En 2001, une équipe de Berkeley (Quist et Chapela), publie dans Nature (414, 541-3) un article révélant la présence de transgènes dans quatre épis de maïs collectés dans la région montagneuse d'Oaxaca au Mexique où la culture de maïs transgéniques est interdite.

L'explication la plus vraisemblable est alors que des paysans ont replanté des grains transgéniques importés des...{br}{br}Lire l'article : OGM : la menace fantôme {br}