Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 93

Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

  1. #31
    invité576543
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par BioBen Voir le message
    Le "demolit assez bien le mythe" lui donnait un ton categorique a mon gout
    Le mythe dont je parlais est bien illustré par la dernière phrase de l'histoire amusante citée par médiat

    (le plus petit) – Mais alors, comment se fait-il qu’avec toute cette chance nous mourrions tous avant d'avoir atteint 30 ans ?
    Et à ce niveau je ne crois pas prendre beaucoup de risque à être catégorique!

    Cordialement,

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    GillesH38a

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Quand j'aurais le temps, je ferais la courbe non pas de l'espérance de vie à la naissance, mais de l'espérance résiduelle de vie à 15 ans.

    Bien plus intéressant.

    Autre courbe intéressante: la répartition en âge des plus de 25 ans. Ca démolit assez bien le mythe que les plus de 60 ans le doivent en majorité aux progrès récents.
    une page intéressante sur les statistiques démographiques trouvée au hasard d'internet sur un village de la Somme entre 1600 et 1900

    http://pagesperso-orange.fr/delbrayelle/demhisto.htm

    2 graphiques intéressants :

    les statistiques sur l'age de la mortalité , montrant tres clairement le pic précoce entre 0 et 10 ans, et un 2e pic ...entre 70 et 80 ans, donc tout à fait "normal" .

    l'évolution de la mortalité infantile, montrant une baisse spectaculaire entre 1880 et 1900.

    Il parait donc evident que l'essentiel du progres a été fait par des mesures simples d'hygiène et la découverte des mécanismes de transmission microbienne, et a assez peu à voir avec le reste des progrès techniques.

    Essentiellement, on est passé a une moyenne de 4 enfants dont la moitié mouraient a une moyenne de 2 enfants dont tres peu mouraient. La longévité des survivants n'a pas dramatiquement évoluée.

    Cdt

    Gilles

  4. #33
    yves25

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Mais la logique qui fait passer du premier au second n'est pas si clair que cela.

    Il y a des termes cachés. Par exemple qu'on ne doit pas faire de discrimination sur la valeur d'une vie humaine en fonction de l'âge de son récipiendaire.

    A partir du moment qu'il est indiscutable que la vie d'une jeune femme de 24 ans en pleine santé et terminant ses études est une vie très exactement autant "positive" qu'un vieillard grabataire de 110 ans (ou qu'un embryon de 15 jours, mais c'est un autre débat), alors, oui, prolonger l'espérance de vie est un argument très fort.
    C'est bien dans ce sens là que je prenais l'hypothèse de départ.
    On a bien là qq chose de quantitatif.

    Au delà, c'est plus que discutable. Il n'est même pas évident que la vie de ton étudiante en pleine santé soit plus "agréable " à vivre que celle du vieillard cacochyme.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  5. #34
    Quisit

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Quand j'aurais le temps, je ferais la courbe non pas de l'espérance de vie à la naissance, mais de l'espérance résiduelle de vie à 15 ans.
    Cette courbe m'interresse, bien sûr que l'espérance de vie à la naissance est plus frappante, mais tu sais comme moi que l'espérance de vie à 50 ans s'allonge de quelques mois chaque année ET depuis des années (de tête, c'est quelque chose comme ça)

    Albert Jacquart avait fait une intervention radio marrante là dessus il ya quelques temps, et de souvenir la conclusion était "si on veut être optimiste, il ne faut pas fêter l'age qu'on a chaque année, mais l'âge qu'on peut avoir !"

    et ceci est indiscutablement lié au progrès. il a une face négative, mais le solde est créditeur

  6. #35
    invité576543
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    Cette courbe m'interresse, bien sûr que l'espérance de vie à la naissance est plus frappante, mais tu sais comme moi que l'espérance de vie à 50 ans s'allonge de quelques mois chaque année ET depuis des années (de tête, c'est quelque chose comme ça)
    Même ça c'est compliqué à analyser. En général on parle de l'espérance de vie du moment. Il amalgame divers trucs, dont l'évolution de la taille de population, l'effet d'événements passés assez anciens (la guerre de 14-18 a encore un effet marginal). Il peut y avoir une "accélération" temporaire qui n'est pas nécessairement significative de quelque chose se passant maintenant.

    Ceci dit, il est indubitable qu'il y a à la fin du XXème une baisse de la mortalité des âges élevés. SI on prend (point au hasard, sur les tables que j'ai indiqué, i.e., moyenne française) la mortalité du moment pour les femmes de 80 ans pour 1901, 1960 et 1997 on trouve 0,145 0,112 et 0,044. Clairement, il se passe quelque chose fin XXème.

    Cette chute est certainement lié au "progrès", mais combinant divers aspects. La diminution des travaux pénibles est sûrement un facteur important par exemple. Il n'est pas impossible que la machine à laver le linge électrique ait eu un impact non négligeable.

    --

    Quoiqu'il en soit, cela dégage une image assez différente de la courbe que tu as donnée. En gros un progrès massif de l'hygiène et des pratiques médicales élémentaires à la fin XIXème (effet direct de progrès scientifiques) qui fait diminuer rapidement la mortalité infantile. Et ensuite, la mécanisation intense de la deuxième moitié du XXème (à tous les niveaux, depuis le remplacement des travaux pénibles des hommes, genre mines, BTP, etc. par les machines; jusqu'à la machine à laver la vaisselle), couplée avec les progrès de la médecine lourde (chirurgie, médication) qui fait diminuer la mortalité à l'âge adulte et en particulier dans la zone 70-90 ans.

    La courbe de l'espérance de vie à la naissance montre surtout le premier. La courbe de l'espérance résiduelle à 50 ans (comme tu l'indiques) montre l'autre.

    Cordialement,

    PS: Un des intérêts d'isoler ce qui se passe aux âges avancé est de montrer que les progrès futurs ne sont pas nécessairement très grand, moins qu'on pourrait le penser en extrapolant la courbe de l'espérance de vie à la naissance.
    Dernière modification par invité576543 ; 01/04/2008 à 19h14.

  7. #36
    invité576543
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    @Quisit

    PPS: D'où vient la courbe que tu as montrée? Elle est un peu étonnante par la position des creux. Pour l'espérance de vie masculine à la naissance, du moment, j'ai un "trou" énorme pour les années 1914 à 1918 par exemple (1913 à 1920: 49 - 30 - 27 - 31 - 35 - 28 - 44 - 50) (au passage on notera la grippe de 1918, qui fait jeu égal avec les boucheries de 1915...).

    La courbe que tu cites ne montre rien de tel.

    Cordialement,

  8. #37
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjour,

    Vivre plus longtemps pour travailler plus longtemps est-ce cela le progrès ?

    Que désigne ton en fait par le terme progrès ? Le progrès est l'évolution dans le sens d'une amélioration. Transformation progressive vers plus de connaissance et de bonheur. L'un des objectifs premiers du progrès technique était de réduire la pénibilité du travail humain. Pourquoi alors se suicide t-on dans les entreprises ?

    On n'est plus pourtant au temps de Zola. Bien des tâches pénibles ont disparu, les risques d'accident du travail ont beaucoup diminué. Et pourtant Les efforts semble devenir de plus en plus pénibles et le stress augmente.

    Plus les sciences avancent, plus la connaissance progresse, et moins nombreux sont ceux qui en profitent ?

    Le progrès des connaissances, des sciences et des techniques n'ont pour conséquence positive que seulement l'allongement de la durée de la vie ?

    Le progrès scientifique et technique générateur de bien-être est-ce un mythe ?

    "on n'arrête pas le Progrès" ; "on ne peut pas s’opposer au Progrès". Mais alors comment faire si on ne peut se soustraire au progrès. Où est notre autonomie ? notre libre arbitre ?


    Patrick

  9. #38
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjours à tous
    ...en passant mais où est donc passé xfreakerx ? C'est pas très poli de lancer un débat et de disparaitre ainsi...

    Citation Envoyé par Tilleul Voir le message
    Tolstoï :
    "Certes, l'éclairage électrique, le téléphone, les expositions, les concerts, les théâtres, les boîtes de cigares et d'allumettes, les bretelles et les moteurs, tout cela est admirable ! Mais qu'ils soient maudits dans toute l'éternité, non seulement eux, mais encore les chemins de fer et les cotonnades, dans le monde entier, s'il est nécessaire, pour leur fabrication, que les quatre-vingt-dix neuf centièmes de l'Humanité vivent dans l'esclavage et meurent par milliers dans les fabriques !"
    Sans vouloir manquer de respect à ce cher Tolstoï, j'estime qu'il est un peu "dans le champ". À moins qu'un historien ne me contredise, j'ai beaucoup de peine à croire que 99% des gens de son époque étaient des esclaves... De plus, cette façon qu'il a eu de présenter des besoins futiles ("les bretelles") en parallèle avec des conséquences immondes (esclavage) est très habile. Ça permet l'élaboration d'une phrase vraiment très "punch", propre à enflammer le sens moral de quiconque ...mais tristement conçue à partir de faits biaisés et incorrects. Bref, il semblerait qu'on ait à faire à une phrase bassement manipulatrice (quoique bien joliment tournée, je vous l'accorde).

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Vivre plus longtemps pour travailler plus longtemps est-ce cela le progrès ?
    Peut-être, si on considère qu'œuvrer dans un domaine qui nous plait n'est plus tout à fait du travail...

    En ce qui me concernes, dans de telles conditions, ça me botte. (soupir!) Ah! vivre mille ans...

    Et si on changeait cet énoncé pour celui-ci:"Vivre plus longtemps pour apprendre plus longtemps", qu'en diriez-vous ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    L'un des objectifs premiers du progrès technique était de réduire la pénibilité du travail humain. Pourquoi alors se suicide t-on dans les entreprises ?

    On n'est plus pourtant au temps de Zola. Bien des tâches pénibles ont disparu, les risques d'accident du travail ont beaucoup diminué. Et pourtant Les efforts semble devenir de plus en plus pénibles et le stress augmente.
    Il y a du vrai là dedans, mais je crois que le suicide a aussi planté ses racines dans d'autres terreaux. Pour n'en nommer que quelque-uns..

    L'évacuation de la religion a aussi entrainé la disparition d'un puissant tabou dissuasif contre le suicide (vous savez bien, le fameux : "Si tu te suicide, c'est péché mortel, tu vas aller en enfer"). Ce n'est certes pas la seule cause, mais elle n'est pas non plus à négliger lorsqu'on tente de comparer le du taux de suicide actuel avec celui de des contemporains de Zola.

    Le fait de vivre dans un confort et une sécurité accrus nous rend aussi plus vulnérable (faibles) vis à vis des revers de fortune. En d'autres termes, aurait-on perdu la faculté de se battre ?

    Bien des syndicats montent en épingle ces "tragiques conséquences des épouvantables conditions de travail". Ça peut, ça aussi, exagérer la réalité du problème.

    La pub nous convainc régulièrement de notre malheur de ne pas avoir acheté le produit en promotion. Certes c'est artificiel ,mais on nous serine notre malheur tout de même, il vient un temps où de telles pensées finissent par faire leur chemin.

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Plus les sciences avancent, plus la connaissance progresse, et moins nombreux sont ceux qui en profitent ?
    Ben là , euh... je crois, au contraire qu'on est de plus en plus nombreux à profiter des bienfaits des connaissances (et du progrès). De nos jours, celui qui est considéré comme un "pauvre ère" jouit de bien des avantages réservés aux seul rois, il n'y a pas si longtemps après tout.


    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Le progrès scientifique et technique générateur de bien-être est-ce un mythe ?
    Le progrès scientifique et technique fournit des outils plus efficaces à qui désire améliorer son bien-être. Mais depuis des temps immémoriaux (comme de nos jours), cette quête est une affaire strictement personnelle...

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    "on n'arrête pas le Progrès" ; "on ne peut pas s’opposer au Progrès". Mais alors comment faire si on ne peut se soustraire au progrès. Où est notre autonomie ? notre libre arbitre ?
    Hi Hi Hi, mais bien sûr que tu as ton libre arbitre (plus que jamais en fait). Si ça te branches, personne ne t'empêche de partir tout nu, te tailler un hache de pierre et retourner vivre dans une caverne (s'il n'y en a pas de libre en Europe, on en a des tonnes au Québec et je suis prêt à t'en indiquer de très belles). Pour résumer, personne ne te force à profiter des bienfaits du progrès.

    ...mais un jour, malade ou affamé, tu auras besoin de nos trésors et tu reviendras te joindre à nous... Ouhahaha haaaaa (rire méphistophélique)
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  10. #39
    mh34

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjour à tous
    A u100fil ; le suicide dans les entreprises est dû il me semble à une augmentation des exigences de rentabilité, les amenant à un niveau insoutenable ; peut-on vraiment accuser le progrès technologique d'en être responsable? ( à propos, est-ce que l'amalgame progrès scientifique/progrès technologique est vraiment justifié?)

  11. #40
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    ( à propos, est-ce que l'amalgame progrès scientifique/progrès technologique est vraiment justifié?)
    Oui tout à fait on peut se poser la question faut-il assimiler technique à science et accorder une grande confiance en la Technologie ? Les technologies découlent des sciences. Le débat qui a été posé porte sur le progrés scientifique et ses technologies.

    La maîtrise des sciences conduit-elle à une émancipation de l'humanité par les techniques qui en découlent ?

    Emancipation, bien-être et prospérité semblent être les leitmotiv qui justifient cette tendance commune à s'en remettre aux pouvoirs des technologies et à leur faire confiance.

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Hi Hi Hi, mais bien sûr que tu as ton libre arbitre (plus que jamais en fait). Si ça te branches, personne ne t'empêche de partir tout nu, te tailler un hache de pierre et retourner vivre dans une caverne (s'il n'y en a pas de libre en Europe, on en a des tonnes au Québec et je suis prêt à t'en indiquer de très belles). Pour résumer, personne ne te force à profiter des bienfaits du progrès.
    Peux tu expliquer cela au peuple Inuit ("les êtres humains") ? Quel a été leur libre arbitre ?

    Les industriels sont intéressés par le Groënland et les projets d'usines et d'industries minières sont nombreux ainsi que le développement massif d'exploitation du pétrole et du gaz. Avec le réchauffement climatique, ces espaces vont être de plus en plus faciles à exploiter. La menace pour ces peuples du Groënland est d'être submergée par les les bienfaits du progres technologique les conduisant ainsi à la migration.

    Patrick
    Dernière modification par yoda1234 ; 02/04/2008 à 11h09. Motif: Correction balise Quote

  12. #41
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjour,

    Pourquoi Evoluer ?


    Patrick
    Images attachées Images attachées

  13. #42
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Peux tu expliquer cela au peuple Inuit ("les êtres humains") ? Quel a été leur libre arbitre ?

    Les industriels sont intéressés par le Groënland et les projets d'usines et d'industries minières sont nombreux ainsi que le développement massif d'exploitation du pétrole et du gaz. Avec le réchauffement climatique, ces espaces vont être de plus en plus faciles à exploiter. La menace pour ces peuples du Groënland est d'être submergée par les les bienfaits du progres technologique les conduisant ainsi à la migration.
    Dans ce genre de situation, il s'agit plus de l'attitude de hommes face aux hommes qui est à prendre en compte. L'éventuelle expropriation que tu évoques n'est pas une conséquence de la technologie, c'est la convoitise. Il aurait s'agir de convoiter la nourriture, le territoire, etc.

    Bref je crois qu'il y a confusion entre technoilogie et politique.
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  14. #43
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    En fauit si on veut pousser le débat technologique dans ses limites, que signifierait "pas de technologie" ?

    Faire du feu, est-ce de la technologie ? Faire de la culture ? La massue cro-magnonne peut-elle cotée comme une avancée technologique?

    Soyons sérieux! La technologie nous entoure et elle est l'expression de notre nature profonde.
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  15. #44
    invité576543
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    En fauit si on veut pousser le débat technologique dans ses limites, que signifierait "pas de technologie" ?
    La réponse est assez simple, àmha. C'est en particulier "pas homo sapiens" (et peut-être bien "pas hominidés", "pas primates", etc.).

    Faire du feu, est-ce de la technologie ? Faire de la culture ? La massue cro-magnonne peut-elle cotée comme une avancée technologique?
    Attribue-leur plutôt l'arc, l'aiguille, le harpon, etc. La massue est certainement bien plus ancienne, un bon million d'années plus ancienne, vraisemblablement, et peut-être bine plus.

    La technologie nous entoure et elle est l'expression de notre nature profonde.
    Entièrement d'accord!

    Cordialement,

    PS: Si on arrêtait de commettre l'anglicisme consistant à utiliser "technologie" pour technique, ce serait plus évident. On parle de technique de taille du silex, par exemple. Peut-on imaginer l'homme sans techniques?

  16. #45
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Dans ce genre de situation, il s'agit plus de l'attitude de hommes face aux hommes qui est à prendre en compte. L'éventuelle expropriation que tu évoques n'est pas une conséquence de la technologie, c'est la convoitise. Il aurait s'agir de convoiter la nourriture, le territoire, etc.

    Bref je crois qu'il y a confusion entre technoilogie et politique.
    Je ne pense pas qu'il y ait de la convoitise sur la nourriture du peuple Inuit . Le besoin est d'acquérir le territoire pour en extraire la matière première nécessaire au développements de nos technologies modernes. Le peuple Inuit ont reçu depuis 50 ans l'impact violent de nos société moderne, industrielle, intégrante et déculturante. Aujourd'hui ils sont confrontés à des problèmes comme la pollution et l'actuel réchauffement climatique.

    Je ne pense pas qu'il il y ait confusion entre politique et technologie. Car pour développer les technologies ont utilise la force politique afin de conquérir les territoires riche en matière première (tel que le pétrole). Politique et technologie sont intimement liés malheureusement.

    Patrick

  17. #46
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    PS: Si on arrêtait de commettre l'anglicisme consistant à utiliser "technologie" pour technique, ce serait plus évident. On parle de technique de taille du silex, par exemple. Peut-on imaginer l'homme sans techniques?
    C'est bien du terme technologie qu'il est question et non du terme technique. Un avion n'est pas simplement un objet technique, mais bien le produit d'une « haute technologie ». Pour la cueillette des framboises on utilise pas le terme de « technologie », mais précisément, une « technique ».

    Je dirais plutôt que la technicité est l'expression même de notre nature profonde. La « technologie » concerne la puissance que nous accordons aux objets technique.

    On ne peut donc évidement pas condamner la technique car sinon nous en viendrons à nier ce qui est au fondement même de la nature humaine.

    La technologie quant à elle est l'affaire d'individus spécialisés, ses conséquences nous affectent tous et, en se sens nous concernent.

    Patrick

  18. #47
    invité576543
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonsoir,

    Dans ce genre de discussions, j'estime qu'il y a toujours un problème d'articulation entre d'un côté le savoir (le savoir-comment de la science, et le savoir-faire des technique), et les décisions de quoi faire (la politique).

    On a souvent l'impression, dans les discours anti-science et anti-technique, que sciences et techniques sont coupables de proposer quelque chose auxquels l'ensemble des humains est incapable de résister. C'est la diabolisation au sens du tentateur, et on accuse le tentateur plutôt que le tenté.

    Le problème est que les connaissances, tant savoir-comment que savoir-faire, sont là, elles nous sont "extérieures" au sens où nous les découvrons. Faire progresser science et techniques est juste ouvrir des boîtes, exhiber ce qu'il y dans ces boîtes. On ne peut pas supprimer ces boîtes et ce qu'il y a dedans, on peut au mieux se réfréner de les ouvrir.

    Mais ce n'est pas dans la nature humaine que de courber sa curiosité, d'essayer de comprendre, de chercher à trouver des solutions. Se réfréner de savoir est difficile, et d'une certaine manière, dangereux: se refuser de chercher à trouver des solutions est fataliste, c'est remettre son destin à des forces extérieures, incontrôlées. C'est une attitude qui, par elle-même, peut amener à la disparition.

    Mais libre à l'humanité de prendre ou pas ce qu'il y a dans les boîtes. Ne pas chercher des solutions est dangereux, mais trouver des solutions n'est dangereux que si on choisit de les utiliser ou non à mauvais escient. Trouver des solutions ne fait qu'élargir la palette des options possibles, cela n'interdit en rien de choisir une solution qui était connue en l'absence de tout progrès!

    En résumé, plutôt qu'attaquer cette (saine) curiosité, cette recherche de l'amélioration du savoir-comment et de l'extension de la palette des savoir-faire, c'est-à-dire des solutions disponibles en face de problèmes, on ferait mieux de s'interroger sur la raison pour laquelle les choix sociaux (la politique, donc) deviendrait mauvais du seul fait de l'extension de la palette des solutions.

    Peut-être serions-nous damnés par la nature humaine, combinant à la fois la curiosité qui amène à trouver des solutions, et une incapacité de résister à des pulsions de court terme, que ce soit la recherche du confort ou la reproduction effrénée. Mais pourquoi alors n'attaquer que le premier terme?

    Cordialement,

  19. #48
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjour,

    Pour ou contre le progrès scientifiques et ses technologies qui en découlent. A cette question nous ne pouvons évidemment pas trancher, rien n'est jamais tout noir ou tout blanc entre il existe un nombre considérable de couleurs avec leurs nuances allant du blanc au gris et au noir.

    J'ai pris volontairement le parti pris de la régression car on ne peut s'en remettre aux pouvoirs des technologies et leur faire confiance aveuglément. il faut il me semble prendre conscience de leurs limites. Le développement technologique doit être associé à une réflexion morale, il ne peut pas être livré à lui même. C'est en se sens que les développements technologiques deviennent donc Politiques.

    Patrick

  20. #49
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    On a souvent l'impression, dans les discours anti-science et anti-technique, que sciences et techniques sont coupables de proposer quelque chose auxquels l'ensemble des humains est incapable de résister. C'est la diabolisation au sens du tentateur, et on accuse le tentateur plutôt que le tenté.
    Eh oui, et combien de gens ont des comportements qui ont ce principe sous-jacent. Comme par exemple, ces zigotos déresponsabilisés qui amènent les grandes multinationale en cour arguant que ces vilains grands méchants loups ont ruiné le pauvre hère en le soumettant à la tentation. C'est aussi au nom de ce principe que la pudeur existe...

    Citation Envoyé par Michel (mmy) Voir le message
    Faire progresser science et techniques est juste ouvrir des boîtes, exhiber ce qu'il y dans ces boîtes. On ne peut pas supprimer ces boîtes et ce qu'il y a dedans, on peut au mieux se réfréner de les ouvrir.
    Quelle belle analogie! Mais mais mais, ma parole, se cacherait-il un poète sous cette carapace scientifique ?
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  21. #50
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    En fait si on veut pousser le débat technologique dans ses limites, que signifierait "pas de technologie" ?
    Yes! The great 'escogriffe' strike again!

    Un des "goal" majeurs de la vie est de survivre (il n'y a qu'à lire les précédents post). Mainrtenant, étendons le champ de vision. La technologie pourrait devenir le facteur sine qua non de la survie de l'espèce humaine. Je m'explique.

    Nous vivons dans un champ de tir de météorites. Tôt ou tard, il est évident que la terre sera durement touchée à nouveau. Dans le passé il y a déjà eu des extinctions massives et à plus d'une reprise. Je n'ai pas une bonne mémoire des nombres mais si je crois me souvenir de trois épisodes dont un aurait éliminé plus de 90% de tout ce qui vivait sur terre. (chiffres précis disponibles sur demande, mais pour l'heure, j'ai la flemme). Bref, dans l'éventualité d'une catastrophe de cette ampleur, les bactéries auront infiniment plus de chances que l'homme de survivre. Le danger est réel.

    Depuis à peine quelques décennies, il vient de s'ouvrir une fragile fenêtre qui pourrait permettre à l'humanité de sortir de son nid et d'aller explorer et (je l'espère bien) coloniser le reste du système solaire. Ce pourrait être le ticket de survie de l'espèce humaine.

    Mais ça demande de la technologie en chien. Alors savoir si la technologie est utile...
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  22. #51
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par QuébecEcho Voir le message
    Depuis à peine quelques décennies, il vient de s'ouvrir une fragile fenêtre qui pourrait permettre à l'humanité de sortir de son nid et d'aller explorer et (je l'espère bien) coloniser le reste du système solaire. Ce pourrait être le ticket de survie de l'espèce humaine.
    Heureusement qui reste encore sur cette Terre des sages et des philosophes pour nous aider à réflechir à comment adopter à l'égard de la nature une attitude nouvelle, dans laquelle l'attention et le souci d'harmonie l'emportent sur l'esprit de conquête et de déprédation.

    Le développement technologique ne devient dangereux que lorsque nous ne le reflichissons plus comme une production collective en s'appropriant ses conséquences.

    Patrick

  23. #52
    invite765732342432
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Heureusement qui reste encore sur cette Terre des sages et des philosophes pour nous aider à réflechir à comment adopter à l'égard de la nature une attitude nouvelle, dans laquelle l'attention et le souci d'harmonie l'emportent sur l'esprit de conquête et de déprédation.
    C'est vrai, que diable, protégeons la nature martienne des graves atteintes que l'homme pourrait lui causer...

  24. #53
    allergen

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    En fait, ce serait plutot l'hygiène qui soit à l'origine de l'augmentation de la durée de vie en grande majorité.

    Le progrés a aussi contribué à cet augmentation mais bon c'est difficile de juger puisque certainement l'hygiene a eu besoin de science pour que cette notion se fasse ressentir.
    Le progres est peut etre quelque chose bien a premiere vue. on a du confort enfin ON : quelque % de la population mondial.

    A coté de cela le progrés c'est un peu vain comme chose. Car un jour ou l'autre la nature reprendra le dessus. Que ce soit du à cette fameuse théorie du rechauffement climatique ou que ce soit a cause du pic petrolier et des penuries d 'enrgie a prevoir. Il y a bcp de notion et de consequence qui vont faire un sorte que la technologie risque de ne plus etre la priorité de l'espece humaine mais la survie (comme deja des millions de personnes de part le monde)

    Sans parler, mais ca c'est polémique, du fait que la medecine a un peu modifier la notion de selection naturelle qui risque de nous emmener (je ne sai pas dans quelle mesure) vers une dégénérescence des genes.

    Mais l'époque sans technologie ne devait pas etre rose.. Tout bien a son mal..

  25. #54
    Cécile

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    C'est vrai, que diable, protégeons la nature martienne des graves atteintes que l'homme pourrait lui causer...
    Tu te moques... pourtant, sais-tu que les concepteurs des missions robotisées vers Mars font tout ce qu'ils peuvent pour ne pas contaminer avec des bactéries terriennes la planète rouge. A la fois pour ne pas perturber les connaissances scientifiques (croire qu'il y a de la vie sur Mars alors que ce ne sont que des bactéries importées), mais aussi pour ne pas perturber une éventuelle vie sur Mars.
    Alors, qui est ?

  26. #55
    JPL

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par allergen Voir le message
    Sans parler, mais ca c'est polémique, du fait que la medecine a un peu modifier la notion de selection naturelle qui risque de nous emmener (je ne sai pas dans quelle mesure) vers une dégénérescence des genes.
    Oui, attention, parce qu'on a bâti autour de ça des théories qui ne sentent pas bon.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  27. #56
    invite765732342432
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    pourtant, sais-tu que les concepteurs des missions robotisées vers Mars font tout ce qu'ils peuvent pour ne pas contaminer avec des bactéries terriennes la planète rouge.
    Oui je sais ça...

    A la fois pour ne pas perturber les connaissances scientifiques (croire qu'il y a de la vie sur Mars alors que ce ne sont que des bactéries importées), mais aussi pour ne pas perturber une éventuelle vie sur Mars.
    Et ? S'il existe des bactéries sur Mars alors ce sera une raison de ne pas y aller en chair et en os ? Pour "laisser la nature évoluer à son rythme" ?
    Non. Au contraire: si on découvrait de la vie sur Mars, je pense que ça sonnerait le coup d'envoi d'une ruée vers cette planète.

    Quand au scientifiques qui, selon toi, ne veulent pas perturber une éventuelle vie sur Mars, alors je ne vois pas pour quelle raison il s'embêtent à y envoyer des robots. Une explication ?

  28. #57
    invite6754323456711
    Invité

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjour,

    La conquête spatiale pour maitriser le développement d'objet technique utile à l'homme (améliorer nos connaissances sur le système solaire, sur l'Univers, aider au développement économique et social des territoires....) tel que les satellites de communication, d'observation, les sondes sont des avancées qui me semble raisonnées. La conquête spatiale pour développer le tourisme spatial ou pour démontrer une supériorité dans la maitrise des hautes technologies quel intérêt ? quel enjeu ? Argent public dépensé pour des missions inutiles ?

    Est-il judicieux d'investir dans les vols habités pour créer une autre civilisation ailleurs ? La raison est elle vraiment le risque qu'une météorite géante viendrait a exploser sur Terre (Nous avons Bruce Willis Non ) (il peut exister d'autre solution telle que par exemple le détourner de sa trajectoire...)?, ou plutôt au vu de la vitesse à laquelle on détruit notre planète ? purement idéologique ? de la pub à l'échelle planétaire ?


    Patrick

  29. #58
    DavGen

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par Faith
    Et ? S'il existe des bactéries sur Mars alors ce sera une raison de ne pas y aller en chair et en os ? Pour "laisser la nature évoluer à son rythme" ?
    Non. Au contraire: si on découvrait de la vie sur Mars, je pense que ça sonnerait le coup d'envoi d'une ruée vers cette planète.
    Je ne pense pas, vu les coûts et la durée du voyage actuellement et dans un futur proche, la ruée cela ne sera que pour quelques os ou bactéries qui pourraient survivre.

  30. #59
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Bonjour à tous,
    Allergen, lorsque tu dis :
    Citation Envoyé par Allergen Voir le message
    Car un jour ou l'autre la nature reprendra le dessus.
    Permets-moi juste une remarque. Il ne faut pas perdre de vue que la nature n'est rien de plus que ... la nature. Ça n'a aucun état d'âme. Ce n'est rien d'autre qu'un principe, un mot inventé par les humains. Favoriser dame Chance, craindre mère Nature, ce sont rien de plus que des concept réducteurs qui trop souvent nous obscurcissent l'esprit (attention, là je ne te vise pas personnellement, je parle au sens large...).

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    Est-il judicieux d'investir dans les vols habités pour créer une autre civilisation ailleurs ? La raison est elle vraiment le risque qu'une météorite géante viendrait a exploser sur Terre (Nous avons Bruce Willis Non ) (il peut exister d'autre solution telle que par exemple le détourner de sa trajectoire...)?, ou plutôt au vu de la vitesse à laquelle on détruit notre planète ? purement idéologique ? de la pub à l'échelle planétaire ?
    Tout d'abord, je crois que l'exploration et l'expansion est profondément enfoui dans la nature de l'Homme... (nous sommes comme des virus ! dixit Smith 'le vilain' dans la Matrice)

    Au sujet de la fameuse météorite, laissez-moi faire un bilan impartial des nombreux "pour" et des rare "contres"

    Sérieusement, bien des sophismes peuvent être évoqués mais pourtant certains faits restent patents.
    • Des extinctions massives de la vie (auxquelles l'homme aurait peu de chances de survivre) ont déjà eu lieu et à plus d'une reprise (il ne s'agit pas là d'une théorie fumeuse, mais d'un constat)
    • Nous ne sommes pas encore en mesure de détourner une météorite. En tout cas pas celles d'une masse suffisante pour mettre l'humanité en danger.
    • Par contre, nous avons la technologie suffisante pour installer une base ailleurs (il ne nous manque que la volonté)
    • Actuellement, en tant que race, tous nos œufs sont dans le même panier. En informatique, ils ont bien compris le danger eux , les backups ne restent pas dans la même bâtisse que l'ordinateur principal.

    La soi-disant destruction de notre planète (pollution, réchauffement planétaire et consorts) mettent plutôt en balance la stabilité de notre société, de notre civilisation. Jusqu'à nouvel ordre, la survie de l'espèce ne semble pas mise en cause. (Remarque que partis comme on est, on va peut-être en manger toute une quand même...).

    Ça peut sembler alarmiste mais le danger est bien réel. Il ne s'agit pas de se demander SI une géométéorite nous touchera mais plutôt QUAND elle nous tombera en plein sur le cigare.

    Bien sûr on ne connait pas le moment où ça va se produire, bien du temps pourrait s'écouler. Bien sûr, c'est bien vrai (et même probable). Comprenons-nous bien, je ne suis pas du genre à partir en croisade contre des moulins à vent, mais cependant je n'aimerais pas me retrouver dans la même position que ces tristes idiots qui, contemplant l'incendie de leur demeure, se demandent si l'économie de la police d'assurance valait bien le coup...

    Pour finir, ne le prend pas mal, mais je ne me sentirais pas bien à l'aise de confier mon existence à Bruce Willis.
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

  31. #60
    QuébecEcho

    Re : Pour ou contre le progrès scientifique et ses technologies ?

    Citation Envoyé par DavGen Voir le message
    Je ne pense pas, vu les coûts et la durée du voyage actuellement et dans un futur proche, la ruée cela ne sera que pour quelques os ou bactéries qui pourraient survivre.
    Je te garantis pourtant que, dans cette éventualité, plusieurs missions seraient envoyées sur la planète di dieu de la guerre.

    Simplement pour comparer la structure de la vie "extraterrestre" trouvée sur Mars ça en vaudrait la peine.
    • La vielle question de l'apparition de la vie à son apex. Panspermie ?
    • Si une vie exotique existe sur Mars, elle pourrait exister ailleurs. Non ?
    • Ces bibittes martiennes pourraient-elles nocives pour les humains ?

    Crois-moi, Faith a bien raison, ce serait la ruée.
    Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur. (Beaumarchais)

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le progrès de la médecine et de la technologie, pour ou contre ?
    Par Pendragon dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/05/2007, 16h58
  2. Pour lutter contre le phishing, des technologies radicalement nouvelles sont nécessaires
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/04/2006, 09h40
  3. Technologies spatiales contre invasions de criquets
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2005, 06h03
  4. Progres scientifique et Religion
    Par ouvyde dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/04/2004, 22h03