Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 30

La langue française à l'ère du numérique

  1. UVSI24

    Date d'inscription
    mai 2017
    Messages
    3

    La langue française à l'ère du numérique

    Bonjour à tous,

    De nombreux questionnements émergent sur internet (et dans les médias en général) à propos de l'évolution de la langue française. Avec l'arrivée de nouveaux supports numériques depuis une vingtaine d'années, la question de leur influence sur notre langue peut se poser.

    Selon-vous, quelle est l'influence du numérique sur le français ? Existe-t-elle vraiment ? Et si oui, pensez-vous que cela conduit à un enrichissement ou plutôt à un appauvrissement de la langue ?


    Je vous remercie d'avance pour votre participation !

    -----

     


    • Publicité



  2. greywolf

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    205

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Bonjour,

    je suppose que vous voulez parler de l'influence que pourrait avoir le numérique sur le français écrit, l'orthographe… il faut toutefois garder à l'esprit qu'une langue naturelle est avant tout orale, l'écriture n'en est qu'une transcription.
     

  3. didier941751

    Date d'inscription
    décembre 2008
    Messages
    3 286

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Citation Envoyé par UVSI24 Voir le message

    Selon-vous, quelle est l'influence du numérique sur le français ? Existe-t-elle vraiment ?
    De fait, puisqu'il est régulièrement introduit dans le dictionnaire des mots en rapport au monde numérique.

    pensez-vous que cela conduit à un enrichissement ou plutôt à un appauvrissement de la langue ?
    La réponse ne pouvant être que subjective...cela a peu à voir (et peu d'intérêt), àmha, avec le mot évolution.
     

  4. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 619

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Tout mode de communication a un effet sur l'évolution de la langue, que ce soit la communication orale, le texte manuscrit, le texte imprimé, le texte "numérique" ; que ce soit les poèmes, les romans, les livres en général, les films, la publicité, les infos à la télé, etc.

    L'effet est plus ou moins étendu géographiquement en fonction même de l'étendue géographique du moyen de communication.

    Appauvrissement ou enrichissement n'est qu'un jugement de valeur. Une langue évolue, entre autres, en fonction des besoins de ses locuteurs et "écriveurs". Les pertes et les gains suivent en grande partie ces besoins, eux-mêmes fortement affectés par les évolutions techniques.

    "Appauvrissement" ou "enrichissement" sont le plus souvent des arguments rhétoriques mal basés sur les faits, et utilisés dans le cadre de "querelles" entre "anciens" et "modernes".

    Enfin, il n'y a pas une "langue française", mais plusieurs, sans même qu'on puisse les identifier. Les variétés peuvent aussi bien se décliner de manière grossière (français du Québec, français des Antilles, français de Suisse, etc.), que descendre jusqu'à distinguer une langue par locuteurs (idiolectes), en passant par les langues de métier, les langues de classes sociales, la qualité (relevée, relâchée, vulgaire, ...), etc.

    Difficile d'imaginer que ces variétés "s'enrichissent" ou "s'appauvrissent" de la même manière.

    Bref, une discussion lancée pareillement risque fort d'évoluer vers le simplisme outrancier, la querelle d'opinion, ou la discussion de café de commerce.
    Dernière modification par Amanuensis ; 30/05/2017 à 15h40.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     

  5. mh34

    Date d'inscription
    mars 2008
    Messages
    17 391

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message

    Bref, une discussion lancée pareillement risque fort d'évoluer vers le simplisme outrancier, la querelle d'opinion, ou la discussion de café de commerce.
    D'autant que le côté scientifique est un peu...lointain...sujet en sursis.
    νοὗσοι δ'ἄνθρώποισιν φέρουσαι σιγῇ, ἔπει φωνὴν ἕξειλετο μητιστα Ζεύς
     


    • Publicité



  6. laurieczn

    Date d'inscription
    mai 2017
    Messages
    1

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Bonsoir,

    Je suis d'accord avec Amanuensis. Dire que langue est "enrichie" ou "appauvrie" avec les évolutions liées au numérique est totalement subjectif. Une langue, c'est avant tout de l'oral, l'écrit n'est qu'une façon de conserver ce que l'on dit à l'oral parmi d'autres. Cela dit, je suis d'accord avec le fait que l'on peut penser que les variantes de la langue émergeant avec le numérique constituent un appauvrissement: nous avons tous (pour ma génération en tout cas), appris la langue française selon des normes bien définies, avec des règles, et j'avoue être choquée parfois de ce que je lis (dans le sens où je suis assez carrée sur l'orthographe et la grammaire) etc... Mais une langue évolue aussi perpétuellement: si le latin n'avait pas évolué et été "dévié", beaucoup de langues de seraient pas nées par exemple. La société évolue, il me parait normal que nos moyens de communication aussi, et donc par extension, la langue aussi
     

  7. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    67 737

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Je ne sais pas si le numérique fait évoluer la langue, hormis quelques mots ou expressions spécialisés, mais j'apprécie beaucoup d'avoir un correcteur orthographique intégré (à condition de s'en servir intelligemment) et en permanence sur mon écran un lien vers un conjugueur. C'est plutôt un progrès.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  8. f.oreste

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Messages
    613

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    comme le dit greyolf, ne pas oublier que l'écrit n'est qu'une dérivée de la langue française, de ce qu'il ne faut pas confondre partition et la musique... seule la seconde mérite vraiment que l'on s'y penche..

    pour le reste, il y aurait appauvrissement de la langue si des mots finissaient par disparaitre... ce qui n'est pas le cas... dans le cas présent le français utilise des vocables qui représente de nouvelle discipline pour de nouveaux objets

    et, surtout a-t-on parlé d'appauvrissement quand nos scientifique ont été cherché des racines grecques et latines pour former une bonne part de leur vocabulaire ? il me semble que non

    le problème du petit chauvinisme franchouillard est surtout qu'il faille abandonner à l'anglois ce que nous n'avons pas créer nous même et que de fait ceux-ci ont clairement abuser de leur position d'inventeur pour nommer leur production... vieille querelle... car 40% du vocabulaire de l'anglais provient du français qui lui-même a été outrageusement copié sur le latin, en oubliant presque tout du gaulois...

    donc la seule chose que l'on puisse regretter c'est que nos académiciens prennent plus de temps a disserter sur la robe du vin de bourgogne(qui est aussi un noble art) qu'a se faire glorieux hoplites en réduisant d'une francisation forcé l'ensemble des termes que la malchance nous fait parvenir d'outre-manche et d'outre-atlantique...
     

  9. Dynamix

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    10 064

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    comme le dit greyolf, ne pas oublier que l'écrit n'est qu'une dérivée de la langue française, de ce qu'il ne faut pas confondre partition et la musique... seule la seconde mérite vraiment que l'on s'y penche..
    Pourtant tu utilises bien l' écrit sur le forum .
    (Entre autre exemple de l' importance de la langue écrite)
     

  10. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 619

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    pour le reste, il y aurait appauvrissement de la langue si des mots finissaient par disparaitre... ce qui n'est pas le cas...
    Il y a bien des mots qui "disparaissent", au sens qu'ils sont de moins en moins utilisés, ou qu'un de leur sens n'est plus utilisé et de plus en plus rarement compris.

    Bien sûr, ils "restent", via des textes ou enregistrements anciens, ou même le dictionnaire, ou dans des locutions figées.

    Cela fait partie de l'évolution normale d'une langue.

    dans le cas présent le français utilise des vocables qui représente de nouvelle discipline pour de nouveaux objets
    Pas seulement.

    français qui lui-même a été outrageusement copié sur le latin,
    Le français est du latin déformé (comme l'italien, le castillan, l'occitan, le catalan, le portugais, le roumain, etc.) ; difficile de dire qu'il a été "copié sur le latin".
    Dernière modification par Amanuensis ; 30/05/2017 à 21h01.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     

  11. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 619

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Et l'évolution d'une langue ne se limite pas à l'évolution de son lexique!
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     

  12. Utcmember

    Date d'inscription
    mai 2017
    Messages
    1

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Bonjour,
    Je pense comme beaucoup l'on dit précédemment, que dire du Français qu'il s'appauvrit ou s'enrichit n'est qu'une question de point de vue. Personnellement, je verrai ça plus comme un enrichissement de la langue. Le fait d'apporter de nouveaux mots, de nouvelles expressions n'est en rien quelque chose de négatif, à partir du moment où l'on prend en compte la transformation perpétuelle de la langue. J'entend ici par transformation le fait que, le Français parlé aujourd'hui est différent de celui d'hier, et sera différent de celui de demain. Et vouloir catégoriser le Français par le mot "appauvrissement", c'est-à-dire vouloir stopper l'"évolution" de la langue, ce n'est que se cantonner à un Français stricte, figé, non représentatif de la réalité et de la multiplicité de ses représentations (Français des DROM, Français de Suisse, etc.). Et cela n'a donc pas de réel sens.
     

  13. Amanuensis

    Date d'inscription
    septembre 2010
    Messages
    21 619

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Bonjour, et bienvenue sur le forum.

    Juste un point de détail, de français (de français écrit): le français, avec une minuscule, est la langue ; le Français, avec une majuscule, signifie les Français, les citoyens de France, en en parlant de manière générale (comme on écrit et dit l'Homme pour parler de tous les êtres humains).

    ---

    Sinon, côté enrichissement, je maintiens l'importance de l'évolution des techniques (et de celle de la société que cela implique). En remontant le temps par l'imagination, si on utilisait le français actuel au XVème, il serait compris à l'écrit mais considéré comme fort pauvre comparé au français de l'époque. Et réciproquement.

    On peut prendre des exemples ponctuels, avec une évolution plus récente, en prenant les techniques de transport. "Tilbury" est sorti d'usage ; mais "landau" est resté avec un joli changement de sens ; "berline", "cabriolet", "limousine", etc., ont changé de sens tout en restant appliqués aux véhicules routiers mais sont d'usage bien plus limité (et ont complètement perdu leurs connotations d'origine, comme pour cabriolet qui évoque les tressautements d'une voiture hippomobile à deux roues) ; et, plus simplement, "voiture" s'est spécialisé.

    Qui comprend de nos jours immédiatement "La voiture des rouliers est la moins chère des voitures par terre." ? Pourtant c'est le premier exemple donné dans le Petit Littré de 1874 au sein de la définition de "voiture".

    Clairement ce sont les changements techniques des moyens de transport qui ont entraîné ces évolutions. Et c'est normal, qu'aurions-nous à faire maintenant des termes adaptés aux véhicules hippomobiles?

    Si on voulait tenter une comparaison s'affranchissant des évolutions des techniques et ce qu'elles entraînent, faudrait se restreindre à l'expression concernant des sujets communs aux deux époques. Mais même cela n'est pas facile. Au hasard, une perte et un gain: aoûteron et aoûtien. Et encore, on pourrait argüer que les deux concepts sont relatifs à des aspects de la société affectés par l'évolution des techniques. Autre tentative, un gain une (quasi-)perte , déclencher au sens de provoquer, et déconfire. Ou des gains/pertes par glissement de sens ce produisant actuellement, devant nos yeux: initier (débuter) et impacter (affecter).

    ------------

    L'évolution de la langue est un phénomène complexe et assez fascinant ; mais qui ne peut pas se laisser enfermer dans des affirmations simplistes. C'est un bon sujet de discussion de salon (à quoi ressortit ce message), car tout le monde maîtrise à sa façon le langage qu'il utilise et considère que cela lui donne un peu d'autorité sur le sujet. Mais pour un traitement véritablement sérieux faut s'en remettre aux spécialistes.

    J'en profite pour conseiller à ceux que l'évolution de la langue sur 150 ans intéressent le "Nouveau Littré", dictionnaire qui reprend le Petit Littré de 1874 en ajoutant les mots modernes ainsi que, plus intéressant encore, les usages et significations modernes de mots qui existaient déjà.
    Pour toute question, il y a une réponse simple, évidente, et fausse.
     

  14. greywolf

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Messages
    205

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Citation Envoyé par Amanuensis Voir le message
    L'évolution de la langue est un phénomène complexe et assez fascinant ; mais qui ne peut pas se laisser enfermer dans des affirmations simplistes. C'est un bon sujet de discussion de salon (à quoi ressortit ce message), car tout le monde maîtrise à sa façon le langage qu'il utilise et considère que cela lui donne un peu d'autorité sur le sujet. Mais pour un traitement véritablement sérieux faut s'en remettre aux spécialistes.

    J'en profite pour conseiller à ceux que l'évolution de la langue sur 150 ans intéressent le "Nouveau Littré", dictionnaire qui reprend le Petit Littré de 1874 en ajoutant les mots modernes ainsi que, plus intéressant encore, les usages et significations modernes de mots qui existaient déjà.
    oui mais comme vous l'avez justement indiqué l'évolution d'une langue est loin d'être seulement lexicale... elle est aussi (surtout ?) phonologique
     

  15. karlp

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    2 735

    Re : La langue française à l'ère du numérique

    Citation Envoyé par greywolf Voir le message
    oui mais comme vous l'avez justement indiqué l'évolution d'une langue est loin d'être seulement lexicale... elle est aussi (surtout ?) phonologique
    Et grammaticale/syntaxique

    L'attention portée sur la syntaxe devrait d'ailleurs nous convaincre que l'écriture d'une langue n'est pas une simple transcription de l'oral, comme dit plus haut.
    L'écriture offre la possibilité d'user de formes syntaxiques complexes insaisissables à l'oral.
    Tout ceux qui, ici, sont un tant soit peu familiers de textes techniques pourront le constater par eux mêmes.

    L'attention portée sur la phonologie devrait conduire au même constat, au moins pour certaines langues : un même phonème peut être représenté de multiples façons à l'écrit; inversement une même lettre, ou suite de lettres, peut être énoncée de façons différentes (c'est ainsi que Bernard Shaw proposait que l'on écrive "fish" ainsi :" ghot")

    Enfin, une ambiguïté subsiste sur la question initiale : est-il question d'une évolution de la langue ou bien de la parole ? Et dans ce dernier cas, de la parole de qui ?
    L'enrichissement d'une langue peut coïncider avec l'appauvrissement de la parole d'un groupe particulier.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 04/06/2014, 15h57
  2. Langue blanche, petits boutons langue, bouffées chaleur
    Par zanys dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/08/2010, 14h27
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 27/03/2009, 18h54