Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 102

Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

  1. #1
    RSSBot

    Post Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Une expérience dont le principe a été proposé en 1978 par le grand physicien John Wheeler a été réalisée une nouvelle fois mais, cette fois-ci, en utilisant des satellites réfléchissant des...

    Lire la suite : L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

  2. Publicité
  3. #2
    dédé29

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Bizarre

    Lorsque j'étais enfant (10 ans environs) je pensais que le monde autour de moi n'existait que lorsque je le regardais . Sinon il n’était une sorte de brouillard sans forme .
    "L'avenir, c'est du passé en préparation." Pierre Dac

  4. #3
    voicie

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace


  5. #4
    LeMulet

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Ce qui est étrange, ce n'est pas tant le résultat de ce type d'expérience, mais que malgré les faits on veuille se raccrocher coute que coute à l'idée fausse qu'on se faisait du monde.
    L'accepter c'est commencer à le comprendre, probablement.
    Bonjour, et Merci.

  6. #5
    azizovsky

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Ce type d'expérience renforce ma vision Bohémienne de la MQ, dans l'interféromètre Mach-Zehnder , la première lentille 'représente un champ' qui 'échange' la phase avec la particule , on peut voir un état de Schrödinger du 'champ de la lentille' intriqué avec la particule ou intrication des deux chemins avec le champ classique avant la mesure, mettre une deuxième lentille ou un 'champs de lentille', qui efface l'information (mélange les états de phase ou des chemins).(principe de complémentarité...).
    ce qui permet à la particule d'avoir le caractère ondulation est sont interaction avec le 'champ de 2ème lentille', qui répartie le nombre de particule par chemins...
    Dernière modification par azizovsky ; 04/11/2017 à 09h31.

  7. #6
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    How can the appearance of entanglement arise in these circumstances? The point is that it is meaningless to assert that two particles are entangled without specifying in which state they are entangled, just as it is meaningless to assert that a quantum system is in a pure state without specifying that state [9]. If this simple rule is forgotten, or if we attempt to attribute an objective meaning to the quantum state of a single system, curious paradoxes appear: quantum effects mimic not only instantaneous action-at-a-distance but also, as seen here, influence of future actions on past events, even after these events have been irrevocably recorded.


    Extrait de Delayed Choice for entanglement swapping (Asher Peres 1999)

    pas de magie dans la MQ hors celle de la non-localité, pas d'action future sur le passé, pas d'intervention de la conscience, pas de connaissance de l'appareil de mesure par le photon, tous ces fantasmes résultent de incompréhension profonde de ce qu'est une fonction d'onde et des états intriqués.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  8. #7
    didier941751

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    tous ces fantasmes résultent de incompréhension profonde de ce qu'est une fonction d'onde et des états intriqués.
    C'est sur que toi, tu as compris la PhysQ, donc à même de savoir quelles interprétations sont correctes ou non (alors qu'aucune ne fait consensus...), pourquoi ne pas donner des cours, pas forcément aux étudiants, mais à ces physiciens du domaine qui n'ont rien compris...

  9. #8
    soliris

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par dédé29 Voir le message
    Bizarre

    Lorsque j'étais enfant (10 ans environs) je pensais que le monde autour de moi n'existait que lorsque je le regardais . Sinon il n’était une sorte de brouillard sans forme .
    Cette observation correspond exactement à un détail particulier d'une vision "chamanique" du monde, à une époque où l'enfant ne s'est pas encore rangé complètement dans la vision du monde de ceux qui l'ont fait venir.
    Mais cela ne sera étudié -selon moi- que quand naîtra véritablement la physique de la perception...
    De la cinétique des apparences à la statique des forces

  10. #9
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    La physique de la perception ou les sciences cognitives? Je ne suis pas sûr qu'un système en l’occurrence l'homme puisse se connaitre lui-même, quand bien même on voit de mieux en mieux les traces de l'activité cérébrale par imagerie qu'est-ce que cela nous dit de la pensée pas grand chose probablement.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  11. #10
    LeMulet

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Cette observation correspond exactement à un détail particulier d'une vision "chamanique" du monde, à une époque où l'enfant ne s'est pas encore rangé complètement dans la vision du monde de ceux qui l'ont fait venir.
    Mais cela ne sera étudié -selon moi- que quand naîtra véritablement la physique de la perception...
    Le problème qui se pose en physique quantique n'est pas, à mon avis une question de perception, mais une question d'observation.
    la physique quantique s'avère bien vérifiée lorsqu'on a affaire à des objets microscopiques.
    Or l'observateur n'étant pas nécessairement humain, on voit mal ce que la perception viendrait faire chez un atome.
    Bien sûr la perception dépend de l'observation, mais l'observation est plus proche du phénomène.
    Ce n'est qu'un avis bien sûr.

    Par contre, comme indiqué précédemment, pour moi, l'étrangeté est plus à mon avis à mettre sur le compte du refus à admettre les faits.
    On sait pourtant que la matière et l'énergie "se trouvent" (ou constituent, et c'est peut-être la difficulté conceptuelle ici) dans un espace-temps.
    Cet "espace-temps", nous ne savons pas "ce que c'est" ou mieux dit, nous n'arrivons pas à le rattacher à des notions usuelles communes, comme nous le faisons lorsque nous avons affaire à des nouveaux "objets".
    On peut éventuellement y reconnaitre, son espace, ou éventuellement y reconnaitre son temps, mais ce sont des "points de vue" très partiels qui ne rendent pas pleinement compte de ce qu'est l'espace-temps".
    S'agissant d'un nouvel "objet" très différent de ceux connus actuellement, on ne peut pas vraiment l'appréhender, sinon par ses propriétés, et les phénomènes qui y sont rattachés.
    Il est "insaisissable" et la compréhension de ce qu'il est, est bien plus difficile à obtenir que par exemple "la chaleur" (concept tout aussi mystérieux dans un sens, lorsqu'on ne connait pas toutes ses facettes).

    Donc, lorsqu'on dit que "le photon" est déjà passé quelque-part il y a longtemps, et donc qu'on peut changer son comportement "passé" en changeant son point d'arrivée, ça me parait être une conception très naïve de la manière dont le photon occupe l'espace, ET le temps.
    Bonjour, et Merci.

  12. #11
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par LeMulet Voir le message
    Par contre, comme indiqué précédemment, pour moi, l'étrangeté est plus à mon avis à mettre sur le compte du refus à admettre les faits.
    On sait pourtant que la matière et l'énergie "se trouvent" (ou constituent, et c'est peut-être la difficulté conceptuelle ici) dans un espace-temps.
    Cet "espace-temps", nous ne savons pas "ce que c'est" ou mieux dit, nous n'arrivons pas à le rattacher à des notions usuelles communes, comme nous le faisons lorsque nous avons affaire à des nouveaux "objets".
    On peut éventuellement y reconnaitre, son espace, ou éventuellement y reconnaitre son temps, mais ce sont des "points de vue" très partiels qui ne rendent pas pleinement compte de ce qu'est l'espace-temps".
    S'agissant d'un nouvel "objet" très différent de ceux connus actuellement, on ne peut pas vraiment l'appréhender, sinon par ses propriétés, et les phénomènes qui y sont rattachés.
    Il est "insaisissable" et la compréhension de ce qu'il est, est bien plus difficile à obtenir que par exemple "la chaleur" (concept tout aussi mystérieux dans un sens, lorsqu'on ne connait pas toutes ses facettes).

    Donc, lorsqu'on dit que "le photon" est déjà passé quelque-part il y a longtemps, et donc qu'on peut changer son comportement "passé" en changeant son point d'arrivée, ça me parait être une conception très naïve de la manière dont le photon occupe l'espace, ET le temps.
    Je suis d'accord avec toi mais je pense que l'on a quand même une idée de quoi il s'agit bien entendu on ne sais pas ce que sont le temps et l'espace et probablement on ne le saura jamais mais on a néanmoins une bonne idée de leur comportement, je pense à ce qui se passe autour d'un trou noir bien sûr il faut faire une révolution conceptuelle pour penser le temps comme relatif à l'observateur et l'espace malléable. Concernant la mécanique quantique il n'y a rien de magique dedans si ce n'est l'intrication et la non-localité si on fait ici encore notre révolution conceptuelle en les admettant comme faits alors tous les fantasmes disparaissent, ceux que j'ai cité plus haut et la causalité est totalement respectée, ce qui me choque c'est que certains discours semblent remettre en cause (c'est le cas de le dire) la causalité alors qu'il me semble qu'elle est un constituant fondamental de notre univers ( je ne sais rien des autres) sur laquelle toute la physique est fondée.

    Non il n'y a pas de voyage dans le passé, le passé est un mythe lié à notre mémoire, le passé est définitivement révolu, par contre le voyage dans le futur d'un autre observateur on le fait tous les jours il suffit de prendre le RER.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  13. #12
    LeMulet

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    Non il n'y a pas de voyage dans le passé, le passé est un mythe lié à notre mémoire, le passé est définitivement révolu,
    Pour moi le passé, c'est justement ce qui ne peut être modifié, par définition.
    Donc si je m'en tiens à cette définition, et s'il apparait qu'il soit possible de modifier un évènement que l'on situe dans le passé, alors on se trompe en disant qu'il s'agit du passé, et c'est probablement autre chose.

    La manière dont je vois les choses, pour le photon, par exemple, c'est que celui-ci occupe un espace-temps dont l'espace nous apparait d'autant plus important que le temps de sa propagation nous apparait important.
    Sous cette forme "ondulatoire", il n'est pas localisé précisément dans cet espace-temps et on peut interagir avec lui, aussi bien au niveau de sa source qu'au milieu de son "trajet" ou à la limite de sa propagation.
    Dire selon cette vision des choses qu'on sait qu'il doit être passé par là, par exemple se situer "maintenant" au milieu de son trajet est donc à mon sens une vision corpusculaire du photon et donc un non-sens puisque sa propriété corpusculaire nécessite une interaction, qu'on n'a évidemment pas fait, sinon il ne serait pas arrivé dans ce cas de figure, à destination.
    Sous sa forme ondulatoire en revanche, il occupe tout l'espace et tout le temps, et on peut donc interagir avec lui dans cet espace...temps.

    Sans en faire une vérité bien sûr, c'est en tous cas une vision des choses qui me satisfait.
    Bonjour, et Merci.

  14. #13
    didier941751

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    ce qui me choque c'est que certains discours semblent remettre en cause (c'est le cas de le dire) la causalité alors qu'il me semble qu'elle est un constituant fondamental de notre univers ( je ne sais rien des autres) sur laquelle toute la physique est fondée.
    Et alors? je comprends que cela puisse te choquer, mais la nature n'a que faire de "ce qu'il te semble"...je t'ai déjà mis un lien ici:

    L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace
    avec juste un exemple...

    La causalité pour certains chercheurs serait une "propriété macroscopique" (je ne dis pas qu'ils ont raison...j'en sais rien, et toi non plus...), hormis que tu sois choqué, as-tu des preuves extraordinaires allant dans le sens de ton discours que tu poses comme un acquis??
    Avant de parler de façon péremptoire de mythe, peut-être voir ce qu'il existe comme travaux et les fondements de ceux-ci (et être en accord avec la démarche scientifique...).
    Comment peut on parler de "se faire une révolution conceptuelle" sur un sujet (le temps relatif), et être debout à deux pieds sur le frein quand il s'agit d'un autre concept/postulat??
    Dernière modification par didier941751 ; 04/11/2017 à 15h34.

  15. #14
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par LeMulet Voir le message
    par exemple se situer "maintenant" au milieu de son trajet est donc à mon sens une vision corpusculaire du photon et donc un non-sens puisque sa propriété corpusculaire nécessite une interaction, qu'on n'a évidemment pas fait, sinon il ne serait pas arrivé dans ce cas de figure, à destination.
    Sous sa forme ondulatoire en revanche, il occupe tout l'espace et tout le temps, et on peut donc interagir avec lui dans cet espace...temps.

    Sans en faire une vérité bien sûr, c'est en tous cas une vision des choses qui me satisfait.
    C'est tout à fait ça, le photon n'existe (en tant que particule) que lorsqu'il est matérialisé par une mesure (interaction), attention je ne veux pas dire que c'est la pensée de l'observateur qui le crée ce qui est absurde mais qu'on voit de-ci de-là écrit, le photon existe bien entendu mais sous une forme ultime qui nous est inconnaissable, tout ce qu'on sait c'est que pour le comprendre nous devons nous le représenter comme une onde. A partir de là tous les pseudo-paradoxes tombent.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  16. #15
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par didier941751 Voir le message
    Et alors? je comprends que cela puisse te choquer, mais la nature n'a que faire de "ce qu'il te semble"...je t'ai déjà mis un lien ici:

    L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace
    avec juste un exemple...

    La causalité pour certains chercheurs serait une "propriété macroscopique" (je ne dis pas qu'ils ont raison...j'en sais rien, et toi non plus...), hormis que tu sois choqué, as-tu des preuves extraordinaires allant dans le sens de ton discours que tu poses comme un acquis??
    Avant de parler de façon péremptoire de mythe, peut-être voir ce qu'il existe comme travaux et les fondements de ceux-ci (et être en accord avec la démarche scientifique...).
    Comment peut on parler de "se faire une révolution conceptuelle" sur un sujet (le temps relatif), et être debout à deux pieds sur le frein quand il s'agit d'un autre concept/postulat??
    OK trouve moi un seul exemple qui prouve que le voyage dans le passé ou l'influence futur->passé soit possible? L'expérience de Wheeler ne montre absolument rien de cela.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  17. #16
    didier941751

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    OK trouve moi un seul exemple qui prouve que le voyage dans le passé ou l'influence futur->passé soit possible? L'expérience de Wheeler ne montre absolument rien de cela.
    Renversement de la charge de la preuve??
    Je ne prends aucune position, contrairement à toi....
    Mais pour te montrer que le débat entre spécialistes n'est pas clos (aucune preuve dans un sens ou dans l'autre...) je te donne ces liens qui au moins permettent de se poser questions (comme quoi yapa de preuves), c'est ce que montre l'expérience de Wheeler.

    http://arxiv.org/abs/1206.6224
    https://www.facebook.com/notes/jon-t...50203538574263
    http://arxiv.org/abs/quant-ph/0310091v1
    + le lien dans l'autre fil que tu as ouvert, j'arrête là, mais il y en a un paquet, je te laisse chercher...

    Encore une fois, je n'ai aucune position à défendre, juste pour te dire que ton discours rejette une "possibilité" qui fait encore débat entre professionnels (bien que pour toi les pros ne semblent pas comprendre ce qu'ils font), alors comme tu n'es même pas amateur, juste vulgarisé, il me semble important de dire que ta position péremptoire est sujette à discussion, bref, plus de la croyance que de l'ouverture d'esprit.
    Et toi, tu as quoi comme exemple qui prouve le contraire??(cherche pas, si il y a encore débat, c'est que dans ce cadre, les interprétations différentes existent et aucune n'est réfutées par l'expérience...).

  18. #17
    JPL

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Il y a quelque chose qui m'échappe. À partir du moment où l'on sait qu'un photon, un électron etc. sont à la fois onde et particule il me semble évident que si on met sur le trajet un détecteur de particules on verra des particules et si on met un détecteur d'ondes on verra une onde quel que soit le moment où l'on décidera le choix du détecteur.
    Puisque cela n'a pas paru évident au point qu'il a fallu monter des expériences de pointe pour le prouver je pense que j'ai raté quelque chose.

  19. #18
    pap38

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Puisque cela n'a pas paru évident au point qu'il a fallu monter des expériences de pointe pour le prouver je pense que j'ai raté quelque chose.
    La page wikipedia explique mieux la notion de choix retardé : https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3...x_retard%C3%A9

  20. #19
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Une autre expérience dans l'équipe d'Anton Zellinger en Suisse un ponte de la MQ:

    https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1203/1203.4834.pdf

    L'expérience est troublante au premier abord on a l’impression que le devenir d'un photon influence le passé d'un autre il n'en est rien comme il est expliqué dans ce document extrêmement technique cette impression vient du fait qu'on continue de voir les photons comme des petites boules. Mais cette impression est tellement forte que les vulgarisateurs se ruent dedans et même Futura avec des guillemets toutefois j'en conviens.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  21. #20
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Copie du paragraphe essentiel:

    Then the state is a probability list for all possible measurement outcomes, the relative temporal order of the three observer’s events is irrelevant and no
    physical interactions whatsoever between these events, especially into the past, are necessary to explain the
    delayed-choice entanglement swapping
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  22. #21
    azizovsky

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par pap38 Voir le message
    La page wikipedia explique mieux la notion de choix retardé : https://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3...x_retard%C3%A9
    moi aussi, je crois qu'il y'a quelque chose qui m'échappe dans cette expérience , il est illogique de parler d'interférence en I , il y'a pas de croisement des deux chemins et aussi en J/K, le reste est un interféromètre de Mach-zehnder ....

  23. #22
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Si vous regardez bien cette page vous constaterez des encarts roses indiquant que ce qui est écrit est largement contesté et empreint d’âneries métaphysiques.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  24. #23
    pap38

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par azizovsky Voir le message
    moi aussi, je crois qu'il y'a quelque chose qui m'échappe dans cette expérience , il est illogique de parler d'interférence en I , il y'a pas de croisement des deux chemins et aussi en J/K, le reste est un interféromètre de Mach-zehnder ....
    Les photons sont dupliqués en B et C sans détruire leur état quantique donc interférence en I si on ne fait pas de mesure en J et K

  25. #24
    viiksu

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Je parlais de la page Wiki bien entendu, le document que je cite est extrêmement complet si on veut vraiment comprendre il faut se payer le formalisme quantique et l'expérience est très complexe.
    Quoi Dieu n'existerait pas? Mais alors j'aurais payé ma moquette beaucoup trop cher (WA).

  26. #25
    azizovsky

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    il a dit :
    Décrivons d'abord la première partie du dispositif : si nous remplaçons les appareils B et C par de simples miroirs, nous nous retrouvons avec une variante de l'expérience des fentes de Young : le miroir semi-réfléchissant A provoque une interférence « du photon avec lui-même » et provoque une figure d'interférence en I. Il est important de bien comprendre l'expérience de Young avant de tenter de comprendre celle-ci.
    cette partie de l'expérience est identique à celle A.Aspect, qui prouve que le photon est une particule qui empreinte soit un chemin ou l'autre..., quel lien avec ce qui est souligner.
    Dernière modification par azizovsky ; 05/11/2017 à 08h59.

  27. #26
    pap38

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Attendons confirmation des spécialistes.
    Mais d'après d'autres lectures (je n'ai pas conservé les refs) la page wikipédia d'écrit bien l'expérience du choix retardé.

  28. #27
    azizovsky

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par pap38 Voir le message
    Les photons sont dupliqués en B et C sans détruire leur état quantique donc interférence en I si on ne fait pas de mesure en J et K
    il n'y aura jamais d'interférence avec ou sans mesure .

  29. #28
    azizovsky

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par azizovsky Voir le message
    il n'y aura jamais d'interférence avec ou sans mesure .
    s'il y'en a, le convertisseur bas ne remplie pas son rôle de lentille semi-réfléchissante, il n'est pas neutre vis à vie des deux photons intriqués, déjà dans l'expérience d'A.Aspect, il y'a une gomme quantique..., sans rajouter de 'tchaqlaqla' ....
    Dernière modification par azizovsky ; 05/11/2017 à 09h15.

  30. #29
    jacquolintégrateur

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par JPL Voir le message
    Il y a quelque chose qui m'échappe. À partir du moment où l'on sait qu'un photon, un électron etc. sont à la fois onde et particule il me semble évident que si on met sur le trajet un détecteur de particules on verra des particules et si on met un détecteur d'ondes on verra une onde quel que soit le moment où l'on décidera le choix du détecteur.
    Puisque cela n'a pas paru évident au point qu'il a fallu monter des expériences de pointe pour le prouver je pense que j'ai raté quelque chose.
    Bonjour
    Il n'est pas exact de dire qu'un objet est "à la fois onde et particule". Dans sa thèse, L. de Broglie affirme que toute particule doit posséder des propriétés ondulatoires, notamment, possibilité de définir une longueur d'onde: h/mv. Schrödinger a écrit l'équation célèbre qui régit la propagation de l'onde associée à la particule. Les deux physiciens se sont appuyés sur la formulation des équations de la dynamique classique selon Hamilton et Jacobi. L'expérience de diffraction des électrons par un cristal de nickel n'a pas tardé à valider la thèse. On a du, très vite, se poser la question de la nature de l'onde, laquelle était décrite mathématiquement par une grandeur complexe !! Il est vite apparu que la seule hypothèse cohérente consistait à attribuer, à l'onde, une signification purement probabiliste, lui déniant, ainsi, toute signification physique !! C'est alors que de Broglie a cherché à développer la théorie "de l'onde à singularité", selon laquelle l'équation d'onde devait posséder, outre les solutions classiques continues et décrites par des grandeurs complexes, des solutions réelles comportant des singularités (points au voisinage desquels l'amplitude devenait très grande, sinon infini) censées représenter les particules. Schrödinger, pour sa part, suivait un voie analogue mais préférait confiner les aspects corpusculaires dans les fronts d'onde. Les théories à singularités se sont, d'emblée, heurtées à de considérables difficultés mathématiques, lesquelles ne semblent jamais avoir été surmontées. En particulier, les ondes, associées à des systèmes comportant plusieurs particules, solutions classiques de l'équation de Schrödinger (sans singularité) se propagent dans un espace abstrait comportant 3n dimensions pour n particules. C'est de là, en particulier, que découle immédiatement les phénomènes quasi magiques d'intrication et de non séparabilité et non localité !! Au contraire, la solution correspondante, à singularité devait se comporter comme une onde se propageant dans l'espace classique à trois dimensions mais comportant autant de singularités que le système contenait de particules. Au premier congrès de Physique Solvay, qui eut lieu à l'époque, de Broglie, n'ayant pu venir à bout des difficultés mathématiques de la théorie de l'onde à singularité, en présenta une forme édulcoré, pratiquement vidées de toute sa substance: la "théorie de l'onde pilote" qui fut reprise et complétée par David Bhom, mais sans parvenir à en éliminer le caractère non local.
    Soulignons que toutes les bizareries de la Mécanique Quantique, telles que intrication, non séparabilité, choix retardé, etc.etc, sont prévues et contenues dans l'équation de Schrödinger, laquelle est non relativiste. Les conséquences n'en n'ont jamais été infirmées jusqu'alors !! Cela ne s'arrange pas en TQC ! Ainsi, la MQ et la TQC apparaissent comme des "théories parfaites", sauf qu'on n'est pas encore parvenu à y comprendre quelque chose !! La grande règle, pour les physiciens, avec la Mécanique Quantique est : "Tais-toi et calcule !"
    Cordialement
    Ne jetez pas l’anathème : il peut servir !

  31. #30
    didier941751

    Re : Actu - L'étrange expérience de Wheeler vérifiée dans l'espace

    Citation Envoyé par viiksu Voir le message
    Une autre expérience dans l'équipe d'Anton Zellinger en Suisse un ponte de la MQ:

    https://arxiv.org/ftp/arxiv/papers/1203/1203.4834.pdf

    L'expérience est troublante au premier abord on a l’impression que le devenir d'un photon influence le passé d'un autre il n'en est rien
    Il est faux d'affirmer cela...
    Les choses sont claires, parmi les spécialistes il y a différentes interprétations des résultats d'expérience, il n'y a aucune preuve scientifique allant dans un sens ou dans l'autre, donc arrête d'affirmer un truc que tu n'as pas compris.
    Je ne parlerais même pas de ta compréhension du document très technique...

    Et je te trouve intellectuellement malhonnête, tu cites l'extrait qui t'arrange, en oubliant ce qu'il y avait avant:

    If one views the quantum state as a
    real physical object, one could get the seemingly paradoxical situation that future actions appear as having an
    influence on past and already irrevocably recorded events. However, there is never a paradox if the quantum
    state is viewed as to be no more than a “catalogue of our knowledge
    Et dès le début du papier:
    This can also be viewed as “quantum steering into the
    past”.
    Trad: Cela peut également être considéré comme une «direction quantique dans le
    passé".

    J'ai mis en gras ce qui montre bien les interprétations possibles, donc Zellinger est lui honnête, il dit bien que si l'on considère telle chose on a une interprétation, et si on considère autre chose on a une autre interprétation.

    Donc, soit tu n'as rien compris, soit tu es malhonnête, mais de toute façon ton affirmation n'est, à ce jour, confirmée par rien, nada, peanut's, merci de respecter les lecteurs en arrêtant tes affirmations infondées hors ton confort sur la causalité.
    Dernière modification par didier941751 ; 05/11/2017 à 10h34.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Une étrange bulle bleue dans le ciel de Sibérie
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/10/2017, 17h50
  2. Actualité - Cette étrange bactérie se développe mieux dans l'espace que sur Terre !
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/03/2016, 15h45
  3. Réponses: 98
    Dernier message: 27/11/2015, 23h48
  4. Actu - John Wheeler, l'un des pères de la cosmologie quantique, est décédé
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/04/2008, 12h55
  5. Science & Vie - Experience de Wheeler - Photon
    Par G13 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/09/2007, 17h33