Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 31 à 38 sur 38

Les biologistes et la "Nature"

  1. f.oreste

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Messages
    613

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    il me semble que tant pour les castors, les abeilles, la toile d'araignée, les nids d'oiseaux, le terrier de lapin sont des éléments distinctifs de ces espèces, et non des catégories individualisé, comme peuvent l'être les productions des cultures humaine...

    delà que la division nature / culture, répond à celle de la séparation classique de l'innée et de l'acquis... la nature est de l'ordre de l'acquis, la culture de l'ordre de l'appris... et en cela qui demande apprentissage, et n'est pas innée semble chez l'humain offrir tout un panel de variation bariolé, que les autres espèces, semble quant à elle un peu cantonné de génération en génération a reproduire "toujours" les même shémas dans leur production...

    c'est pourtant pas compliqué, même pour toi Ansset... pourquoi juges-tu la simplicité comme nécessaire fausse et stupide... 2+2=4 le sont ils ? non a ce qu'il me semble pourtant ça n'a rien de folichon n'ont plus...

    -----

     


    • Publicité



  2. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    22 082

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    delà que la division nature / culture, répond à celle de la séparation classique de l'innée et de l'acquis... la nature est de l'ordre de l'acquis, la culture de l'ordre de l'appris...
    cette dichotomie (ou parallèle) est tienne. Ainsi que les conclusions que tu souhaites en tirer sur l'homme/"tout le reste".

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    c'est pourtant pas compliqué, même pour toi Ansset.....
    En te remerciant pour ton soutien, je te promet de faire des efforts....
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  3. Topix

    Date d'inscription
    janvier 2016
    Messages
    353

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    delà que la division nature / culture, répond à celle de la séparation classique de l'innée et de l'acquis... la nature est de l'ordre de l'acquis, la culture de l'ordre de l'appris... et en cela qui demande apprentissage, et n'est pas innée semble chez l'humain offrir tout un panel de variation bariolé, que les autres espèces, semble quant à elle un peu cantonné de génération en génération a reproduire "toujours" les même shémas dans leur production...
    Lâche un tigre né dans un zoo dans la nature et voit ce qu'il se passe entre l'inné et l'acquis... je suis assez d'accord avec ansset, ta classification est plutôt laborieuse... ce serait également affirmer que l'être humain n'est nullement déterminé par sa nature.

    On pourrait également affirmer que tout ce qui existe est par définition naturel puisque ça existe.
    Dernière modification par Topix ; 26/08/2016 à 17h22.
     

  4. f.oreste

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Messages
    613

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    cette dichotomie (ou parallèle) est tienne. Ainsi que les conclusions que tu souhaites en tirer sur l'homme/"tout le reste".


    En te remerciant pour ton soutien, je te promet de faire des efforts....
    je sens que vous allez vas revenir samedi après-midi, pour le copier...

    parceque cette dichotomie "classique" est à la base de toute initiation en philosophie, même pas en spécialisation en épistémologie...

    donc vous prenez vos affaires et vous sortez d'ici... vous n'êtes manifestement point géomètre...
     

  5. f.oreste

    Date d'inscription
    septembre 2015
    Messages
    613

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par Topix Voir le message
    Lâche un tigre né dans un zoo dans la nature et voit ce qu'il se passe entre l'inné et l'acquis... je suis assez d'accord avec ansset, ta classification est plutôt laborieuse... ce serait également affirmer que l'être humain n'est nullement déterminé par sa nature.

    On pourrait également affirmer que tout ce qui existe est par définition naturel puisque ça existe.
    je ne fais pas dans les cours de CP
    ré-apprenez à lire en premier lieu, ensuite ça iras mieux, la chose ayant déjà été traité ci-plus haut...
     


    • Publicité



  6. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 745

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    je sens que vous allez vas revenir samedi après-midi, pour le copier...

    parceque cette dichotomie "classique" est à la base de toute initiation en philosophie, même pas en spécialisation en épistémologie...

    donc vous prenez vos affaires et vous sortez d'ici... vous n'êtes manifestement point géomètre...
    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    je ne fais pas dans les cours de CP
    ré-apprenez à lire en premier lieu, ensuite ça iras mieux, la chose ayant déjà été traité ci-plus haut...

    Merci de respecter vos interlocuteurs.
    Si vous n'êtes pas d'accord avec leurs arguments, réfutez-les.
    Je vous rappelle que conformément à la charte les attaques ad-hominem sont proscrites ici.
    Et vous êtes sur un forum, pas dans un salon privé, vous n'avez pas à décider de qui peut vous répondre ou non.

    Tout autre message de cette nature sera supprimé sans préavis.

     

  7. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    22 082

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    il semble donc nécessaire que j'explicite mon point.
    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    delà que la division nature / culture, répond à celle de la séparation classique de l'innée et de l'acquis... la nature est de l'ordre de l'acquis, la culture de l'ordre de l'appris... et en cela qui demande apprentissage, et n'est pas innée semble chez l'humain offrir tout un panel de variation bariolé, que les autres espèces, semble quant à elle un peu cantonné de génération en génération a reproduire "toujours" les même shémas dans leur production...
    le parallèle que je trouve effectivement un peu simpliste est le sous entendu d'une absence de notion d'acquis pour ce qui n'est pas humain.
    ce qui est effectivement largement discutable, voire faux. ( d'autant que même chez l'homme le débat acquis/inné pose des questions complexes )
    et en ce qui concerne ta réponse assez agressive, je ne cherche pas certainement pas d'argument philosophique.
    si tu y trouve ton seul champ d'argument, il est scientifiquement assez peu porteur.

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    c'est pourtant pas compliqué, même pour toi Ansset... pourquoi juges-tu la simplicité comme nécessaire fausse et stupide......
    non, je trouve simplement la simplicité parfois simpliste.
    et le simplisme inadapté pour des concepts complexes.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  8. karlp

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    2 706

    Re : Les biologistes et la "Nature"

    Citation Envoyé par f.oreste Voir le message
    je sens que vous allez vas revenir samedi après-midi, pour le copier...

    parceque cette dichotomie "classique" est à la base de toute initiation en philosophie, même pas en spécialisation en épistémologie...

    donc vous prenez vos affaires et vous sortez d'ici... vous n'êtes manifestement point géomètre...
    Vous avez eu un bien mauvais professeur de philosophie.
    La distinction "nature-culture" est mise en cause par Lévi-Strauss qui constate que les tabous d'inceste et d'anthropophagie viennent mettre à mal les critères sur lesquels on se fonde pour les opposer (je sais que très souvent on fait dire l'inverse à ce Monsieur).
    Sa conclusion est que toute définition de la "nature" reste un produit culturel.
    Je m'étonne d'ailleurs que vous n'ayez pas considéré la définition de la "nature" donnée par Spinoza et qui vous a été ici rappelée (sans que son nom soit cité) et qui fait de la "culture" elle même un fait immanent à la "nature".
    Ces penseurs donnent raison à votre interlocuteur et un peu d'humilité "socratique" (puisque vous vous targuez de connaître les philosophes) vous aurait permis de tirer meilleur profit d'un certain nombre de remarques.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. "fondamentales", "dures", "molles" ... : comment classer les sciences ?
    Par Arvirik dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 13
    Dernier message: 22/04/2017, 22h41
  2. "Et Dieu créa les nombres" et "sur les épaules des géants"
    Par dunc28 dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/05/2011, 13h55
  3. Actu - Concours : les gagnants de "Drôle de Noël de Scrooge" et "Arthur 2"
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 16
    Dernier message: 20/12/2009, 16h42
  4. Quels peuvent être les "motivations" pour "orienter" le discours du patient ?
    Par Black SurvituaL dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 77
    Dernier message: 24/12/2008, 09h49