Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 47

Cryptozoologie

  1. invite87654345678
    Invité

    Cryptozoologie

    Bonsoir

    Ce mot vous fera immanquablement penser à des êtres que l'on considère comme mythiques, tels le monstre du loch Ness ou le yéti.
    C'est Bernard Heuwelmans, zoologue, qui a inventé le terme de cryptozoologie.

    C'est une science à part entière, qui étudie la possibilité d'existence d'animaux connus seulement par de rares témoins qui, la plupart du temps sont tournés en ridicule.
    C'est d'ailleurs une constante dans le comportement de certaines personnes, de nier des faits dont l'évidence ne saurait être mise en doute (crop circles, ovnis, etc...). Et pourtant les phénomènes existent. Ils laissent des traces physiques tangibles mais ne se dévoilent pas au grand jour.

    Certains scientifiques commencent même à admettre la possibilité que ces manifestations ne sont pas dues à l'homme. Mais cela est un autre sujet.

    Yves Coppens, paléoanthropologue, Professeur au Collège de France et parrain de ce site, a cautionné en 1991/1992 une expédition qui s'était jointe à l'anthropologue russe Marie Jeannne Koffmann, pour tenter de filmer ou de capturer "l'almasty" du Caucase.
    J'ai trouvé ce projet plutôt cocasse (sans jeu de mot) car, comment un groupe bruyant peut-il espérer réussir à surprendre un humanoïde farouche, là où des individus isolés habitant la région, ne l'apercevraient qu'une seule fois dans toute leur existence... Mais au moins, ils auront essayé.

    Un autre anthropologue, Jordi Magraner, parti à la recherche du "bar manu" dans le Nord Pakistan, a recueilli suffisamment de témoignages et de preuves pour s'installer pratiquement à demeure sur le site. Il a malheureusement été assassiné par des rôdeurs.

    Une femme, Jacqueline Roumeguère Eberhardt, anthropologue et ethnologue, qui a vécu parmi les Masaïs, a découvert au Kenya, les preuves de l'existence d'au moins trois espèces d'humanoïdes inconnus différents.

    Deux américains ont tenté de retrouver un hominidé aux longs poils rougeâtres dans une province chinoise reculée. Ils ont affiché un dessin de l'être sur la place du marché d'une ville sans promesse de récompense. Une paysanne a marché trois jours pour rallier l'hôtel des anthropologues (avant leur départ) afin de leur raconter sa rencontre avec l'entité...

    Ce préambule pour vous demander si vous croyez qu'à l'aube du XXI è siècle, alors que les espaces libres se réduisent comme peau de chagrin, il est encore possible de découvrir des animaux ou des humanoïdes inconnus de grande taille.

    -----

     


    • Publicité



  2. KarmaStuff

    Date d'inscription
    juin 2004
    Âge
    37
    Messages
    2 747

    Re : Cryptozoologie

    Salut

    Avec toutes ces hypothétiques manifestations d'hominidés, et avec tout le potentiel technologique à notre portée, il semble curieux que l'on ne soit parvenu jusqu'à présent, à travers le Monde, à diffuser une photo ou une vidéo irréfutable permettant de confirmer l'existence de ces êtres...

    Une simple caméra sous-marine a permis de filmer un calamar géant à des centaines de mètres de profondeur, et personne n'a nié cette vidéo, et la qualité des images n'est pas sensationnelle...

    Il n'est pas impossible qu'une branche de l'Homo ait poursuivi son cours jusqu'à nos jours (on ne soupçonnait pas l'existence de l'Homme de Florès jusqu'à sa découverte, même si sa branche s'est éteinte), mais ces hominidés devraient probablement vivre en communauté (les singes par exemple vivent en communauté, et l'Homme d'autant plus).
    Et pas une communauté de quelques individus, mais plutôt des milliers relativement aux générations... Ils laisseraient des traces, des foyers, voire des signes d'intelligence, ...

    Même si l'Homme n'a pas exploré chaque cm2 de la Planète, il aurait tout de même été témoin d'une manifestation sérieuse, aussi infime qu'elle soit, laquelle aurait entraîné une formidable expédition de scientifiques en tous genres ; ces hominidés ne vivraient pas sous terre...

    Qui ne souhaiterait pas découvrir une branche vivante d'Hominidés autre que celles que l'on connaît ? Soit les scientifiques ne sont pas assez curieux et avides d'exploration (ce qui n'est a fortiori pas le cas), soit ils n'ont pas de chance, soit ces hypothétiques Hominidés ne sont que des chimères...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...
     

  3. invite87654345678
    Invité

    Re : Cryptozoologie

    Bonsoir

    Des chimères qui laissent des empreintes de pas, des fèces, des poils, construisent des abris sommaires de branchages, abandonnent des reliefs de repas, commettent des larcins chez les paysans (lait), fabriquent même des armes...

    Tu dis : "une simple caméra a suffi à filmer un calmar géant"...
    As-tu idée de la chance extraordinaire qu'à eu le cameraman ? Cela fait des dizaines d'années que l'on espère seulement apercevoir un calmar géant vivant. Et ces dernières semaines, l'un d'eux est "pris" sous le feu des projecteurs !
    Tu imagine la surface que recouvrent les océans et la probabilité que l'on puisse filmer un animal de cette taille à grande profondeur ?
    Elle était quasi nulle.
    Il aurait pu se passer encore des dizaines d'années sans que l'on ne découvre rien. De nombreux scientifiques pensent qu'ils restent encore des millions d'espèces animales à découvrir, dont la plupart dans les grands fonds...

    Par contre je suis d'accord avec le fait que, pour qu'une espèce se reproduise, il faut nécessairement qu'un certain nombre d'individus subsistent. Où vivent-ils ? Où se cachent-il ? Dans les forêts des vallées isolées de montagne ? Il y a encore des centaines de kilomètres carrés de forêts quasi inexplorées aux Etats Unis, en Asie et ailleurs.

    Dernièrement l'on a redecouvert le scinque de Bocourt, prédateur de 50 cm de long, sur un îlot au large de l'Île des Pins en Nouvelle Calédonie, alors qu'on le croyait disparu depuis 1870. Où était-il passé depuis tout ce temps ?
    Il a été établi que l'animal était nocturne et vivait au sommet des arbres. Ce qui expliquerait de manière rationnelle que personne ne l'ai revu depuis, même les missions herpétologiques.

    Alors si ces hominidés inconnus, effrayés par la place que nous leur grignotons chaque jour un peu plus, s'étaient adaptés à un mode de vie nocturne et nomade ?

    J'avais vu en son temps le reportage de l'équipe de télévision parti à la recherche de "l'almasty". Ses membres ont parcouru des dizaines de kilomètres à sa poursuite, sans pouvoir le photographier ou même l'apercevoir.
     

  4. KarmaStuff

    Date d'inscription
    juin 2004
    Âge
    37
    Messages
    2 747

    Re : Cryptozoologie

    Citation Envoyé par kaolin
    Des chimères qui laissent des empreintes de pas, des fèces, des poils, construisent des abris sommaires de branchages, abandonnent des reliefs de repas, commettent des larcins chez les paysans (lait), fabriquent même des armes...
    Qui laissent des fèces, des poils ?! Des analyses génétiques ont-elles été effectuées sur les échantillons ? Ce serait la première chose à faire, non ?
    On décèlerait certains liens, des similitudes mais également des différences génétiques notables avec le genre Homo Sapiens Sapiens, et avec les primates, et l'on parviendrait à des conclusions déroutantes (des propriétés génétiques inconnues). A moins que les résultats n'aient pas convaincu...

    Dernièrement l'on a redecouvert le scinque de Bocourt, prédateur de 50 cm de long, sur un îlot au large de l'Île des Pins en Nouvelle Calédonie, alors qu'on le croyait disparu depuis 1870. Où était-il passé depuis tout ce temps ?
    Il a été établi que l'animal était nocturne et vivait au sommet des arbres. Ce qui expliquerait de manière rationnelle que personne ne l'ai revu depuis, même les missions herpétologiques.

    Alors si ces hominidés inconnus, effrayés par la place que nous leur grignotons chaque jour un peu plus, s'étaient adaptés à un mode de vie nocturne et nomade ?
    Cet animal était déjà connu auparavant, et il est sûrement plus difficile à retrouver qu'un hominidé (ou un groupe d'hominidés). Aucun explorateur ou scientifique digne de ce nom n'est parvenu à se retrouver nez à nez avec un tel être...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...
     

  5. invite87654345678
    Invité

    Re : Cryptozoologie

    Re-bonsoir


    Pour répondre dans l'ordre aux questions posées, j'ai retrouvé l'info concernant les scientifiques américains qui étaient partis en Chine à la recherche du "yeren", dans un article en anglais paru dans le Times en 1989.
    Selon les témoignages des paysans chinois, l'être ressemblerait à un pongidé proche de l'orang outang mais sans en avoir les caractéristiques morphologiques. Des poils ont été récupérés et analysés par un laboratoire chinois. Il ressort que ces poils n'appartiennent à aucune espèce connue de primate.
    Il existe en Chine, un Institut (officiel) de l'Homme Sauvage et les observations sont en progression constante depuis 1997.

    Aucun scientifique n'a jamais vu ou capturé un de ces humanoïdes inconnus, pour les raisons suivantes. Par manque de moyens, la plupart des chercheurs ne se rendent plus sur le terrain et, compte tenu de la rareté des entités, il serait plutôt étonnant qu'ils en voient un, comme ça simplement parce que l'être a décidé de leur faire plaisir...
    Les autochtones (en général des fermiers, des bûcherons ou des chasseurs) auront peut être la chance d'en apercevoir un seul dans toute leur vie, alors comment imaginer qu'un groupe forcément bruyant puisse en découvrir un seul spécimen en seulement deux semaines ?
    D'autre part, ces humanoïdes vivent dans des régions de montagne pas très accessibles qui sont généralement fréquentées par des groupes armés peu recommandables. Au Nord Pakistan, Jordi Magraner a été "ennuyé" à plusieurs reprises avant de finir égorgé.

    Le scinque de Beaucourt était connu certes, mais les hominidés mystérieux également. Au moins par les populations locales. Or, s'ils se manifestent au crépuscule ou la nuit, il devient encore plus aléatoire d'en voir ou d'en photographier un.

    Ces créatures ne me semblent pas être des chimères car elles laissent des traces. Les récits des Indiens d'Amérique du Nord foisonnent de références à propos de "géants de pierre" ou de "grands pieds".

    Sasquach en Amérique du Nord, Almasty dans le Caucase, Bar Manu dans le Pamir, Yéti dans l'Himalaya, Yeren en Chine, Yukumar Zupai dans la Cordilière des Andes, Orang Pendek en Indonésie... Cela fait beaucoup de coïncidences quand même, non ?
     


    • Publicité



  6. KarmaStuff

    Date d'inscription
    juin 2004
    Âge
    37
    Messages
    2 747

    Re : Cryptozoologie

    Citation Envoyé par kaolin
    Sasquach en Amérique du Nord, Almasty dans le Caucase, Bar Manu dans le Pamir, Yéti dans l'Himalaya, Yeren en Chine, Yukumar Zupai dans la Cordilière des Andes, Orang Pendek en Indonésie... Cela fait beaucoup de coïncidences quand même, non ?
    Cela représenterait 7 espèces d'humanoïdes (au minimum) à découvrir... Il serait judicieux de chercher les raisons de cet isolement et de cette "discrétion". Peur de l'Homme, zone nourricière réduite, très faible démographie, ...?

    Et dans le dernier cas, pourquoi le nombre d'individus serait-il si faible ? Sauf dans l'hypothèse où une grande partie d'entre eux servirait de repas à divers prédateurs (félins), la population devrait croître, et par conséquent la zone d'habitation devrait s'expandre inexorablement, et ce depuis des centaines de milliers d'années !!!

    De très nombreuses rencontres auraient dû avoir lieu et certains hominidés devraient être connus comme le "loup blanc", ou plutôt comme les primates répertoriés, d'autant plus qu'il s'agit de tous les continents ou presque.

    Certaines 'races' de gorilles qui vivent dans les montagnes africaines (parfois une population de quelques dizaines) sont pourtant connues, même s'ils sont reclus dans leur habitat depuis longtemps...

    Cela me fait un peu penser au "Paradoxe de Fermi"... Plus on découvre de preuves que les ET sont susceptibles d'exister, et plus on se demande pourquoi on ne parvient pas à avoir la preuve formelle de leur existence...
    Dans le cas des humanoïdes, on trouve des traces de leur passage, il existerait au moins 7 espèces différentes dans diverses régions du Monde, mais l'on ne parvient pas à avoir la preuve de leur existence.

    Je serais plus que ravi et enthousiasmé d'une telle découverte ! Je ne dis pas qu'ils n'existent pas, cependant je m'interroge sur les raisons pour lesquelles on n'ait pu découvrir une seule des 7 (hypothétiques) différentes espèces d'hominidés citées précédemment. Le temps le confirmera ou l'infirmera...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...
     

  7. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    40
    Messages
    7 852

    Re : Cryptozoologie

    Pour le calamar geant ca n'est pas un coup de bol... Ils n'ont pas laissé tombé par megarde leur camera au fond de l'eau et, oooohhh, bonheur, un calamard. Ils ont suivit des cachalots qui semblent etre des proies (et des des predateurs) des calamards.
    Je n'ai plus le papier absoluement en tete mais ce que je veux dire c'est qu'ils avaient une méthode et pensaient bien trouver des calamards. Ils avaient raison, bravo à eux!

    Pour ce qui est des evidences que tu cites: crop cricle ou ovni (pan si tu veux). Faudra me montrer les preuves absolues de leur origine pour les uns et de leur existance pour les autres. Y a pas mal de monde qui cherche et personne n'a trouvé. Si tu les as par pitié ne les cache pas! Au nom de l'humanité.
     

  8. firespray

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Fontainebleau (77)
    Âge
    30
    Messages
    351

    Re : Cryptozoologie

    Bonsoir,
    Euh, pour les crop circles, si je ne me trompe pas, une partie d'entre eux peut etre expliqué par des phenomenes electriques ou magnetiques non? (des sortes de tourbillons electriques se formant dans des conditions meteorologiques particulieres)
    Quelqu'un peut-il confirmer?
     

  9. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : Cryptozoologie

    ce qui me arrat étrange surtout dans ses fameux humanoide, c'est que pour qu'un espèce survive il lui est necessaire de compter un certain nombre d'individu vivant, et il ne s'agit pas d'un ou même de 10 individu il me semble... pour ma part, il y a erreur, ou bien ce sont vraiment des humains très très malins

    autre solution, ils sont connu des autorité depuis très longtemps qui se doit de les protéger contre une forme de tourisme qui nous est très naturel, voir pire, une trophétisation de ces espèces humaine très rare et sans doute très fragile...

    j'aimerais a mon gout qu'il s'agisse de la deuxème hyppothèse, car cela démontrerais une jolie forme de sagesse et de respect de la part des scientifiques qui bien qu'ayant des preuves formelle de leur existence, préfère de loin s'en satisfaire comme une connaissance de luxe, plutôt que de laisser se savoir en pature au cochon...

    a vrai dire, ce serait sans doute, l'attitude ethique qu'un chercheur devrais avoir en face d'une telle découverte... car beaucoup auait sans doute trouverais fierté a pouvoir se faire un cendrier dans une main de yeti, de saquasht, ou d'oran pendenk, comme il le font deja avec des mains de gorrille... et puis, les braconneur et chasseur professionel ça existe... qui se souvient du film sur ce chercheur de l'arctique et sa meute de loup blanc, qui finalement seront echangé par un habitant du cru pour simplement avoi un dentier, et quelques autres facilité...
     

  10. invite87654345678
    Invité

    Re : Cryptozoologie

    J'ai cité la similitude des ovnis et des crop circles pour tenter de montrer la difficulté de prouver des choses qui se matérialisent mais dont on ne peut établir l'origine.
    Comme je le disais, il y a des charlatans partout, mais tous les témoins ne sont pas des charlatans. Il existe des tas d'éléments qui prouvent que quelque chose évolue dans notre espace, se pose, laisse des traces et modifie la chimie des plantes, brûle les gens par radiations, etc...

    Mais le thème de ce forum est la cryptozoologie. Je suis d'accord avec toutes les objections émises ici, et je comprends pas que, malgré tout, des scientifiques comme Marie Jeanne Koffmann et Jacqueline Roumeguere Eberhardt ont consacré la plus grande partie de leur vie à chercher ce que tout le monde considère comme une chimère. Je rappelle aux sceptiques que Théodore Monod a recherché toute sa vie la fameuse météorite de Chinguetti, et qu'il ne l'a jamais découverte.

    Je constate un autre paradoxe. A l'exception de Jordi Madraguer, tous les chercheurs s'occupant de primates identifiés ou non, sont des femmes. Est-ce à dire que les femmes sont plus sensibles à certaines perceptions.
    Tous les éléments que je vous ai fourni (analyse des poils, relevés d'empreintes, etc...) sont authentiques.
    De même que sont réelles les traces laissées par certains ovnis qui se sont posés au sol. De la même manière que les crop circles se forment en une seule nuit et que les brins de blés ont subi des modifications physiologiques et chimiques. Je n'imagine pas une armée de plaisantins, armés de théodolites, de compas géants et de projecteurs (ça ne passerait pas inaperçu), réaliser de tels chefs d'oeuvre en seulement quelques heures. Les premiers agroglyphes ayant fait l'objet de traces écrites datent de 1590 en Hollande et il existe un autre relation de "diable faucheur" en 1678 dans le Hartford Shire (GB).
    Ce sont certainement les ancêtres des pépés farceurs qui ont commencé à monter une galéjade qui durent depuis 4 siècles...

    Bref, mes yétis sont aussi fantômatiques que le sont les "animaux" lacustres (Nessie, Okopogo, Champ, etc..) qui hantent les lacs glaciaires de l'hémisphère nord.

    Si l'on mettait les mêmes moyens à découvrir les hominidés inconnus que ceux que l'on a employé pour débusquer un calmar géant (le coup des cachalots est ingénieux), on aurait certainement des résultat. Mais je vois mal comment placer des caméras dans ces espaces quasi inaccessibles que sont les montagnes ou les jungles...
     

  11. piwi

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Strasbourg
    Âge
    40
    Messages
    7 852

    Re : Cryptozoologie

    pour ce qui est des espèces, nul doute que l'on ne les connait pas toutes et que l'on en decouvrira encore. Là pas de souci. peut etre pas le yeti ou que sais je, mais pourquoi la decouverte d'une nouvelle mouche, d'une nouvelle orchidée, dans un endroit insoupsonné, est elle moins excitante que celle du Yeti.
    Et puis que certains scientifiques de renom se laissent aller à une certaine fantasie, je trouve ca plutot sain. Laisser vaquer son imagination et rever sont les mamelles de la science.

    Pour les crop circles on a eu un fil il n'y a pas longtemps à ce sujet. Tu devrais le lire.
     

  12. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : Cryptozoologie

    on peux aussi dire que ce que nous ne calculons que très peu, c'est le champs perceptif des odeurs.. et il doit-etre assez facile pour des espèces plus sensible que nous de ne pas aller là ou nous avons laisser des traces grosse comme des girophares clignotant dans la nuit... après tout ils ont bien du apprendre que sapiens etais une espèce des plus attrabilaire qui soit, et qui ne supporte aucune concurence sur son propre térritoire.. tout les animaux sauvages nous fuit comme la peste dès qu'il nous rencontre.. des hominidés sans doute un peu plus fin intellectuellement que la plupart des autres espèces, ont du sans problème mettre en place des mécanisme d'evitement du même ordre que ceux que nous pouvons avoir a la vision d'un serpent ou d'une arraigné... car la peur instinctive par exemple d'un singe, ou que nous avont envers certainne bestioles, corresponde a la peur panique que les animaux sauvages ont a notre endroit... je connais peux d'humain qui irais se baigner en sachant qu'un requin blanc est dans les parrages..
    sans doute que ce mécanisme n'a pas eut le temps de ce mettre en place pour néendertal, et on se demande comment il a disparut... faudrait peut-etre demander au loup et aux ours de nos campagnes..enfin ce qu'il en reste..

    bouh !!!
     

  13. Skippy le Grand Gourou

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Localisation
    dernier restaurant avant la fin du monde, table de la naine blonde Profession:nuisible précaire
    Âge
    37
    Messages
    897

    Re : Cryptozoologie

    Citation Envoyé par kaolin
    Sasquach en Amérique du Nord, Almasty dans le Caucase, Bar Manu dans le Pamir, Yéti dans l'Himalaya, Yeren en Chine, Yukumar Zupai dans la Cordilière des Andes, Orang Pendek en Indonésie... Cela fait beaucoup de coïncidences quand même, non ?
    Il y a un ou plusieurs dieux dans à peu près toutes les cultures, si petites soient-elles, ce qui ne justifie pas qu'il en existe... Les mythes, qu'ils viennent des quatre coins du monde, ont souvent des points communs. Il faudrait vérifier dans les annales s'il y a des témoignages dans les pays occidentaux de contact avec des ogres ou des trucs du genre : il ne faut pas oublier que le niveau d'éducation des populations que tu cites est souvent très bas, voire nul, et donc sans doute équivalent à celui des paysans du Moyen-Age, c'est-à-dire orale et familiale (le grand méchant loup...). Cependant, il me semble que très récemment encore, on a découvert une tribu indigène encore inconnue dans la forêt amazonienne, donc tout espoir n'est pas perdu... De plus, cette tribu ne se cachait pas, alors que les hypothétiques hominidés dont tu parles, si.
    Citation Envoyé par quetzal
    autre solution, ils sont connu des autorité depuis très longtemps qui se doit de les protéger contre une forme de tourisme qui nous est très naturel,
    Bah voyons, je vois bien les gouvernements concernés cracher sur une telle manne de pognon pour les beaux yeux d'hommes-singes... Je veux bien croire en la bonté naturelle Quant aux scientifiques, cela paraît certes plus réaliste, mais dans un groupe de scientifiques il y aura forcément quelqu'un de peu scrupuleux pour cracher le morceau (ben oui, tous le scientifiques ne sont pas des anges non plus...).
    Citation Envoyé par kaolin
    Si l'on mettait les mêmes moyens à découvrir les hominidés inconnus que ceux que l'on a employé pour débusquer un calmar géant (le coup des cachalots est ingénieux), on aurait certainement des résultat. Mais je vois mal comment placer des caméras dans ces espaces quasi inaccessibles que sont les montagnes ou les jungles...
    Pas sûr : ils sont peut-être bien plus intelligents que les calmars géants, et conscients de notre existence... Cependant, il n'y a pas que les caméras : radars, détecteurs infrarouge, etc...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]
     

  14. invite87654345678
    Invité

    Re : Cryptozoologie

    Justement, ce qui me contrarie dans toutes ces affaires de témoignages sur les apparitions d'hominidés c'est que, comme il s'agit généralement de témoins de faible niveau social et intellectuel, c'est qu'on les prend systématiquement pour des démeurés.

    Vanité de l'homme "civilisé" !!! Nous n'avons rien inventé de plus que nos ancêtres, sinon perfectionné les moyens de destruction !

    Quelqu'un peut-il croire qu'un homme qui vit régulièrement au contact de la nature soit incapable de faire le distingo entre un animal connu et une espèce totalement étrangère à la faune locale ?
    C'est insulter le bon sens de ces honnêtes gens qui tous, ne s'adonnent pas à la boisson...

    J'ai souvenir d'un article paru dans sciences et vie qui affirmait péremptoirement que Nessie était un esturgeon... Je crois pouvoir affirmer sans aucun risque de me tromper, que s'il y avait eu des esturgeons dans le Loch Ness, les Ecossais auraient récolté du caviar depuis des millénaires !!!

    Tourner systématiquement les faits incompréhensibles en dérision n'est pas faire preuve d'ouverture d'esprit. D'abord on écoute, après on analyse, et dans le doute on met les moyens nécessaires pour établir la véracité des faits.

    Il n'y a aucune relation à faire avec des dieux. Simplement, les peuplades anciennes, animistes, ne pouvaient concevoir des êtres différents de ceux qu'ils pouvaient observer. Leurs dieux étaient l'aigle, le loup, le vent, l'eau, le froid, etc... Et s'ils parlent d'hommes de pierre ou de broussailles, c'est qu'il s'agissait d'êtres qui ne rentraient pas dans leur cadre de référence.

    Une légende est une réalité déformée et enjolivée, mais elle contient toujours une vérité que nous ne pouvons plus appréhender.
     

  15. Skippy le Grand Gourou

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Localisation
    dernier restaurant avant la fin du monde, table de la naine blonde Profession:nuisible précaire
    Âge
    37
    Messages
    897

    Re : Cryptozoologie

    Citation Envoyé par kaolin
    on les prend systématiquement pour des démeurés.
    Ne me fais pas dire ce que je n'ai même pas pensé : je dis simplement que pour qelqu'un qui est élevé dans une tradition qui dit que le yéti existe, quoi de plus naturel devant un phénomène bizarre que d'évoquer ce dit yéti ?
    Citation Envoyé par kaolin
    Tourner systématiquement les faits incompréhensibles en dérision n'est pas faire preuve d'ouverture d'esprit.
    Je ne vois pas où tu as vu un tel mépris dans mes propos, je te cite au contraire la preuve qu'une découverte inattendue est possible !
    Citation Envoyé par kaolin
    Il n'y a aucune relation à faire avec des dieux. Simplement, les peuplades anciennes, animistes, ne pouvaient concevoir des êtres différents de ceux qu'ils pouvaient observer. Leurs dieux étaient l'aigle, le loup, le vent, l'eau, le froid, etc... Et s'ils parlent d'hommes de pierre ou de broussailles, c'est qu'il s'agissait d'êtres qui ne rentraient pas dans leur cadre de référence.
    Les animistes sont depuis très longtemps minoritaires. Ce que tu dis donc là, c'est que Dieu a une réalité...
    "J'ai horreur des scientifiques, les chercheurs sont des nuisibles" [Patrick Besson]
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. [Zoologie] La Cryptozoologie
    Par chrisgir dans le forum Biologie
    Réponses: 65
    Dernier message: 09/11/2007, 11h52
  2. La cryptozoologie est-elle une science ?
    Par chrisgir dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/06/2005, 10h16