Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 18

Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en plus

  1. RSSBot

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    FS
    Messages
    28 457

    Post Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en plus

    Peu après sa naissance, Mars était une planète chaude et humide. L’eau coulait à la surface et, parfois, tombait du ciel. Dans un effort de reconstitution de l’atmosphère primitive de la planète,...

    Lire la suite : Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en plus grosses...
     


    • Publicité



  2. tezcatlipoca

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    909

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Bonjour,

    Si l'on en croît la renommée des institutions dont sont issus les deux scientifiques qui ont mené cette étude, on pourra certainement penser qu'elle a été bien étayé et sérieusement argumenté.

    Je souhaite cependant faire remarquer qu'un écoulement d'eau en surface ne résulte pas obligatoirement de pluies. De même, on le sait depuis longtemps, de très nombreuses traces d'érosions hydriques sur Mars ne peuvent pas être associés à des précipitations.

    Ces remarques n'invalident pas les travaux présentés dans cet article, mais auraient plutôt pour objectif de corriger un peu la présentation de certains détails.

    Cordialement.
     

  3. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    Je souhaite cependant faire remarquer qu'un écoulement d'eau en surface ne résulte pas obligatoirement de pluies. De même, on le sait depuis longtemps, de très nombreuses traces d'érosions hydriques sur Mars ne peuvent pas être associés à des précipitations.
    Justement on a récemment découvert que ce qu'on pensait être des écoulements hydriques sont en fait des phénomènes différents.
    Néanmoins, il reste certain que de nombreuses particularités géologiques martiennes datent de temps très reculés, et que ça n'a pas bougé depuis.
    Et ça c'est assez fascinant, mais ça ne rend pas optimiste sur l'existence de vie martienne : si ça n'a pas changé depuis si longtemps et qu'on n'y voit pourtant pas de modification due à la vie (genre sur terre les barrières de corail ou les couches calcaires des plancher océaniques) alors c'est qu'il n'y a rien a espérer, au moins en surface.

    Il semble évident qu'on a aucun espoir de trouver des traces de vie sur des sites qui n'ont subit aucune modification depuis des milliards d'années.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  4. tezcatlipoca

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    909

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Hi Great White Shark,

    Carcha' : Justement on a récemment découvert que ce qu'on pensait être des écoulements hydriques sont en fait des phénomènes différents.

    Tezca : Oui, je vois ce dont tu parles. Différents types de ravines ( Slope streaks ; Linear gullies ou RSL) semblent pouvoir être le résultats d'écoulements de matériaux pulvérulents provoqués par le chauffage d'une couche de glace carbonique de surface dû au rayonnement solaire sur des terrains en pentes. Un temps, on les pensait résulter d'écoulements d'eau, ou plutôt de saumures. Mais je n'évoquais pas du tout cela. Je pensais plutôt aux très anciennes débâcles catastrophiques ayant été provoqué par la fonte du permafrost à l'occasion d'épisodes volcaniques ou, plus "modestement", à la fonte de glaciers lors de basculements de l'axe de rotation martien.

    Carcha' : Néanmoins, il reste certain que de nombreuses particularités géologiques martiennes datent de temps très reculés, et que ça n'a pas bougé depuis.

    Tezca : Il faut prendre en compte que la plupart des paysages que nous observons actuellement ont été enfoui sous d'autres strates géologiques pour des durées se comptant en centaines de millions d'années. A ce titre, on pourrait parler de "paysages fossiles" tout en modérant l'expression par le fait qu'ils aient aussi pu être exhumés par l'érosion et déjà exposés en surface dans le passé (donc possiblement érodés, essentiellement par érosion éolienne).

    Carcha' : Et ça c'est assez fascinant, mais ça ne rend pas optimiste sur l'existence de vie martienne : si ça n'a pas changé depuis si longtemps et qu'on n'y voit pourtant pas de modification due à la vie (genre sur terre les barrières de corail ou les couches calcaires des plancher océaniques) alors c'est qu'il n'y a rien a espérer, au moins en surface.


    Tezca
    : Il me paraîtrait assez raisonnable de penser que, si la vie s'est effectivement développée sur Mars, elle ne soit parvenu qu'à un stade extrêmement élémentaire et, pas forcément à un niveau permettant de pouvoir en constater aisément les manifestations, du genre stromatolithes, coraux ou algues macroscopiques. De plus, seule une infime partie de la surface a été visité par nos machines, qui ne l'ont pas même égratigné en profondeur (comme tu le laisses entendre).

    Carcha' : Il semble évident qu'on a aucun espoir de trouver des traces de vie sur des sites qui n'ont subit aucune modification depuis des milliards d'années.

    Tezca : Il est prématuré de conclure quoique ce soit au point où nous en sommes, je pense.
     

  5. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    hello, tezcatlipoca
    Allez, un pti débat, et, comme d'habitude, on ne peut pas être d'accord (sinon on ne serait pas gaulois et surtout, on se ferait chier )
    Balançons nous quelques arguments.

    Je pensais plutôt aux très anciennes débâcles catastrophiques ayant été provoqué par la fonte du permafrost à l'occasion d'épisodes volcaniques ou, plus "modestement", à la fonte de glaciers lors de basculements de l'axe de rotation martien.
    ça, sur mars, ça a plus de 3 milliards d'années.

    Il faut prendre en compte que la plupart des paysages que nous observons actuellement ont été enfoui sous d'autres strates géologiques pour des durées se comptant en centaines de millions d'années.
    La face de mars n'a pas bougé depuis 3 milliards d'années.
    Et on sait pourquoi : pas de tectonique de plaque, ni volcanisme ni précipitations, ... ni de vie.
    Seul du sable s'y déplace, sous forme de tempêtes ou bien d'écoulements qu'on prenait encore il y a peu pour des écoulements hydriques. Mais pas assez pour remodeler la surface (ha si, il y a aussi quelques cailloux qui tombent du ciel).
    Les sites très anciens sont tous accessibles directement depuis la surface sur mars.
    Et c'est justement ça qui ne plaide pas du tout pour l'existence d'une vie martienne.
    Sinon elle fait quoi depuis 3 milliards d'années cette vie ?
    Le truc qu'on cherche depuis 50 ans et dont ne trouve strictement aucune trace ni indice d'une présence actuelle ni passée ?

    Il me paraîtrait assez raisonnable de penser que, si la vie s'est effectivement développée sur Mars, elle ne soit parvenu qu'à un stade extrêmement élémentaire et, pas forcément à un niveau permettant de pouvoir en constater aisément les manifestations, du genre stromatolithes, coraux ou algues macroscopiques.
    aucune trace en 3 milliards d'années...
    aucune altération de surface.
    Si aucune trace n'a été laissée en si longtemps, c'est un argument très puissant pour prétendre qu'il n'y a rien.

    Moi je pense que la vie est quelque chose d’extrêmement envahissant et coriace... une fois seulement qu'elle a eu le loisir d'apparaitre.
    Quelque chose de remarquablement, voir même problématiquement (exemple : sujet de la contamination des échantillons martiens par des organismes terrestres) adaptable.
    Donc je pense que si la vie était apparue sur mars, elle aurait trouvé un moyen de s'y maintenir.
    Même avec ce qu'a subi mars depuis.
    Comme les adaptations des extrémophiles terrestres le donnent a penser.
    Comme la résistance de ces organismes aux conditions extrêmes qu'on leur a fait subir jusque dans l'ISS le démontre aussi.
    Rappelons que les extrémophiles actuels viennent TOUS de la même souche de vie, qui est unique et qui est aussi la notre.
    Ce qui prouve qu'ils se sont adaptés a ces environnements extrêmes seulement après que la vie ait émergé sur terre.
    (Ce qui donne aussi à penser que la vie terrestre ne vient pas de cette voie, mais c'est un autre sujet).

    L'homme lui même sera capable d'ici quelques temps de produire des organismes (modifications génétiques) qui seront capables de s'adapter aux conditions martiennes, alors que l'humain ne sait pas créer la vie.

    Donc, personnellement, je pense qu'il est raisonnable de penser, au contraire, que la vie n'est jamais apparue sur mars.

    Il est prématuré de conclure quoique ce soit au point où nous en sommes, je pense.
    T'as raison, on va attendre 3 milliards d'années de plus.
    Je plaisantes

    bon... y a des moments quand même ou il est raisonnable d'envisager les hypothèses les plus probables :
    La vie n'existe pas sur mars aujourd'hui et elle n'y a très probablement jamais existé.
    Voici, après de nombreuses études, étendues sur 1/2 siècle et un certain nombre de missions a sa surface et en orbite, la conclusion la plus logique et évidente qu'on peut tirer au sujet de cette planète.
    Et ceci justement (cette conclusion), a cause de l'immuabilité du paysage depuis 3 milliards d'années.
    La vie, même brève, aurait forcément laissé des traces sur ce tableau qui n'a pas bougé depuis qu'il s'est figé il y a 3 milliards d'années.

    Ça ne signifie pas qu'il faut arrêter les recherches sur mars, ça signifie surtout que les missions doivent arrêter d'axer leurs objectifs sur ce but quasi unique de recherche de la vie martienne.
    La prochaine mission exomars ne découvrira rien de plus a ce sujet que les missions précédentes concernant la vie sur mars.
    Je parie ma maison... rdv en 2022.
    Alors a quoi sert-elle ?
    Je ne donnerais pas mon sentiment a ce sujet pour ne pas fâcher ni créer de polémique, ni aborder les aspect politico-économiques qui sont néanmoins à la base des raisons de cette mission (et non pas les raisons purement scientifiques), et a laquelle la charte de futura (pas de politico-économique), justifiée, ne peut cependant rien changer.

    Cependant, la prospection géologique serait nettement plus utile dans le futur, donnera forcément des résultats tangible (genre création d'ergols sur place pour un retour de mission habitée, recherche d'abris naturel en vue d'une mission habitée etc.), alors que la recherche d'une vie martienne est une quête qui est devenue, aujourd'hui, futile, couteuse et de plus en plus (a chaque nouvelle mission) improbable.

    Si on y réfléchit un peu, en évitant de prendre le parti pris légitime des chercheurs (c'est leur gagne pain...), alors il apparait évident qu'a un moment, il faut arrêter de tenter de nous faire croire au père noël et rationaliser un peu plus les objectifs des missions martiennes.
    L'arlésienne a fait son temps, même si ça fonctionne encore pour convaincre jusqu'aux détenteurs des financement (présidents / congrès /assemblée) d'y injecter quelques ridicules moyens pour que les chercheurs leur foutent la paix.
    C'est comme ça que ça marche, "la recherche de la vie sur mars", à l'heure actuelle.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     


    • Publicité



  6. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 446

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    aucune trace en 3 milliards d'années...
    Sur Terre, c'est seulement avec Gunflint Fm. dans l'Ontario que l'on a une preuve (microscopique) que la vie est présente sur base visuelle.
    Tout ce qui existe auparavant est une combinaison d'observations microscopiques, géochimie isotopique, biogéochimie, et dans le seul cas des stromatolites, une observation macroscopique...; et cela vraisemblablement pendant plus de 1,5 milliards d'annees.

    Si la Terre n'avait engendré les cyanobactéries qui précipite le carbonate, quel serait l'aspect des roches pendant les trois-quarts du Précambrien?

    En considerant que la vie a existé sur Mars dans une lointain passé, et a survécu jusqu'a nos jours sous forme d'extremophiles, pourquoi ces extremophiles seraient automatiquement bioconstructeurs alors qu'ils ne le sont pas, a ma connaissance, sur Terre.

    Je ne supporte aucun point de vue sur l'apparition et la présence (actuelle) de vie sur Mars, mais certaines de tes idées ne me semblent pas tout a fait correctes. Il a fallu pres de 2 milliards d'années a la vie terrestre pour accoucher d'eukaryotes, encore un autre demi milliard d'années pour avoir des organismes bioconstructeurs autre que les stromatolithes..., c'est quand meme assez long. Pourquoi Mars ne pourrait pas prendre beaucoup plus de temps dans une environnement moins propice que les écosystemes terrestres?

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 24/05/2017 à 08h30.
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  7. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Sur Terre, c'est seulement avec Gunflint Fm. dans l'Ontario que l'on a une preuve (microscopique) que la vie est présente sur base visuelle.
    Tout ce qui existe auparavant est une combinaison d'observations microscopiques, géochimie isotopique, biogéochimie, et dans le seul cas des stromatolites, une observation macroscopique...; et cela vraisemblablement pendant plus de 1,5 milliards d'annees.
    Sur terre on a la tectonique des plaques qui est un excellent effaceur d'empreintes.
    Les vieux trucs ne disparaissent pas dans la fournaise qu'il y a en dessous, sur mars.
    Les traces de vie très anciennes sont forcément plus accessibles sur Mars.

    Si la Terre n'avait engendré les cyanobactéries qui précipite le carbonate, quel serait l'aspect des roches pendant les trois-quarts du Précambrien?
    Je n'en sais rien du tout.
    Mais il est fort peu probable qu'ils ne laissent aucune trace de leur présence échelonnée sur une si longue période.

    En considerant que la vie a existé sur Mars dans une lointain passé, et a survécu jusqu'a nos jours sous forme d'extremophiles, pourquoi ces extremophiles seraient automatiquement bioconstructeurs alors qu'ils ne le sont pas, a ma connaissance, sur Terre.
    ben si tu laisses ces trucs la opérer seuls pendant 3 Ga, l'amoncellement de cadavres produira des sédiments identifiables.
    c'est comme ça qu'on fait en étudiant les planchers terrestres et océaniques non ?
    C'est bien en étudiant des amoncellements de cadavres ?

    Je ne supporte aucun point de vue sur l'apparition et la présence (actuelle) de vie sur Mars, mais certaines de tes idées ne me semblent pas tout a fait correctes.
    Je ne conteste absolument pas, et c'est justement pour ça que je dis au dessus : balançons nous des arguments !


    Il a fallu pres de 2 milliards d'années a la vie terrestre pour accoucher d'eukaryotes, encore un autre demi milliard d'années pour avoir des organismes bioconstructeurs autre que les stromatolithes..., c'est quand meme assez long. Pourquoi Mars ne pourrait pas prendre beaucoup plus de temps dans une environnement moins propice que les écosystemes terrestres?
    On a quand même trouvé des traces de vie sur terre ayant 3.5 Ga
    Certes, on a mieux fouillé qu'on n'a pu le faire sur mars pour trouver ça, sans aucun doute.
    Mais la vie, ça laisse forcément des traces, en particulier dans un environnement stable, qui ne bouge pas pendant des milliards d'années, contrairement a l'environnement terrestre très actif.

    C'est justement l'incroyable stabilité de Mars qui me rend dubitatif sur la présence de vie.
    On ne peut pas avoir un terrain d'essai aussi stable pendant aussi longtemps, en n'ayant qu'un désert vierge a chaque expérimentation, sans commencer à se poser de sérieuses question sur la légitimité de continuer cette quête.

    Je pense qu'il y a des choses plus intéressantes a faire sur mars que de continuer a y chercher la vie : étudier sa formation et son évolution (ce qui déjà le cas), apprendre a y produire des ergols, apprendre a y construire une structure de vie.
    comme ça on pourrait y envoyer des humains, au lieu de tenter de trouver des traces de vie improbable au milieu des cailloux avec des robots très limités.
    Dernière modification par Carcharodon ; 24/05/2017 à 13h11.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  8. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Même si je ne crois pas un instant a la colonisation de mars (humains présents en permanence), il ne fait aucun doute que de passer un an sur place (en attendant la date de retour), dans une mission de conquête (premier pas sur mars) permettrait de faire considérablement plus en matière de recherche de vie que ne l'ont fait l'ensemble des missions robotisées précédentes.
    Donc une unique mission pour y poser le pied permettrait d'en savoir considérablement plus sur l'histoire de la vie martienne que ne sauraient le faire des dizaines de missions robotisées.
    Ça tombe bien car ça couterait des centaines de fois le prix...
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  9. tezcatlipoca

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    909

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Salut "petit poisson rouge"(Le rouge de la confusion sans doute, ou de Mars peut-être ?),

    J'écrivais donc précedement :

    Je pensais plutôt aux très anciennes débâcles catastrophiques ayant été provoqué par la fonte du permafrost à l'occasion d'épisodes volcaniques ou, plus "modestement", à la fonte de glaciers lors de basculements de l'axe de rotation martien.

    Tu me réponds :

    Carcha' : ça, sur mars, ça a plus de 3 milliards d'années.

    Tezca : Pour beaucoup de ce que l'on observe sur Mars, c'est faux. Durant l'amazonien entre 1.5 milliards d'années et 500 millions d'années, Mars a connu deux épisodes volcaniques majeurs ayant engendré d'importants phénomènes de débâcles et, autre point, les variations d'obliquité de l'axe de rotation se produisent principalement selon deux cycles (respectivement de 120 000 ans et 1.2 millions d'années) et donc susceptibles de générer la fonte de glaces crustales aux basses latitudes pour des époques pas trop lointaines. Ces événements ont fait l'objets d'observations, de travaux et de publications.

    Tu poursuis :

    Carcha' : La face de mars n'a pas bougé depuis 3 milliards d'années. Et on sait pourquoi : pas de tectonique de plaque, ni volcanisme ni précipitations, ... ni de vie.
    Seul du sable s'y déplace, sous forme de tempêtes ou bien d'écoulements qu'on prenait encore il y a peu pour des écoulements hydriques. Mais pas assez pour remodeler la surface (ha si, il y a aussi quelques cailloux qui tombent du ciel).


    Je te rétorque :

    Tezca : C'est une vision simpliste traduisant une certaine méconnaissance de l'histoire "géologique" martienne. Les paysages de Mars évoluent effectivement très lentement depuis trois milliards d'années. Mais ne t'y trompes pas, on a la preuve que des cratères d'impacts de plusieurs dizaines de km de diamètre et de profondeurs supérieures à 4000 m ont été totalement enfouis sous divers strates (voir l'exemple du cratère Gale par exemple) puis exhumés par l'érosion éolienne. C'est donc que la surface a été radicalement transformée en de multiples endroits.

    Carcha' : Sinon elle fait quoi depuis 3 milliards d'années cette vie ?

    Tezca : Mais moi, je n'affirme rien. Et certainement pas en tout cas que l'on puisse trouver de la vie actuellement en surface. Quelques scientifiques ont imaginé envisageable qu'une éventuelle vie martienne apparût pendant le noachien ait pu se réfugié en profondeur dans la croûte martienne dans des aquifères. Si s'était le cas, il faudrait certainement forer profond pour en obtenir la preuve. Tu devrais être content puisque ce genre d'exploration ne pourrait se faire que lorsque l'Homme se sera bien installé sur la planète rouge.

    Carcha' : Le truc qu'on cherche depuis 50 ans et dont ne trouve strictement aucune trace ni indice d'une présence actuelle ni passée ?

    Tezca : Oui, cela ne peut être nier. Et ça prouve quoi ?

    J'écrivais aussi :

    Il me paraîtrait assez raisonnable de penser que, si la vie s'est effectivement développée sur Mars, elle ne soit parvenu qu'à un stade extrêmement élémentaire et, pas forcément à un niveau permettant de pouvoir en constater aisément les manifestations, du genre stromatolithes, coraux ou algues macroscopiques.

    Carcha' : aucune trace en 3 milliards d'années... aucune altération de surface.
    Si aucune trace n'a été laissée en si longtemps, c'est un argument très puissant pour prétendre qu'il n'y a rien.


    Tezca : C'est un argument spécieux qui ne traduit pas un raisonnement scientifique.

    Carcha' : Moi je pense que la vie est quelque chose d’extrêmement envahissant et coriace... une fois seulement qu'elle a eu le loisir d'apparaitre...
    ... Donc, personnellement, je pense qu'il est raisonnable de penser, au contraire, que la vie n'est jamais apparue sur mars.


    Tezca : Voir plus haut l'hypothèse d'une présence biologique sous la surface.

    Il est prématuré de conclure quoique ce soit au point où nous en sommes, je pense.

    Carcha' :T'as raison, on va attendre 3 milliards d'années de plus. Je plaisantes
    bon... y a des moments quand même ou il est raisonnable d'envisager les hypothèses les plus probables :
    La vie n'existe pas sur mars aujourd'hui et elle n'y a très probablement jamais existé.


    Tezca : Tu écris "probablement" ! As tu quand même un doute ?
    Moi j'ai plutôt l'impression que tu considères les recherches d'une vie martienne comme un potentiel obstacle à une colonisation de cette planète...(AH! Ton dernier post contredit sérieusement mon impression.)

    Carcha' : Voici, après de nombreuses études, étendues sur 1/2 siècle et un certain nombre de missions a sa surface et en orbite, la conclusion la plus logique et évidente qu'on peut tirer au sujet de cette planète. Et ceci justement (cette conclusion), a cause de l'immuabilité du paysage depuis 3 milliards d'années. La vie, même brève, aurait forcément laissé des traces sur ce tableau qui n'a pas bougé depuis qu'il s'est figé il y a 3 milliards d'années.

    Tezca : T-K a déjà répondu à ces arguments.

    Carcha' : La prochaine mission exomars ne découvrira rien de plus a ce sujet que les missions précédentes concernant la vie sur mars.

    Tezca : Je serais moins catégorique car certains des instruments mis en oeuvre seront des nouveautés. Mais encore faudra-t'il poser le rover en bon état, et ça, ce n'est pas gagné...

    Carcha' : Alors a quoi sert-elle ?

    Tezca : A développer des technologies, des capacités techniques, à réaliser des choses que l'on a jamais fait (Je parle de l'Europe et de la Russie). Mais là, je suis partiellement d'accord avec toi, la recherche de la vie ne peut pas être l'unique objectif des missions vers Mars. Il est de nombreux domaines de la recherche planétaire qui mériteraient plus d'investissements.
     

  10. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 446

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Sur terre on a la tectonique des plaques qui est un excellent effaceur d'empreintes.
    Ce n'est exact que pour la croute océanique. Pour la croute continentale, on a l'érosion et la sédimentation si tu veux; mais la tectonique des plaques n'a fait qu'accreter des terranes aux cratons archéens.

    Credit: Encyclopedia Britannica

    Ce n'est évidemment pas équivalent a la surface exposée Noachienne et Hesperienne sur Mars, mais ce n'est pas non plus absent. C'est juste que des preuves de vie, meme sur Terre, sont difficiles a trouver (principalement suite a l'altération hydrothermale / metamorphisme, qui est un produit du tectono-magmatisme, mais pas forcément de la tectonique des plaques) => ex: si on doit chercher de la vie sur Mars, Tharsis me semble etre un mauvais endroit.

    Mais il est fort peu probable qu'ils ne laissent aucune trace de leur présence échelonnée sur une si longue période.
    Pourquoi pas?, il y a des embranchements entiers de procaryotes et eukaryotes qui ne laisse aucune trace visible dans les archives géologiques (juste des marqueurs biogeochimiques) jusqu'a tres recemment.

    ben si tu laisses ces trucs la opérer seuls pendant 3 Ga, l'amoncellement de cadavres produira des sédiments identifiables.
    c'est comme ça qu'on fait en étudiant les planchers terrestres et océaniques non ?
    Ca ne marche qu'avec des organismes produisant un squelette minéralisé stable dans l'environnement de déposition. Ainsi les tests carbonatés (foraminiferes, coccolithes,...) ne sont pas conservés au dela de 4000-5000m de profondeur (ils se dissolvent); meme chose pour les tests de silice (diatomées, radiolaires) a une profondeur plus importante. Les tests organiques disparaitrons simplement si l'eau est oxygenée.

    Quand une bactérie meure a la surface de la mer, elle ne coule pas au fond, elle se "dissous".
    Meme sur Terre, dans bien des cas, la fossilisation est un evenement exceptionel.


    On a quand même trouvé des traces de vie sur terre ayant 3.5 Ga
    Certes, on a mieux fouillé qu'on n'a pu le faire sur mars pour trouver ça, sans aucun doute.
    Oui, c'est ce que je dis, a coup de micro-observations, géochimie isotopique et biogéochimie. Trois outils géologiques qui n'ont pas été appliqué sérieusement a Mars (et compte-tenu de la difficulté d'interpretation, je ne pense pas qu'on obtiendrait des résultats probants).

    Je pense qu'il y a des choses plus intéressantes a faire sur mars que de continuer a y chercher la vie : étudier sa formation et son évolution (ce qui déjà le cas), apprendre a y produire des ergols, apprendre a y construire une structure de vie.
    Ca, je suis plutot de ton avis en effet.

    T-K
    Dernière modification par Tawahi-Kiwi ; 24/05/2017 à 17h39. Motif: balise
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  11. tezcatlipoca

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    909

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Carcha' : On a quand même trouvé des traces de vie sur terre ayant 3.5 Ga. Certes, on a mieux fouillé qu'on n'a pu le faire sur mars pour trouver ça, sans aucun doute.

    Tezca : Alors ça, c'est bien plus qu'un euphémisme !

    Sur Terre , pour pouvoir trouver des traces d'une vie datant de plus de trois milliards d'années, et qui dans quelques cas restent incertaines, on a pu disposé de plusieurs milliers de scientifiques, géologues, géochimistes, minéralogistes, paléontologues etc, pouvant se déplacer en tout point du globe, avec des moyens d'investigations et de prélèvements divers, des analyses dans des laboratoires High-Tech, disposer de cartes ultras précises, et tout cela sur plus d'une cinquantaine d'années.

    Et sur Mars, trois lander statiques et quatre rovers n'ayant pas exploré (à portée de caméra) plus d'un cent millième de la surface !
    Faut pas déconner quand même !

    On pourra en plus remarquer que tous les engins posés sur Mars (à l'exception de Curiosity ) l'on été avec une précisions ne permettant pas d'étudier un site précis et que la cartographie martienne n'a atteint une bonne résolution morphologique et minéralogique que depuis une dizaine d'années.
    En réalité, la planète Mars pourrait posséder plus de cinquante sites exposant des os de dinosaures en surface sans que nous le sachions.
     

  12. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 446

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Citation Envoyé par tezcatlipoca Voir le message
    En réalité, la planète Mars pourrait posséder plus de cinquante sites exposant des os de dinosaures en surface sans que nous le sachions.
    Avec HiRISE, on devrait les voirs tes squelettes (resolution de 30cm ).

    Je suis entierement d'accord avec toi que si on ne mets pas un rover avec le nez sur un stromatolite ou qu'on lui fait analyser un schiste bitumineux; il y a peu de chance qu'il detecte une vie passee similaire a ce qui est preserve sur Terre.

    Il faut quand meme se rappeler que la preuve de vie dans des roches de plus de 3,5 milliards d'annees sur Terre, n'est devenue possible que ces 20 dernieres annees, et n'est devenu commun que cette derniere decenie (avec toute une routine analytique de collection d'echantillon et de laboratoire assez complexe).

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  13. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Tout d'abord merci, c'est pour ce genre d'intervention que je viens sur futura.
    Ensuite je vais être clair : vous l'avez remarqué, je suis assez ignare sur l'histoire de Mars.
    Les arguments que j'ai tenté de présenter n'avaient pour autre but que de se faire corriger.

    Ma piste de réflexion étant : ça fait ~50 ans qu'on envoie des robots sur mars et ils reviennent tous bredouille.
    Donc, est-ce qu'il n'y aurait pas mieux a faire qu'en envoyer d'autres pour ce seul but.
    Et donc j'en concluais qu'il faudrait les remplacer par des humains.

    Vous m'avez donc appris plein de trucs intéressants sur mars.
    Cependant, j'ai tout de même du mal a changer mon point de vue sur les robots, que je trouve quasi inutiles : on est pas prêt d'avoir des robots capables de faire le travail des humains dans ce type de recherche.
    Et on ne sait pas les poser avec précision, même si on entrevoit des pistes, comme la retropropulsion supersonique pour poser des charges lourdes avec précision.
    Ce qui fait qu'on ne peut pas chercher exactement où l'on souhaiterait.

    Donc je reste toujours assez sceptique sur les "missions scientifique de recherche de vie" sur la planète rouge.
    Je préférerais que tout ces capitaux (de faible montant il est vrai) soient injectés dans la préparation d'un vol habité (de montant beaucoup plus important...).
    Néanmoins, à 49 piges, je pense que je ne verrais pas cette mission de mon vivant.

    En tout les cas je vous remercie pour tout vos arguments qui me permettent de corriger et d'améliorer mon point de vue sur ce sujet.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     

  14. Tawahi-Kiwi

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    อาณาจักรล้านนา
    Âge
    36
    Messages
    8 446

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    Citation Envoyé par Carcharodon Voir le message
    Et donc j'en concluais qu'il faudrait les remplacer par des humains.
    Les humains, c'est sale, ca contamine tout.

    Pour la petite histoire, de nombreux échantillons du Pilbara (Archéen du NW de l'Australie) ont montré des traceurs biochimiques varies et complexes dans toute une série d'echantillons durant la période 1995-2005.

    Apres une série d'étude plus approfondies, ces traceurs provenaient, suivant les campagnes d'échantillonage: des mains des collecteurs, de leurs gants, des fluides de forage ou encore des sacs plastiques dans lesquelles ils était transportés. La technique est donc maintenant de ramener un gros bloc en salle grise, pour en extraire un p'tit morceau de roche au milieu bien protegé des humains tout degueulasses....

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)
     

  15. Carcharodon

    Date d'inscription
    juillet 2008
    Localisation
    Paris
    Âge
    49
    Messages
    5 586

    Re : Actu - Comment pleuvait-il sur Mars il y a des milliards d’années*? Avec des gouttes de plus en

    méheuu... c'est pas les humains, c'est la vie terrestre qui contamine !
    Même sans humains, on "infecte" a chaque fois les sites visités, et même s'ils prennent des précautions pourtant extrêmes pour l’éviter.

    Rappelons que le danger de cette contamination n'est certainement pas dans une prolifération éventuelle de ces organismes à la surface martienne (strictement aucune chance que ça arrive).
    Le problème vient de ne pas prendre des trucs terrestres pour des trucs martiens lors des analyses par ces cons de robots.
    Restons superficiel pour ne pas fâcher
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 2
    Dernier message: 23/06/2013, 17h33
  2. Actu - Des gènes vieux de 3 milliards d'années
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 31/12/2010, 14h06
  3. Actu - Du volcanisme sur Mars pendant au moins 4 milliards d'années ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 22/04/2010, 10h55
  4. Venus, Terre et Mars Il y 3,8 Milliards d'années
    Par L'euclidien dans le forum À la conquête de Mars
    Réponses: 30
    Dernier message: 24/05/2006, 22h22