Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

"Symbiose" rhizobium/Fabacées : vers un résumé des transferts d'azotes

  1. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    34
    Messages
    1 831

    "Symbiose" rhizobium/Fabacées : vers un résumé des transferts d'azotes

    Bonjour,
    voila j'ai lue pas mal de passages de bouquins qui en parlent mais j'ai l'impression que chaqun essait de simplifier la chose, ce qui ne rend pas cohérents toutes ces données. Le net ne répond pas non plus a mes questions donc si vous pouviez me dire ce qui ne va pas dans ce petit paragraphe, je vous remercie

    Les bactéroïdes fixent N2 atmosphérique, la nitrogénase le transforme en NH3.
    Mais ce NH3 ne reste pas dans la plante ( c'est là que je ne suis pas sur... ).
    Il est relargué dans le sol ( par quel moyen? transport actif??) où il se transforme en NH4, lequel revient dans les racines ( je crois qu'il diffuse passivement lui. Et c'est donc un ménage à 3 avec les mycorhizes ! ) où il sera pris en charge par la Glutamine synthase et la GOGAT ( qui veut dire quoi GOGAT ? ) qui sont des enzymes que la plante et les bactéroïdes possèdent.

    Voila je ne suis pas du tout sur que ce soit juste...

    -----

     


    • Publicité



  2. MaliciaR

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Europe
    Messages
    3 401

    Re : "Symbiose" rhizobium/Fabacées : vers un résumé des transferts d'azotes

    Salut,

    Je te décris les choses comme on me les a enseignées. Ca va être long... (Je me disais bien que je ne devais pas ouvrir ton post )

    Je ne vais pas te bassiner avec les histoires de dinitrogénase, juste pour dire qu'elle est responsable de la réduction du N2. La réaction globale est la suivante :
    8H+ + 8e- + N2 + 16ATP -> 2NH3 + H2 + 16ADP,Pi

    Aux pH physiologiques, on a :

    NH3 + H+ -> NH4+
    Cette étape est en fait l'étape qui transforme l'azote atmosphérique en azote utilisable par la Plante, tout ça, tu le sais, se déroule chez le bactéroïde.
    Le NH4+ est donc produit dans le bactéroïde, il n'y a pas sortie du NH3 dans le sol et tout ça.

    Donc, sachant que le NH4+ est toxique pour la Plante (si je me souviens bien, il interfère avec la production d'ATP et par les mitochondries, et par les chloroplastes), il faut qu'il soit vite recyclé. Et c'est là que tu dis "Bonjour" aux voies de synthèse d'aa.
    On a étudié la voie la plus commune par incorporation de N2*. On a vu que le premier aa produit est la glutamine (Gln).
    Dans les nodules des légumineuses (donc, je pense des Fabaceae), cette assimilation du NH4+ en Gln se fait par la voie de la glutamate synthase, voie impliquant l'action séquentielle de 2 enzymes : la GS (Glutamine synthase) et la GOGAT (Glutamate synthase). Ces deux enzymes sont fortement exprimées dans le cytoplasme des cellules infectées, à l'extérieur de la membrane péribactérienne. Le NH4+ formé par le bactéroïde va donc pouvoir diffuser à travers cette membrane avant d'être assimilé.

    Si tu as besoin de connaître la suite, tu le dis
    J'espère que ça t'aide.

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.
     

  3. Mecton

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    34
    Messages
    1 831

    Re : "Symbiose" rhizobium/Fabacées : vers un résumé des transferts d'azotes

    (Je me disais bien que je ne devais pas ouvrir ton post )
    Et merci de ne pas t'être écouté ça m'a bien aidé.

    Si tu as besoin de connaître la suite, tu le dis
    Puisque tu es là, juste une dernière chose : l'espace peribactérien a t'il une fonction ? Ou est ce une simple conséquence de l'endocytose des bactéries, Cet espace ne possèderait alors pas de fonction particulière ...
     

  4. MaliciaR

    Date d'inscription
    août 2007
    Localisation
    Europe
    Messages
    3 401

    Re : "Symbiose" rhizobium/Fabacées : vers un résumé des transferts d'azotes

    Citation Envoyé par Mecton Voir le message
    Et merci de ne pas t'être écouté ça m'a bien aidé.


    Puisque tu es là, juste une dernière chose : l'espace peribactérien a t'il une fonction ? Ou est ce une simple conséquence de l'endocytose des bactéries, Cet espace ne possèderait alors pas de fonction particulière ...
    Attention, il n'y a pas d'endocytose dans ce cas. Pour résumer les différents stades, on peut dire :
    * stade précoce : colonisation de la rhizosphère, fixation des rhizobiums aux cellules épidermiques et aux poils absorbants;
    * courbure caractéristique des poils absorbants, invasion par les bactéries et formation de cordon d'infection;
    * initiation du nodule et son développement dans le cortex racinaire;
    * déversement des bactéries du cordon d'infection et différenciation de cellules spécialisées dans la fixation de l'azote.
    C'est à ce dernier stade que l'on parle de bactéroïdes en fait. La membrane qui les entoure (donc, après leur déversement du cordon d'infection) est appelé membrane péribactéroïdienne. Elles est caractéristiques des bactéroïdes, donc bactéries déjà "différenciées" en fixatrices symbiontes d'azote.

    En revanche, je ne me souviens pas de trucs sur l'espace péribactérien...

    J'espère que cela t'éclaire

    Cordialement,
    An expert is one who knows more and more about less and less.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Résumé des sujets de tipe "dualité dans les sciences"
    Par indian58 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/07/2005, 11h24