Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 28 sur 28

Air chaud et son

  1. #1
    DonPanic

    Air chaud et son

    Est-ce une illusion ?
    Il me semble que quand il fait chaud, même toutes fenêtres fermées, j'entends plus les bruits de la ville.
    La question est donc, l'air chaud transmet-il mieux les sons que l'air froid ?

    -----

    Dernière modification par DonPanic ; 29/07/2013 à 16h45.

  2. Publicité
  3. #2
    Nicophil

    Re : Air chaud et son

    Bonjour,

    Le brouillard atténue les sons comme de la ouate. Mais bon...
    La réalité, c'est ce qui reste quand on cesse de croire à la matrice logicielle.

  4. #3
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    Tout le contraire pour moi : le brouillard rend perceptible et clairs des sons provenant de plus loin -- dû à la densité de l'air ou bien parce que l'eau transmet mieux les vibrations ?

    Côté chaleur, c'est plus compliqué : on a presque un effet "lentille" comme en optique avec les mirages. Typiquement quand on s'allonge sur une plage de sable chaud... on n'entend que la mer, c'est a dire des sons provenant du côté où l'air est frais, tandis qu'autour les sons sont comme "évaporés". Par contre il suffit souvent de se mettre debout pour entendre un vacarme ambiant.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  5. #4
    DonPanic

    Re : Air chaud et son

    Bonjour et merci, j'ai ma réponse, l'air chaud transmet les sons à plus grande vitesse que l'air froid.
    J'hésitais à cause de la pression atmosphérique, l'air froid étant plus dense.
    J'aurais dû me fier à mes oreilles

  6. #5
    f6bes

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    t quand on s'allonge sur une plage de sable chaud... on n'entend que la mer,
    Bonjour à toi,
    Vue que le ressac " frappe" le bord de la plage et que lorsqu'on est ALLONGER SUR le sable et que l'on a les oreilles quasiment contre le sable,
    je me demande si ce que l'on entends n'est pas transmis par le sable lui meme.

    Lorsque sur un moteur (voiture) l'on veut DETERMINER d'ou viens un bruit, on se sert généralment d'un régle (quelconque) dont on applique un coté entre le bord de mer et
    en différents points du moteur, on entends distinctement le bruit que l'on recherche si l'on applique l'autre extrémité de la régle sur une oreille.
    Le sable ne joue t il pas le role de la régle ?

    Bonne journée
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"

  7. #6
    phuphus

    Re : Air chaud et son

    Bonjour,

    Citation Envoyé par DonPanic Voir le message
    Bonjour et merci, j'ai ma réponse, l'air chaud transmet les sons à plus grande vitesse que l'air froid.
    J'hésitais à cause de la pression atmosphérique, l'air froid étant plus dense.
    J'aurais dû me fier à mes oreilles
    Qu'est-ce qui joue en premier lieu sur l'atténuation avec la distance ? En répondant à cette question, tu verras que la vitesse des ondes acoustiques dans l'air ne joue pas dans ta perception des choses quand il fait chaud.

  8. #7
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    L'air chaud ne transmet pas les sons à plus grande vitesse. Physiquement je ne vois pas ce qui le permettrait.

    Par contre la chaleur va dévier la propagation des ondes sonores quasiment comme elle dévie les ondes lumineuses.
    Dernière modification par noir_ecaille ; 31/07/2013 à 17h31.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  9. #8
    obi76

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    L'air chaud ne transmet pas les sons à plus grande vitesse. Physiquement je ne vois pas ce qui le permettrait.
    Que la vitesse du son est en ?
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  10. #9
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    Bonjour à toi,
    Vue que le ressac " frappe" le bord de la plage et que lorsqu'on est ALLONGER SUR le sable et que l'on a les oreilles quasiment contre le sable,
    je me demande si ce que l'on entends n'est pas transmis par le sable lui meme.

    Lorsque sur un moteur (voiture) l'on veut DETERMINER d'ou viens un bruit, on se sert généralment d'un régle (quelconque) dont on applique un coté entre le bord de mer et
    en différents points du moteur, on entends distinctement le bruit que l'on recherche si l'on applique l'autre extrémité de la régle sur une oreille.
    Le sable ne joue t il pas le role de la régle ?

    Bonne journée
    Là ce serait le principe du stéthoscope.

    Or on n'a pas besoin d'avoir l'oreille collée sur le sable pour entendre le ressac, et j'ai un doute sur la qualité de transmission du sable quant à certaines longueurs d'onde -- notamment celles de même longueur que l'espace séparant les grains.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  11. #10
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par obi76 Voir le message
    Que la vitesse du son est en ?
    Je ne connais pas cette formule. Comment ça marche et quoi être les termes de cette équation ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  12. #11
    obi76

    Re : Air chaud et son

    (d'ailleurs j'ai dit une bêtise : )

    est une valeur dépendante de la composition du gaz (égal à 1.4 à peu près pour l'air), R est la constante spécifique des gaz parfaits appliquée à l'air (=287 J/kg/K) et T la température. Plus la température monte, si sa composition ne change pas, plus la vitesse du son augmente

    Plus de détails ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse...un_gaz_parfait
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  13. #12
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    Si je compile...

    Dans un volume constant et à pression de gaz constante, la vitesse du son augmente avec la température. Là où je pédale, c'est la relation pression-température -- si j'ai bonne souvenance, une quantité de gaz donnée se dilate/contracte en fonction de la température. Je suppose que la pression reste constante sans me l'expliquer clairement.

    De fait dans un volume donné, la quantité de gaz diminue avec la chaleur, non ? Comment se fait-il que l'onde se propage plus vite alors que le support se "raréfie" ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  14. #13
    obi76

    Re : Air chaud et son

    Oui, j'aurai du préciser : à pression égale. Il faut une autre équation sinon pour fermer le problème...
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  15. #14
    Lirio

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Là où je pédale, c'est la relation pression-température -- si j'ai bonne souvenance, une quantité de gaz donnée se dilate/contracte en fonction de la température.
    Dans le modèle de gaz parfait, le produit Pression x Volume est proportionnel à la Température (la constante de prop dépend de la composition du gaz.)

    Donc, prenons un gaz, et remplissons un volume avec. Au début, le gaz à tout la place ... et puis la place commence à manquer, mais on force pour tout faire rentrer. Et on ajoute encore plus de gaz.

    Résultat : il y a de plus en plus de matière dans mon volume constant, le nombre de collision augmente et la température grimpe en flèche.
    These lines the last Endeavor, to find the missing lifeline.

  16. #15
    obi76

    Re : Air chaud et son

    Oui, sauf qu'il y a plus de degrés de libertés (pression, température et masse volumique) que d'équation si on ne considère que l'équation des gaz parfaits. Bref, c'est hors sujet.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

  17. #16
    DonPanic

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    L'air chaud ne transmet pas les sons à plus grande vitesse. Physiquement je ne vois pas ce qui le permettrait.
    La plus grande agitation moléculaire, peut-être

  18. #17
    DonPanic

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Dans un volume constant et à pression de gaz constante, la vitesse du son augmente avec la température. Là où je pédale, c'est la relation pression-température -- si j'ai bonne souvenance, une quantité de gaz donnée se dilate/contracte en fonction de la température. Je suppose que la pression reste constante sans me l'expliquer clairement.
    De fait dans un volume donné, la quantité de gaz diminue avec la chaleur, non ? Comment se fait-il que l'onde se propage plus vite alors que le support se "raréfie" ?
    Il s'agit de la basse atmosphère, pas d'une quantité donnée de gaz dans une enceinte fermée

  19. #18
    DonPanic

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par phuphus Voir le message
    Qu'est-ce qui joue en premier lieu sur l'atténuation avec la distance ? En répondant à cette question, tu verras que la vitesse des ondes acoustiques dans l'air ne joue pas dans ta perception des choses quand il fait chaud.
    la distance en premier lieu, puis la fréquence, non ? Le fait est que j'entends alors des sons de basse fréquence
    Mais si l'augmentation de température est assimilable à une augmentation de volume des molécules, cela n'équivaut-il pas à une diminution des distances intermoléculaires ?
    Dernière modification par DonPanic ; 01/08/2013 à 15h21.

  20. #19
    phuphus

    Re : Air chaud et son

    Bonsoir,

    on peut définir pour un front d'onde une puissance acoustique, intégrale sur tout le front d'onde de l'intensité acoustique. Pour une source considérée comme ponctuelle et une propagation sphérique, cette puissance se dilue sur une surface d'autant plus grande que l'on s'éloigne de la source : l'intensité décroit en . Et cela indépendamment de la vitesse.

    D'ailleurs, cette décroissance en est valable pour une onde acoustique ou une onde lumineuse ; et pourtant la différence de vitesse est considérable.

    Le lien entre température et vitesse de propagation se trouve bien au niveau de l'agitation thermique des molécules d'air.

    Enfin, pour cette histoire de bruits de la ville mieux entendus quand il fait chaud, on ne peut exclure un biais de perception (la croyance populaire que le vent porte le son nous fait retenir en priorité les situations où la corrélation est là, mais pas les situations contradictoires, pourtant plus nombreuses), mais je pencherais plutôt pour la lentille acoustique. Ce qui ne colle pas, c'est que pour avoir une lentille acoustique effective, il faut une plus grande vitesse de propagation en altitude qu'au sol (on "rabat" le front d'onde vers le sol), donc un gradient de température positif avec l'altitude. C'est peut-être alors le contraire : un effet de lentille divergente quand il fait froid qui disparaît avec la chaleur.

  21. #20
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    Il y a des lentilles convergentes et divergentes

    Si l'intéressé est au premier étage, il perçoit peut-être plus de sons en cas de forte chaleur parce que justement le gradient d'indices de réfraction fait monter le son, non ?
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  22. #21
    DonPanic

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    Si l'intéressé est au premier étage, il perçoit peut-être plus de sons en cas de forte chaleur parce que justement le gradient d'indices de réfraction fait monter le son, non ?
    J'ai oublié de préciser que c'est surtout quand il fait chaud avec un temps propice aux orages, les bruits semblant provenir des voies de chemin de fer de l'Est distantes de 700 m environ à vol d'oiseau

  23. #22
    invite2313209787891133
    Invité

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par noir_ecaille Voir le message
    L'air chaud ne transmet pas les sons à plus grande vitesse. Physiquement je ne vois pas ce qui le permettrait.
    C'est pourtant le cas : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vitesse...mp.C3.A9rature

  24. #23
    noir_ecaille

    Re : Air chaud et son

    Oui, obi76 m'avait linké l'article déjà
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  25. #24
    wakwak

    Re : Air chaud et son

    Bonjour,

    je me pose la même question :
    Comment se fait-il que l'onde se propage plus vite alors que le support se "raréfie" ?
    en lisant les réponses je ne suis toujours pas satisfait...

    Si on considère l'équation des gaz parfait, pour un son qui se propage dans l'atmosphère, si la température augmente à pression constante alors forcément le volume du gaz augmente autrement dit il se dilate (ouf rien de foufou jusqu'à présent). Mais s'il se dilate, il devient moins dense, les molécules qui le composent sont plus éloignées les unes des autres donc :

    les molécules présentes dans l'air vont devoir parcourir une plus grande distance pour venir percuter les molécules suivantes et propager ainsi de suite la surpression de l'onde sonore.

    Mais est-ce que la phrase que je viens d'écrire ci-dessus permet de conclure sur une plus grande valeur de la vitesse du son ?

  26. #25
    DonPanic

    Re : Air chaud et son

    Citation Envoyé par wakwak Voir le message
    je me pose la même question :
    en lisant les réponses je ne suis toujours pas satisfait...

    Si on considère l'équation des gaz parfait, pour un son qui se propage dans l'atmosphère, si la température augmente à pression constante alors forcément le volume du gaz augmente autrement dit il se dilate (ouf rien de foufou jusqu'à présent). Mais s'il se dilate, il devient moins dense, les molécules qui le composent sont plus éloignées les unes des autres donc :

    les molécules présentes dans l'air vont devoir parcourir une plus grande distance pour venir percuter les molécules suivantes et propager ainsi de suite la surpression de l'onde sonore.

    Mais est-ce que la phrase que je viens d'écrire ci-dessus permet de conclure sur une plus grande valeur de la vitesse du son ?
    Je ne vois pas où est le problème si l'augmentation de la vitesse de déplacement des molécules surcompense l'augmentation des distances intermoléculaires.
    Dernière modification par DonPanic ; 11/04/2018 à 19h29.

  27. #26
    wakwak

    Re : Air chaud et son

    Je ne vois pas trop comment la vitesse des molécules due à l'agitation thermique peut être reliée à la vitesse de l'onde sonore...

  28. #27
    mach3

    Re : Air chaud et son

    Tout est là : www.feynmanlectures.caltech.edu/I_47.html

    Par contre, désolé, c'est en anglais, c'est un peu long, et la lecture de certains chapitres précédents peut s'avérer nécessaire selon le niveau. Mais bon, c'est l'une des meilleures références qui soit.

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  29. #28
    obi76

    Re : Air chaud et son

    Bonjour,

    plus l'agitation est élevée, plus les collisions moléculaires sont fréquentes, plus un déséquilibre local de pression se propage vite, c'est tout.
    Des gens qui savent le faire, il y en a plein, des gens qui savent ce qu'ils font, nettement moins.

Discussions similaires

  1. La volonté est elle une illusion?
    Par skyzboob dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 225
    Dernier message: 04/07/2011, 22h31
  2. Le monde est une illusion
    Par ZordOn2a dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 97
    Dernier message: 27/01/2010, 09h10
  3. L'amour est il une illusion ?
    Par babygirl6971 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 14
    Dernier message: 13/11/2004, 19h13