Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Le puit de carbone oublié..

  1. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Le puit de carbone oublié..

    Bonjour,
    Nous brûlons dans le monde, chaque jour plusieurs dizaines de millions de tonnes de pétrole et charbon. Ce qui met en circulation atmopshérique une quantité proportionnelle de gaz carbonique, gaz a effet de serre. Pour limiter l'inexorable augmentation du CO2 dans l'air on a imaginé des solutions diverses comme de piéger le CO2 sortie d'usine pour le stocker en sous-sol (procédé ruineux s'il en est).
    On a aussi inventé la notion de puits de carbone pour les dispositifs permettant de stocker le carbone de façon durable sans l'avoir brulé. Le plus connu des puits de carbone est le bois: on considère que le carbone piégé dans le bois y restera aussi longtemps que le bois n'est pas détruit. Cela concerne des objet ou édifices en bois.
    Il y a une autre façon d'obtenir un résultat de piègeage du carbone et a laquelle on ne pense jamais: les matières plastiques qui ne sont pas incinérées mais enfouies dans les décharges tout comme les objets en plastique employés en construction permettent un réel stockage longue durée du carbone. Aujourd'hui encore des quantité considérables de matières plastique finissent en décharge.
    La compensation carbone imaginée pour limiter l'accroissement du CO2 en plantant des arbres a une limite: l'effet est obtenu est étalé dans le temps sur une période très longue donc sans réel impact sur le problème actuel. L'autre aspect est que le devenir du bois est d'être soit brulé soit décomposé naturellement, laissant alors echapper de nouveau ce qui a pris des dizaines d'années a accumuler. Donc ce n'est pas une solution pérenne.

    Un mot sur la pollution des mers par les plastiques. Longtemps négligé ce problème a pris une ampleur croissante formant dans certaines zones de l'océan de vastes tourbillons ou il s'est concentrés sur des milliers de kilomètres carrés. La solution pour faire cesser cela n'est pas d'interdire les sacs en plastique mais d'agir sur la nature du plastique pour qu'il ne flotte pas entre deux eaux. Cela ne pose aucune difficulté et permettrait d'empêcher que les choses n'empirent. De plus on pourrait plus facilement collecter à la source (= la sortie du tuyau d'égout) ces plastiques.

    -----

     


    • Publicité



  2. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Suite
    La remarque que je fais sur les plastiques pour cesser de produire ceux qui flottent est basée sur une constatation pragmatique: le nombre de PRODUCTEURS est infiniment moindre que celui des UTILISATEURS. Autant il est pratiquement impossible de convaincre l'ensemble des utilisateurs d'avoir un usage respectueux de l'environnement autant ils est crédible de contraindre les producteurs de modifier leur produit. Cette modification du plastique ne demanderait aucun effort aux utilisateurs.
    Je sais parfaitement que l'idée qui vient à l'esprit de tout le monde est de dire qu'il faut abolir les sacs plastiques. Ceux qui souhaiteraient les remplacer par des gros sacs en papier n'apportent pas une réponse pertinente.
    La VRAIE solution serait l'emploi de sacs ou paniers comme on faisait avant l'invention du plastique et l'usage de sacs légers en papier pour séparer dans le grand sac (en matières vegétales tressées) les choses qu'on a achetée.
     

  3. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 195

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Yaka fokon.....
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  4. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Yaka fokon.....
    Réponse enthousiaste!
     

  5. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 195

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Question incohérente...
    Cette modification du plastique ne demanderait aucun effort aux utilisateurs.
    La VRAIE solution serait l'emploi de sacs ou paniers comme on faisait avant l'invention du plastique et l'usage de sacs légers en papier pour séparer dans le grand sac (en matières vegétales tressées) les choses qu'on a achetée.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité



  6. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Proposer plusieurs solutions alternatives quand d'autres n'en voient qu'UNE est utile.

    Qui a déjà pensé au puit de carbone que représente cette énorme masse de plastique qui n'est pas incinérée? Plastique=pétrole=carbone d'origine fossile=retour à la terre du carbone fossile.
    Les solutions imaginées pour capturer le carbone sont basées sur le CO2 avec soit son stockage souterrain dans des conditions techniques telles que cela ne saurait être une réponse à la mesure du problème (sans même parler du coût!) soit la plantation d'arbres qui mettront des dizaines d'années a grandir et qui, tôt ou tard, disparaitront. On sait que le bois finit par se décomposer soit naturellement soit par incinération et le bilan C02 est alors nul.
    On observe depuis des années une inexorable augmentation du CO2 et on pourrait calculer la quantité de carbone (élément) qu'il faudrait stocker sous forme solide pour juste arrêter l'augmentation: les formes solides et stables pouvant être: carbonate de calcium (=calcaire), charbon ou plastique. Le stockage du gaz carbonique en souterrain n'offrant pas de réelle garantie pour des raisons diverses (pouvant faire l'objet d'une autre discussion)
     

  7. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Le puit de carbone oublié..

    L'énergie qui n'a pas été obtenue en incinérant du plastique, il va falloir l'obtenir par une autre manière, comme bruler du charbon, du gaz, du pétrole...

    Si tu vis encore au siècle passé, alors en effet, il y avait des incinérateurs, juste pour bruler les déchets
    Mais de nos jours, les (nouveaux) incinérateurs, c'est toujours associé à une production énergétique
     

  8. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 195

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Mais de nos jours, les (nouveaux) incinérateurs, c'est toujours associé à une production énergétique
    Certains en manques de "combustible" en raison du recyclage et du tri sélectif sont parfois obligés de passer au fioul pour honorer leur contrat de fourniture de chaleur et/ou d'électricité.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  9. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Cool Re : Le puit de carbone oublié..

    Bonsoir,
    Je suis bien placé pour savoir que les plastiques sont des combustibles utilisables (voire nécessaires!) dans les incinérateurs. La société ou je travaille a du fermer son activité d'incinération de déchets a cause de la concurrence des courtiers en "Combustible de Substitution". L'effectif est passe de 28 a 8 personnes.
    Seulement il faut bien se dire que si veut capturer du carbone donc LE SORTIR DU CYCLE GENERAL AVEC PASSAGE DANS L'ATMOSPHERE il ne faudra pas s'imaginer qu'on puisse AUSSI le bruler. Les seules formes stables doivent être solides.
    Tout ceux qui affirment pratiquer "la compensation carbone" ne le font que de manière différée sur de longues periodes mais ne peuvent, en aucun cas (étant donné les moyens employés) eviter le retour du CO2 lors de la décomposition du bois.
    Si vraiment on veut stocker le CO2 sous forme solide il faudra trouver un moyen de fabriquer du Calcaire CaCO3 a partir de roches et sans que le processus ne libère du CO2 en plus. C'est ce que la nature a fait à grande échelle. C'est possible, ce n'est pas simple, ça mettrait en oeuvre des tonnages considérable sans compter que l'extraction du CO2 des fumées sera passablement ruineuse
    Dans la nature des quantité IMMENSES de CO2 sont stockée dans les massifs calcaires, en mer dans les coraux et autres formes de vie avec squelette calcaire (coquilles, algues calcaires)
    Dernière modification par ecolami ; 13/06/2015 à 23h15.
     

  10. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Le puit de carbone oublié..

    euhhh
    Je ne te cerne pas là
    D'un côté, tu sais impertinemment que les plastiques sont un combustible utilisable et utilisé. Et si on ne peut pas utiliser ce plastique comme combustible, alors il faudra trouver un autre moyen afin de le remplacer
    Et de l'autre, tu dis qu'il ne faut pas bruler du plastique afin de ne pas ré-émettre du CO2 dans l'atmosphère (tout en sachant qu'on va bruler autre chose à la place)

    alors ton puit de carbone, il est où???
     

  11. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Prenons un exemple simple: étant donné une masse de déchets (principalement ménagers ou déchet de BTP) dont il faut se débarrasser il existe en concurrence deux voies différentes, incinération ou enfouissement. Quand on veut construire un incinérateur les gens n'en veulent pas et si on veut aménager un centre d'enfouissement technique c'est pareil personne n'en veux. Résultat les deux méthodes existent!
    Du strict point de vue émissions de CO2 il ne faut pas incinérer et ainsi les matières combustibles peuvent jouer leur rôle de puit de carbone.
    Parce que lorsqu'on parle de récupérer des combustibles solides de substitution c'est pour alimenter soit des incinérateurs de déchets soit des cimenteries.
    De toute façon si on pense être gagnant en ayant brulé des plastiques on sera perdant ensuite au moment ou on voudrait capturer le CO2 (gaz dilué dans l'air de combustion=énormes installations énergivores).
    L'objectif des puits de carbone n'est pas de vouloir tout retenir, mais juste la quantité que la nature n'arrive pas fixer donc c'est un objectif qu'il est plus facile d'atteindre.

    Je ne sais pas si la science permettra d'augmenter les rendements de la photosynthèse naturelle mais ce serait vraiment la meilleure des solutions. Aujourd'hui existe une nouvelle voie la BIOLOGIE DE SYNTHESE ("chimie verte"). Elle se caractérise par l'emploi de cellules vivantes génétiquement modifiées pour produire des substances à la demande et qui souvent ne sont pas naturellement produites dans la nature. Le plus souvent la manipulation génétique consiste à détourner des processus biologiques, réunir des processus qui existent dans des cellules n'ayant aucun rapport entre elles (plante-bactérie, Champignon-bactérie etc...= ou a arrêter a un stade intermédiaire une suite de processus naturels. Bref on n'a pas fini d'explorer cette voie et les résultats déjà obtenus sont prometteurs. Le stade industriel est déjà atteint.
     

  12. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Le puit de carbone oublié..

    mais si ne pas bruler du plastique doit se traduire par bruler du charbon, alors ça change quoi au final?
     

  13. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Je sais que la réponse n'est pas évidente:
    En réalité les combustibles de substitutions semblent permettre des économies de ressources mais c'est un leurre. C'est d'ailleurs pour ça que nous avons du arrêter notre usine.
    Il faut considérer deux choses
    1° une entreprise d'incinération de déchets (liquides en ce qui nous concernait) a absolument besoin de déchets combustibles pour bruler l'énorme quantité de déchets non combustibles. Le modéle économique est basé sur la réception d'un ensemble de déchets différents dont certains servent a détruire les autres. Tous les producteurs de déchets payent la destruction (avec des prix différents suivant quelques critères)
    2°quand les déchets combustibles sont détournés pour alimenter des cimenteries il se passe deux choses: le producteur de déchet combustible a vendu son produit au lieu d'en payer la destruction, la cimenterie concurrence un centre de traitement de déchets SANS AVOIR LES CONTRAINTES ASSOCIÉES a cette activité (ce serait vraiment trop long d'énumérer les contraintes en questions) et le centre de traitement de déchets doit acheter du COMBUSTIBLE pour continuer a pouvoir bruler les déchets.
    Donc au niveau CO2 le bilan est nul. A terme les producteurs de déchets non combustibles devront payer plus cher (sauf qu'ils ne le veulent pas!)

    Par contre quand il est possible d'éviter l'incinération on est assuré d'avoir piégé du carbone. Il faut comprendre que ce n'est possible que pour certains déchets et c'est dans ce cas qu'un bénéfice apparait.
    Par exemple parmi les plastiques on trouve du PVC PolyVinyleChlorure et il ne peut pas être brulé en cimenterie a cause du Chlore qu'il contient (20%), c'est un exemple de déchet qui peut rester en centre d'enfouissement. Le PVC est utilisé en BTP pour des canalisations d'écoulement, pour des huisseries, dans d'autres secteurs on en fait des tuyaux souples, des emballages (de moins en moins) ou de petits objets
    Dernière modification par ecolami ; 14/06/2015 à 20h17.
     

  14. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Mais pourquoi tu noies le poisson

    Tu as une tonne de plastique.
    Tu décides de ne pas le bruler (je m'en fous pour la raison). Alors oui, c'est un puit carbone, et la planète vient d'économiser une tonne de CO2 émise

    Mais si pour le chauffage urbain (ou peu importe), on doit remplacer le pouvoir calorifique d'une tonne de plastique en brulant une tonne de fuel, alors explique nous en quoi on a gagné. Tu enterres une tonne de CO2 avec ton plastique, et tu déterres une tonne de CO2 ailleurs

    Ton puit de carbone ne sera valable que si tu décides de ne pas bruler cette tonne de plastique ET de ne pas remplacer par une énergie fossile
     

  15. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Citation Envoyé par wizz Voir le message
    (........)
    Ton puit de carbone ne sera valable que si tu décides de ne pas bruler cette tonne de plastique ET de ne pas remplacer par une énergie fossile
    Oui, tout simplement!
     

  16. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Le puit de carbone oublié..

    c'est comme ça que procède notre société? (de consommation d'énergie)
     

  17. wizz

    Date d'inscription
    mars 2005
    Messages
    12 839

    Re : Le puit de carbone oublié..

    moi président, je propose un nouveau puit de carbone

    au lieu d'utiliser des déchets de bois pour fabriquer des pellets pour le chauffage des logements, on n'a qu'à enfouir ce bois...et les gens n'ont qu'à se peler...
     

  18. polo974

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    8 504

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Là, comme ça en passant, le plastique est un dérivé du pétrole (actuellement à plus de 95% (à la louche)) et comme le pétrole devient rare (même si on peut pinailler à l'heure actuelle, à terme, c'est inéluctable), il serait plus heureux de (continuer à le) RECYCLER le plastique plutôt que de le brûler ou pire l'enfouir.

    Bref, pour les (thermo)plastiques l'enfouissement est une Fausse Bonne Idée...

    (bien sûr, il se posent les questions habituelles du lavage et du tri de la matière)
    Le mieux est l'ennemi du bien, et c'est bien mieux comme ça...
     

  19. ecolami

    Date d'inscription
    juillet 2006
    Localisation
    Seine & Marne
    Âge
    65
    Messages
    2 330

    Re : Le puit de carbone oublié..

    Bonsoir,
    Le puits de carbone basé sur l'enfouissement de plastique ou de matières combustibles n'aurait pas de sens si nous n'avions QUE la combustion de carburants comme source d'énergie. C'est avec une visions globale du problème que l'on réalise l'intérêt de cette chose.
    La combustion est un des moyens de chauffer, ce n'est pas le seul: quand on produit de l'électricité d'origine renouvelable on peut chauffer (aussi..), quand on chauffe à l'énergie solaire on économise du carburant.
    C'est bien, mais cela ne renvoie pas dans le sol l'excès de carbone qui s'est retrouvé dans l'air une fois brulé.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. se servir de l'eau d'un puît comme puît canadien
    Par luccitron dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/09/2013, 00h14
  2. Puit de puisage dans puit perdu?
    Par gespoi dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/05/2009, 12h12
  3. échange de chaleur et débit d'air , pompe à chaleur, puit canadien ,puit géothermique
    Par enviromed3 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/03/2009, 09h19
  4. Réponses: 19
    Dernier message: 26/02/2008, 16h51
  5. Quand Peugeot implante un puit de carbone en Amazonie : premier bilan
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 16
    Dernier message: 18/01/2006, 21h02