Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

  1. #1
    arbanais83

    Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bonjour à tous.
    Je pensais que les opérations de grand carénage étaient en stand-by depuis la chute d'un générateur de vapeur.
    Hors je viens de tomber sur cette news.
    https://www.francebleu.fr/infos/clim...ans-1481736200
    J'avoue que je n'y comprends plus grand chose.
    D'abord le coût 100 millions d'euros c'est cher mais même avec ce prix là pour les 57 réacteurs français nous sommes encore loin des coûts de 55 milliards d'euros annoncés c'est dix fois moins !
    Le grand carénage a-t-il bien repris ? je n'ai pas vu passer les autorisations de reprises de celui-ci suite à la chute du GV ?
    Quid le grand carénage coûterait-il moins cher ? ou les journalistes se sont-ils plantés et ce n'est pas le grand carénage qui a été effectué mais des opérations habituelles de maintenance et mise à niveau ?
    Difficile d'y voir clair même en chassant les infos.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    eldor

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bonjour, le coût de 100 millions d'euros ne concerne que le centre de Cattenom, mais il y a dix-huit autres centres dans le parc nucléaire français. Le projet concerne l'ensemble du parc, il se fait donc en continu avec des jalons correspondant aux travaux effectués sur les divers centres nucléaires.
    Après je ne veux pas trop lancer de débat d'autant que je ne suis pas hyper militant dans ce domaine, mais pour estimer si ce projet est cher ou non, il faut - comme pour chaque grand projet comme l'ISS, ITER ou le LHC - rapporter son coût total à sa durée, ce qui donne un budget annuel qu'on peut alors comparer à d'autres dépenses de l'État (le budget accordé à la défense et l'armement par exemple ).

  4. #3
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par eldor Voir le message
    Bonjour, le coût de 100 millions d'euros ne concerne que le centre de Cattenom, mais il y a dix-huit autres centres dans le parc nucléaire français. Le projet concerne l'ensemble du parc, il se fait donc en continu avec des jalons correspondant aux travaux effectués sur les divers centres nucléaires.
    Oui et même il ne concerne qu'un seul des 57 réacteurs nucléaires français mais quand bien même 57x100 millions cela ne fait jamais que 5.7 milliards d'euros dix fois moins que 55 milliards prévu par EDF 20 fois moins que le coût prévu par les écolos. Il y a donc une explication quelque part.
    1 soit les journalistes se sont trompés et cette mise à niveau ne concerne pas le grand carénage ( Ce serait quand même assez gros )
    2 soit le grand carénage ne s'effectue pas comme je le pensais on arrête la centrale on fait toutes les mises aux normes demandées et validées par l'ASN et on redémarre et tous les 10 ans l'ASN autorise ou non la poursuite de l’exploitation pour encore 20 ou 30 ans.

  5. #4
    Moinsdewatt

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    ........
    D'abord le coût 100 millions d'euros c'est cher mais même avec ce prix là pour les 57 réacteurs français nous sommes encore loin des coûts de 55 milliards d'euros annoncés c'est dix fois moins !
    .
    Le cout n'est pas uniformément de 100 millions par réacteur.

    Par exemple pour la centrale de Chooz, l'info qui tombe aujourd'hui montre un chiffre beaucoup plus grand.

    EDF dépense 2 milliards d'euros pour la centrale nucléaire de Chooz

    Pascal Remy Usine Nouvelle le 19/12/2016

    La centrale nucléaire de Chooz (Ardennes) fête ses 20 ans. Pour prolonger sa durée de vie à 60 ans, EDF a entrepris un investissement de 2 milliards d'euros. Les aménagements courront jusqu'à 2020.

    Avec ses deux réacteurs de 1 450 MW chacun, la centrale nucléaire de Chooz (Ardennes) produit 20 milliards de kWh par an, soit 5% de la production annuelle française. Exploité depuis 20 ans, le site a intégré le programme Grand Carénage d'EDF qui prévoit 51 milliards d'euros d'investissement étalé sur 12 ans (2012-2025) et sur l'ensemble du territoire. Cette opération vise à porter la durée de vie de la centrale à 60 ans.

    Deux milliards d'euros seront injectés sur le site de Chooz : 34 millions pour les travaux dits tertiaires (peinture, génie civile, construction de bâtiments), 700 millions pour les travaux de sûreté post-Fukushima, 35 millions pour les opérations de maintenance et enfin 1,4 milliard dans le cadre du Grand carénage (2018-2020).

    La première tranche des travaux a débuté avec les travaux d'amélioration de la sûreté.
    (.....abonnés)
    http://www.usinenouvelle.com/article...-chooz.N478904

  6. #5
    mmppbeti

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Par exemple pour la centrale de Chooz, l'info qui tombe aujourd'hui montre un chiffre beaucoup plus grand. #### espion supprimé
    Dernière modification par JPL ; 21/12/2016 à 19h53.

  7. #6
    EauPure

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Je viens de lire que l'accident de Fukushima aurait été provoqué par un séisme de magnitude 9 avant le tsunami
    À 14 h 46, un tremblement de terre d'une magnitude 9 se produit. Il est possible que la centrale nucléaire de Fukushima Daini ait été endommagée dès ce moment(1). À 15 h 30, une vague de 15 mètres générée par le séisme atteint la centrale
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Chrono...e_de_Fukushima
    à quelle magnitude résisteront les centrales après ce grand carénage ?
    Selon EDF, Fessenheim résisterait à un séisme de magnitude 6,7. Or, la centrale est située sur une faille sismique active, non loin de la ville suisse de Bâle, rasée en 1356 par un séisme qui, selon les experts suisses, pourrait avoir atteint une magnitude 7,1 – une secousse presque 4 fois plus puissante ! Pas étonnant qu’EDF estime à seulement 6,2 la magnitude du séisme de 1356
    http://www.sortirdunucleaire.org/Vite-des-infos-44104
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  8. #7
    EauPure

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Ne vous inquiétez pas, EDF a prévus la fusion du coeur
    Dans le cas d’une fusion du cœur par exmple, le corium, dont la température avoisine les 2 000°C, peut traverser la cuve [ce qui s’est passé à Fukushima, NDLR], et tomber en dessous sur le radier. Le risque, c’est alors que le radier se perce aussi, aboutissant à la dispersion du corium hautement radioactif dans l’environnement. Dans le cas de l’EPR, un récupérateur de corium est placé entre la cuve et le radier. Mais ces récupérateurs n’existent pas sur les réacteurs existants, qui n’en ont d’ailleurs pas la place. La solution étudiée est de mieux étaler le corium sur le radier, de sorte qu’il soit plus facile à refroidir, puis de pouvoir verser de l’eau dessus.
    https://www.industrie-techno.com/nuc...a-l-irsn.44103
    Mais elle vient d'où l'eau pour refroidir le corium si les canalisations sont endommagées par le séisme ?
    C'est pas un groupe diesel supplémentaire qui va résoudre ce problème.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  9. #8
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    Ne vous inquiétez pas, EDF a prévus la fusion du coeur
    Oui uniquement pour l'EPR qui ne se vend plus, trop de sécurité, trop cher, trop long à construire.
    Même après le grand carénage cette possibilité n'existera pas sur les anciens réacteurs.
    Le but est de parler des opérations du grand carénage pas de l'EPR ni de Fukushima.
    J'ai ouvert ce post parce que je vois des opérations dites de grand carénage sur beaucoup de réacteurs hors il me semblait que l'ASN les avaient mise en stand-by après la chute du générateur de vapeur de Paluel et que L'ASN devait valider les opérations pour voir si cela pouvait être étendu aux autres réacteurs.
    Là il n'y a pas un mois qui passe sans voir qu'une nouvelle opération du grand carénage a été faite dans une centrale ou une autre.
    Chooz 2 milliards pour 2 réacteurs sont prévus alors que Cattenom c'est 100 millions il ya de quoi se poser des questions sur la façon dont ce déroule ce grand carénage.
    Je n'ai pas réussi à trouver un seul lien qui détaille toute les opérations à réaliser et leur timing.
    Je pensais que tout était effectué en même temps et qu'ensuite le réacteur repartait pour 30 ans avec une visite de contrôle décennale.
    Là c'est le flou le plus total stand-by pas stand-by est-ce que l'ASN décide encore quoi que ce soit ou EDF passe outre et continue malgré tout les opérations de grand carénage.
    Vu la façon dont c'est relaté par les médias on ne sait plus vraiment ce qui relève du grand carénage et ce qui relève de l'entretien périodique on peut même se demander si EDF ne joue pas dessus.
    Je pensais que l'accident de Paluel avait bloqué toutes les opérations de grand carénage en attendant que l'ASN valide de nouvelles procédures. Il semble que malgré tout celle-ci continuent.

  10. #9
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Chat échaudé craint l'eau froide !
    EDF se décide enfin à faire appel à des pros pour l’enlèvement de son générateur de vapeur à Paluel 2.
    Quid du surcoût.

  11. #10
    EauPure

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par arbanais83 Voir le message
    Oui uniquement pour l'EPR
    ce n'est pas ce qu'il disent dans la citation de mon dernier message :
    ces récupérateurs n’existent pas sur les réacteurs existants, qui n’en ont d’ailleurs pas la place.
    La solution étudiée est de mieux étaler le corium sur le radier, de sorte qu’il soit plus facile à refroidir, puis de pouvoir verser de l’eau dessus.
    La béatitude est l'attitude de l’abbé : la théorie bleue

  12. #11
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par EauPure Voir le message
    La solution étudiée est de mieux étaler le corium sur le radier, de sorte qu’il soit plus facile à refroidir, puis de pouvoir verser de l’eau dessus.
    La solution est étudiée oui mais je n'ai vu nulle part la solution retenue et concrètement qu'est-ce qui a été mis en oeuvre pour mieux étaler le corium !
    Surtout qu'ils souhaiteraient l'étaler sur un radier qui n'a pas été prévu à la base pour.
    Bref si tu arrives à mettre la main sur la liste de tous les travaux envisagés par EDF pour ce grand carénage je suis preneur. Il paraît qu'il y a au moins 600 points à vérifier.
    Je n'ai rien trouvé sur le site de l'ASN ni sur celui de IRSN concernant la liste exhaustive des travaux envisagés par EDF ni leurs délais dans le temps à quel niveaux sont-ils pris en compte 3 ème visite décennale ou 4 ème visite décennale. Bref chez EDF c'est toujours pas très lumineux pas plus d'ailleurs chez l'ASN.
    Pourtant j'en ai bouffé des sites pour trouver ces informations, c'est très parcellaire tout semble fait pour noyer le poisson.
    Cela doit pourtant bien exister EDF a du fournir une liste à l'ASN de ce qu'il comptait vraiment faire comme travaux pour ses centrales et comment comptait-il les mettre en oeuvre pour espérer la prolongation de fonctionnement de celle-ci.
    Tu vois rien que ton lien il précise que le grand carénage commence par Tricastin 1
    L'an passé c'était soit disant Paluel 2 où était tombé le générateur de vapeur.
    Paluel 1 sera fini avant Paluel 2 on ne sait même pas ce qui est prévu pour Paluel 1 (La même chose que pour Paluel 2 ?)
    Et encore j'ai démarré ce post avec le soit-disant grand carénage de la centrale de Cattenom qui ne coûte que 100 millions au lieu d'1 milliard il y a de quoi y perdre son latin !
    Dernière modification par arbanais83 ; 27/12/2016 à 14h21.

  13. #12
    invite07941352

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Re,
    Les opérations dites de "grand carénage " seront appliquées à l'occasion des visites décennales .
    Ces opérations ont pour but d'anticiper et de maîtriser le vieillissement des pièces sensibles ,même si cela était déjà fait précédemment ,
    et de rééxaminer la sûreté pour tenter d'arriver à celle de l'EPR ou encore à celle des réacteurs dernière génération en étude .
    Le coût est évalué aujourd'hui à 55 milliards d'Euros répartis sur une période de 2014 à 2025 .
    Alors qu'une visite décennale dure 3 à 4 mois , les modifications et examens demandés vont entraîner des arrêts de l'ordre de 15 mois .
    Paluel 2 est le premier réacteur à subir les modifs . A l'arrêt depuis mai 2015 , la chute du GV n'arrange pas les choses ...
    Pour Cattenon1 , arrêt de 5 mois pour la 3ème visite décennale ( sans " grand carénage " ...faut pas croire les journalistes !).
    Pour les centrales les plus agées , va se télescoper l'autorisation de fonctionnement après 40 ans ...
    Tout est bien expliqué sur le site de l'ASN , les plannings ou encore ceci :https://www.asn.fr/publications/2014/Controle198/#32/z .

    Pour l'EPR , il existe un cendrier céramique récupérateur de "corium" , refroidi .
    La cuve est placée très basse , elle n'est plus traversée par les doigts de gants qui permettent l'introduction et le retrait de chambres de mesures .
    Ces passages se font sur le couvercle supérieur .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  14. #13
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Merci Catmandou d'apporter tes connaissances sur ce sujet.
    Citation Envoyé par catmandou Voir le message

    Tout est bien expliqué sur le site de l'ASN , les plannings ou encore ceci :https://www.asn.fr/publications/2014/Controle198/#32/z .
    Pas tant que çà certes on apprend pas mal de choses mais je n'ai pas encore vu à un seul endroit la liste des opérations que se propose d'effectuer EDF dans le cadre du grand carénage.
    On voit la philosophie de l'ASN à travers ses réponses mais rien n'est vraiment listé sur les opérations à effectuer ni à quel moment cela doit s'effectuer, d'après ce que j'ai compris obligatoirement avant la 4 ème visite décennale.
    Je n'ai pas trouvé non plus si toutes ces opérations et changements liés au grand carénage s'effectuent en une seule fois par réacteur ou si cela peut-être étalé dans le temps.
    Pour Cattenom vu le peu d'argent dépensé on voit bien que cela ne pouvait pas représenter la totalité des opérations du grand carénage. Mais les opérations effectuées en font elles partie ou sont-elles juste des opérations classique liées à une visite décennale ?
    Par contre là où je comprends moins c'est qu'avec un calendrier aussi serré EDF voulait commencer le grand carénage avec Paluel 2 qui n'en était qu'à sa 3ème visite décennale.
    Ils avaient encore une marge de 10 ans alors que celle-ci n'est que de 3 ans pour d'autres centrales ?
    Y avait-il un problème particulier à Paluel 2 qui justifiait de remplacer les générateurs de vapeur aussi tôt plutôt que de commencer sur des réacteurs s'approchant de la 4ème visite décennale ?
    Dernière modification par arbanais83 ; 28/12/2016 à 17h06.

  15. #14
    invite07941352

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Re,
    Voir la base des prescriptions des demandes ASN :
    https://www.asn.fr/Informer/Actualit...e-du-noyau-dur

    Voir en bas de page ; " les 19 prescriptions ..... "
    Voir les notes jointes cas par cas pour une vingtaine de réacteurs .

    A mon avis , il n'y aura pas de calendrier contraignant , tout va se traiter au cas par cas selon les retours d'expériences acquis .
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  16. #15
    ecolami

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bonjour,
    La fusion du coeur du réacteur n'est possible qu'au delà d'une certaine puissance voisine 1000MW. Quand cela se produit c'est que le système de refroidissement a échoué et il faut savoir que la réaction nucléaire normale ne se fait plus. Ce qui se passe est le refroidissement dû à des isotopes a courte durée de vie qui, dans le fonctionnement normal contribuent a chauffer le réacteur. Donc le dégagement de chaleur qui dépasse les 2000°C a une durée limitée: la fusion des oxyde REFRACTAIRES est a 2900°C mais il est possible que des additifs céramique diminuent cette température un peu. En absence de matériaux réfractaires le béton et l'acier sont fondus sans difficulté. La technique pour contenir la catastrophe consiste a étaler sur une surface réfractaire la masse incandescente en couche mince (dans la mesure du possible).

    En absence de récupérateur la masse brulante et très dense fait fondre l'acier, le béton, la terre (!!) et s'enfonce dans le sol tant que sa chaleur lui permet de tout fondre. Ensuite l'enfoncement cesse et il reste une masse qui rayonne de la chaleur de façon lentement décroissante.
    Avec un peu de chance le tout se trouve enveloppé dans une enceinte vitrifiée étanche.

    J'ai toujours été choqué de savoir qu'un risque évitable aussi grave avait été pris: on sait PAR CONSTRUCTION éviter ce problème et on ne le fait pas!!!!!!!

    Concernant la prolongation du fonctionnement des réacteurs au delà de leur durée nominale je pense qu'en cas de catastrophe les responsables auront beau dire qu'ils avaient fait tout le nécessaire lors du "grand carènage" ils seront de toute façon rendus responsable du problème. Ce sera pour tout le monde considéré comme une faute grave et inexcusable.

  17. #16
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message

    En absence de récupérateur la masse brulante et très dense fait fondre l'acier, le béton, la terre (!!) et s'enfonce dans le sol tant que sa chaleur lui permet de tout fondre. Ensuite l'enfoncement cesse et il reste une masse qui rayonne de la chaleur de façon lentement décroissante.
    Avec un peu de chance le tout se trouve enveloppé dans une enceinte vitrifiée étanche.
    Le syndrome chinois est très théorique à Fukushima les japonais ne savent même pas où se situe leur corium, ils sont encore loin de creuser un tunnel comme les russes surtout si le corium est encore étalé dans la centrale. Mais force est de constater que ce n'est pas lui qui pose ou a posé le plus de problème.
    Au mieux il s'est enterré tout seul, s'il s'est crée une enceinte vitrifié étanche c'est encore mieux.
    Bon j'arrête là ma réponse pour éviter le HS.
    Le fil c'est bien le grand carénage, les opérations prévues dans ce cadre et leur timing.
    Dernière modification par arbanais83 ; 30/12/2016 à 17h32.

  18. #17
    ecolami

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bonsoir,
    Je ne comprends pas trop l'intérêt d'avoir la liste de TOUS les travaux entrepris dans TOUTES les centrales pour le grand carènage: en admettant que vous ayez ces informations qu'en ferez-vous?

  19. #18
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    Je ne comprends pas trop l'intérêt d'avoir la liste de TOUS les travaux entrepris dans TOUTES les centrales pour le grand carènage: en admettant que vous ayez ces informations qu'en ferez-vous?
    D'abord je ne cherche que les travaux commun aux centrales d'un même type ( En clair tout ce qui va pouvoir se reproduire d'une centrale à une autre et bénéficier du retour d'expérience des premiers ratés comme celui de Paluel 2 )

    1 voir quelles étaient les propositions d'EDF
    2 Voir quelles sont les propositions de L'ASN
    3 Voir quel est le calendrier prévisionnel
    4 Voir Si EDF sera en capacité de rapidement tenir ce calendrier
    5 Comprendre où passe le milliard prévu pour le grand carénage de chaque réacteur.
    6 Entre 55 milliards et 100 milliards il y a une différence importante qui va décider de la rentabilité économique d'un tel projet.
    7 Voir qui de Greenpeace, EDF ou la cour des comptes aura le mieux évalué les coûts.
    8 voir si les demandes de l'ASN sont justifiées ( là ce sera mon interprétation toute personnelle ) ou seulement si ces demandes n'ont pour but que de rendre ce grand carénage économiquement impossible.
    Pour mon "analyse toute personnelle" je comprends que l'ASN exige d'EDF qu'elle prouve que ces centrales sont aussi sûres que ce qu'elle étaient lors de la construction test sur les matériaux simulation du comportement des cuves du réacteur etc .. Par contre pour ce qui est de la création d'un nouveau cendrier destiné à recevoir le corium en cas d'accident là je suis beaucoup plus circonspect pour moi ce serait plutôt à la collectivité de financer cette amélioration. Qu'EDF paye pour maintenir le niveau de sécurité initial de ses réacteurs c'est normal ! Mais les améliorations exigées devrait être à la charge de la collectivité qui le demande.

    Je rappelle quand même que l'ASN a quand même bien plombé EDF en lui demandant que ces centrales soient plus fiables que ce qu'elles n'étaient lors de leur construction.
    Aux USA et dans d'autres pays ils leur ont juste demandé de continuer avec le même niveau de fiabilité que celui qui a été retenu lors de la construction. Et cela change beaucoup de chose au niveau de la rentabilité d'un tel projet.

  20. #19
    invite07941352

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bonjour, et bon forum à tous sur Futura !

    Ce n'est pas aussi simple que ce que vous souhaiteriez .
    Voilà le détail en 270 pages (!) , écrit en 2012 , qui peut avoir évolué ...Tout cela résulte de la concertation entre des centaines de personnes chargées de la "sureté "
    à l'ASN , IRSN , CEA , Areva , EDF , des partenaires privés , pour ne citer que les principaux .
    http://www.irsn.fr/FR/expertise/rapp...N-2012-009.pdf

    Une chose est certaine , il n'est absolument pas question de rajouter un "cendrier " aux réacteurs actuels :
    Il faut que ce soit pris en compte à la conception , comme pour l'EPR , qui est le premier réacteur a en bénéficier ( à ma connaissance ....) .
    Toucher au gros œuvre d'un BR ( Bâtiment Réacteur dans le jargon EDF ) n'a rien avoir avec planter une cheville dans le mur du salon pour accrocher un Picasso !
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  21. #20
    JPL

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    n'a rien avoir avec planter une cheville dans le mur du salon pour accrocher un Picasso !
    Ce que je serais incapable de faire (je parle d'acheter un Picasso ; pour la cheville j'y arrive parfois ).
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  22. #21
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    Une chose est certaine , il n'est absolument pas question de rajouter un "cendrier " aux réacteurs actuels :
    Il faut que ce soit pris en compte à la conception , comme pour l'EPR , qui est le premier réacteur a en bénéficier ( à ma connaissance ....) .
    Bonjour et bonne année à tous.
    Il ne s'agit pas d'un cendrier comme sur le modèle de l'EPR qui effectivement doit être pris en compte dès la création.
    ET si l'ASN devait l'imposer ce serait la mort du grand carénage. Si c'est effectivement le but alors c'est une des meilleurs façons d'y arriver.
    Mais Eaupure me l'a fait justement remarquer. ( page 14 )
    https://www.asn.fr/publications/2014/Controle198/#14/z
    Il était ou a été envisagé qu'EDF puisse guider le corium vers un local adjacent qui jouerait le rôle équivalent à celui du cendrier sur les EPR. ( pas évident de créer une pente entre la cuve et le radier que veuille bien emprunter un éventuel corium pour se rendre là où l'on souhaiterait qu'il aille !
    Si toutes ces solutions étudiées se transforment en contraintes au fur et à mesure pour EDF sous la pression de l'ASN on peut se poser des questions sur le but réel d'imposer et rajouter d'avantage d'exigences.

  23. #22
    invite07941352

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Re,
    Ce que vous décrivez , c'est le système EPR :
    Après la fusion d'une plaque fusible , le corium s'écoule dans une rigole et s'étale dans une chambre de 130 m2 sur une hauteur de 0.3 m environ .
    Il faut l'étaler pour pouvoir le refroidir par eau . C'est cette chambre qui est refroidie par eau , par dessous .

    http://www.wikiwand.com/fr/R%C3%A9cu...teur_de_corium
    "Un état bien dangereux : croire comprendre "

  24. #23
    ecolami

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bonsoir,
    finalement le problème du corium serait le principal? Les malfaçons sur certaines pièces en acier ne seraient pas votre préoccupation?
    Les grand carénage consiste a remettre a neuf tout ce qui est autour du réacteur et certaines de ces pièces mobiles, comme aussi renover les systèmes de contrôle commande qui sont obsolètes techniquement même s'ils fonctionnent encore.

  25. #24
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par catmandou Voir le message
    Re,
    Ce que vous décrivez , c'est le système EPR :
    Après la fusion d'une plaque fusible , le corium s'écoule dans une rigole et s'étale dans une chambre de 130 m2 sur une hauteur de 0.3 m environ .
    Il faut l'étaler pour pouvoir le refroidir par eau . C'est cette chambre qui est refroidie par eau , par dessous .
    http://www.wikiwand.com/fr/R%C3%A9cu...teur_de_corium
    Regarde le lien que j'ai donné dans mon post précédent juste au-dessus.
    C'est bien la modernisation qu'ils envisagent de faire sur les réacteurs actuels alors faisable ou non et à quel prix ?

  26. #25
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    finalement le problème du corium serait le principal? Les malfaçons sur certaines pièces en acier ne seraient pas votre préoccupation?
    Je ne vois pas ce qui peut vous faire penser cela !
    Je crois que si vous aviez lu tous les posts que j'ai postés et initiés sur ces problèmes tu ne poserais même pas cette question.
    Qu'EDF soit obligé de changer par exemple ces générateurs de vapeur trop dégradés pour que le réacteur puisse fonctionner 20 où 30 ans de plus c'est normal le niveau de sécurité doit au minimum être du niveau de ce qu'il était lors de la mise en service du réacteur.
    Que l'on demande à EDF de mettre en oeuvre des tests pour vérifier si les malfaçons peuvent avoir une incidence sur le fonctionnement des réacteurs c'est normal.
    Que l'on demande à EDF de moderniser ce qui peut l'être tout en étant économiquement viable c'est normal.
    Mais que les exigences puissent être démesurées pour rendre le grand carénage impossible serait pour moi quelque chose d'anormal.
    D'autres pays ont considéré qu'ils pouvaient simplement continuer à fonctionner encore 20 à 40 ans de plus avec le même niveau de sécurité actuel qui est toujours jugé amplement suffisant.

  27. #26
    JPL

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    J'ai surtout l'impression qu'il ya chez certain tout un fantasme alimenté par le fait que Grand Carénage s'écrit avec deux majuscules.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac

  28. #27
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    En cherchant par-ci et par là à défaut d'avoir une méthode bien précise, je fini quand même par apprendre certaines choses.
    Comme par exemple que la chute du générateur de Paluel était largement évitable pour peu qu'EDF ait su écouter ses techniciens.
    En effet ce n'était pas le premier générateur de vapeur qu'EDF enlevait de Paluel 2 dans le cadre du grand carénage.
    Elle en avait déjà enlevé 2 et avait frôlé l'incident à chaque fois !
    Des correctifs étaient même envisagés pour éviter que ces incidents ne se transforment en accident. Mais bon ça avait marché 2 fois ! Pourquoi pas une 3ème et bien non ce n'est pas passé.
    Perdre autant de temps et d'argent pour ne pas avoir pris le temps de résoudre un problème identifié !
    Pour ceux que cette info peut intéresser je vous conseille
    "Prise en compte de la chute en cours de manutention d'un générateur de vapeur dans le bâtiment du réacteur 2" en page 3 la partie B !

    https://www.asn.fr/recherche/resulta...94669%2C120925
    Dernière modification par arbanais83 ; 10/01/2017 à 19h01.

  29. #28
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Pour ceux que cela intéresse, voilà ce qui était prévu par Mammoët la société chargée d'enlever le générateur de vapeur tombé à Paluel 2
    Il faut bien reconnaître que près d'une année après il n'y a pas beaucoup de communication pour savoir quand aura lieu cette opération prévue initialement en Janvier 2017.
    La fin du grand carénage de Paluel 2 ayant été une nouvelle fois repoussée.

  30. #29
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    La règle des 5 minutes je mets le lien ici
    ############
    Dernière modification par mh34 ; 18/01/2017 à 17h49. Motif: pas de lien facebook merci

  31. #30
    arbanais83

    Re : Nucléaire Grand Carénage : où en est-on ?

    Bon je vais essayé d'être plus précis.
    Comme je n'ai pas pu insérer le lien sur mon post car j'avais dépassé la règle des 5 minutes, j'ai du le remettre sur le post suivant et maintenant ci-dessous
    ##### supprimé pour le même motif que précédemment
    Dernière modification par JPL ; 18/01/2017 à 19h14.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. helice et carenage effet venturi
    Par soso69240 dans le forum Technologies
    Réponses: 17
    Dernier message: 20/01/2016, 12h30
  2. [1èreS] Physique nucléaire : transormation nucléaire
    Par footmatheux dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/01/2012, 17h10
  3. Lettre de motivation+CV pour stage dans un grand lobo de recherche en Physique Nucleaire
    Par Nickname-Winner dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 09/01/2011, 21h16
  4. Chauffage bois : carénage de convection
    Par VZ47 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 11/05/2010, 00h28