Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Traitement du surface de Polypropyléne

  1. mira_2015

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    13

    Traitement du surface de Polypropyléne

    Bonjour,
    Je voudrais savoir si vous avez une idée sur le traitement par oxyfluoration sur la surface d'un Polypropyléne?
    je voudrais savoir quels sont les conditions qui influent sur les caractéristiques physico-chimique des PP??
    Pouvez vous m'aider si vous avez une idée!!
    merci

    -----

     


    • Publicité



  2. igniz

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 002

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Bonjour,

    Quelques présentations générales qui peuvent peut etre t'aider

    http://www.allize-plasturgie.org/res..._SUDFLUOR_.pdf
    http://www.fts-de.com/fileadmin/user..._EN_screen.pdf
    Quand quelqu'un dit: Je me tue à vous le dire! Laissez-le mourir.
     

  3. mira_2015

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    13

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    avec des analyses avec l'XPS je trouve le premier réponse qui influe sur la surface de PP est le rapport F/C , et je dois trouver encore 4 ou bien 5 autres facteurs.
    merci pour les liens !!
     

  4. igniz

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 002

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Dans le deuxieme document il est indiqué que ces paramètres de réaction sont ajustés en fonction du résultat voulu : température de traitement, durée du traitement, concentration (pression) du fluor
    Quand quelqu'un dit: Je me tue à vous le dire! Laissez-le mourir.
     

  5. mira_2015

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    13

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Monsieur est ce que vous avez une idée comment on peut améliorer la mouillabilité et l'adhérence du PP?
    et est c que on peut vérifer cette amélioration par la détection d'une nouvelle liaison chimique dans la structure de pp aprés traitement ?
     


    • Publicité



  6. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Bonjour,
    J'ai juste lu le second document et je pense que l'effet obtenu varie suivant l'intensite de la fluoration donc l'épaisseur traitée. Un faible taux favorise la mouillabilité et un plus fort la diminue tout en agissant sur un effet antiadhérent et film barrière aux petites molécules et certains autres produits (amines: j'ai observé que l' hexaméthylène diamine-grosse molécule- traverse le polyéthylène en le détériorant avec de grosse bulles!)
    Le taux de fluoration dépend de la pression partielle en Fluor gaz, de la température et du temps de contact.
     

  7. 40CDV20

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Messages
    1 990

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Citation Envoyé par mira_2015 Voir le message
    Monsieur est ce que vous avez une idée comment on peut améliorer la mouillabilité et l'adhérence du PP?
    et est c que on peut vérifer cette amélioration par la détection d'une nouvelle liaison chimique dans la structure de pp aprés traitement ?
    Bjr,
    C'est on ne peut plus simple il faut détruire superficiellement, c'est à dire oxyder de façon contrôlée la surface considérée et ceci s'applique sans réserves à l'ensemble des polyoléfines.
    -prétraitements mécaniques
    inefficaces
    -prétraitements physiques
    corona à pression normale ou réduite, plasma basse pression sous gaz inerte. Le flammage qui peut prétendre à un résultat passable n'est pas considéré comme un process reproductible
    -prétraitements chimiques
    acide chromique (dichromate/sulfurique), naphtéate de sodium. KMnO4 en milieu basique donne également des résultats mais moins reproductibles
    Dans tous les cas on ne parle pas de collages structuraux, tout au plus de collages "techniques".
    Cdt
     

  8. 40CDV20

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Messages
    1 990

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Désolé j'ai oublié l'explication.
    Ces opérations d'oxydation superficielle vont accroître la mouillabilité du substrat par le revêtement au sens étendu (colles, lubrifiants spéciaux à films secs, peintures,...). Certains polymères, polyoléfines, polyfluorés,..."à l'état naturel" possèdent des tensions superficielles (TS) incompatibles avec celles des solvants, polymères, résines, colles ou peintures
    A l'issue des divers traitements d'oxydation on observe une augmentation significative de la TS résultant de la formation de fonctions polaires, essentiellement carbonyle (CO) et carboxyle (COOH). Il y a très probablement d'autres fonctions, en fait on sait assez peu de choses la-dessus.
    Ceci fait, ces fonctions vont aider à optimiser la liaison entre le substrat et l'adhésif ou peinture.
    L'oxydation du substrat par flammage, est assez complexe du fait de la mobilité des chaines sous l'effet de l'augmentation de la température de surface du polymère (T°C instantanée proche de +1000°C). A l'inverse, corona et plasma sont aisément optimisables et automatisables.
    Cdt.
     

  9. mira_2015

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    13

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Je vous remercie Monsieur 40CVD020 pour ces explications,j'ai bien compris l'influence de l'oxyfluoration sur la mouillabilité de PP.mais j'aimerai savoir si vous avez une idée sur les réponse de surface qui peut être influer par le % de fluor , la pression et la durée de traitement?
    j'ai trouvé la mouillabilité(l'hydrophilicité ) et le rapport molaire F/C mais est ce qu'il y a des autres réponses ?
     

  10. 40CDV20

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Messages
    1 990

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Bsr,
    Je connais assez peu l'application de cette technique d'oxyfluoration sur le PP (elle est plus courante sur les PEhd et PEbd) autre qu'à des fins de sérigraphie ou d'imprimerie (et non de collages) en raison de l'épaisseur ultra-mince de la couche réactive formée. Dans ces mises en oeuvre, il apparaît que l'exposition à une faible concentration en fluor sur une durée importante de temps est préférable car facilitant la croissance de la composante polaire, sans affecter la composante dispersive. Je ne dispose pas de données quantitatives.
    Il n'y a pas de différence notable de comportement à attendre entre ces deux oléfines, si ce n'est que l'application de la technique est largement majoritaire sur le PE. Je suppose donc que la littérature accessible, probablement en langue anglaise doit être plus importante. Regardez de ce côté.
    Cdt
     

  11. mira_2015

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    13

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Bonjour,
    J'ai commencé à faire les analyses à l'aide de XPS et de l ToF-SIMS et j'ai bien compris le principe.
    Apres traitement d'oxyfluoration de Polypropylène,et à l'aide des spectres de ToF-SIMS,j'ai obtenu les intensités relatives des composés oxygénés tel que : CHO,C2H3O,C3HO,CH5O3...
    Je voudrais savoir si vous avez une idée lorsque je calcule le rapport d'intensité relative de deux composés CHO/C2H3O je peux avoir une idée sur quoi exactement?
    et merci
     

  12. 40CDV20

    Date d'inscription
    décembre 2013
    Messages
    1 990

    Re : Traitement du surface de Polypropyléne

    Bonjour,
    Au mieux ces techniques d'investigations ne sont que semi-quantitatives, je ne vois pas très bien ce que l'on peut en faire. Vous ne dites rien sur les conditions opératoires qui sont très importantes sur les polymères et il est probable que ces conditions aient un impact sur la nature/importance/ratio des espèces produites identifiables. La finalité étant d’accroître la mouillabilité des surfaces il me semblerait pertinent de la mesurer.
    Autant j'ai une idée assez précise de l'intérêt de la technique appliquée aux métaux et alliages (passivation), autant pour les polymères (recouvrement et collage) je ne m'y suis guère intéressé au premier motif (qu'à l'époque) la durée de vie du traitement était tout au plus comparable à ce que l'on obtenait en process corona, soit 5/7 jours.
    Cdt
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Traitement de surface du verre
    Par ameliech dans le forum Chimie
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/12/2015, 12h15
  2. Traitement de surface
    Par sou1 dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/04/2015, 16h20
  3. Traitement de surface
    Par fznrir dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2014, 21h40
  4. Traitement de surface
    Par abchimie dans le forum Chimie
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/07/2012, 11h00
  5. traitement de surface
    Par indadaigm dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/06/2009, 23h24