Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

thorium, sels fondus, qid...?

  1. vincent66

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Grandson, Vaud, Suisse
    Âge
    50
    Messages
    6 278

    thorium, sels fondus, qid...?

    Bonjour tous...!

    N'ayant jamais été fortiche en physique nucléaire une question me turlupine...:

    - Les Chinois en extrayant les terres rares ont mis de côté des milliers de tonnes de thorium empilées dans le désert sans que ça chauffe ou même tiédisse ...

    - Les Américains sont actuellement les premiers producteurs mondiaux de thorium...

    Et on nous affirme catégoriquement que l'on fabriquera bientôt des réacteurs à sels fondus au thorium, l'énergie du futur...

    Mais je suis un tantinet dubitatif...

    Celà serait-il réellement techniquement possible...?

    Merci de m'avoir lu et d'éclairer ma loupiotte nucléaire...!

    Vincent

    -----

    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...
     


    • Publicité



  2. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 228

    Re : thorium, sels fondus, qid...?

    Parce que le thorium ne fissionne pas beaucoup naturellement , dans les hypothétiques réacteurs, il serait mélangé à de l'uranium ou du plutonium(MOX) pour produire de l'U233 qui fissionnerait.

    Techniquement c'est possible (quoique, les sels fondus sont très corrosifs), économiquement c'est pas rentable.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  3. XK150

    Date d'inscription
    mars 2017
    Messages
    544

    Re : thorium, sels fondus, qid...?

    Bonjour ,

    C'est forcément techniquement possible , puisque certains réacteurs ont déjà fonctionné ( exemple réacteur MTR ) ou fonctionnent ( réacteur FTBR 40 MWth , Inde ) .
    Pour diverses raisons , l'Inde développe le concept et la Chine l'étudie .
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Cycle_...ire_au_thorium

    Mais pour s'engager valablement dans cette voie , il faut développer tous les aspects de la " filière " , ce qui est un investissement énorme à l'échelle d'un pays .
    Le retraitement poserait des contraintes très importantes dues à des produits radioactifs fortement irradiants et la filière nécessite encore de nombreuses recherches ,
    en particulier dans le domaine des matériaux avant d'obtenir un réacteur de puissance opérationnel .

    Pour la France , c'est totalement exclus de s'engager dans cette voie aujourd'hui .
     

  4. Moinsdewatt

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    57
    Messages
    2 081

    Re : thorium, sels fondus, qid...?

    Citation Envoyé par vincent66 Voir le message
    Bonjour tous...!

    N'ayant jamais été fortiche en physique nucléaire une question me turlupine...:

    - Les Chinois en extrayant les terres rares ont mis de côté des milliers de tonnes de thorium empilées dans le désert sans que ça chauffe ou même tiédisse ...

    - Les Américains sont actuellement les premiers producteurs mondiaux de thorium...

    Et on nous affirme catégoriquement que l'on fabriquera bientôt des réacteurs à sels fondus au thorium, l'énergie du futur...

    Mais je suis un tantinet dubitatif...

    Celà serait-il réellement techniquement possible...?

    Merci de m'avoir lu et d'éclairer ma loupiotte nucléaire...!

    Vincent
    Vous pourrez lire quelques petits choses interessantes sur ce fil d' un autre forum :
    http://www.oleocene.org/phpBB3/viewt...hp?f=44&t=9847
    La filiére thorium.
     

  5. vincent66

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Grandson, Vaud, Suisse
    Âge
    50
    Messages
    6 278

    Re : thorium, sels fondus, qid...?

    Merci à vous tous, passez un beau dimanche...!
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...
     


    • Publicité



  6. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    3 086

    Re : thorium, sels fondus, qid...?

    La filière Thorium-sels fondus est loin d'être une utopie ou une fantaisie... La chose a fonctionné, de façon prolongée, aux USA dans les années 50-60, et a même failli devenir la filière "officielle" de production d'électricité nucléaire à cette époque; seuls des problèmes d'intervention du lobby nucléaire (qui avait besoin de plutonium militaire) et de lobbying industriel, lié à la découverte d'importants gisements d'uranium aux Etats-Unis, ont mis fin à cette voie, au profit de l'uranium.

    La faisabilité a été démontrée, et les avantages de cette solution mis en évidence. Un ouvrage, très accessible,( L'atome vert ; le thorium, un nucléaire pour le développement durable Auteur: Jean-Christophe de Mestral, Éditeur : Favre) permet de faire un point documenté sur cette question.

    Rappelons les principaux avantages de cette filière de surgénération:

    - le Thorium est environ 4 ou 5 fois plus abondant que l'uranium, et peut être utilisé à 100% (0,7% pour l'uranium dans les filières actuelles); l'utilisation de ce "combustible" porterait les réserves d'énergie à plusieurs milliers d'années (contre une soixantaine d'année avec l'uranium).
    - les déchets dangereux sont produits en quantité environ 1000 fois moindre que dans la filière actuelle; mieux encore, l'essentiel des déchets existants peuvent être éliminés dans de tels réacteurs, en produisant de l'énergie; c'est donc une solution d'élimination des déchets nucléaires très intéressante, et très rentable...
    - les conditions mêmes du fonctionnement (cuve à pression atmosphérique, combustible liquide, recyclage permanent des sels fondus) permettent de solutionner de façon élégante les questions de sécurité, tout en simplifiant et la filière combustible et la maintenance de l'outil.

    Ce qui reste à étudier de façon plus approfondie (et l'étude est en marche partout dans le monde) est constitué de divers problèmes technologiques (compatibilité des divers matériaux utilisés, résistance à la haute température, conduisant à l'industrialisation des procédés employés; le choix entre les diverses solutions possibles reste aussi à effectuer.

    Il semble bien que cette filière constituera à coup sûr une filière d'avenir, permettant de gagner un temps considérable dans les questions de production d'énergie...
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Chimie des milieux sels fondus
    Par Knittu dans le forum Chimie
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/03/2015, 17h57
  2. Réacteurs à sels fondus et fusion
    Par ATPaseNa_K dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/03/2015, 17h25
  3. Centrales nucléaires à sels fondus
    Par Sax Russel dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/01/2015, 15h45
  4. Les sels fondus
    Par enjie dans le forum Chimie
    Réponses: 5
    Dernier message: 25/03/2010, 22h16