Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Actu - Palu, chik, dengue : primeur aux gestes antimoustiques simples



  1. #1
    RSSBot

    Actu - Palu, chik, dengue : primeur aux gestes antimoustiques simples

    Une étude espagnole récente montre&nbsp;que des gestes simples, applicables par tout le monde, peuvent être d'une grande&nbsp;efficacité &nbsp;dans la lutte contre le moustique, ce qui freine&nbsp;la transmission des virus vecteurs de maladies.<br />
    Ah l'insupportable bourdonnement du moustique qui vient nous déranger pendant nos vacances, pendant la nuit, pendant l'apéritif, sur la plage, au camping... Si seulement on pouvait s'en débarrasser pour de bon ! Eh bien &nbsp;des chercheurs y travaillent....

    Lire la suite : Palu, chik, dengue : primeur aux gestes antimoustiques simples
    Les actualités Futura-Sciences

  2. #2
    jivef

    Re : Actu - Palu, chik, dengue : primeur aux gestes antimoustiques simples

    Bonjour,
    L'étude espagnole a peut-être mis en avant des statistiques, mais les gestes protecteurs sont connus depuis des lustres.
    La première fois que j'ai entendu parlé de cela, c'était il y a au moins 8 ans, lors d'un voyage en Polynésie.
    En fait, il n'y a rien de nouveau sous le soleil, mais merci tout de même d'en parler.
    A chaque fois que je viens en France, je constate que les gens ne sont pas informés et le jour où un des vecteurs de ces sympathiques maladies s'installera dans une grande ville, il va y avoir des ravages.

    Bizarrement, les gens habitant à proximité des cimetières seront parmi les plus touchés...
    Ne soyez pas superstitieux, ce qui aurait pu paraître inexpliquable il y a un siècle ne l'est plus maintenant. Voici l'explication et à travers celle-ci un exemple d'habitude à changer :
    Sur les tombes fleuries, remplacez l'eau des cache-pots par du sable et les moustiques disparaitront.
    Une larve devient moustique en 3 jours.
    De l'eau qui stagne pendant trois jours et le tour est joué...


    Les Aedes ne s'éloignent jamais beaucoup de leur lieu de naissance, sauf s'ils sont emportés dans un véhicule ou par le vent, donc les campagnes de désinsectisation ont une effacité encore assez grande.

    Vivant moi-même en milieu tropical depuis plus de sept années, à chaque saison des pluies et même toute l'année en règle générale, je veille à vider les "reservoirs d'eau stagnante" que je peux voir et si j'en vois un chez mes voisins j'y suis attentif aussi.

    Pour l'instant, je n'ai pas encore eu la dengue, mais je vis dans une contrée ou l'Aedes Aegyptis (L'espèce de moustique) est le principal vecteur d'au moins deux types de Dengue(Au total il y en a quatre).
    Sur le territoire, chaque année, des centaines de personnes tombent malades.

    Rappelons aussi que la dengue, le chikungunya et la malaria ne sont pas les seules maladies transmises par ces petites bestioles.
    Un exemple qui fait aussi des ravages et que je vois tous les jours : l'elephantiasis.
    C'est une maladie parasitaire transmises par "Aedes Polynesiansis".
    Il y a encore d'autre maladies...
    Entre nous la malaria fait plus de ravage que la Dengue ou le chik, car ces deux là durent quelques jours et laissent une bonne fatigue pendant un ou deux mois, mais après tout redevient normal, par contre la malaria est plus vicieuse.
    J'ai eu un collègue qui a été infecté en Afrique et qui des années après, bien qu'il vive maintenant au Canada en garde des séquelles avec parfois des crises graves s'accompagnant de fièvre à tuer un cheval.

    La protection la plus efficace est mécanique : La moustiquaire est une barrière infranchissable (ou presque) pour cet animal sanguinaire au cerveau si peu développé.

    Seules les femelles piquent, mais il me semble que l'explication en est donnée dans l'article, je ne vais pas le refaire.


    Bien cordialement.
    Jonas.

  3. #3
    polo974

    Re : Actu - Palu, chik, dengue : primeur aux gestes antimoustiques simples

    Bien sûr, supprimer les eau stagnantes et nettoyer la cour sont les premiers gestes, mais autant, c'est facile dans un cimetière, autant dans des lieux semi sauvages ou simplement inaccessibles (pour toutes sortes de raisons), c'est mission impossible.

    Ensuite faire la fête parce qu'il y a 2 fois moins de moustiques, c'est aller un peu vite...
    Une seule piqure suffit, donc moustiquaire imprégnée et bon courage.

    La solution (pour le chikungunya) est de ne pas se faire piquer au début; les premières victimes finissent par faire des anticorps, se refont piquer, et ainsi vaccinent les moustiques et le virus est jugulé...

    PS: le chikungunya laisse aussi des séquelles parfois lourds...
    Daudet, tu vas nous manquer...

Discussions similaires

  1. Actu - Le QB1, un ordinateur qui nous suit du regard et obéit aux gestes...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/03/2009, 14h49
  2. Actu - Formez-vous aux gestes qui sauvent... aujourd'hui
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/09/2008, 08h45
  3. Actu - Concours : gagner des formations aux gestes qui sauvent avec la Croix-Rouge !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2008, 13h25
  4. Initiation aux gestes d'urgence pédiatrique
    Par amélie41 dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/03/2007, 15h42