Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 4 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 45 sur 50

Parents /profs : qui éduque nos enfants ?

  1. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 601
    Salut,

    Quand tu marques :
    le problème ne vient pas de là, il se situe au niveau de toutes ces organisations pour la protection des enfants, la défense des femmes battues ou autres. Bien sûr je suis contre toute forme de violence quelle qu'elle soit...
    il y a quand même un truc bizarre dans ta phrase. On a vraiment l'impression que tu dénonces les progrès qu'ont fait le droit des femmes et des enfants. Que vient faire ta critique des organisation de défense des femmes battues dans un débat sur l'éducation des enfants ??

    Premièrement ce n'est pas au niveau de l'égalité entre les hommes et les femmes qu'il y a un problème.
    Es-tu sûr ??? Que connais-tu de la situation des femmes ???
    Même quand elles ne sont pas battues, crois-tu vraiment qu'il y ait égalité ??
    Essaie donc de trouver du boulot quand tu es une femme de 30 ans. C'est plus difficile que pour un homme du même âge, car on sait que tu "risques" d'avoir plusieurs congés de maternité. T'as intérêt à être sacrément plus compétente que les hommes...


     


    • Publicité



  2. Franck

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Yvelines
    Âge
    40
    Messages
    152
    Bonsoir,

    J’aimerai apporter mon expérience personnelle. J’ai travaillé en emploi jeune dans une radio scolaire. Ma fonction en plus d’animer des émissions, était d’encadrer des jeunes, (de la 5ème à la 3ème), pour leur apprendre à produire et réaliser leurs propres émissions. Bien que je n’étais pas reconnu par l’Education Nationale, j’avais les même droits qu’un professeur. Je participais donc aux réunions de conseil de classe, et j’étais amené à me rendre en salle des profs. Il nous arrivait souvent d’évoquer le manque d’éducation donc certains élèves faisaient preuve.

    Un jour un professeur nous a raconté qu’excédé par la mauvaise conduite d’un de ses élèves, il décida de convoquer ses parents. Lors de l’entretien, il fit remarquer que l’élève avait manqué de respect à plusieurs professeurs. Le père répondit qu’ils n’avaient cas le corriger, et que c’était aux professeurs de lui apprendre les bonnes manières, lui travaillant en 3X8 voyait son fils que rarement et donc ne pouvait s’occuper de son éducation. Il rajouta que de toute façon c’est le rôle des enseignants d’éduquer leurs enfants ! Sans commentaire !
    Amitiés,

    Franck
     

  3. Lulli

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    18
    Bonjours à tous

    je suis tout à fait de l'avis de Bigonoff (qui fait de trés belle démonstration... )

    Je suis en terminale, et mon éducation ne me semble, loin de là, pas terminée.

    Heuresement !

    bon, mes parent mon éduquer c'est sur, personne ne discute sur se point. Mais profs l'on toujours fait aussi ! En sociau culturel lorsque l'on aprend à d'écripter les image publicitaire sa n'est pas de l'éducation ?, lorsque j'apren l'Histoire sa n'en est pas non plus ?

    En somme je remercie mes profs pour l'éducation qu'il m'aporte : je n'ai pas un seul point de vu sur le monde qui m'environe, on se façone en fonctions de ces diférants point de vu.

    Pour ce qui est "la critique des enseignant" oui masi pas trop non plus : on à un an à travailler avec eux

    POur la "punitions colective" la loi l'interdi jusque dans le corp de l'armée, ce terme n'est donc pas d'iscutable (à moin de remétre la loi en question !)

    voilà se que j'en pense, les enfant son éduquer par un environement constituer de divers point de vu (se qui lui permet de se forger un caractére...)

    Lulli qui aime l'école pour son coter éducatif !
     

  4. zashamm

    Date d'inscription
    août 2003
    Messages
    58
    Salut a tous,

    Education Nationale ... bon a priori d education de nos cheres tetes blondes est prise en charge par les profs, ou du moins une partie !
    Pour ce qui est de l apport du systeme educatif, je crois savoir que l ecole maternelle est primordiale pour l insertion sociale du gamin (comportement de groupe, expression de sa personnalité hors cadre familiale, confiance en l autre ...)
    Mais il serait illusoire de croire que les profs seuls doivent tout faire !
    Les parents ont devoir d inculquer le respect vis a vis de l adulte et l obeissance, entre autre, je crois qu il s agit de concepts qui doivent s acquerire tres tot dans la vie des enfants sinon on se retrouve en face de pb comportementaux assez graves (mais pas irreversible j en suis sur)
    Le pb vient alors du fait que le sparents d aujourd hui peuvent ne pas avoir acquis ces memes fondamentaux et de fait ne peuvent les transmettre a leur enfants que tres difficilement ...

    Je suis egalement de l avis que l education ne se termine pas sorti de maternelle, et en tant que pere de famille, les echanges avec mes gamins me permettent de poursuivre la mienne ....

    et quand je dis/ecris 'education' je ne parle pas QUE d instruction du savoir intellectuel
     

  5. zaqiel

    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    Yverdon-les-Bains (Suisse)
    Âge
    52
    Messages
    206
    La raison de ce problème est beaucoup plus générale, elle est la conséquence de nos régimes politiques et démocratiques qui ont décidé de donner du pouvoir un peu à tout le monde et à n'importe qui au sujet de n'importe quoi! Avant un enfant se prenait une baigne par son père et s'il n'était pas content il s'en prenait une deuxième et c'était comme ça! Il n'avait peut être pas de pouvoir mais c'était on dira une question de hierarchie familiale ou le père avait encore des droits sur son fils quite à avoir des débordements de temps en temps. Aujourd'hui le gamin qui subit ce genre de traitement va à la police et peut déposer plainte contre ses parents, voilà pourquoi les parents ont peur de leur gamins, alors ils refilent le problème au profs à qui le même pouvoir a aussi été supprimé ce qui fait qu'il a intérêt à ne pas bouger pour ne pas avoir de problèmes et comme la police qui n'ose plus intervenir face à un voleur de peur de représailles ou de ce qui pourrait être considéré comme un exès de zèle (jamais reproché aux voleurs soit dit en passant...) En bref quand les parents ont peur de leurs enfants, que les profs ont peur de leurs élèves et la police des voleurs, c'est qu'il y a un problème de société et que tout ceci est lié.
     

  6. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 601
    Avant un enfant se prenait une baigne par son père et s'il n'était pas content il s'en prenait une deuxième et c'était comme ça! Il n'avait peut être pas de pouvoir mais c'était on dira une question de hierarchie familiale ou le père avait encore des droits sur son fils quite à avoir des débordements de temps en temps.
    Un peu simpliste comme raisonnement, non ?
    Je considère que la suppression progressive des châtiments corporels est une bonne chose. En tapant son fils, le père ne lui apprenait pas le respect de ses valeurs, mais la peur et la soumission au plus fort. Déduction logique : quand le fils devient plus fort, c'est lui qui soumet les autres.
    Dans les "débordements", tu comptes les morts et les estropiés à vie ?

    Aujourd'hui le gamin qui subit ce genre de traitement va à la police et peut déposer plainte contre ses parents
    Aucun parent n'a jamais été condamné pour une giffle ou une fessée, même répétés. Mais pour des actes de torture, oui. Et heureusement !

    En bref quand les parents ont peur de leurs enfants
    Et pour éviter ça, il suffirait de taper ?

    elle est la conséquence de nos régimes politiques et démocratiques qui ont décidé de donner du pouvoir un peu à tout le monde et à n'importe qui au sujet de n'importe quoi!
    Donc tu considères que les tentatives de nos régimes d'éviter les tabassages d'enfants est une usurpation de pouvoir ? Vive l'ancien régime romain où le père avait droit de vie et mort sur ses enfants ?
     

  7. zaqiel

    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    Yverdon-les-Bains (Suisse)
    Âge
    52
    Messages
    206
    Les solutions simplistes ont très souvent le mérite d'être efficace! si tu n'est pas d'accord à toi de trouver une autre solution.

    Et pour éviter ça, il suffirait de taper ?

    Tout est beaucoup plus compliqué que ça, on ne peut pas tout généraliser mais on doit quand même appliquer des lois qui permettent de garder une cohésion dans notre société, et que comme je dis toujours, plus un idéal est beau moins il est réalisable! c'est bien dommage mais je préfère la réalité à la fiction.
     

  8. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 601
    Les solutions simplistes ont très souvent le mérite d'être efficace!
    Mon expérience (certes limitée) me prouve le contraire.

    si tu n'est pas d'accord à toi de trouver une autre solution.
    C'est ce que je tente de faire avec mes enfants. Résultat dans une vingtaine d'années
    Il n'y a pas que moi qui ne sois pas d'accord. La la société aussi, puisqu'elle interdit la violence envers les enfants.

    on doit quand même appliquer des lois qui permettent de garder une cohésion dans notre société
    Je suis tout à fait d'accord. Mais ces lois n'impliquent pas la violence.

    c'est bien dommage mais je préfère la réalité à la fiction.
    Ce n'est pas dommage. Moi aussi, je préfère la réalité. Mais la vision "tout fout le camp, ma pauv' dame, c'est la faute au manque d'autorité" est aussi une fiction. Les comportements délinquants ont toujours existé, même quand le père avait droit de vie ou de mort sur ses enfants.
     

  9. zaqiel

    Date d'inscription
    février 2003
    Localisation
    Yverdon-les-Bains (Suisse)
    Âge
    52
    Messages
    206
    Mais bien sûr que les comportements délinquants ont toujours existés et quelque soit la dureté des sanctions ont aura toujours un pourcentage incompressible de délinquance, mais le moins possible sera toujours le mieux.
     

  10. Dagda

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    PARIS
    Messages
    1 634
    Bonjour!

    Un tres bon prof de math que j'ai eu nous a dit un jour:

    "un professeur enseigne, un paysan eleve, les parents eduquent"

    J'adere totalement a cet petite maxime.

    Les professeurs sont la pour donner un savoir, les parents donnent une education et un savoir vivre (aussi une partie savoir).

    C'est plus court que vos messages, mais je trouve cela assez clair.

    Maintenant, je ne suis pas non plus pour que le professeur s'en prenne plein la tete sous pretexte que certains parents se dechargent de leur responsabilites sur eux.

    Dagda
     

  11. zashamm

    Date d'inscription
    août 2003
    Messages
    58
    Salut,

    Le fait est que je doute que les parents le fassent expres ! ...
    la vision relativement simpliste de Zaquiel met cependant un point en avant :
    education d accord mais qui doit prodiguer la dicipline ?

    Je pense pour ma part, que le rapport parents/enfants ne doit pas se limiter a un rapport de force axé sur la punition. D experience, il vaut mieux baser cette relation sur la confiance et l affection.
    Relation qui peut (devrait?) se retrouver dans les petites classes (la maitresse devient alors une 2eme maman, le maitre ... plutot un grand frere !?!) ... quand cela existe, tout va pas trop mal dans une classe.
    Un gamin qui n a aucun respect pour ses parents aura helas un comportement identique a l ecole. Et a moins que l enseignent ne se laisse debordé egalement et ne fixe les limites d entrée ...
    L education des enfant passe par l education des parents : l enfant n est pas une entité toute puissante, il faut lui montrer ses limites et savoir lui montrer d ou vient l autorité
    ... et pour cela, point besoin d attendre que le gaillard ait 15 ans, et qu on soit obliger de le 'beigner' ... ou de craindre ses coups ! ... tout se joue dans les premieres années ! ...
    tout cela pour dire que le corps enseignant ne devrait pas avoir a se coltiner les manquement des parents ... et encore moins a lutter contre les parents quand l enfant fait une anerie
     

  12. Dagda

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    PARIS
    Messages
    1 634
    Tout a fait d'accord avec zashamm.

    On vie a une epoque ou l'enfant est roi.

    Je n'ai pas encore d'enfants (21ans) mais ma mere m'a toujours considere comme un adulte et ne cedait pas, si c'etait non c'etait non!!!
    Resultat, j'ai ete respectueux envers mes professeurs, en toute modestie

    Dagda
     

  13. coco

    Date d'inscription
    juin 2003
    Localisation
    Toulouse
    Messages
    2 187
    L'éducation des enfants est l'affaire de tous les adultes... et d'autant plus que ceux-ci passent du temps avec les enfants: parents, puis enseignants, puis... cela d'ailleurs se fait par mimétisme en partie...
    Les parents devraient transmettre leurs "valeurs", et les règles de vie en société, les enseignants principalement les règles de vie en société... avec leur enseignement...
    Bref, parfois plus facile à dire qu'à faire...
     

  14. Raph

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages
    29
    Salut à tous,

    Etant nouveau sur ce forum, je n'ai pas suivi le débat depuis le début, et là, je n'en ai lu que les grandes lignes...
    pourtant, je me sens bien concerné, car je suis un prof !

    J'en suis à ma deuxième année d'enseignement, et quand je lis des remarques du genre: le niveau des profs est en baisse, j'ai envie de bondir ! parce que je ne me sens pas plus cons que certains de mes collègues...(mais bon, évidemment, ça n'engage que moi)

    La seule chose de certaine, c'est que l'attitude des profs évolue ! aujourd'hui, être prof, ne signifie plus les mêmes enjeus qu'il y a 20 ans. Et pour avoir choisi ce métier, je peux vouqs dire qu'il faut de la volonté !

    C'est vrai que le niveau en Français baisse (et ce pour toute la population française, pas seulement pour les profs comme l'indique Damon) j'en rejetterai bien la faute sur la fameuse méthode ASSIMIL pour apprendre à lire, mais, je ne veux pas me faire d'ennemis....

    En tout cas, je ne pense pas que le niveau en français soit révélateur du niveau d'un prof (sauf pour les profs de français, évidemment) bien que je déplore la difficultés que rencontrent certains de mes collègues à écrire une phrase sans fautes de grammaire ou de syntaxe (ça m'arrive aussi hélàs.... la fatigue sans doute ops: )

    Pour conclure (parce que je pourrai parler de mon métier pendant des heures, et ce n'est pas mon but) je dirai que le prof d'aujourd'hui a, effectivement, une lourde responsabilité sur le épaules. Nous représentons des valeurs en totale opposition avec celles véhiculées par la société : Comment parler encore de travail, de connaissance, de réflexion quand on deviens millionnaire en chantant faux à la télé ?
    Pour peu que les parents démissionnent de leur rôle d'éducateur, nous sommes alors les seuls à prôner les vertues de la connaissance....

    Alors on se bat au quotidien, on fait ce qu'on peut, on essuie les critiques et le mépris, on se sent comme un batelier qui doit franchir un fleuve dans une barge percées d'innombrables trous. On aimerait bien qu'elle ne coule pas, mais comment boucher 36 trous lorsqu'on n'a que 10 doigts ? (allez, 20 en comptant les pieds, mais faire cours sans chaussures est interdit par le règlement intérieur de mon lycée...)

    Alors à tous ceux qui nous critique, je propose : expliquez un problème de math à votre petite soeur, si vous y arrivez sans perdre patience, faites de même avec vos trois cousines, puis avec les 5 gamins du voisin, et quand vous arriverez à bien expliquer à 36 gamins en même temps, envoyez moi votre méthode, je la payerait au prix fort....
     

  15. Raph

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages
    29
    et payerai sans "t" c'est mieux, autant pour mon niveau en français
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Please Help: influence de l'inconscient des parents sur leurs enfants
    Par cicile06 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 03/12/2008, 20h29
  2. La pollution automobile fragilise la santé de nos enfants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 14
    Dernier message: 17/11/2008, 18h31
  3. Les profs qui cassent !!
    Par Jackyzgood dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 9
    Dernier message: 16/03/2006, 13h12
  4. panique totale pour les tpe les profs trouvent nos sujets trop banale
    Par 210689 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/11/2005, 17h20
  5. Menace d'extinction de nos proches parents !
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/07/2005, 15h12

Les tags pour cette discussion