sont plus du domaine du fantasme que du fait scientifique avere.

    Yoyo
     

  22. Matth-Le-Pirate

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    5
    Absolument d'accord sur ta fin !

    Je n'émet aucune opinion

    je dis simplement qu'il existe des procéssus que nous ne pouvons pas expliquer toujours de manière rationnelle

    Ce n'est pas parce que la lactation est une des fonction essentielle du mammelon, en terme de survie, qu'il n'a pas une utilité, même pour l'homme...
    il ne faut pas tout voir de manière mécaniste et fonctionnelle
    la vie n'est pas binaire ... (si seulement... non ce ne serait pas drole )

    Pour ce qui est des gènes étudiés, je n'ai pas les détails ... je n'en ai qu'un vague souvenir à vrai dire ops:
    je sais simplement que les gènes concernent les processus sanguins
    il ne s'agit pas d'étude de distance en terme de génétique de population mais de gènes ciblés, pour le cas de maladies à risques par exemple (isoenzymes, ration des différences nucléotidiques ?? )

    C est évident que les études sont encore en phase expérimentale mais je trouve interessant de constater qu'il existe beaucoup de processus qui restent encore inconnus chez l'humain

    Mais pour recadrer le sujet, des phéromones (et/ou des odeurs pour ceux que ça dérrange ) particulières sont effectivement émises par les mamelons et participent aux signaux plus ou moins inconscients

    Je vais donner un exemple plus concrêt :

    Chez tous les Mammifères ( y compris l'humain) le nourrisson, à ses premiers jours ne voit pas correctement (trop de lumière etc..)
    là ou on peut parler de sélection, c'est que l'odeur qui ce dégage des mammelles permet au nourrisson de se diriger vers lui même les yeux fermés et d ereconnaitre la mère (ou du moins la personne avec qui il a eu le premier contact...)
     

  23. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270
    Bonjour,
    Je rejoins Yoyo sur la critique des nombreuses études sur les comportements de choix sexuel etc... chez l'espèce humaine (un des chercheurs de mon labo travaille sur ce genre de problématiques).
    Il est effarant de voir l'écho qui peut être fait pour certaines études (qui effectuées chez un autre animal auraient été rejetées car présentant des biais, ayant une trop grande faiblesse significative, etc). Malheureusement même en sciences on recherche trop le sensationnel... et du coup une étude qui contredit ce genre de résultats "éclatants" aura bien plus de mal à passer qu'une étude polémique même de mauvaise qualité (ça me fait penser à une article que j'ai lu sur la publication des résultats négatifs).

    Pour les phéromones chez l'homme, je confirme: on n'a pas pu clairement mettre en évidence l'existence de telles substances, ni de récepteurs spécifiques (attention la définition du terme phéromone est assez précise).

    Même pour le nouveau-nez l'odeur a une importance mais on ne peut pas parler de phéromones. (on n'a pas UNE substance comme chez l'agneau qui permette la détection du sein, du moins pas à ma connaissance).
    De toute façon, je ne crois pas qu'on ait trouvé chez les autres grands primates de véritable phéromones... et est-ce si étonnant? Les grands primates ont fortement privilégié la vision et l'audition.
    Oui les odeurs ont certainement encore une importance qu'on ne peut nier (il y a certainement par exemple possibilitéde reconnaissance du stress d'une personne à l'odeur de sa sueur)... mais il ne faut pas tombe d'un excès dans l'autre et exagérer cette importance...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  24. Matth-Le-Pirate

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Messages
    5
    oui oui y pas de problème je suis parfaitement d'accord

    Je vais modérer mes propos , ce que je voulais dire simplement, c'est que l'une des fonction commune homme-femme pour le mamelon est l'émission d'odeurs, certainement plus spécifiques que celles des autres parties du corps (d'où le et/ou pour mon exemple , je ne parlai que d'odeur et pas de phéromone, je suis désolé si je n'ai pas été clair ops: ) ce qui ce vois histologiquement parlant et pour est être l'une DES raisons à son maintient chez l'homme

    pour les phéromones je ne fais que développer (très succintement) des hypothèses en cours, qui ont bien évidemment leur contraires

    pour ce qui est du stress il vrai que l'odeur est l'une des voies proposées pour la reconnaissance de stress entre différentes espèces (homme vis à vis du chien par exemple)

    Mais si on veux restreindre le débat sur la fonctionalité , on peut dire aussi plus simplement que les mammelles sont des organes sexuelles secondaires dont le dévelloppement puis la croissance sont régient par des mécanismes de régulations hormonales,
    régulations qui se mettent en place au cours de la sexualisation de l'embryon, d'ou le "relicat" chez l'homme...
     

  25. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270
    Hello,
    Bon on est d'accord alors
    K.ourt
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  26. lorenzo83fr

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Messages
    1

    Re : choses inutiles chez l'homme...

    On pourrait aussi se demander pourquoi les singes ont des mamelon?
     

  27. Cococcinelle

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Nantes
    Âge
    37
    Messages
    137

    Re : choses inutiles chez l'homme...

    Bonjour,

    euh... pourquoi parler du singe dans un sujet traitant de l'homme?? bon, pourquoi pas. Je pense que la reponse a ta question est la meme que pour l'homme. Les singes ne sont pas si eloignes de nous que ca, leurs femelles ont besoin de mamelles pour allaiter et les males ont des mamelons non galactiferes (on dit comme ca?) comme les hommes.
    Ce qui est dit dans ce fil pour l'homme est valabloe pour le singe male. Me trompe-je?
     

  28. Yliane

    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Paris
    Âge
    29
    Messages
    167

    Re : choses inutiles chez l'homme...

    Bonjour,

    Ca c'est un sujet qui m'interesse, et sur lequel j'ai vu enormément de reportages parlant de ces "études comportementales", j'ai vu surement le même que quelqu'un qui a posté précédemment, sur des hommes qui sentent des t-shirt portés par des femmes et choisissent un en particulier...

    Je pense qu'il faut faire une distinction entre odeur et phéromone, je ne sais pas vous, mais moi quand je sortais avec mon ex, j'adorais son odeur corporel, et je ne peux pas être avec quelqu'un dont je n'aime pas l'odeur. Alors je me suis demandé s'il s'agissait de complémentarité de phéromone ou si c'était juste que j'aimais bien le mélange d'odeur émis par sa peau...Qu'est ce que vous en pensez? Je pense que l'odeur, même si on y pense pas forcément, a encore une grande importance dans les rapports sexuels/amoureux.

    Pour en revenir aux phéromones, il me semble avoir vu dans un reportage, qu'il existait un endroit dans le nez dont on suppose l'ex présence d'un detecteur de phéromones, mais qui ne serait plus aujourd'hui. En avez vous entendu parler?

    Et la présence du mammelon est je pense, juste là parce qu'on a le même plan d'organisation, femmes et hommes avant la différenciation donc voilou...
     

  29. Mikka

    Date d'inscription
    août 2006
    Âge
    36
    Messages
    710

    Re : choses inutiles chez l'homme...

    ya aussi des études qui ont montré qu'en communauté, les femmes voyaient leur cycle menstruelle s'harmoniser plus ou moins avec les collègues qui partage leur chambre.

    Ma copine qui vivait en internat me la confirmé au out de 6 mois.

    Il semblerait que les fameuses phéromones soient impliquées!


    Quant au 80% de l'ADN inutilisé, ils est très utile pour séparer les exons suffisements pour que le cross-over soit utile!
     

  30. Yliane

    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Paris
    Âge
    29
    Messages
    167

    Re : choses inutiles chez l'homme...

    Citation Envoyé par Mikka Voir le message
    ya aussi des études qui ont montré qu'en communauté, les femmes voyaient leur cycle menstruelle s'harmoniser plus ou moins avec les collègues qui partage leur chambre.

    Ma copine qui vivait en internat me la confirmé au out de 6 mois.

    Il semblerait que les fameuses phéromones soient impliquées!


    En effet, j'ai aussi une amie qui a vécu ca. elle partageait une maison avec 3 autres filles et elles avaient toute leurs règles à un ou deux jours près en même temps. Dur de se dire qu'il n'y a aucun facteur qui ait pu conduir à une telle synchronisation!!
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Dossier - La grippe aviaire et sa transmission chez l'homme 1/3
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/01/2007, 14h15
  2. besoin de renseignement ( la reproduction chez l'homme)
    Par marimar dans le forum Biologie
    Réponses: 9
    Dernier message: 14/10/2006, 17h42
  3. Question auto fécondation chez l'Homme
    Par invite7863222222222 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/09/2006, 09h39
  4. Mis en place du système cardiaque chez l'homme
    Par moi2005 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/06/2006, 20h44
  5. la grégarité chez l'homme
    Par quetzal dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 8
    Dernier message: 19/12/2005, 07h41