Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 16

Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

  1. RSSBot

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    FS
    Messages
    27 627

    Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    En 2010, des chercheurs de la Nasa avaient découvert une bactérie capable de se développer en utilisant l'arsenic. Rosie Redfield, une chercheuse canadienne, a décidé de répéter ces travaux contestés afin d'y déceler les erreurs, et de publier ses recherches sur un blog, relançant ainsi le débat sur la science ouverte.

    L'histoire avait fait un tabac en décembre 2010. On avait découvert des bactéries du genre Halomonas (baptisées GFAJ-1) qui peuvent vivre dans un milieu riche en...

    Lire la suite : Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal
    Les actualités Futura-Sciences
     


    • Publicité



  2. Alhec

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Âge
    28
    Messages
    1 442

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    la revue PlosOne dispose bel et bien d'un facteur d'impact, contrairement à ce que laisse entendre l'article
     

  3. Pfhoryan

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Alpes
    Messages
    1 570

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Or Plos One par exemple, la revue gratuite en ligne créée en 2007, est basée sur un processus de publication plus rapide, puisque les articles sont peu évalués avant la publication.
    ça aussi c'est faux. Les articles y sont reviewés ni plus ni moins qu'ailleurs. J'ai personnellement eu affaire à 3 reviewers pour un papier dans PLoS ONE.
    “if something happened it’s probably possible.” Peter Coney
     

  4. Roy Callaghan

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    147

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Meme message qu'au dessus. Les revues pLoS sont tout a fait revues et possendent un impact facteur (malgres leur 'combat' contre l'impact facteur, souvent du a un faible pourcentage d'article d'un journal donne -> voir le blog de PLoS a ce sujet).
     

  5. envirofs

    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    48

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Bonjour,

    Merci pour vos commentaires.

    Concernant l'évaluation par les pairs, ce que je voulais dire, ça n'est pas que les articles ne sont pas soumis à une revue, mais que cette revue est différente. Ce que j'entends par là, c'est que le processus d'évaluation sur PLoS ONE est plus rapide que sur les revues au peer-review classique et, comme le mentionne PLoS sur son site, "The peer review process does not judge the importance of the work, rather focuses on whether the work is done to high scientific and ethical standards, is appropriately described, and that the data support the conclusions" (le processus de revue par les pairs ne juge pas l'importance du travail, mais se concentre plutôt sur ses standards éthique et scientifique, sur la justesse des descriptions et la concordances des données et des conclusions).

    Concernant le facteur d'impact, mea culpa, PLoS ONE en a bien un. En revanche (et c'est ce que je voulais laisser entendre), sachant que les processus d'acceptation des articles sont différents entre PLoS et les autres revues, le facteur d'impact de PLoS est-il vraiment fiable ?

    Nous modifions donc l'article en reformulant ce paragraphe. Merci encore d'avoir relevé ces imprécisions.
     


    • Publicité



  6. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 240

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Citation Envoyé par envirofs Voir le message
    sachant que les processus d'acceptation des articles sont différents entre PLoS et les autres revues, le facteur d'impact de PLoS est-il vraiment fiable ?
    Désolé, mais il est également faux de dire que le processus de révision par les pairs diffère entre PLoS* et les revues dites traditionnelles.

    La différence se situe au niveau du modèle de financement, c'est-à-dire que ceux qui paient sont les chercheurs qui publient plutôt que les abonnés**. La raison de la création de ce modèle est essentiellement en réaction à l'augmentation vertigineuse des frais imposés par les revues traditionnelles, ce qui a posé un problème sérieux de transfert d'argent entre la recherche et les éditeurs. Pour dire les choses clairement, PLoS est un moyen d’atténuer ce qui s'apparente à un racket.

    Concernant la dame dont il est question dans l'article, cela n'a en fait que peu à voir avec ce débat. Ce qu'elle voudrait c'est que les publications incorporent l'ensemble des procédures méthodologiques ainsi que les résultats bruts. Le résultat serait que chaque pair pourrait s'employer à identifier les erreurs éventuelles de ses collègues. Il y a des résistances, pour employer une litote

    * par ailleurs, il n'y a pas un PLoS mais plusieurs (PLoS biology, PloS medicine, etc)
    ** c'est-à-dire, pour l'essentiel, les bibliothèques universitaires
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  7. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 240

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    PS: tant qu'on y est, ceci est également hautement discutable et mériterait à minima une référence. Qui sont les détracteurs qui utilisent cet argument?

    C’est pourtant la sacro-sainte revue par les pairs qui est principalement discutée par les détracteurs de la science ouverte.
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  8. Pfhoryan

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Alpes
    Messages
    1 570

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Citation Envoyé par envirofs Voir le message
    Concernant l'évaluation par les pairs, ce que je voulais dire, ça n'est pas que les articles ne sont pas soumis à une revue, mais que cette revue est différente. Ce que j'entends par là, c'est que le processus d'évaluation sur PLoS ONE est plus rapide que sur les revues au peer-review classique
    Toutes les revues ont considérablement réduit leur temps de reviewing grâce à leur sites de soumission électronique. Du coup le temps de reviewing est assez semblable pour toutes les revues, y compris les PLoS, soit de l'ordre de 3 semaines - 1 mois.
    Et pour la petite histoire, quand un éditeur d'une grande revue est dans le même institut que celui qui veut publier (le Scripps pour ne pas le nommer ), il suffit parfois que ce dernier descende les escaliers pour se rendre à l'étage du dessous avec son manuscrit à la main pour le montrer à cet éditeur, et le papier peut être accepté dans l'heure .
    Bon, il faut dire que le papier en question était loin d'être un torchon.

    Citation Envoyé par envirofs Voir le message
    et, comme le mentionne PLoS sur son site, "The peer review process does not judge the importance of the work, rather focuses on whether the work is done to high scientific and ethical standards, is appropriately described, and that the data support the conclusions" (le processus de revue par les pairs ne juge pas l'importance du travail, mais se concentre plutôt sur ses standards éthique et scientifique, sur la justesse des descriptions et la concordances des données et des conclusions).
    Cela veut dire qu'ils ne jugent pas sur le bling bling et le sensationnel mais sur la qualité du travail effectué, ce qui est une très bonne chose, non?
    On ne peut pas en dire autant de certaines revues telle que celle qui est à l'origine de cet article...
    “if something happened it’s probably possible.” Peter Coney
     

  9. Kinnet

    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    Bruxelles
    Messages
    35

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    "Selon les résultats de Rosie Redfield, les bactéries ne se sont pas nourries d'arsenic, mais bien du peu de phosphate présent dans le milieu riche en arsenic où elles vivaient. Cette faible quantité de phosphate est suffisante pour le développement des bactéries, contrairement à ce que pensaient Felisa Wolfe-Simon et ses collègues."

    Euuh c'est simplifié ce que vous nous dites là ou les gens de la nasa n'ont pas eu l'intelligence de faire l'expérience de mettre les bactéries dans un peu de phosphate pour voir comment elles réagiraient ?!

    "Contrairement à ce que pensaient Felisa Wolfe-Simon et ses collègues." Maintenant ce n'est plus "observation, hypothèse, expérience, résultat, interprétation, conclusion" C'est "observation, hypothèse, pensées, conclusion"
     

  10. Guillmot

    Date d'inscription
    mai 2003
    Localisation
    Compte à supprimer
    Âge
    34
    Messages
    1 383

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    En effet cela me semble trop rapide d'écrire cela, autant que je me souvienne leur papier n'est pas sans faille mais la partie culture microbienne comportait quand même un milieu témoin négatif Arsenate (-) / Phosphate (-). Ils sont plus critiquables sur les travaux d'incorporation moléculaire de l'arsenate.
    Compte à supprimer
     

  11. MRR_Toutsepassecommesi

    Date d'inscription
    août 2011
    Messages
    2

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Je pense qu'il faut aussi noter que la revue Science elle-même a publié 8 commentaires négatifs, dans le même numéro que le papier d'origine, et que l'éditorial du journal prends pas-mal ses distances avec les résultats publiés.

    Je confirme que PLoS c'est des vrais journaux. PLoS One est une expérience particulière non pas par son absence de revue par les pairs (voir plutôt Biology Direct http://www.biology-direct.com/ pour ce genre d'expériences), mais par l'absence du filtre habituel de niveau d'intérêt et d'adéquation au thème du journal. A noter aussi que d'autres éditeurs, après s'être moqués, copient : Nature Communications par exemple). Par contre PLoS Biology, PLoS Genetics, etc, fonctionnent exactement comme les autres à part en ce qui concerne le Copyright et l'accès payant.

    MRR
    ###################
    Dernière modification par yoda1234 ; 12/08/2011 à 13h22. Motif: Les coordonnées (professionnelles ou personnelles) doivent s'échanger en privé. Aucune adresse internet ni image ne sont acce
     

  12. cepafo

    Date d'inscription
    août 2011
    Messages
    1

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Ca non plus je ne suis pas d'accord : "...elle insiste sur la rigueur scientifique du travail mais ne s'intéresse pas à l'importance que pourrait avoir la portée des résultats", pour en avoir fait l'expérience moi même.
    Un des referees trouvait que ça ne "génèrait pas un intéret suffisant" et l'éditeur s'est rangé à son avis.
     

  13. MRR_Toutsepassecommesi

    Date d'inscription
    août 2011
    Messages
    2

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Oui j'ai vu la même chose. C'est en contradiction avec leur politique affichée.
    Je pense que le problème est que, même s'ils veulent établir un nouveau modèle de publication, ils doivent s'appuyer sur des éditeurs et des rapporteurs qui pensent essentiellement selon le modèle traditionnel.
    De même, dans un journal purement en ligne sans limite de figures, l'éditeur m'a forcé a mettre des figures en document complémentaires. Ils prennent la même place sur le serveur du journal, mais sont plus difficiles d'accès. Mais l'éditeur je pense raisonne encore comme si l'article était imprimé sur papier.

    MRR
     

  14. Roy Callaghan

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Messages
    147

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Citation Envoyé par MRR_Toutsepassecommesi Voir le message
    Je pense qu'il faut aussi noter que la revue Science elle-même a publié 8 commentaires négatifs, dans le même numéro que le papier d'origine, et que l'éditorial du journal prends pas-mal ses distances avec les résultats publiés.

    Je confirme que PLoS c'est des vrais journaux. PLoS One est une expérience particulière non pas par son absence de revue par les pairs (voir plutôt Biology Direct http://www.biology-direct.com/ pour ce genre d'expériences), mais par l'absence du filtre habituel de niveau d'intérêt et d'adéquation au thème du journal. A noter aussi que d'autres éditeurs, après s'être moqués, copient : Nature Communications par exemple). Par contre PLoS Biology, PLoS Genetics, etc, fonctionnent exactement comme les autres à part en ce qui concerne le Copyright et l'accès payant.

    MRR
    ###################
    A ajouter aussi PNAS Plus, l'edition en ligne de PNAS.
    Le temps d'attente pour avoir son article reviewe est aussi beaucoup plus court dans les journaux en ligne.
     

  15. envirofs

    Date d'inscription
    juillet 2011
    Messages
    48

    Re : Actu - Bactéries à l'arsenic : résultats mis à mal

    Merci encore pour vos commentaires.

    Au premier abord, il semblerait qu'il y ait une différence entre les intentions affichées par PLoS One (qui sont clairement décrite sur son site internet) et ce qui se passe dans la réalité (au vu de vos différents témoignages).

    Cela dit pour répondre à Jiav, je pensais que c'était surtout les critères d'acceptation des articles qui était différents mais l'expérience de cepafo semble me contredire.

    Enfin, les travaux de Rosie Redfield dont je parle ne sont sans doute pas les plus concluants pour infirmer les conclusions de Wolfe-Simon mais j'ai cité ceux-là puisque c'étaient les premiers de Redfield qui titrait son post "first evidence refuting...".
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Actu - Bactéries à l'arsenic : les réponses de l'équipe à la polémique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/12/2010, 18h35
  2. Actu - Bactéries à l'arsenic : « non, ce n'est pas une nouvelle forme de vie »
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 09/12/2010, 18h21
  3. Actu - Les virus des bactéries intestinales : acteurs mal connus de notre santé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/07/2010, 15h45
  4. Actu - Des bactéries pour lutter contre les bactéries !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2009, 11h41
  5. L' homéopathie mis à mal par le Lancet !
    Par alli dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 29/08/2005, 09h40