Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

« Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

  1. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 014

    « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Bien sur, nous ne considèreront ici cette question que du point de vue de l'épistémologie scientifique.
    Il me semble que "démontrer" pourrait ne pas signifier exactement la même chose selon les discipline.
    En mathématique, cela parait clair, mais en fait démontrer se fait dans le cadre d'un théorie particulière, et je crois que c'est aussi le cas dans les autres discipline.
    J'aurai tendance à considérer que savoir quelque chose consiste le croire en ayant de bonnes raisons de le croire.
    Pourquoi y a-t-il des controverses en sciences, c'est à dire des gens qui pensent savoir quelque chose alors que d'autres disent que c'est faux. etc ...
    En espérant avoir l'apport de personnes de différentes discipline.

    -----

    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     


    • Publicité



  2. Zefram Cochrane

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Messages
    4 158

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Bonsoir,
    la démonstration est nécessaire au savoir mais pas suffisante
    On the influence of gravitation on the propagation of light.
     

  3. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 014

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Pouvez vous alors citer une chose -disons scientifique- que vous savez et justifier le fait que vous la savez ?
    On peut aussi considérer qu'on ne peut jamais savoir, cette position est peu confortable pour l'usage courant des sciences, mais souhaitable pour le chercheur, qui doit savoir remettre en cause des idées établies, mais qui ne saurait cependant douter de tout à la fois.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     

  4. Médiat

    Date d'inscription
    août 2006
    Âge
    67
    Messages
    16 820

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Bonsoir,

    Quel est le sens de démontrer ici ? Etablir une intime conviction, ou bien est-ce un processus formel, mais alors reposant sur quoi (avec 2 types de questions : justification du processus formel, et justification de l'adéquation de ce système formel au savoir en question) ?
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse
     

  5. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 014

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Les philosophes ont pour habitude de préciser le sens des termes, comme "démontrer" qu'ils utilisent, les mathématiciens aussi, mais c'est fait en principe une fois pour toute, alors que le sens d'un terme philosophique peut varier d'un philosophe à l'autre.
    L'écueil ici je crois et que démontrer peut avoir des sens différents d'une discipline à l'autre.
    Si on sait ce que démontrer veut dire en mathématiques (?), on ne sait pas pour autant forcément pour autant ce que cela veut dire dans d'autres discipline.
    Quand on vous dit "une étude clinique a démontré que ...", que signifie ceci ? Il reste en tous cas un risque d'erreur, toutefois contrôlé .
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     


    • Publicité



  6. f.oreste

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Messages
    613

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    une problématique pourrait-etre entre le fait de vouloir démontrer et le terme savoir... l'on montre un savoir, et l'on démontre un concept une relation logique rationelle...
    mais aussi le "faut-il"... qui semble peu important, mais qui pose la question de la nécessite logique à agir dans un certain sens... et donc oriente tout le sujet vers les données de contexte, "à partir" duquel la nécessité de justification d'une connaissance ou d'un savoir(faire) ...

    donc implicitement, pour quel raison est-il nécéssaire de justifier ses connaissance ou savoir (si l'on considère les deux modes égaux) surtout en regard, de l'autre partie, qui est sont les croyances, et les affirmations pérremptoires...

    doit-on aller jusqu'a la notion de hasard, ou la prétention a connaitre et mieux savoir(faire) implique de se positionner par rapport au réel donc hasard, donc soit agir par hasard, ou en suivant une raisonnement...

    ce qui revient à tenter de justifier les raisons qui nous pousse à nous justifier, donc a démontrer nos positions, ou à montrer(ou pouvoir montrer) nos savoirs(faire) donc en posant que par expérience, apostériori, prétendre connaitre, ou prétendre savoir se trouve-être dangereux...
     

  7. Justepoursavoir

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    55

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Bonjour a tous .
    Faut-il démontrer pour savoir ? La question n'a pas de sens..
    car pour " savoir " il faut être passé par l'observation d'une démonstration.
    L'homme ne peut pas savoir ce qu'il ne sait pas à moins que l'on lui apprenne .
    il serrait plus logique de démontrer ce que l'on sait .
    Afin que les autres sachent a leur tour.
     

  8. mike.p

    Date d'inscription
    avril 2006
    Messages
    961

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Salut,

    ce n'est pas mon truc mais bon, vous parlez d'info ...

    Vous pouvez "savoir" parce que vous accordez un certain crédit à la source d'information. Toute savoir est accompagné d'une propriété de crédibilité. Pour l'heureux naif, elle est toujours au maximum et pour le sombre suspicieux à presque rien. Ce dernier pense devoir tout vérifier/démontrer tandis que le premier croit tout ce qu'on lui transmet.

    Entre les 2, on ne vérifie par systématiquement la qualité de la chaine de confiance, ce qui aurait pu constituer une sorte de démonstration faible. Souvent, par mimétisme , nous ajustons et relativisons la crédibilité par rapport à celle que les "autres" accordent à la même source sur un thème donné. Les gros ré-ajustements sont des moments pénibles ; on peut imaginer le chamboulement mental.

    A part l'exercice didactique, la démonstration et la vérification de démonstration restent l'apanage du spécialiste dans sa spécialité.
    quand on ne sait pas, il faut demander
     

  9. Schrodies-cat

    Date d'inscription
    avril 2015
    Messages
    1 014

    Re : « Faut-il démontrer pour savoir ? » Sujet du bac philo 2016

    Considérons un mathématicien: il connait un théorème.
    Que signifie ceci ?
    Cela signifie qu'il sait qu'il en existe une démonstration (en fait il se place, souvent implicitement dans une théorie particulière, disons par exemple ZFC)
    Que signifie exister ici ?
    Elle est écrite dans un article de revue, un cours de mathématiques, voir devant lui car il vient d'en trouver une.
    Est-ce une démonstration ?
    Le premier réflexe d'un mathématicien, si on lui présente un énoncé comme un théorème sera d'essayer de le prouver lui-même.
    Ce n'est pas toujours possible, il peut en lire une démonstration, essayer de l'assimiler pour être à même de la reproduire lui même, mais cela n'est pas toujours possible dans la pratique, certaines démonstration sont très complexes, d'autres sont seulement complexe mais appartiennent à une branche des mathématiques éloignée de la sienne et si il en a besoin du résultat pour ses propres travaux, les vérifier lui prendrait trop de temps. Il doit donc faire confiance à la communauté des mathématiciens spécialiste de la question qui a vérifié la démonstration.

    Ensuite qu'est-ce qu'une démonstration ? En logique mathématique, on trouve des réponses qui définissent ce qu'on appelle des démonstrations formelles.
    Elles ont l'avantage d'être vérifiables par ordinateur.
    Mais un mathématicien humain ne fait pour ainsi dire jamais de démonstrations formelles.
    J'estime pour ma part qu'un théorème est démontré par une démonstration de mathématicien si celle-ci nous convainc qu'on pourrait en faire une démonstration formelle en s'en donnant la peine.

    On retrouve ici un sens usuel du terme démonstration, qui est quelque chose qui convainc (par des moyens honnêtes).

    Mais
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Actu - Pour calculer, il faut savoir parler
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/02/2011, 17h26
  2. que faut-il savoir pour developper un logiciel
    Par ziojoel dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/03/2009, 19h34
  3. HELP ME pour sujet de philo
    Par HomerS dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/01/2009, 16h53
  4. Que faut il connaitre pour savoir le comportement global d'une fonction ?
    Par rwin59 dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/12/2007, 21h56
  5. sujet de philo comme un autre: pourquoi la philo
    Par acx01b dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 22
    Dernier message: 13/06/2004, 12h23