Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 52

La nourriture du futur ?

  1. MadMatt

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    30
    Messages
    28

    La nourriture du futur ?

    Bonsoir à tous,

    Je suis actuellement en pleine reflexion sur le futur de notre société, et j'aimerais avoir des informations concernant un point :

    On entend parler de la rarification des ressources naturelles qui nous servent d'alimentation (l'eau bien sur, mais aussi les poissons par exemple, effondrement de la biodiversité...) tout cela impliquerait des conséquences assez catastrophique sur les ressources qu'on utilise pour s'alimenter.
    Mais serait t-il envisageable par exemple d'utiliser le clonage en masse pour se nourrir ? Par exemple, si la pèche des poissons n'est plus viable car ils seront trop peu nombreux, on crée des "fermes" de poissons clonés destinés à etre mangés.


    Pardonnez le caractère "insensible" de cette réflexion, mais cela concerne uniquement une petite partie d'un dossier que je réalise, donc les questions d'éthiques sont bien entendues traitées, mais ailleurs. J'avais surtout besoin de réponses pour savoir si c'était techniquement possible.

    Merci beaucoup

    -----

     


    • Publicité



  2. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 838

    Re : La nourriture du futur ?

    et ils mangent quoi ces poissons?
     

  3. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 095

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par MadMatt Voir le message

    On entend parler de la rarification des ressources naturelles qui nous servent d'alimentation (l'eau bien sur,
    Bsr Mad....
    Raréfaction de l'eau, ce serait étonnant.
    La quantité d'eau sur Terre ne change pas.
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  4. MadMatt

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    30
    Messages
    28

    Re : La nourriture du futur ?

    "et ils mangent quoi ces poissons?"
    Héhéhé effectivement j'avais pas pensé à ça
    Mais après on peut imaginer les nourrire avec de la nourriture tirée d'agriculture (je ne sais pas de quoi est fait la nourriture qu'on donne aux poissons des aquariums par exemple, je ne sais pas si c'est techniquement possible).

    "Raréfaction de l'eau, ce serait étonnant.
    La quantité d'eau sur Terre ne change pas."
    Je parlais bien sur de l'eau douce

    Merci d'avoir pris du temps pour me répondre
     

  5. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 216

    Re : La nourriture du futur ?

    Bonsoir,

    je ne sais pas de quoi est fait la nourriture qu'on donne aux poissons des aquariums par exemple, je ne sais pas si c'est techniquement possible)
    Poissons....péchés

    Si tu veux nourrir l'humanité avec du poisson d'élevage, il faut trouver un poisson végétarien à élever.

    Je parlais bien sur de l'eau douce
    L'eau potable se raréfie, nécéssité fait loi, on finira par boire n'importe quoi, comme une fraction trop nombreuse de l'humanité.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité



  6. Dindonneau

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Quelque part...
    Âge
    16
    Messages
    576

    Re : La nourriture du futur ?

    Le meilleur moyen reste simplement de faire réspecter les quotas de pêche et d'interdire un certain nombre de zones maritimes à la pêche qui serront propice à la reproduction.

    Plutôt que de miser sur l'aquaculture, il suffit de se donner les moyens de gérer ce vaste écosystème qu'est la mer et notre ferme de poisson géante ne se tariera pas. Encore faudrait-il ne pas le faire trop tard...
    Areuh!
     

  7. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 216

    Re : La nourriture du futur ?

    Bonsoir,

    Le meilleur moyen reste simplement de faire réspecter les quotas de pêche et d'interdire un certain nombre de zones maritimes à la pêche qui serront propice à la reproduction.

    Plutôt que de miser sur l'aquaculture, il suffit de se donner les moyens de gérer ce vaste écosystème qu'est la mer et notre ferme de poisson géante ne se tariera pas. Encore faudrait-il ne pas le faire trop tard...
    Nécessite des moyens colossaux et une coopération internationale utopique.

    A la rigueur, dans un premier temps, manger les poissons que l'on péche et non pécher les poissons que l'on veut manger, en jettant le reste à la mer.

    Autres solution, laisser les pécheurs tout pécher, ils disparaitront par absence de rentabillité économique avant les poissons (pas d'indemnisation du tout). Ensuite attendre 20000 ans.

    gérer est un terme dangereux pour l'environnement quand les Hommes le prononce.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  8. Dindonneau

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Quelque part...
    Âge
    16
    Messages
    576

    Re : La nourriture du futur ?

    C'est pourtant ce que l'UE fait en désignant des quotas de pêche qui ne sont malheureusement pas réspéctés. Les bienfaits des quelques réserves marines déjà existantes ont été aussi démontré par les écologues. Elles sont pourtant misérablement petites mais certaines éspèces de poisson auraient survécues grâce à elles et seraient la base d'un essaimage en dehors de ses réserves.

    J'ai jamais dit qu'il fallait que tous les pays se mettent à collaborer pour prendre de telles mesures. Ceux qui ne s'y mettront pas ne condamneront pas ce qui s'y mettent à obtenir un résultat nul.
    Dernière modification par Dindonneau ; 26/05/2007 à 23h49.
    Areuh!
     

  9. David7578

    Date d'inscription
    mars 2006
    Âge
    42
    Messages
    623

    Re : La nourriture du futur ?

    Les algues peuvent être une bonne source de nourriture, même si de nombreux minéraux sont parfois exrèmement concentrés...

    Les insectes sont une source incroyable de nourriture aussi.

    Si on veut on peut...
     

  10. r17777

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Finistère (Brivates Portus)
    Âge
    49
    Messages
    3 079

    Re : La nourriture du futur ?

    David ma grillé, comme une sauterelle ....

    moi aussi je crois bcp en les insecte ... très facile à "engraisser" je crois ( et sans graisses inutiles je crois aussi ! ) ....

    en fait on devrait avant tout regarder quel sont les animaux les plus vorace pour fabriquer 1kg de viande ... par ex le boeuf consomme plusieurs protéine végétale pour produire une protéine animal ....
    d'un autre côté il lui faut plusieurs KG de pétrole pour faire un Kg de viande ...
    sur ces deux points précis c'est le plus mauvais des animaux dans nos assièttes !

    vous poser pas la question , si un jour vous êtes inviter à ma table, de savoir pourquoi y'a pas de et y'aura jamais de boeuf dans votre assiette ! ..... même bio ! histoire de cohérence !

    le poison lui fourni plus de viande que son industrie ne consomme de ressource énergétique non renouvelable.... le problème est effectivement qu'il "pousse" tout seul , alors on se prive pas pour le sur-exploiter !!! celà dit qd j'entends certains fou savants nous dire que nous en sommes qu'à l'état de chasseurs en matière d'océan et qu'il est temps de passer à l'état de cultivateur/éleveur .... et qd je regarde ce que l'on à fait sur terre ... j'ai vraiment peur !

    maintenant utilisé de l'agriculture pour augmenter les prod de poissons.... me parait plus d'improbable, pour diverse raison...
    1/ via l'agriculture intensive on à ruiné les sols , l'humus naturel à fortement diminué , les rendements ne tienne plus que par des apports de l'industrie pétrochimique , et comme le pétrole est en déclin ......

    2/ le pétrole se raréfiant , les lobbies de l'agriculture productiviste voient en leur terre agricole nourricière , des futures terre énergétiques bien plus rentables! ça va être dur de faire cohabiter c'est deux exigences sur de mêmes territoires non extensible ... et n'allez pas croire qu'on va raser les forets , puisque ces dernière constitue un formidable potentiel énergétique renouvelable et décentralisé en regain de croissance et d'exploitation !()

    3/ l'urbanisation galopante , le "je veux ma maison individuelle avec mon jardin individuel à moi!!!" , le "je veux plus de grandes surfaces commerciales , et industrielles sur ma commune pour faire grimper les recettes de ma taxe professionnelle!!!", le "je veux plus de routes, plus de voies larges pour faire transiter plus de camions et plus vite pour ma société gloutonne de transport!!!", conduit la France à perdre l'équivalent en surface agricole d'un département tous les 6 ans!



    Bref , à mon avis si on continue comme ça à exploiter (spolier/vider les ressources) sans réfléchir ... l'avenir nous obligera à mettre directement plus de végétaux dans nos assiettes ( ) , les viandes rouge ne seront accessibles qu'aux fortunés, et les autres se partagerons les quelques volailles comestibles , les rares poissons comestibles eux aussi ... et devront tôt ou tard compenser par l'industrie des insecte , qui est d'un point de vue sanitaire et nutritif , vraiment pas si mal .. au contraire j'ai cru lire qu'elle est prometteuse ...

    et là je ne parles que quantitativement parlant ... et non qualitativement, (pesticides , dioxines, pollutions et dangers alimentaires divers!)

    en tous cas il faudra surtout arrêté d'en laisser la moitié dans l'assiette ! ou directement dans les cuisines!

    on comprend bien vite le slogan atlermondialiste qui dit à peut près ceci :

    "qd vous aurez bousiller toutes les terres agricoles, flinguer tout les cours d'eau , vider tout les océans, et même polluer tous les déserts .... vous comprendrez que l'argent ne se mange pas !"
     

  11. David7578

    Date d'inscription
    mars 2006
    Âge
    42
    Messages
    623

    Re : La nourriture du futur ?

    De mémoire, sans rien y faire, la biomasse des insectes est plusieurs fois supérieure à celle de tous les autres êtres vivants non végétaux.
     

  12. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : La nourriture du futur ?

    Salut,
    Je n'arrive pas à comprendre qu'on ne cite que très rarement l'AUTRE solution...









    Réduire drastiquement les popull(ul)ations humaines !!!

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  13. David7578

    Date d'inscription
    mars 2006
    Âge
    42
    Messages
    623

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Démostène Voir le message
    Salut,
    Je n'arrive pas à comprendre qu'on ne cite que très rarement l'AUTRE solution...









    Réduire drastiquement les popull(ul)ations humaines !!!

    @+
    Une bactérie multirésistante qui produirait de la toxine botulique... dans les réserves d'eau... Si possible croisée avec la résistance de radio durans... donc qui se régénère même après avoir été saccagée par un rayonnement radioactif...

    m'enfin...

    D'un autre côté, si tu regardes, les pays industrialisés vont voir leur population décroitre naturellement, à cause du non renouvellement des générations...
    L'économie mise en place est l'une des causes de cette décroissance en route depuis pas mal de temps...

    Comme laboratoire de ça, on a le japon qui a commencé sa décroissance il y a qqs décénies...

    @+
     

  14. r17777

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Finistère (Brivates Portus)
    Âge
    49
    Messages
    3 079

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    De mémoire, sans rien y faire, la biomasse des insectes est plusieurs fois supérieure à celle de tous les autres êtres vivants non végétaux.
    t'es sûr que c'est pas plutôt les lombrics?
     

  15. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : La nourriture du futur ?

    Salut,
    Pas certain du tout, tu oublies les flux migratoires, quant le besoin se fait sentir, peu de pays ont eu le moindre scrupule à importer de la main d'oeuvre par le passé, je ne pense pas que ça change ( même si ce ne sera sans doute pas une immigration choisie, quoiqu'en disent certains...)
    Et cette immigration importe en même temps ses cultures qui sont loin de prôner "l'enfant unique" .

    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  16. Ryuujin

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Grignon
    Messages
    5 355

    Re : La nourriture du futur ?

    Pas certain du tout, tu oublies les flux migratoires, quant le besoin se fait sentir, peu de pays ont eu le moindre scrupule à importer de la main d'oeuvre par le passé, je ne pense pas que ça change ( même si ce ne sera sans doute pas une immigration choisie, quoiqu'en disent certains...)
    Et cette immigration importe en même temps ses cultures qui sont loin de prôner "l'enfant unique"
    Et alors ? mieux vaut sur cet aspect qu'ils soient dans des pays développés que dans des pays non développés : où qu'ils soient, ils sont là ( et qu'ils passent d'un pays à un autre ne change rien ) : plus vite ils s'enrichissent, et font faire des études etc... à leurs gosses, mieux c'est.
     

  17. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598

    Re : La nourriture du futur ?

    Une autre solution bien plus simple : devenir végétarien. Ou ne manger de la viande/poisson qu'une fois par semaine maxi. Notre corps le supportera très bien (en tout cas mieux qu'une alimentation avec viande à gogo à tous les repas).
     

  18. Skoll

    Date d'inscription
    mars 2007
    Localisation
    Une souche de Sigillaria
    Âge
    33
    Messages
    1 041

    Re : La nourriture du futur ?

    Je suis désolé de voir que personne n'a mentionné LA réponse qui me paraît la plus évidente et la plus radicale, bien plus que la réduction drastique de la population humaine.

    Et oui, il faudra se nourrir de soleil vert.

    Hein, comment ? Je sors ? Bon, bah à plus.
     

  19. Dindonneau

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Quelque part...
    Âge
    16
    Messages
    576

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Une autre solution bien plus simple : devenir végétarien. Ou ne manger de la viande/poisson qu'une fois par semaine maxi. Notre corps le supportera très bien (en tout cas mieux qu'une alimentation avec viande à gogo à tous les repas).
    ça c'est pas si évident à démontrer. Je ne pense pas que tout le monde soit apte à supporter un apport de protéïnes animales seulement une fois par semaine.
    Areuh!
     

  20. noah32

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    257

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Une autre solution bien plus simple : devenir végétarien. Ou ne manger de la viande/poisson qu'une fois par semaine maxi. Notre corps le supportera très bien (en tout cas mieux qu'une alimentation avec viande à gogo à tous les repas).

    Bonjour,
    Voilà une solution simple, bénéfique pour la santé de chaqun, pour nos caisses de santé, pour l'environnement etc. Seulement difficile à mettre en oeuvre. Qui va se mettre au régime par conviction, pas grand monde sans doute. On tient à ses habitudes les plus irraisonnables, à ses egos qui sont déstructrices par fois. Je vois là qu'une solution, de faire baisser les prix pour les produits de base, comme les créréales, legumes et monter en contrepartie ceux des produits avec un moindre intérét pour la santé.
    Je sais aussi que ceci n'est pas évident à mettre en place ni au point de vu des lois ni envers une population accro à la surconsommation.
    Le phénomenes de l'obésité par exemple: comme par hassard là la couche la plus atteinte est celle de revenus modestes qui sont obligés d'acheter les produits les moins chers. Vous avez regarde le caddie "des pauvres"? Pour moi là dedans il y a 80% de produits qui se trouvent sur ma liste rouge. (conservateurs, trop sel et sucre, vitamines?, trop de calories, trop d'ingrédients dénaturés, colorants, trop de graisses saturés etc.) Et souvent: absence de légumes ou des céréales peu raffinées.
    Cette couche de population est obligé de choisir par le prix, comme d'ailleurs de plus en plus de gens ayant en peu plus de moyens.
    En agissent sur les prix, le choix des consommateurs changera. Faudrait peut être rajouter à la pub de certains produits y compris les produit d'origine animale la phrase: "A consommer avec modération" ou même sur quelques produits "a surconsommation peut provoquer l'obésité" etc
    Même si le ministère de la santé sensibilise déjà, le frein pour moi c'est le prix trop élévé pour les bons produits
    cordialement
     

  21. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Dindonneau Voir le message
    ça c'est pas si évident à démontrer. Je ne pense pas que tout le monde soit apte à supporter un apport de protéïnes animales seulement une fois par semaine.
    Je ne vois pas en quoi c'est difficile à démontrer. Il me semble par exemple que le très médiatique modèle crétois ne comporte presque pas de viande, un peu (mais pas beaucoup) de poisson, et beaucoup de légumes, céréales, et huile d'olive.
    A l'inverse, les Américains qui sont parmi les plus gros consommateurs de viande ne sont pas réputés pour la qualité de leur alimentation (il suffit de voir leur taux d'obésité).
    Nos corps sont tout à fait aptes à cela. Et je ne parlais pas d'apport de protéines seulement une fois par semaine, mais d'apport de viande/poisson une fois par semaine. Les oeufs et les laitages peuvent être plus fréquents.
     

  22. Démostène

    Date d'inscription
    mai 2005
    Localisation
    Bruxelles, une fois ! (:o)))
    Âge
    60
    Messages
    3 470

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    Et alors ? mieux vaut sur cet aspect qu'ils soient dans des pays développés que dans des pays non développés : où qu'ils soient, ils sont là ( et qu'ils passent d'un pays à un autre ne change rien ) : plus vite ils s'enrichissent, et font faire des études etc... à leurs gosses, mieux c'est.
    Salut,
    N'est-ce pas ???
    En attendant, l'accroissement de la popullation mondiale EST LE problème majeur qui est à l'origine de tous les autres dont on commence vraiment à prendre conscience.
    Il est presque certain que dans l'avenir (plus ou moins proche), il faudra légiférer sur le nombre d'enfants partout dans le monde.
    @+
    " Devant l'homme, la forêt, derrière, le désert" Chat-tôt-brillant.
     

  23. moijdikssékool

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    25, bzak
    Messages
    4 979

    Re : La nourriture du futur ?

    On tient à ses habitudes les plus irraisonnables, à ses egos qui sont déstructrices par fois. Je vois là qu'une solution, de faire baisser les prix pour les produits de base, comme les créréales, legumes et monter en contrepartie ceux des produits avec un moindre intérét pour la santé.
    oui, et on devrait le faire pour tous les produits. Si le marteaux est à l'origine de X millions de dégâts, les taxes Y doivent être recalculées de manière à récupérer X via la vente de marteaux. En l'abscence de dégâts, Y ne vaut pas 0 mais le taux minimal (les taxes classiques dans lesquelles on incluerait le fonctionnement de l'Etat, les dégâts non identifiables)
    En attendant, l'accroissement de la popullation mondiale EST LE problème majeur qui est à l'origine de tous les autres dont on commence vraiment à prendre conscience.
    Il est presque certain que dans l'avenir (plus ou moins proche), il faudra légiférer sur le nombre d'enfants partout dans le monde
    n'y pense même pas! par contre, comme il en a été fait la remarque, les pays riches ont une démographie plus raisonnable et s'il faut légiférer, ce serait plutôt en équilibrant l'accès aux ressources. Un bon moyen serait de contraindre un nivelage des salaires au sein d'une même entreprise (ce qui s'observera naturellement de toute façon)
     

  24. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 095

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    ..

    Un bon moyen serait de contraindre un nivelage des salaires au sein d'une même entreprise (ce qui s'observera naturellement de toute façon)
    Bjr Moij.......
    Si le "grouillot" gagne autant que l'ingénieur, pourquoi s'investir dans des études
    prolongées ??
    Cela n'incitera pas à se "lever un peu le c..".
    Pourquoi se "décarcasser" si tout le monde est au meme niveau ?
    C'est la meilleure façon de régresser ! (et c'est utopique !)
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  25. Quisit

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Localisation
    sud-ouest
    Âge
    42
    Messages
    3 136

    Re : La nourriture du futur ?

    effectivement l'homme carbure en général à l'égoïsme et à la reconnaissance sociale, sans ça, tu démotives les troupes et tu dois trouver des stratégies pour les faire porter sur d'autres objtes, ou bien utiliser des mesures contraignantes pour les remplacer purement et simplement
    bref, utopiste
     

  26. moijdikssékool

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    25, bzak
    Messages
    4 979

    Re : La nourriture du futur ?

    Si le "grouillot" gagne autant que l'ingénieur, pourquoi s'investir dans des études
    si tu as envie de faire le 'grouillot', ben... ne fais pas d'études!
    perso, j'ai fait des études parceque ca me plaisait, que travailler en tant que 'grouillot' m'intéressait moins et que les soucis d'argent étaient ceux des parents (ca me passait pas mal au dessus de la tête). D'ailleurs je pense que la plupart des adolescents ne pensent pas au fric, ils sont surtout content ou mécontent de faire partie de telle ou telle 'classe sociale', de faire telle ou telle chose. Ensuite, je n'ai jamais dit qu'il fallait que les salaires soient les mêmes partout, mais seulement au sein d'une même entreprise (sans doute doit-il y avoir des promotions en fonction de l'âge). Il y aura toujours la question de savoir si telle ou telle voie a de l'avenir, de savoir s'il faut se mettre à son compte ou d'être embauché par une entreprise, que la question soit posée par toi-même ou par l'employeur. Dans le cas où ton seul intérêt est de gagner de l'argent (quitte à faire les pires boulots), choisit le secteur qui en gagne le plus. Si tu ne sais faire que balayer, balaie (tu peux toujours essayer de balayer dans lescteur qui gagne le plus, mais il faudra là aussi que tu te mesures aux autres balayeurs qui voudront ta place. Si tu ne veux rien faire, contente-toi du revenu minimum et celui-ci sera encore plus bas que le salaire minimal (qui sera le salaire moyen actuel de plus de 1.900euros)
    Le modèle dont je parle ressemble d'ailleurs à celui des coopératives. Même certaines entreprises adoptent plus ou moins ce modèle, par exemple LU où il existe une prime sur les bénéfices (ou qqch comme ça) ces derniers étant par exemple dégagés lorsqu'une usine est délocalisée en Chine: les ouvriers sont contents mais ils ne se posent pas la question de savoir d'où vient l'argent: il vient des employés qui ont été virés à l'autre bout de la France, remplacés par des chinois
    effectivement l'homme carbure en général à l'égoïsme et à la reconnaissance sociale
    la mise en place du SMIC, du RMI et consorts, les 35h, une certaine prise de conscience qu'il est anormal que les ouvriers chinois travaillent 12h/jour, n'ont pas de vacances ni de WE, sont payés quelques bols de riz (pour revenir au sujet ), me font dire que l'homme ne vit pas sur un égoïsme axacerbé
     

  27. f6bes

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Nimes Age: 73000 millions de kms autour du soleil !!
    Messages
    53 095

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par moijdikssékool Voir le message
    ..si tu as envie de faire le 'grouillot', ben... ne fais pas d'études!
    ... (sans doute doit-il y avoir des promotions en fonction de l'âge).
    Bsr moij.....

    Pour mes études: regarde mon profil !!!!!!!!!!
    Je préfére le promotion en fonction de la COMPETENCE et du SERVICE RENDU !
    Cordialement
    "Ce fut la goutte d'eau de trop qui mit le feu aux poudres!"
     

  28. Cécile

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    région parisienne
    Messages
    7 598

    Re : La nourriture du futur ?

    Euh, le sujet, c'est la nourriture du futur !
     

  29. noah32

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    257

    Re : La nourriture du futur ?

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je ne vois pas en quoi c'est difficile à démontrer. Il me semble par exemple que le très médiatique modèle crétois ne comporte presque pas de viande, un peu (mais pas beaucoup) de poisson, et beaucoup de légumes, céréales, et huile d'olive.
    A l'inverse, les Américains qui sont parmi les plus gros consommateurs de viande ne sont pas réputés pour la qualité de leur alimentation (il suffit de voir leur taux d'obésité).
    Nos corps sont tout à fait aptes à cela. Et je ne parlais pas d'apport de protéines seulement une fois par semaine, mais d'apport de viande/poisson une fois par semaine. Les oeufs et les laitages peuvent être plus fréquents.
    Bien sur que c'est possible, et necéssaire.
    La quantité de viande que l'on mange même en Europe est trop élévé.
    Mëme les produit laitiers; C'est un regime beaucoup trop énergétique par rapport l'activité physique. Vous connaissez la maladie des chevaux de trait. Le weekend il ne fallait surtout pas donner de l'avoine, ça tuait le cheval qui ne travaillait pas.
     

  30. moijdikssékool

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    25, bzak
    Messages
    4 979

    Re : La nourriture du futur ?

    Je préfére le promotion en fonction de la COMPETENCE et du SERVICE RENDU !
    et bien choisis le domaine qui demande le plus de compétences et qui à priori gagne le plus de sous. Tu seras sûr qu'à tes côtés il y a aura les plus compétents
    Ceux sur qui tu t'appuies rendent des services qui valent les tiens car sans eux tu ne pourrais pas les rendre (et c'est réciproque)
    Euh, le sujet, c'est la nourriture du futur !
    mmpf, la question ne se pose même pas, l'avenir sera sans viande, il faudra bien qu'on sorte un jour de la préhistoire!
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. La Nourriture Artificielle.
    Par Lord Predator dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 91
    Dernier message: 08/11/2007, 20h26
  2. Nourriture décongelée
    Par Koranten dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/08/2007, 09h29
  3. Nourriture et humeurs
    Par Yliane dans le forum Maigrir sans régime, c'est possible
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/11/2006, 20h35
  4. « nourriture nucléaire »
    Par vampyer972 dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/05/2006, 18h18
  5. nourriture=carburant
    Par Zalsar_X dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 19/03/2006, 17h54