Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Théorie sur les séquences d'ADN non géniques

  1. mikana

    Date d'inscription
    mai 2006
    Messages
    93

    Théorie sur les séquences d'ADN non géniques

    Bonjour, j'ai une théorie et vu le niveau de mes connaissances plutôt basique en génétique, j'aimerais votre avis.

    Alors dans les chromosomes de chacun se trouvent, en plus des séquences géniques qui constituent une très faible proportion du chromosome, une quantité assez grande d'ADN constitué de séquences répétitives, dont le rôle reste obscur.

    On sait que lorsqu'on se reproduit (sans rentrer dans les détails), ont lieue des mutations qui dans de très rares cas peuvent être bénéfiques et contribuer à l'évolution de l'espèce sous certaines conditions. Le reste des mutations a une conséquence phénotypique soit neutre, soit mauvaise.

    Ma théorie c'est qu'un certain nombre de mutations ont lieues a chaque reproduction mais, étant donné que les conséquences mauvaises des mutations sont plus nombreuses que les conséquences bénéfiques, une grande partie d'un chromosome est constitué d'ADN sur lequel les mutations n'auraient aucun effet de manière à limiter les dégâts et donc permettre de ne pas avoir une mortalité, dûe à une mutation génétique, qui serait élevée.
    Ainsi on se retrouve avec très peu de morts résultant de mutations (mais malheureusement encore moins qui ont une mutation bénéfique mais c'est le prix à payer pour avoir des enfants viables), l'espèce peut donc ainsi survivre avec quelques morts de temps en temps lorsqu'une mutation "maléfique" toucheraient des séquences géniques par malchance et quelques très rares individus qui ont par chance eu une mutation, sur un gène, aux conséquences phénotypiques bénéfiques pour lui et donc son espèce.

    Voilà je sais que c'est assez mal expliqué et sans détails mais mes connaissances ne sont pas extraordinairement poussées dans ce domaine.

    -----

     


    • Publicité



  2. Yoyo

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Messages
    15 863

    Re : Théorie sur les séquences d'ADN non géniques

    salut

    c'est une possibilité, mais ce n'est clairement pas la seule raison; D'ailleurs il existe des maladies génétiques liées à des modifications des régions répétées.

    YOyo
     

  3. ecrelinf

    Date d'inscription
    août 2009
    Messages
    8

    Re : Théorie sur les séquences d'ADN non géniques

    Bonjour,

    Ce qu'il faut bien savoir c'est une partie de cette ADN dit "non codant" a plusieurs utilitées certaine partie sont des promoteur ( peuvent allez jusqua plusieur milliers de paire de base)
    D'autre sont des Enhancer et des Silencer permettant de faire "varier" l'activité du gene. Mais pour repondre a ta question il faut plus ce pencher sur l'evolution.
    Il a été prouvée que une bonne partie cette adn non codant ou comme certains l'appelle " cet ADN poubelle" est constitué de virus et oui des genomes viraux qui se sont endormit a l'interieur de notre genome. Ensuite pour revenire sur les mutation et la descendance tu vien d'exposer brievement la theorie de la selection naturelle de Darwin, avec des petites fautes.

    Etudiant BTS BIOTECHNOLOGIE
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. quelles sont les therapies géniques attribuables au Téléthon français?
    Par debroglie66 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/03/2008, 05h30
  2. [Biologie Cellulaire] question sur les séquences consensus
    Par Poe dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/10/2007, 20h25
  3. les séquences
    Par ririri dans le forum Biologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 29/05/2007, 13h50
  4. Théorie sur les introns
    Par little_kaon dans le forum Biologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/04/2006, 13h05
  5. Polymorphisme des séquences d'ADN
    Par babass-véto dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/12/2005, 19h49