Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

nécessité physiologique de la masturbation ?

  1. epilef

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    1

    Question nécessité physiologique de la masturbation ?

    J'ai plus ou moins lu et entendu beaucoup à ce sujet, mais ne sais toujours pas : la masturbation -dans mon cas c'est "masculine" qui m'intéresse- est-elle une nécessité physiologique ? c'est à dire au delà de l'aspect "besoin" ou pulsionnel plus ou moins variable d'un individu à l'autre...

    -----

     


    • Publicité



  2. jacques59

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    5

    Re : nécessité physiologique de la masturbation ?

    message très ancien mais je réponds quand même :
    se masturber ne correspond pas à une nécessité ni physiologique, ni physique, ni psychologique !
    c'est une pulsion qui procure une certaine satisfaction sensuelle, une sorte de bien-être total au moins durant quelques instants plus ou moins longs.

    on peut rester toute sa vie sans le faire ou le faire plusieurs fois par jour sans souci.
    comme les relations sexuelles ne sont pas indispensables à sa propre survie mais uniquement à la survie de l'homme sur terre.
     

  3. Temoin75

    Date d'inscription
    août 2016
    Messages
    2

    Re : nécessité physiologique de la masturbation ?

    A mon avis, les discussions même très anciennes peuvent être très utiles.
    Plus exactement les glandes fonctionnent, et donc produisent, 24h/24, 365 jours par an. Sans aucune éjaculation volontaire, les érections involontaires peuvent devenir fréquentes. Mais il y a des trop pleins naturels : principalement la miction. Il y a aussi les spermathorrées nocturnes (ou pollutions nocturnes), et aux wc en poussant, où ça sort très épais et très lentement à chaque effort.
    Dernière modification par Temoin75 ; 07/08/2016 à 19h26.
     

  4. pelkin

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Âge
    64
    Messages
    2 987

    Re : nécessité physiologique de la masturbation ?

    Citation Envoyé par Temoin75 Voir le message
    A mon avis, les discussions même très anciennes peuvent être très utiles.
    Certes, si l'on ne dit pas de bêtises, or

    Citation Envoyé par Temoin75 Voir le message
    Plus exactement les glandes fonctionnent, et donc produisent, 24h/24, 365 jours par an.
    Faux, cela dépend : de l'âge, du nyctémère, de la personne, d'une pathologie sous-jacente, de l'activité du sujet, .......

    Citation Envoyé par Temoin75 Voir le message
    Sans aucune éjaculation volontaire, les érections involontaires peuvent devenir fréquentes.
    Et cette affirmation est basée sur quoi, ben sur rien.

    Citation Envoyé par Temoin75 Voir le message
    Mais il y a des trop pleins naturels : principalement la miction.
    Vous êtes en train de confondre envie de baiser et envie de pisser, la miction, monsieur, c'est faire pipi.

    Citation Envoyé par Temoin75 Voir le message
    et aux wc en poussant, où ça sort très épais et très lentement à chaque effort
    Ejaculer aux WC ne diffère en rien d'éjaculer au lit ou en faisant l'amour, et ne nécessite ni effort supplémentaire ni épaississement.

    Bref, vous racontez n'importe quoi !
    Spécialisé en sadanthropomicrobitubulabibaquophtalmologie
     

  5. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 201

    Re : nécessité physiologique de la masturbation ?

    Ce qui est tout de même vrai c'est que les spermatozoïdes sont produits en continu (entre les premières divisions et une éventuelle éjaculation le délai est d'environ 3 mois) et que ceux qui sont pas utilisés sont évacués dans les urines (sans érection et sans éjaculation). Il n'y a donc aucune corrélation entre cette production et l'activité sexuelle du sujet.
    Cela ne répond pourtant pas à la question de départ : « la masturbation est-elle une nécessité physiologique ? »

    Il a déjà fallu un an et demi pour que le premier post reçoive la première réponse puis huit ans de plus pour que Temoin75 ajoute son grain de sel puisqu'il se fait un devoir de déterrer toutes les vieilles discussions sur le thème de la masturbation.

    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     


    • Publicité



  6. albanxiii

    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    92
    Âge
    43
    Messages
    9 535

    Re : nécessité physiologique de la masturbation ?

    Il faut croire que personne n'en n'a rien à br....
    Not only is it not right, it's not even wrong!
     

  7. saint.112

    Date d'inscription
    mai 2014
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 201

    Re : nécessité physiologique de la masturbation ?

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Il faut croire que personne n'en n'a rien à br....
    À quoi ? À braire, à broyer, à bruire, à bramer, à briller ?
    Bon, si même les modos s'y mettent…
    Nico
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Caresses vaginales après masturbation + pilule du lendemain : risques ?
    Par Zool1234 dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 33
    Dernier message: 16/04/2012, 08h13
  2. La masturbation masculine
    Par cool dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 152
    Dernier message: 12/08/2011, 22h38
  3. Etude physiologique et comportementales
    Par aegyptos dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 07/03/2007, 16h30
  4. masturbation
    Par nedhir med dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 24/02/2007, 18h55
  5. activité physiologique orientée
    Par sciences en folies dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/08/2006, 00h31