Le nombre d'éléphants de forêt d'Afrique a chuté de 62 % en dix ans. Si la forêt qui les abrite est toujours là, elle est devenue si dangereuse que ces pachydermes ne se déplacent plus que sur un quart de sa surface. Le braconnage pratiqué pour répondre à la demande d'ivoire en Extrême-Orient est à nouveau pointé du doigt.
Les éléphants souffrent du commerce illégal de l'ivoire. Au même titre que les carapaces de tortue ou les ailerons de requin, les défenses...

Lire la suite : Braconnage : les éléphants de forêt d'Afrique sont au plus mal
Les actualités Futura-Sciences