Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

  1. RSSBot

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    FS
    Messages
    29 054

    Post Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    Les scientifiques l'avaient annoncé : un jour, l’influence du changement climatique engendré par l'Homme deviendrait suffisamment forte pour pousser les phénomènes extrêmes au-delà de leurs...

    Lire la suite : Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause
     


    • Publicité



  2. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 476

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    Comme d'habitude, on mélange un peu tout dans un grand gloubi-boulga
    dire
    « Il est extrêmement improbable que les seules variables naturelles aient mené aux anomalies observées », analysent-ils.
    Les chercheurs signalent toutefois que, sur les 27 études qu'ils ont passées au crible, 6 n'identifient pas le changement climatique comme un moteur important de l'évènement extrême
    et
    Pour la première fois, le réchauffement climatique est désigné cause unique de ces phénomènes.
    c'est très différent, à la fois logiquement et statistiquement.

    Par ailleurs, même si ce genre d'étude met en valeur une influence du réchauffement constaté sur certains phénomènes, je ne vois pas en revanche comment elles peuvent, en elles mêmes, quantifier la part anthropique des causes de ce réchauffement.

    Mais on n'a bien compris que comme d'habitude, il ne faut pas pinailler, ce qui compte, c'est le message .
    Dernière modification par Archi3 ; 15/12/2017 à 10h17.
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  3. yves25

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    le Haut Doubs
    Messages
    10 470

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    Pour une fois, je suis d'accord. L'actu aurait dû préciser tout d'abord qu'il s'agissait d'un rapport annuel sur la question de l'attribution des événements extrêmes.
    Puisqu'il s'agit de décrire l'état de l'art, on y trouve rapportées les diverses études qui portent sur des événements différents pour lesquels les réponses peuvent être différentes.

    Telle quelle, l'actu dit des choses apparemment contradictoires;
    Si, maintenant, on s'intéresse au rapport lui même, on y apprend donc que pour trois événements (ceux qui sont cités dans l'actu) , on a pu montrer que l'influence du réchauffement anthropique avait été décisive.
    Ca ne veut évidemment pas dire que sans le RC, il n'y aurait pas eu de poussée de chaleur. Pour avoir une vague de chaleur , il faut des circonstances qui sont gouvernées par la dynamique de l'atmosphère mais celle ci n'est pas indépendante du RC. En particulier, pour une atmosphère plus chaude cette dynamique est plus active.
    LA méthodologie suivie pour identifier l'impact du RC est explicitée dès le début du rapport qui est disponible en accès libre.

    I
    t is helpful to consider the methodology used in
    these studies to understand the conclusions. Each
    used the commonly accepted event attribution technique
    of calculating the fraction of attributable risk
    (FAR) for the event, a statistical approach borrowed
    from epidemiology and public health, establishing the
    probability of the event happening with greenhouse
    gas emissions at current levels due to human activity.
    For heat events, this probability relies in large part
    on the observational record. This result is compared
    with model runs of a “control” world that only include
    natural forcing mechanisms and ignore the changes
    to atmospheric composition driven by human greenhouse
    gas emissions.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...
     

  4. yves25

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    le Haut Doubs
    Messages
    10 470

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    Je reviens sur cette actu parce que sa rédaction a sans doute contribué à en masquer l'intérêt. Pour la première fois, on identifie sans ambiguïté que la hausse de la concentration en gaz à effet de serre a joué un rôle majeur dans trois événements extrêmes. Jusqu'à présent les études similaires (130 à ce jour) avaient toutes conclu soit que cette augmentation avait facilité un événement sans être déterminant (89) soit n'y avait en fait joué aucun rôle (41 donc).
    Cette fois, trois études aboutissent à la conclusion que sans le réchauffement en cours, les événements en question n'auraient pas eu lieu.
    Quels sont ces événements et comment a-t-on procédé ?
    Il s'agit pour l'année 2016 de la moyenne globale de la température, de la vague de chaleur en Asie et de la persistance d'une bulle d'eau chaude au large de l'Alaska.
    Comment a-t-on opéré ?
    L'idée est de reprendre la méthode des essais cliniques en médecine. Pour cela, l'idéal serait de disposer de suffisamment de planètes Terre identiques pour comparer les statistiques des événements considérés sur une cohorte de Terres sans les forçages anthropiques et sur une autre où les Terres y sont soumises. Puisqu'il s'agit d'événements qui n'arrivent que rarement, il faut suivre chaque planère pendant un temps suffisamment long.
    On ne dispose évidemment pas de "patients" de ce type, on utilise donc des modèles numériques du type de ceux utilisés pour les simulations du GIEC. On peut n'en prendre qu'un seul et faire varier le détail des conditions initiales comme on le fait pour la prévision météorologique ou bien utiliser une variété de modèles ce qui est possible grâce aux simulations effectués pour le GIEC (CMIP5).
    Le cas de la vague de chaleur en Asie me semble particulièrement éclairant.
    Les auteurs (Yukiko Imada et al ) ont utilisé un modèle atmosphérique forcé par les températures de surface de l'océan (SST). Ils regardent ce qui se passe en 2016, ils initialisent le modèle au 1er juin 2009 et nourrissent le modèle des températures de surface tout au long des 8 années de simulation. Ils réalisent des ensembles de 100 runs en modifiant légèrement les conditions initiales Ils ont calculé les fractions de la surface du continent asiatique soumis à un extrême de température (définie comme dépassant le seuil de deux déviations standards) par rapport à la moyenne 1951 – 2016) dans les cas suivants
    1 ALL: données historiques pour les forçages, la SST et la glace
    2 NAT1 forçages naturels (volcans, soleil), en éliminant la tendance de la SST et de la glace
    3 NAT2 comme NAT1 mais la tendance de la SST et de la glace est estimée d'après les modèles de CMIP5
    4 ALLnoENSO : comme ALL mais en éliminant les anomalies de SST attribuables à l'ENSO
    Ils ont d'abord vérifié qu'ainsi ils arrivaient à simuler correctement les épisodes de chaleur extrêmes observés depuis 50 ans. Pour cela, ils ont effectué 10 runs initialisés, ceux-là, en 1949.

    La figure jointe résume leurs résultats : elle présente les distributions de probabilités obtenues pour les différents cas énumérés ci-dessus. Malgré l'incertitude due aux deux estimations différentes de la SST, elle montre que les forçages anthropiques augmentent fortement la probabilité d'occurrence de chaleur extrême. Comparé à cela, l'influence de l'ENSO apparaît plus faible mais importante néanmoins.
    Images attachées  
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...
     

  5. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 476

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Ils ont calculé les fractions de la surface du continent asiatique soumis à un extrême de température (définie comme dépassant le seuil de deux déviations standards) par rapport à la moyenne 1951 – 2016) dans les cas suivants
    si je comprends bien, les événements extrêmes sont mesurés par la fraction de surface dépassant de deux sigma la moyenne avec réchauffement (la vraie observée quoi), pas la fraction de surface dépassant de deux sigma la moyenne du scénario considéré ?

    pour etre clair sur un exemple numérique , si les scénarios type NAT avaient mettons une température moyenne de 25 °C et un sigma de 4 °C (je dis n'importe quoi, c'est juste pour illustrer), et qu'avec le réchauffement on ait une température de 27 °C et un sigma toujours de 4°C, les événements extrêmes seraient mesurés par la proportion de surface dépassant 27 + 2*4 = 35 °C, dans les deux scénarios ?
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     


    • Publicité



  6. yves25

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    le Haut Doubs
    Messages
    10 470

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    C'estr aussi comme ça que je le comprends mais tout le numero special de BAMS est en accés libre

    For each land–surface grid point, annual time
    series of the total number of months exceeding a
    threshold are calculated. The thresholds for the observation
    and simulations are defined by two standard
    deviations of surface air temperature from 1951 to
    2016 for GISTEMP and ALL-LNG, respectively.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...
     

  7. Archi3

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    2 476

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    OK, mais dans ce cas ça ne me parait pas tres surprenant que le dépassement d'une limite de température fixée à l'avance soit plus probable en cas de réchauffement, puisque ce qui représente deux sigmas au dessus de la moyenne pour un scénario "chaud" sera forcément plus de deux sigmas au dessus de la moyenne d'un scénario "froid" - néanmoins il ne m'apparait pas évident que la caractérisation de ce qu'on appelle un événement extreme soit juste le dépassement d'un seuil fixé à l'avance - une sécheresse de 39,5 °C de trois semaines est plus extreme qu'un pic de température de 40 °C pendant 3 jours ! Autrement dit le résultat montré dans la figure peut etre mathématiquement correct et néanmoins ne pas forcément représenter ce qu'on croit ...
    Le plus dur n'est pas de piger les raisonnements compliqués, mais d'accepter les simples.
     

  8. yves25

    Date d'inscription
    décembre 2005
    Localisation
    le Haut Doubs
    Messages
    10 470

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    La question posée est de savoir si on peut attribuer tel ou tel événement au RC ou en d'autres termes si ils ne se seraient pas produits sans RC.
    Cette question est légitime et elle est constamment posée à propos de chaque événement météorologique extrême vagues de chaleur ou cyclones par ex.
    Tu glisses vers une autre question.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...
     

  9. jihel

    Date d'inscription
    février 2004
    Localisation
    IDF
    Messages
    1 495

    Re : Actu - Phénomènes climatiques extrêmes : le réchauffement parfois seul en cause

    En effet, l'article ne précise pas assez les faits. Dans la phrase "selon une étude publiée mercredi, ils ont tous pour unique responsable le réchauffement climatique", il fallait traduire le "tous" par "les 3 événements cités au début". J'ai modifié le texte. Désolé du délai et merci de vos remarques !
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Actualité - Éclair, grêle, précipitations : top 5 des phénomènes météorologiques les plus extrêmes
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 29/09/2016, 00h36
  2. Actu - Réchauffement : catastrophes climatiques à prévoir, affirme le Giec
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/11/2011, 10h09
  3. QR - Les phénomènes extrêmes vont-ils s'accentuer ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2010, 19h05
  4. Phenomènes méteo extremes: impact en baisse
    Par ignifugé dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 23
    Dernier message: 28/01/2008, 20h21
  5. Les solutions extrêmes contre le réchauffement Climatique.
    Par concoca dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/11/2007, 14h20