Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

De la couleur de peau des différentes races

  1. kerlouané

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    16

    De la couleur de peau des différentes races

    Bonjour

    Voila une question qui ne présente psans doute que peu d'intérêt mais sur laquelle j'aimerais avoir une opinion par simple curiosité

    Compte tenu de la mondialisation,globalisation, des mouvements humains sur la terre ,à votre avis dans combien de siécles la couleur de peau des êtres vivant sur la terre sera t'elle unifiée .???


     


    • Publicité



  2. invité6543212033

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    0

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Déjà j'aime pas ton titre, il n'y a pas de race humaine !!! il n'y a qu'une seule espèce humaine !!!

    Après ta question n'a aucun sens et dépend de la géopolitique et des différents groupes ethniques donc je répondrais : JAMAIS avant son extinction probable !!!

    Pas @ +
     

  3. Saint-Sandouz

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Localisation
    Lyon
    Messages
    2 851

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    J’espère que tu es conscient que tu avances sur un terrain miné. La question des races humaines est responsable des pages les plus sombres de l’histoire humaine. Comme il est établi que l’humanité ne forme qu’une seule espèce et que les différences dites « raciales » portent sur des points mineurs et superficiels il est préférable de laisser les considérations de races de côté.

    Pour ce qui est de l’avenir de l’humanité, nul ne lit dans le marc de café. Il n’y a donc pas de réponse.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.
     

  4. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    au-dela du fait purement politique, les taux de métissage resterons toujours assez faible en proportions des populations concernées, voyager coute cher, et n'est donc pas à la porté de tout le monde.

    le diversification des carratère phénotypiques ayant trait aux diverse aparence humaine, ont sans doute eux lieu sur 100 000ans.. posons que dans 5000ans l'affaire soit réglé, et que l'on ne puisse plus poser de réelle différence phénotypique majeures entre les populations humaines.

    mais il faudrais pour cela que l'humanitée continue sur le même chemin d'ouvertue à l'autre, car en général la notion de race a toujours et pour effet d'empecher le métissage avec notions très "marchande" ou "esclavagiste - grand propriétaire" de race pure...

    ces notions heureusement n'ont plus grand sens à l'heure actuelle, l'interfécondité et l'absence de démonstration scientifique du concept de race "au dela de la subjectivité des propriétaires".... le concept repose sur le choix arbitraire de quelques gène spécifique parmis des millions, ce qui en-soi ne saurait suffire a former des sous-groupe au sein de l'espace humaine.. par exemple il sufirait de prendre les gène codant le groupe rhésus sanguin pour faire des races, soit O- AB AB+ etc, ou encore la taille des individus, selon que vous ferez + ou - 1.80 vous ne serez pas dans la même race (catégorie en boxe) par exemple, chacune d'entre-elle formant une race (poid coq, mi lourd et ros bourrin)

    c'est parceque c'est catégorie sont arbitraire et donc injustifiable, que la notion de race n'a pas de sens. c'est un concept de propriétaire terrien cherchant a obenir des carractères de viande, ou de pelage particulier pour leur mouton ou leur cheval ou autres... ce ne sont donc pas des catégorie naturelle, mais des catégories atificielles faites pour les besoins "productif et d'élevage", l'homme fut longtemps esclave d'autrui, rien d'autre qu'un bète de somme et c'est d'ici que le coté race d'élevage, lié à la propriété de l'homme sur l'homme est apparu, jusqu'a ce que l'on sait, et jusqu'a ce que l'on prenne conscience que ces sous-catégorie d'espèce ne reposait sur rien de bien sérieux ou de réellement tengible "naturellement" (interfécondité oblige, qui elle est réellement une catégorisation "naturelle, tengible, réelle" et effective

    A+
     

  5. kerlouané

    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    16

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Bonjour et merci pour les intervenants mais ma question n'avait pas le caractére sensible que certains ont bien voulu voir .
    En effet il ne s'agit en fait que d'un probléme que l'on peut résoudre en mathématiques si l'on prend les hypothéses suivantes

    Postulat de base
    Aprés trois métissages dont au minimum un de chaque nature on suppose que l'on a le type neutre cad ni blanc ni noir ni jaune

    Hypothéses
    5% des enfants sont issus de de deux types différents (noir/blanc/jaune)
    Tous les croisements sont faits dans les mêmes proportions entre Jaunes,Noirs blanc
    les générations sont de 20 ans


    A partir de ces hypothéses il me semble qu'avec un peu de mathématiques on devrait pouvoir poser une formule qui réponde à ma question

    On peut ensuite faire varier les parametres à l'infini


    Nota vous noterez que j'ai pris grand soin de ne pas parler de race
     


    • Publicité



  6. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    tu aurais du prendre des poulets ou des petits pois alors, comme mendel le fit pour ses lois sur l'héridité.

    compte 5000ans avec le vent dans le dos, si aucune population ne reste isolée.
     

  7. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    5 891

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Quelques petites erreurs...

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    au-dela du fait purement politique, les taux de métissage resterons toujours assez faible en proportions des populations concernées, voyager coute cher, et n'est donc pas à la porté de tout le monde.
    +1
    Il faudrait bien des voyages pour brasser 7 milliards d'être humains

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    le diversification des carratère phénotypiques ayant trait aux diverse aparence humaine, ont sans doute eux lieu sur 100 000ans.. posons que dans 5000ans l'affaire soit réglé, et que l'on ne puisse plus poser de réelle différence phénotypique majeures entre les populations humaines.
    Pour la durée (moins de 75 000 ans) voir Toba et goulot génétique

    Osera-t-on formuler qu'il existe bel et bien des différences significatives entre les populations (même si ce n'est pas en tant que "races") ?
    http://fr.ask-schwarzkopf.com/education/articles/26
    http://www.zenaba.com/fr/Webzine/Det...ype-de-cheveux
    http://1c1alexiss.forumactif.com/tec...heveux-t18.htm

    Citation Envoyé par quetzal Voir le message
    mais il faudrais pour cela que l'humanitée continue sur le même chemin d'ouvertue à l'autre, car en général la notion de race a toujours et pour effet d'empecher le métissage avec notions très "marchande" ou "esclavagiste - grand propriétaire" de race pure...

    ces notions heureusement n'ont plus grand sens à l'heure actuelle, l'interfécondité et l'absence de démonstration scientifique du concept de race "au dela de la subjectivité des propriétaires".... le concept repose sur le choix arbitraire de quelques gène spécifique parmis des millions, ce qui en-soi ne saurait suffire a former des sous-groupe au sein de l'espace humaine.. par exemple il sufirait de prendre les gène codant le groupe rhésus sanguin pour faire des races, soit O- AB AB+ etc, ou encore la taille des individus, selon que vous ferez + ou - 1.80 vous ne serez pas dans la même race (catégorie en boxe) par exemple, chacune d'entre-elle formant une race (poid coq, mi lourd et ros bourrin)

    c'est parceque c'est catégorie sont arbitraire et donc injustifiable, que la notion de race n'a pas de sens. c'est un concept de propriétaire terrien cherchant a obenir des carractères de viande, ou de pelage particulier pour leur mouton ou leur cheval ou autres... ce ne sont donc pas des catégorie naturelle, mais des catégories atificielles faites pour les besoins "productif et d'élevage", l'homme fut longtemps esclave d'autrui, rien d'autre qu'un bète de somme et c'est d'ici que le coté race d'élevage, lié à la propriété de l'homme sur l'homme est apparu, jusqu'a ce que l'on sait, et jusqu'a ce que l'on prenne conscience que ces sous-catégorie d'espèce ne reposait sur rien de bien sérieux ou de réellement tengible "naturellement" (interfécondité oblige, qui elle est réellement une catégorisation "naturelle, tengible, réelle" et effective

    A+
    Il n'est pas politiquement admissible de faire des différences -- en particulier, l'éthique nous interdit de différencier les droits des individus en fonction de leur origine.


    Scientifiquement, et en tout état de cause, il existe des profils de populations.

    Notamment en pharmacologie :
    - les "médicaments pour noirs" ne sont pas de la c***ies, les études ont prouvé qu'ils avaient un meilleur rendement / impact sur les populations africaines, et pas les "médicaments pour blancs".
    - certaines pathologies sont plus courantes dans une population et pas dans les autres (drépanocytose, chéloïde, cancer de la peau...).

    Notamment en cosmétique :
    - gammes différenciées des soins de la peau et de la chevelure en fonction du continent.
    - réactions différenciée des téguments aux agressions (trop-plein ou absence de soleil, humidité, sécheresse, froid, chaleur...).


    Mais nous devons ne pas exclure tel ou tel individu du fait de ces différences.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  8. N1C0LAS

    Date d'inscription
    mai 2010
    Localisation
    Cayenne
    Messages
    668

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Citation Envoyé par Noir_écaille
    Osera-t-on formuler qu'il existe bel et bien des différences significatives entre les populations (même si ce n'est pas en tant que "races") ?
    Il y a plusieurs difficultés pour cela :
    la définition stricte des populations
    la définition de "différence significative". (Tu conviendras surement que les différences de système capillaires n'entrent probablement pas dans ce que tu appels "différences significative", si ?)

    Citation Envoyé par Noir_écaille
    Notamment en pharmacologie :
    - les "médicaments pour noirs" ne sont pas de la c***ies, les études ont prouvé qu'ils avaient un meilleur rendement / impact sur les populations africaines, et pas les "médicaments pour blancs".
    Une remarque que j'espère inutile cependant : j'imagine que ce n'est pas la couleur de peau qui fait qu'un médicament marcherait plus ou moins bien, mais plutôt le patrimoine génétique. Il serait alors bon de ne pas utiliser une corrélation (la couleur de peau, même si ça peut paraitre pratique) mais la causalité (en parlant de patrimoine génétique) afin d'être rigoureux et d'éviter par la même tout malentendus.

    Ensuite je suis bien intéréssé par les sources d'info concernant ce dernier point.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."
     

  9. N1C0LAS

    Date d'inscription
    mai 2010
    Localisation
    Cayenne
    Messages
    668

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Un oubli : en plus du patrimoine génétique qui expliquerait cette variation des effets des médicaments, il y a les différents environnements (y compris ce qu'implique les différences de culture)
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."
     

  10. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    5 891

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Quelques exemples pharmacologiques :

    http://www.passeportsante.net/fr/Sol...=vitamine_d_ps
    http://www.essentialdrugs.org/emed/a...7/msg00000.php
    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/12197445
    http://aje.oxfordjournals.org/cgi/co...ract/145/3/234
    http://www.medicalnewstoday.com/articles/19195.php

    Il existe probablement un lien génétique -- puisque par exemple les populations afro-américaines ont tendance à adopter un mode de vie semblable aux populations américano-caucasiennes, ce qui limite l'impact environnemental, sans toutefois l'éliminer.

    Il est difficile de trancher concernant les termes à utiliser -- races, populations, origines... -- ce problème de vocabulaire est avant tout éthique, eut égard aux débordements passés (nazisme, guerre de Sécession américaine, apartheid, etc.). Il serait quand même imprudent de nier des différences ayant un impact significatif sur le bien-être d'une part (cosmétiques) et sur la santé d'autre part (épidémiologie), sans les minimiser ni les exagérer.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  11. N1C0LAS

    Date d'inscription
    mai 2010
    Localisation
    Cayenne
    Messages
    668

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Oui bien sur qu'il existe des différences. Je pense aussi qu'on les nie. Alors soyons objectif et ne sur-compensons pas.
    Je ne crois pas qu'elles tendent pour autant à réhabiliter la notion scientifiquement floue de race humaine.

    Enfin, te rends tu comptes de la simplification et de l'abus (sans parler de la dangerosité de cela lorsque cela est mis entre les mains de journalistes incompétents en matière de sciences et d'éthique) qu'il y a à associer une couleur de peau à un génome particulier ?

    Dans le meilleur des cas la couleur de peau permet une corrélation (dont il faudrait évaluer l'exactitude) avec une certaine collection de gènes augmentant ou diminuant les effets d'un médicaments.

    Je n'arrive pas à formuler ce qui me gêne alors j'ai un exemple de situation qui me semble reprendre la logique que tu développes (dis moi si je fais erreur hein):

    Si le médecin me dit " Vous êtes blancs et comme 60% des blancs vous avez le gène X qui est adapté à tel médicament. Attention si vous n'avez pas ce gène X vous ne guérirez pas (ou moins bien)."
    T'imagines la situation ?

    Clairement on a pas encore les moyens de catégoriser les populations sur ce plan là et donc d'établir ces catégories.
    "On ne sait jamais de quoi hier sera fait."
     

  12. noir_ecaille

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Dijon (21)
    Messages
    5 891

    Re : De la couleur de peau des différentes races

    Citation Envoyé par N1C0LAS Voir le message
    Oui bien sur qu'il existe des différences. Je pense aussi qu'on les nie. Alors soyons objectif et ne sur-compensons pas.
    Je ne crois pas qu'elles tendent pour autant à réhabiliter la notion scientifiquement floue de race humaine.
    C'est, comme je l'explique, une question de vocabulaire -- un vocabulaire ayant un certain passif, on comprend donc qu'il faille être très prudent (personnellement je préfère "profil de population", c'est neutre et juste vis-à-vis de la réalité).

    Citation Envoyé par N1C0LAS Voir le message
    Enfin, te rends tu comptes de la simplification et de l'abus (sans parler de la dangerosité de cela lorsque cela est mis entre les mains de journalistes incompétents en matière de sciences et d'éthique) qu'il y a à associer une couleur de peau à un génome particulier ?

    Dans le meilleur des cas la couleur de peau permet une corrélation (dont il faudrait évaluer l'exactitude) avec une certaine collection de gènes augmentant ou diminuant les effets d'un médicaments.

    Je n'arrive pas à formuler ce qui me gêne alors j'ai un exemple de situation qui me semble reprendre la logique que tu développes (dis moi si je fais erreur hein):

    Si le médecin me dit " Vous êtes blancs et comme 60% des blancs vous avez le gène X qui est adapté à tel médicament. Attention si vous n'avez pas ce gène X vous ne guérirez pas (ou moins bien)."
    T'imagines la situation ?

    Clairement on a pas encore les moyens de catégoriser les populations sur ce plan là et donc d'établir ces catégories.
    En fait, pour ce que j'analyse, cette gêne viendrait :
    - du journalisme biaisé (à scandale ?) -- qui n'hésite pas à grossir les choses pour le seul motif mercantile.
    - des exactions passées (j'en ai parlé plus haut) et de leur sémantique associée.
    - du fantasme populaire qui veuille qu'un médecin ait plus de préjugés que de doutes (c'est parfois vrai mais plutôt rare dans mon expérience personnelle) et d'un certain fantasme masochiste façon Gattaca et assimilés -- "gattacarisme" ?

    Ce qu'il faut admettre, c'est que nous ne pouvons pas soigner quelqu'un avec des thérapeutiques mal adaptées, ni concourir à son bien être avec des cosmétiques mal adaptés.
    Ce qu'il nous faut garder à l'esprit, c'est que cette différence, significative en santé et bien-être, ne doit pas exister concernant les droits des individus (dont celui d'accéder à des produits adaptés).

    Je ne parle pas de couleur de peau -- même si c'est le thème de ce fil -- mais des populations en générales. Chacune a ses spécificités mais aucune hiérarchisation ou inféodisation ne saurait trouver une légitimité.


    Un petit parallèle qui m'amuse : pendant des éons, on a cru que les bactéries étaient moins évoluées que nous -- parce qu'elles ont l'air plus simples. Récemment, on a remis les pendules à l'heure : les bactéries ont eu le même temps que nous pour évoluer. La preuve : elles sont capables de réorganisation génétiques actives, face à un contexte défavorable, que nos organismes pluricellulaires seraient bien en peine d'imiter ! De toute évidence, elles sont là depuis plus longtemps que nous, et elles seront encore là après nous...
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche
     

  13. Edelweiss68

    Date d'inscription
    août 2009
    Localisation
    Toulon
    Âge
    27
    Messages
    6 791

    Re : De la couleur de peau des différentes races

     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. [Divers] Couleur de peau et absorption de chaleur
    Par Crossover dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/06/2008, 17h24
  2. [Génétique] Génétique et couleur de peau
    Par dj-aschh dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/09/2007, 14h12
  3. Couleur de peau du cameleon
    Par koju dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/02/2007, 16h33