Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 63

Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

  1. #31
    Tawahi-Kiwi

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par talvera Voir le message
    Vraisemblablement, l'émission de CO2 vers l'atmosphère était à cette époque beaucoup plus importante que le pompage par le phytoplancton.
    Il y a de (tres) nombreux parametres qui rentrent en jeu; le role de ma remarque etait principalement d'ajouter un bemol au message "le phytoplancton (et en particulier les coccolithophorides) peut tout resoudre".

    T-K

    -----

    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  2. Publicité
  3. #32
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Naturellement, il y a une infinité de moyens à mettre en œuvre pour pomper le CO2 atmosphérique, mais parmi ceci, la mer est notre avenir avec en perspective une démographie galopante. Les écosystèmes terrestres ont également un rôle à jouer, mais on calcule facilement que l'eau nécessaire à la biofixation sera rapidement limitée par le manque d'eau et qu'à la différence des coccolithophores le CO2 sera immobilisée sous forme de matière organique qui par décomposition aérobie libérera du CO2 et du méthane dans l’atmosphère par décomposition anaérobie, etc. – sans parler des NOx. Il faudra coupler à cela des méthodes de piégeage à la source et l’utilisation de biocarburants – notamment ceux dérivés de micro-algues – sans parler bien sûr de toutes les autres formes d’énergie renouvelable avec à l’horizon la fusion nucléaire. Si vous voulez, on peut passer en revue détaillée toutes ces méthodes. Je me proposais simplement ici de commencer par discuter du phytoplancton. A ce sujet, à propos de fertilisation, mes collègues du CNRS travaillent sur le sujet : https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j...IiZUVRJ72oAW2A

  4. #33
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Je ne pense pas que'aucun intervenant de cette discussion ne remette en cause le fait qu'il y a des possibilités de fixer du CO2 via la pompe biologique et qu'il existe de nombreuses recherches en cours sur le thème plus général de la production primaire.
    Mais tu as affirmé que c'était là un moyen de lutter contre le réchauffement climatique. Pour cela, il faudrait qu'on puisse augmenter considérablement l'efficacité de cette pompe qui ne stocke pas grand chose en fait : de l'ordre de 200 millions de tonnes de carbone par an

    Seule une toute petite fraction (~ 0,2 PgCyr-1
    ) du
    carbone exporté par des processus biologiques
    atteint le fond des océans et peut être stocké
    dans du matériel sédimentaire pour des millé*
    naires. (Denman et al., 2007; Ciais et al., 2014);
    ce mécanisme biologique permet de soustraire
    du carbone du système océan-atmosphère
    pour de très longues périodes de temps
    source : http://www.ocean-climate.org/wp-cont...pe-carbone.pdf

    Et ça, c'est le cycle naturel, cad que cette quantité est grosso modo équilibrée par l'activité volcanique. Il faudrait donc arriver à sédimenter la totalité du carbone produit ..sinon, il s'accumule dans l'océan et ce n'est que partie remise. Le seul moyen de s'en débarasser vraiment c'est de l'enfouir dans les sédiments. Donc il faut passer de 200 millions de tonnes à plus de 10 milliards de tonnes (plus les 200 millions mais ça devient négligeable) (on parle de carbone, c'est à dire de 12/44 des émissions de CO2)
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  5. #34
    Tawahi-Kiwi

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par talvera Voir le message
    ...car une augmentation du pompage biologique dans ces régions pourrait, selon les scientifiques, modifier le rôle de l'océan dans l'assimilation du carbone anthropique.
    mais on calcule facilement que l'eau nécessaire à la biofixation sera rapidement limitée par le manque d'eau et qu'à la différence des coccolithophores le CO2 sera immobilisée sous forme de matière organique qui par décomposition aérobie libérera du CO2 et du méthane dans l’atmosphère par décomposition anaérobie, etc
    oui, mais pas pour le stockage sous forme inorganique. L'entierete des fonds oceaniques de l'ocean austral est en dessous de la CCD, et cela jusque 60-55º de la latitude sud. Ce ne sera donc du stockage que dans la biomasse planctonique pelagique.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  6. #35
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Voici un exemple de bilan du carbone :
    cycle-carbone.jpg
    Il n'est pas difficile de comprendre, qu'à la différence des écosystèmes terrestres, en matière d'exploitation de la mer on est encore au stade de la cueillette.

  7. #36
    ecolami

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Bonjour,
    Pour sortir le carbone du cycle décrit par cette représentation il faut le mettre sous forme insoluble et solide: carbone sous forme de charbon, carbonate de calcium, goudron routier ou matière plastique. Dans la nature la forme la plus stable est le calcaire mais la question est de savoir si, encore de nos jours, il se forme du nouveau calcaire. Rien n'est moins sûr puisque le taux de CO2 augmente inexorablement. Autrement dit savoir si celui qui se forme ne le fait pas avec du CO2 provenant de la décomposition de calcaire ailleur.
    Les ordres de grandeurs avec le CO2 sont tels que compter sur des usines qui le captent au prix d'une énorme dépense d'énergie pour le stocker dans des sites dont la pérennité sera quelconque n'est pas viable. Vouloir stocker du CO2 sous forte pressions dans le sol formera une solution d'acide carbonique corrosive qui risque de traverser des roches à priori imperméables.
    L'inertie du système terrestre est telle que les effets visibles sont longs a apparaitre et/ou disparaitre.

  8. #37
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Merci pour ton commentaire qui incite à la nuance. J'admets bien volontiers que l'on ne peut pas avoir de certitudes, mais compte-tenu de l'importance relative de l'atmosphère et de l'hydrosphère, il semble bien que la maîtrise de notre climat passe par celle de notre hydrosphère qui interface les phases solides et gazeuses. La réduction des émissions anthropiques, la mise en œuvre de nouvelles énergies, etc. tous ces ajustements de nos mécaniques procèdent d'une vision réductionniste de l'environnement qui est un système vivant.
    Dernière modification par talvera ; 26/02/2018 à 08h40.

  9. #38
    Tilleul

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Le plus sérieux dans le CCS c'est plutôt qui veulent faire du CCUS (carbon capture utilisation and storage).

    Ceux qui ont été les plus loin sur le sujet en prenant en compte les contraintes de coût et d'échelle, c'est X la filiale de Google avec le projet Foghorn. Aujourd'hui ce qui a le plus de possibilité commerciale c'est plus la récupération de CO2 dans l'océan plutôt que directement dans l'atmosphère.

    Ils ont commencé à publier : https://www.sciencedirect.com/scienc...50583617304322

    Les émissions négatives font partie des vraies questions qui sortent de la conférence de Paris puisque ce qui a été présenté par l'IEA comme une trajectoire +2°C repose très fortement sur un overshoot d'émissions associés à de la séquestration carbone (Biomass with CCS).
    Keep it in the Ground !

  10. #39
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    C'est une question d'échelle. Il n'y a aucune comparaison entre ce que l'on peut faire actuellement ou dans les 10 ou 20 ans à venir (voir par exemple cet article) et ce qu'il faudrait vraiment faire.
    Pour rester sous les 2°C, il faut un recours massif aux émissions négatives.
    cet article en accès libre donne le souligne: c'est de la pensée magique
    https://www.nature.com/articles/d41586-018-02184-x
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  11. #40
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Il est étonnant de voir que certains esprits dits éclairés envisagent sans sourciller de limiter le réchauffement à 2°C alors qu'on n'est pas capable d'expliquer pourquoi l'accumulation gigantesque actuelle de CO2 dans l'atmosphère ne produit pas d'augmentation sensible au dessus de celle qui serait enregistrée même si cette accumulation ne s'était pas produite. Peu de gens remettent en cause la nécessité de réduire (ou tout au moins de contenir) les émissions de gaz à effet de serre, mais peu de gens comprennent (ou ne veulent pas savoir) qu'on pourrait le faire avec les sources traditionnelle d'énergie car il est parfaitement possible de mettre en œuvre avec ces sources d'énergie des procédés « zéro émission » voire même à émission négative. Qu'on ne me dise pas que les biocarburants sont moins polluants que les combustibles fossiles dont les réserves sont, contrairement à ce qu'on dit, quasiment inépuisables. En matière de politique il faut regarder un peu plus loin que le court terme, comme on le fait, d’ailleurs très imprudemment, en matière de prédiction du réchauffement climatique. Il faudrait comprendre quels sont les vrais enjeux de demain, au lieu d’adopter une attitude anti-intellectuelle qui consiste à dire qu’il faut parer au plus pressé sur la base de prédictions alarmistes infondées. C'est ma façon de voir actuelle, mais je reste flexible.

  12. #41
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    alors qu'on n'est pas capable d'expliquer pourquoi l'accumulation gigantesque actuelle de CO2 dans l'atmosphère ne produit pas d'augmentation sensible au dessus de celle qui serait enregistrée même si cette accumulation ne s'était pas produite.
    Quelle serait donc cette augmentation qui aurait eu lieu sans accumulation des GES ?
    Qu'est ce que tu appelles une augmentation sensible ?
    car il est parfaitement possible de mettre en œuvre avec ces sources d'énergie des procédés « zéro émission » voire même à émission négative.
    Le dire, c'est facile, le prouver est sans doute un peu plus difficile mais j'aimerais bien voir cette preuve quand même !
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  13. #42
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    On sait que le réchauffement actuel, même s'il est très modeste, est 50 à 100 fois plus rapide que les phases précédentes de réchauffement. Si l’on admet que le CO2 joue sur la température avec une inertie de 50 ans, l'augmentation apparente actuellement enregistrée, serait due au CO2 accumulé il y a 50 ans, de sorte que si ce CO2 séjourne dans l’atmosphère pendant 100 ans, il faut s’attendre à des augmentations beaucoup plus fortes et plus rapides dans les 50 ans qui viennent – à moins que l’on réduise ce stock de CO2 accumulé. En attendant le développement des procédés non émetteurs de CO2, la mise en œuvre écologique des procédés émetteurs de CO2, ainsi que le captage du CO2 accumulé dans l’atmosphère, passent par l’immobilisation irréversible ou la valorisation du CO2 capté. Autrement dit, à mon sens, l’immobilisation et la valorisation, sont les plus cardinales en matière de limitation du réchauffement climatique.

  14. #43
    Cendres

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par talvera Voir le message
    la mise en œuvre écologique des procédés émetteurs de CO2,
    Qu'est-ce que c'est ?
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  15. #44
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Dans le cas où on met en œuvre des procédés émetteurs comme par exemple : centrale électrique, voiture à moteur à combustion ou voiture électrique, etc. on dispose aujourd'hui de toute la technologie nécessaire pour éviter tout - ou tout au moins une très large partie, des émissions de GES. Il s’agit simplement de la mettre en œuvre. On peut en discuter. Ci-joint deux images qui montrent les prévisions actuelles en matière de source d'énergie. L'une vient de l'UFIP et l'autre de The PetrOILine : Gas and Oil Magazine.
    Demande_mondiale_dénergie_primaire_850_411.pngcourbe demographie.png
    Images attachées Images attachées
    Dernière modification par talvera ; 28/02/2018 à 18h18.

  16. #45
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par talvera Voir le message
    On sait que le réchauffement actuel, même s'il est très modeste, est 50 à 100 fois plus rapide que les phases précédentes de réchauffement. Si l’on admet que le CO2 joue sur la température avec une inertie de 50 ans, l'augmentation apparente actuellement enregistrée, serait due au CO2 accumulé il y a 50 ans, de sorte que si ce CO2 séjourne dans l’atmosphère pendant 100 ans, il faut s’attendre à des augmentations beaucoup plus fortes et plus rapides dans les 50 ans qui viennent – à moins que l’on réduise ce stock de CO2 accumulé. En attendant le développement des procédés non émetteurs de CO2, la mise en œuvre écologique des procédés émetteurs de CO2, ainsi que le captage du CO2 accumulé dans l’atmosphère, passent par l’immobilisation irréversible ou la valorisation du CO2 capté. Autrement dit, à mon sens, l’immobilisation et la valorisation, sont les plus cardinales en matière de limitation du réchauffement climatique.
    Le réchauffement "très modeste " avoisine 1°C en moyenne globale et plus du double dans les régions Arctiques , voire plus encore
    Some regions within the Arctic have warmed even more rapidly, with Alaska and western Canada's temperature rising by 3 to 4 °C (5.40 to 7.20 °F).[
    source
    Qu'est ce qui justifie ces 50 ans plutôt que 20 ou 30 ou 60 ?
    à mes questions

    Enfin, désolé mais les figures ci dessus sont incompréhensibles telles quelles.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  17. #46
    ecolami

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Bonjour,
    Capturer le CO2 est techniquement possible au prix d'une énorme dépense d'ENERGIE. Le stockage du CO2 tel quel est possible sans réelle certitude de pérennité. C'est pour cela qu'il faut absolument piéger le carbone sous une forme insoluble, la plus inerte possible comme je l'ai expliqué précédemment.
    Mais sans tenir compte de ces contraintes techniques il y a un problème d'ordre de grandeur qui rendent dérisoire ce genre d'effort. Il faut vraiment attaquer le problème autrement: le plus simple sera de faire des économies d'énergies une VRAIE priorité A TOUS LES NIVEAUX. Il y a énormément a faire mais avec l'avantage que les techniques sont au points et que les bénéfices seront durables.
    Bien sûr qu'il y a des initiatives pour économiser l'énergie mais il reste encore beaucoup a faire. L'organisation des villes et des activités avec une distance croissante domicile-travail et domicile- grands centres commerciaux de périphérie montre clairement les possibilités qui s'offrent à nous.
    Accessoirement vouloir agrandir encore plus les grandes métropole ( >>>"Le fameux "GrandParis") crée des problèmes de pollution liés a la taille excessive de l'ensemble.
    Quand on parle de GES on pense gaz carbonique et parfois aussi méthane. On oublie d'autres gaz fabriqués par l'homme qui ont des pouvoirs de réchauffement global plusieurs centaines ou milliers de fois plus grands que le CO2. Ces gaz sont employés comme gaz réfrigérants dans les réfrigérateurs, congélateurs, climatiseurs fixes et climatiseurs de voiture. Tous ces appareils ne sont pas étanches complètement et/ou libèrent leurs gaz au moment de leur destructio²n. Comme les gaz sont inodore, incolore et ininflammables personne n'y fait attention. Il faut savoir qu'avant on employait d'autres gaz réfrigérants mais qu'on a remarqué qu'ils étaient dangereux pour la Couche d'ozone. Les industriels ont alors mis au point des gaz tout aussi efficaces mais ne présentant pas ce danger. Puis on s'est aperçu que les nouveaux gaz avaient un pouvoir de réchauffement global trés important. Actuellement on cherche a les remplacer mais il ne sera plus possible de réunir tous les avantages d'efficacité, de sécurité, d'inertie, d'ininflammabilité. Les nouveaux gaz de climatisations pour voitures sont maintenant combustibles, leur combustion libère des gaz acides très toxiques.

  18. #47
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    la question est de savoir si, encore de nos jours, il se forme du nouveau calcaire. Rien n'est moins sûr puisque le taux de CO2 augmente inexorablement.
    Il se forme toujours du calcaire bien sûr mais au rythme naturel, cad de l'ordre de 200 millions de tonnes d'équivalent carbone par an et sur le long terme, ce taux est équilibré par les émissions volcaniques. Ca c'est le cycle naturel.
    Pour bien voir les ordres de grandeur, il faut avoir en tête que les émissions anthropiques sont de l'ordre de 10 milliards de tonnes d'équivalent CO2 !
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  19. #48
    HenriParisien1

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    A mettre aussi en regard avec les 6 milliards de M3 de béton fabriqué chaque année (à partir pour 80% du calcaire) et qui doivent contribuer à hauteur de 10 % aux rejets de CO2.

  20. #49
    Cendres

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Il faut alors préciser le type de béton.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  21. #50
    ecolami

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par HenriParisien1 Voir le message
    A mettre aussi en regard avec les 6 milliards de M3 de béton fabriqué chaque année (à partir pour 80% du calcaire) et qui doivent contribuer à hauteur de 10 % aux rejets de CO2.
    Bonsoir,
    On ne peut pas prendre cet exemple parce qu'alors on pourrait aussi dénoncer la sidérurgie et la fabrication d'un grand nombre de métaux qui libèrent des quantités tout a fait considérables de CO2.

    Quant à la formation du Calcaire merci pour l'information. Il existe sur terre des quantité colossales de calcaire dont une partie au moins est d'origine vivante et j'ignore s'il existe en existe qui se serait formé autrement. L'augmentation du CO2 montre bien que l'équilibre est rompu depuis des decennies. Ce qui ralenti l'augmentation est que, pour les plantes vertes, le CO2 est un nutriment et qu'il accélère la croissance des plantes. Enfin en pratique certaines plantes réagissent plus ou moins bien.

    Je pense que limiter le réchauffement climatique ne sera pas possible avec une population croissante, d'autant plus que les solutions pour y arriver sont très complexes, couteuses, d'une efficacité limitée et par dessus tout il n'y a pas de consensus global sur les méthodes a adopter.
    D'ailleurs cette discussion montre bien que c'est encore un problème.
    Dernière modification par Cendres ; 02/03/2018 à 09h29. Motif: Le vert est réservé à la modération

  22. #51
    talvera

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    10 milliards de tonnes d'équivalent CO2 ne devraient pas nous faire peur car, en matière de réduction des émissions, il devrait être humainement possible de renverser le courant de ce que l’homme (a) fait. Dans ce contexte, je m’inscris en faux contre le remplaçant des énergies fossiles par des énergies renouvelables, comme, préconisé par la SNBC, parce qu’il est aujourd’hui techniquement possible d’utiliser les énergies fossiles sans émission de GES. Devant le défi à relever, il vaudrait mieux additionner les efforts en matière de modernisation et d’adaptation des sources d’énergie, tout en valorisant le plus possible l’énergie. Les prévisions en matière de sources d’énergie, comme illustrées dans les figures, que je présente dans ma réponse du 28/02 19H14, montrent que les combustibles carbonés représenteront encore longtemps une part très importante de la demande énergétique mondiale. Il vaut mieux donc ne pas se raconter d’histoire, comme on le fait aussi pour le nucléaire. Une tâche plus importante et urgente consisterait à diminuer les concentrations en CO2 dans l’atmosphère. Cette tâche inhumaine par son gigantisme nécessite des sauts technologiques en matière d’ingénierie de l’environnement par la maîtrise des écosystèmes. Cette question me paraît aujourd’hui très timidement abordée. Il faudrait, en effet, réduire drastiquement ce stock de CO2 suspendu au dessus de nos têtes comme une épée de Damoclès car l’effet de ce CO2 accumulée est encore faiblement perçu aujourd’hui en raison de l’inertie climatique (évaluée à 40 à 50 ans suivant les calculs). Pour expliquer le qualificatif de « faiblement perçu » il suffit par exemple de lire ce qu’on dit au sujet de l’histoire des 2 °C dans le fil de discussion : Inertie climatique = 40 ans ? Trop tard pour agir ? car de quel droit penserait-on que l’évolution climatique sans GES serait étale ?
    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Bonjour
    Cette frontière des 2°C ne résulte pas d'un quelconque calcul. Il a été avancé comme objectif au moment de la conférence de Copenhague. C'est une décision politique (ou diplomatique si vous préférez) qui en a fait un objectif mais il n'y a pas d'argument scientifique fondamental. La seule chose qui milite en sa faveur, c'est que depuis 2 millions d'années, cad avec la configuration actuelle des continents, la température n'a jamais dépassé de beaucoup ces 2°C de plus que dans les années 1900. C'est donc un principe de précaution en qq sorte puisque 2° de plus, la Terre a connu ça et le climat a continué à osciller entre périodes glaciaires et interglaciaires. Donc pas de chamboulement complet.
    Mais ça ne veut pas dire, que les chamboulements arriveraient pour 2,5°C nécessairement ni qu'avant ces 2°C, il n'y a pas déjà des changements pas si faciles que ça à gérer. Par exemple, on sait que lors du dernier interglaciaire, il y a 120000 ans, la température à été à peu près de 2 (peut être 3) °C de plus et le niveau de la mer a été de plus de 5m plus haut qu'aujourd'hui ..mais ça ne s'est pas fait en un jour.
    Cette question fait l'objet de discussions, voir par exemple, cet article encore en cours de revue de Hansen et al.: http://www.atmos-chem-phys-discuss.n...0059-2015.html
    .

  23. #52
    Tilleul

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Mais sans tenir compte de ces contraintes techniques il y a un problème d'ordre de grandeur qui rendent dérisoire ce genre d'effort. Il faut vraiment attaquer le problème autrement: le plus simple sera de faire des économies d'énergies une VRAIE priorité A TOUS LES NIVEAUX. Il y a énormément a faire mais avec l'avantage que les techniques sont au points et que les bénéfices seront durables.
    Justement non, les techniques ne sont pas au point. La limitation technique des usages c'est très populaire chez les ingénieurs français mais c'est une catastrophe en matière de consommation d'énergie parce que ça ne marche pas... Il faut lire les travaux de Gaetan Brisepierre qui a beaucoup travaillé sur la valorisation des données de compteurs communicants et sur les bâtiments basse consommation, c'est d'ailleurs amusant de voir qu'à chaque fois c'est toujours "la faute de l'utilisateur". L'économie d'énergie c'est plus une question d'accompagnement à l'appropriation que de la technique. C'est comme l'hygiène, ce n'est pas une technique qui a fait que les gens se lavent les mains.
    Keep it in the Ground !

  24. #53
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Bonsoir,
    On ne peut pas prendre cet exemple parce qu'alors on pourrait aussi dénoncer la sidérurgie et la fabrication d'un grand nombre de métaux qui libèrent des quantités tout a fait considérables de CO2.

    Quant à la formation du Calcaire merci pour l'information. Il existe sur terre des quantité colossales de calcaire dont une partie au moins est d'origine vivante et j'ignore s'il existe en existe qui se serait formé autrement. L'augmentation du CO2 montre bien que l'équilibre est rompu depuis des decennies. Ce qui ralenti l'augmentation est que, pour les plantes vertes, le CO2 est un nutriment et qu'il accélère la croissance des plantes. Enfin en pratique certaines plantes réagissent plus ou moins bien.

    Je pense que limiter le réchauffement climatique ne sera pas possible avec une population croissante, d'autant plus que les solutions pour y arriver sont très complexes, couteuses, d'une efficacité limitée et par dessus tout il n'y a pas de consensus global sur les méthodes a adopter.
    D'ailleurs cette discussion montre bien que c'est encore un problème.
    Les émissions de CO2 par les industries du ciment représentent environ 5% du total des émissions. C'est loin d'être négligeable et c'est la premiere source hors de l'énergie.
    Estimated total carbon emissions from cement production in 1994 were 307 million metric tons of carbon (MtC), 160 MtC from process carbon emissions, and 147 MtC from energy use.

    Carbon Dioxide Emission from the Global Cement Industry (PDF Download Available). Available from: https://www.researchgate.net/publica...ement_Industry [accessed Mar 02 2018].

    source

    et j'ignore s'il existe en existe qui se serait formé autrement
    Pour l'essentiel, le calcaire est formé par l'altération des silicates mais l'échelle de temps n'a rien à voir avec celle des acitivités humaines puisque on parle là de centaines de millions d'années.
    Dernière modification par yves25 ; 02/03/2018 à 19h11.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  25. #54
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par talvera Voir le message
    10 milliards de tonnes d'équivalent CO2 ne devraient pas nous faire peur car, en matière de réduction des émissions, il devrait être humainement possible de renverser le courant de ce que l’homme (a) fait. Dans ce contexte, je m’inscris en faux contre le remplaçant des énergies fossiles par des énergies renouvelables, comme, préconisé par la SNBC, parce qu’il est aujourd’hui techniquement possible d’utiliser les énergies fossiles sans émission de GES.
    .....
    .
    Cela fait la troisième fois que je demande des références solides . Je n'en vois pas arriver. Ce que je lis ressemble à une profession de foi pas à une argumentation.
    Merci de me citer mais je ne vois pas le rapport avec le reste du message.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  26. #55
    Tawahi-Kiwi

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par yves25 Voir le message
    Pour l'essentiel, le calcaire est formé par l'altération des silicates mais l'échelle de temps n'a rien à voir avec celle des acitivités humaines puisque on parle là de centaines de millions d'années.
    Es-tu certain? pour l'essentiel (ou sinon, une tres grosse partie), il me semble que le stockage du carbone s'est fait durant le Precambrien sous forme de carbonates biogeniques; Si le CO2 atmospherique a diminue de plusieurs dizaines de % a quasi-rien a cette epoque, ce n'est pas du a des processus abiogeniques. Les fluctuations de moindre ampleur ont plusieurs causes, dont l'alteration des silicates... non? ...car de l'alteration des silicates, il faut encore precipiter les carbonates, et cela peut se faire d'un bon nombre de facon.

    [mode geologue pointilleux=on]Quant a l'origine du calcaire, meme s'il peut etre abiogenique (evaporite, travertin,...), c'est plus souvent de la dolomie que du calcaire.[mode geologue pointilleux=off]

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  27. #56
    Cendres

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par ecolami Voir le message
    Ce qui ralenti l'augmentation est que, pour les plantes vertes, le CO2 est un nutriment et qu'il accélère la croissance des plantes. Enfin en pratique certaines plantes réagissent plus ou moins bien.

    Effectivement, les réactions photosynthétiques peuvent être diverses. Par exemple, les plantes en C4 ou CAM sont déjà saturées depuis longtemps aux concentrations actuelles de CO2. Pour les autres, si les quantités de nutriments et d'eau ne changent pas, voire baissent ou sont devenues très fluctuantes, une augmentation des ppmv en CO2 risque de ne pas leur faire beaucoup d'effet. Une plante photosynthétique ne fonctionne pas qu'avec du CO2.
    N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi (Cioran)

  28. #57
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Citation Envoyé par Tawahi-Kiwi Voir le message
    Es-tu certain? pour l'essentiel (ou sinon, une tres grosse partie), il me semble que le stockage du carbone s'est fait durant le Precambrien sous forme de carbonates biogeniques; Si le CO2 atmospherique a diminue de plusieurs dizaines de % a quasi-rien a cette epoque, ce n'est pas du a des processus abiogeniques. Les fluctuations de moindre ampleur ont plusieurs causes, dont l'alteration des silicates... non? ...car de l'alteration des silicates, il faut encore precipiter les carbonates, et cela peut se faire d'un bon nombre de facon.

    [mode geologue pointilleux=on]Quant a l'origine du calcaire, meme s'il peut etre abiogenique (evaporite, travertin,...), c'est plus souvent de la dolomie que du calcaire.[mode geologue pointilleux=off]

    T-K
    C'est toi le géologue.
    Moi, je me réfère au livre de Gilles Ramstein et à ce cours de l'ens
    mais il est tout à fait possible que j'en sois resté à une échelle encore trop petite ou que j'ai extrapolé abusivement.
    Ca vaudrait la peine d'éclaircir ça parce que c'est quand même un point important, non?

    Si je me réfère à cette discussion, j'ai tort.
    C'est sans doute le bon endroit pour approfondir un peu tout ça.
    Dernière modification par yves25 ; 05/03/2018 à 18h16.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  29. #58
    Tawahi-Kiwi

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Salut,

    Je pense qu'il y a une distinction a faire entre l'alteration des roches silicatees qui libere du calcium et permet au CO2 d'etre disponible pour les organismes (sous forme de HCO3-) en solution aqueuse, et la formation de carbonate de calcium et sa precipitation pour former du calcaire.

    La premiere etape de dissolution des roches peut tres bien se faire sans l'intervention du vivant, mais la precipitation a partir d'une solution aqueuse, les organismes vivants font cela tres tres bien. Sans eux, il faut attendre une saturation du milieu pour avoir une precipitation chimique directe; par evaporation de l'eau de mer, il faut une reduction de plus de 50% du volume aqueux pour avoir une precipitation d'aragonite.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

  30. #59
    yves25

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Bon, si je comprends bien la sédimentation biogénique est rapide par rapport à l'altération et ce n'est donc pas là que se situe le facteur limitant.
    C'est juste ?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  31. #60
    Tawahi-Kiwi

    Re : Peut-on limiter le réchauffement climatique ?

    Je ne sais pas quel est la balance de masse entre les deux processus et quel facteur est limitant. La sedimentation biogenique ne peut se perpetuer que si l'alteration libere le Ca2+ necessaire et forme suffisamment de HCO3-. Je dirais que si l'alteration augmente/diminue, la sedimentation biogenique peut augmenter/diminuer; l'inverse n'est sans doute pas vrai.
    J'utilise "peut augmenter/diminuer" car d'autres facteurs entrent en compte, notamment l'alternance entre mers calcitiques et mers aragonitiques

    Donc pour reprendre ton message #53 (maintenant que j'ai reflechi un peu plus a la chose), l'alteration des silicates est essentielle pour la formation du calcaire mais le calcaire n'est pas un produit direct des reactions d'alteration.

    T-K
    If you open your mind too much, your brain will fall out (T.Minchin)

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. QR - Pourquoi limiter le réchauffement climatique à 2°C et pas plus ?
    Par RSSBot dans le forum Définitions et Questions / Réponses
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/03/2018, 11h40
  2. Actu - Réchauffement climatique : 5*% de chances de le limiter à 2*°C
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/08/2017, 16h06
  3. Vidéo - COP 21 : les solutions pour limiter le réchauffement climatique
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/09/2015, 12h15
  4. Vidéo - Interview : limiter le réchauffement climatique à 2 °C, est-ce réalisable ?
    Par V5bot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 30
    Dernier message: 11/09/2015, 17h19
  5. Actu - En bref : une plante hybride pour limiter le réchauffement climatique ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 10
    Dernier message: 31/05/2010, 13h50