Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 33

calcul d'une puissance en triphasé

  1. pouil

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    9

    calcul d'une puissance en triphasé

    Bonjour, quelqu'un peut il me dire comment calcul ton une puissance en triphasé
    Je me souviens qu'une racine carré de 3 se promenait, mais c'est tout

    Alors p=ui mais pour le tri ???? merci


     


    • Publicité



  2. lignux

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    861

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Si triphasé équilibré,
     

  3. semopy

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    le havre
    Âge
    27
    Messages
    204

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    pour une charge purement resistif c'est comme lignux a dit mais la formule complete c'est P= ui cos phi racine de 3
    mais pour une charge resistive le phi =90° >> cos phi =1
    semopy
     

  4. gienas

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    22 384

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Bonjour pouil et tout le groupe

    Ce qu'ont écrit lignux et semopy est tout à fait exact

    Peut-être faut-il préciser ce qu'est U , sachant que pour I, il n'y a pas trop de problème.

    Le U de cette formule, c'est la tension entre phases, qui ne va pas forcément de soi, pour tout le monde.

    Par exemple, en France où le réseau est distribué en 230V, le U à prendre est 230 * racine de 3 = 400V, à peu près. D'autres dirons qu'il est distribué en 400V

    On peut noter qu'il y a déjà là un facteur racine de 3. En prenant la tension entre phases et neutre, la formule serait "la même", mais avec 3 au lieu de racine de 3, dans l'expression de P
     

  5. lignux

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    861

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Citation Envoyé par gienas
    Le U de cette formule, c'est la tension entre phases, qui ne va pas forcément de soi, pour tout le monde.
    Oui, ou en d'autres termes, on utilise le courant et la tension de ligne, sauf spécification contraire où on peut utiliser les grandeurs de phase. Parler de tension entre phases ne risque-t-il pas de prèter à confusion?
     


    • Publicité



  6. gienas

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    22 384

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Posté par lignux
    Parler de tension entre phases ne risque-t-il pas de prèter à confusion?
    Justement non. C'est ainsi que l'on désigne précisément la tension que l'on relève entre les phases en triphasé.
    Il n'y a plus alors, aucune ambigüité
     

  7. lignux

    Date d'inscription
    février 2005
    Messages
    861

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Je n'ai pas parlé d'ambiguïté mais de confusion, surtout pour qqn qui découvre le triphasé. Le risque étant de confontre tensions de phases et tensions entre phases.
     

  8. charles314

    Date d'inscription
    octobre 2006
    Âge
    60
    Messages
    1

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    je me permets d'intervenir car j'ai lu beaucoup d'erreur sur la puissance en triphasée
    * d'un façon generale la puissance est tres rarement P=UxI
    * SI PHI vaut 90 ° ALORS cos phi =0
    *On parle maintenant de tension entre phase U (400v par ex)ou composée et de tension entre phase et neutre V ou simple (230 v par ex)
    *P REPRESENTE LA PUISSANCE ACTIVE ET DEPEND EN TRIPHASE DU MODE DE COUPALAGE
    P= 3 VI cosphi en etoile et P= 3 U Jcosphi en triangle
    on peut donc eviter le racine de 3
    la tension de ligne n'est plus employée mais le courant de ligne lui reste il sert par exemple à calculer les protections
    on à U= V RACINE DE 3 et I LIGNE = JRACINE DE 3 si rles recepteurs restent les memes
     

  9. johnny 86

    Date d'inscription
    décembre 2007
    Messages
    5

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    bonsoir a vous tous g une petite question a vous poser voir plusieurs meme,j aimerais que l on m explique comment on calcule la puisance restante sur une armoire electrique 3fois650amperes avec diverses puissance a soustraire si quel qu un peu me faire une simulation j aurais les puissance exacte demain, car j aurais une autre armoire a mettre plus loin et donc un eventuel repiquage a faire sur celui ci . tableau sagem en tri merci
     

  10. nico02a

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    1

    Smile Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Bonsoir a tous! dans un exercice on me demande de calculer la puissance active d'un recepteur triphasé. J'applique alors la formule: P=racine de 3 x U x I x cos phi. Et sur la correction je vois noté: P=3RI²... Il me semble que c'est plutôt la formule des pertes joules... Enfin si quelqu'un pourraiy m'aider?
    Merci et joyeux noel !!!
     

  11. csmaf2002

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    9

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Citation Envoyé par nico02a Voir le message
    Bonsoir a tous! dans un exercice on me demande de calculer la puissance active d'un recepteur triphasé. J'applique alors la formule: P=racine de 3 x U x I x cos phi. Et sur la correction je vois noté: P=3RI²... Il me semble que c'est plutôt la formule des pertes joules... Enfin si quelqu'un pourraiy m'aider?
    Merci et joyeux noel !!!
    Oui c'est bien P=racine de 3 x U x I x cos phi,c'est juste que U=RI Suivant le loi d'Ohm, donc P=3RI²
     

  12. beton04f

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    54

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Citation Envoyé par charles314 Voir le message
    * d'un façon generale la puissance est tres rarement P=UxI
    Sauf erreur, la puissance est TOUJOURS P=UxI...
    ...en instantané.

    Il faudra introduire le cos(phi) qui permettra de "corriger" mathématiquement le fait qu'on multiplie une tension sinusoïdale présentant un déphasage par rapport à un courant sinusoïdal.

    Donc pour revenir à notre moteur triphasé, pour chaque enroulement on a :
    - P_enr = U_enr x I_enr x cos(phi)
    avec :
    - P_enr : puissance électrique consommée par l'enroulement
    - U_enr : tension (Volt) aux bornes de l'enroulement
    - I_enr : intensité (Ampère) dans l'enroulement
    - cos(phi) : correction due au déphasage

    Notre moteur comptant 3 enroulements, la puissance totale du moteur sera donc :
    - P_élec = 3 x P_enr
    soit :
    - P_élec = 3 x U_enr x I_enr x cos(phi)
    avec :
    - P_élec : Puissance électrique consommée par le moteur

    Pour obtenir la puissance mécanique ou puissance utile du moteur, il faudra, bien-sûr, introduire le rendement de celui-ci (il y a des pertes notamment parce que le moteur chauffe, une partie de l'énergie électrique consommée est perdue en chaleur)

    - P_util = rendement x P_élec
    soit :
    - P_util = rendement x 3 x U_enr x I_enr x cos(phi)

    Nous y sommes enfin, rien de bien magique.

    Seulement voilà, dans la formule magique précédente, les gens veulent pouvoir mettre à la place de :
    - U_enr : tension aux bornes de l'enroulement
    - I_enr : intensité dans l'enroulement
    Les tensions "d'appellation du réseau" et le courant sur les phases.

    -------------------------------------------------------------

    Prenons un couplage étoile par exemple :

    La tension aux bornes de l'enroulement n'est pas la tension "d'appellation du réseau" mais la tension entre neutre et phase. Par exemple, sur un réseau dit "3x400V", la tension entre neutre et phase est de 230V, soit U_rés / racine(3).

    L'intensité circulant dans chaque enroulement, par contre, est bien l'intensité circulant dans chaque phase.

    Notre formule :
    - P_util = rendement x 3 x U_enr x I_enr x cos(phi)
    devient :
    - P_util = rendement x 3 x U_rés / racine(3) x I_rés x cos(phi)
    avec :
    - U_rés : tension "réseau"
    - I_rés : courant circulant dans une des phases

    Et il se trouve que 3/racine(3) = racine(3), d'où ce bizarre et non intuitif racine(3) dans la formule de la puissance moteur :
    - P_util = rendement x racine(3) x U_rés x I_rés x cos(phi)

    -----------------------------------------------------
    Si on prenait un couplage triangle, cette fois :

    La tension aux bornes des enroulements serait bien la tension "réseau"
    Le courant dans les enroulements, serait cette fois de I_rès/racine(3)

    Et, ô magie, la formule de la puissance moteur serait la même, c'est pas beau ?
     

  13. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age:70 179 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    40 925

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Citation Envoyé par beton04f Voir le message
    Sauf erreur, la puissance est TOUJOURS P=UxI...
    ...en instantané.

    Il faudra introduire le cos(phi) qui permettra de "corriger" mathématiquement le fait qu'on multiplie une tension sinusoïdale présentant un déphasage par rapport à un courant sinusoïdal. bla bla bla...

    ô magie, la formule de la puissance moteur serait la même, c'est pas beau ?
    Bjr à toi ,
    J'espére que Charles n'a pas attendu:....2006....2007.....2008....bref.....2011
    Merci tout de meme.
    A+
    "Bonjour" et "Merci" (pour ceux qui oublient!!)
     

  14. beton04f

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Messages
    54

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Oups !

    C'est vrai...

    Ca sera toujours utile dans le futur... Espérons...
     

  15. gac

    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    Charente Maritime
    Messages
    360

    Re : calcul d'une puissance en triphasé

    Tu veux faire quoi ?
    Si tu as un problème de branchement d'un moteur électrique triphasé, tu dois savoir qu'il y a 2 branchements étoile et triangle.
    en triangle, il faut que les bobines de ton moteur soient en 400V (380/660)
    En étoile tes bobines peuvent être en 240V (220/380)
    Si tu représentes l'étoile tu vois que 2 bobines sont en série et toutes réliées au centre de l'étoile sur lequel tu peux relier en Neutre qui permetra d'équilibrer les phases. Ce qui résoud souvent des problèmes.
    Le Cos phy est écrit sur la plaque du moteur.
    Une résistance n'a pas de Cos phy.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. calcul d'une puissance en triphasé + neutre
    Par pouil dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/11/2008, 11h56
  2. Calcul de la puissance absorbée d'une clim.
    Par PeeKa dans le forum Électronique
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/10/2007, 16h33
  3. Calcul de puissance d'une matrice !
    Par Ayrawhsia Aathsir Tia dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 3
    Dernier message: 27/05/2007, 10h34
  4. Calcul d'une puissance dissipee sur projet perso
    Par xavier33 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/04/2007, 23h42
  5. [Condensateur] Puissance en Triphasé
    Par Math_Gokû dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/11/2005, 19h00