Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 52

science et dogme

  1. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 591

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par noureddine2 Voir le message
    un étudiant étudie chez un prof qui lui dit que cette formule est irréfutable sans la démontrer ,
    En cours de religion certainement, mais en aucun cas dans les cours scientifiques. Lorsqu'on t'enseigne une formule, on t'apprend à la comprendre, et à l'utiliser toi-même.

    -----

     


    • Publicité



  2. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 591

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par snoosha Voir le message
    la science était cachée au commun des mortels et malheur à celui qui osait démontrer que la version officielle pouvait être invalidée .
    La science n'était pas cachée au commun des mortels, mais recouverte par la chape de plomb de la croyance. La Terre plate, le Soleil qui tourne autour, etc, ce n'était pas le fruit de la science, mais celui de la croyance aveugle.
    Giordano Bruno et Galilée n'ont pas été jugés par des scientifiques, mais par des ignorants et des fanatiques incapables d'accepter des évidences contraires à leur foi.
    Ce que je dis peut paraître hors-sujet, mais je te vois venir à trois parsecs avec tes gros sabots : "la science est dépositaire du dogme et marginalise ceux qui ont des idées novatrices".


    Citation Envoyé par snoosha Voir le message
    On est sortis de ce carcan mais il me semble que de manière innée les mêmes mécanismes continuent à être là.
    Bah voilà, quand je disais que je te vos venir... Dis-le franchement : "La science d'aujourd'hui est devenue l'inquisition d'hier. Elle a détruit Velykovski parce que ses idées ne correspondent pas au dogme.". N'aies pas peur: le ridicule ne tue pas.
    Car, c'est bel et bien ridicule, pour ne pas dire pathétique, et ça démontre que tu ne connais strictement rien à ce que tu critiques.
     

  3. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 386

    Re : science et dogme

    bonsoir,
    le sujet a un an.
    shoosha n'a pas souhaité poursuivre semble-t-il.
    pourquoi y revenir ?
    et sous une forme un peu accusatoire quand même .
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  4. Andrei2010

    Date d'inscription
    mai 2010
    Messages
    1 591

    Re : science et dogme

    Ca peut toujours servir à d'autres personnes qui parcourent le forum. Et puis c'est la saison de la chasse au blaireau...
     

  5. snoosha

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    664

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par Andrei2010 Voir le message
    Ca peut toujours servir à d'autres personnes qui parcourent le forum. Et puis c'est la saison de la chasse au blaireau...
    et comme pour toute chasse il faut un appart pour que le blaireau rentre dans la cage mais bon comme toujours le blaireau qu'on croit n'est pas forcément celui la ... à méditer ....
     


    • Publicité



  6. Paminode

    Date d'inscription
    mai 2009
    Messages
    2 672

    Re : science et dogme

    Bonjour,

    J'avoue ne pas très bien comprendre le sens du premier message, et ce ou ceux qu'il vise.
    Citation Envoyé par snoosha Voir le message
    Depuis longtemps , quelques siècles ; la science était cachée au commun des mortels et malheur à celui qui osait démontrer que la version officielle pouvait être invalidée .
    On est sortis de ce carcan mais il me semble que de manière innée les mêmes mécanismes continuent à être là.
    "La science" ? Quelle science, plus précisément ? "Était cachée" ? Comment ? Par qui ?
    "De manière innée" ?? "Les mêmes mécanismes" ? Quels mécanismes ?

    Citation Envoyé par Paraboloide_Hyperbolique Voir le message
    Etant donné le système actuel qui pousse (parfois trop) à la publication scientifique (papier et internet) et à la validation publique, je ne vois pas comment on pourrait cacher longtemps quelque chose...
    Je me demande si l'on ne peut pas poser la question autrement.
    La science n'est peut-être pas cachée, elle est très accessible en apparence, mais dans les faits ?
    Ainsi, il est facile à tout-un-chacun d'acheter un bouquin sur la MQ ou la RG, mais combien de personnes sont capables d'y comprendre quelque chose ?
    Même la lecture de La Recherche ou Pour la Science est exigeante, trop pour une énorme majorité de la population.
    Les cours de maths du lycée sont un cauchemar pour beaucoup d'élèves, qui dès lors rejetteront massivement tout ce qui est scientifique.
    De ce fait, cette science non-cachée est-elle si accessible au bout du compte ? Au sens de : intellectuellement accessible ?

    Revient souvent la question du maintien dans notre société scientifico-technologique de croyances anti-scientifiques telles que l'astrologie. Mais le fait d'appartenir à une telle société, et d'en consommer les produits technologiques, implique-t-elle que chacun possède pour autant une culture scientifique ?
    La croyance en une astrologie, facilité intellectuelle, ne peut-elle pas se maintenir dans une société élaborée sur des principes scientifiques que ne comprennent pas pour autant des pans entiers de la population ?

    Citation Envoyé par Andrei2010 Voir le message
    Giordano Bruno et Galilée n'ont pas été jugés par des scientifiques, mais par des ignorants et des fanatiques incapables d'accepter des évidences contraires à leur foi.
    Dans le cas de Galilée, je ne crois pas. Il me semble que Galilée a été jugé par des Jésuites au contraire très savants. Et n'est-ce pas Galilée qui s'est montré parfois attaché à des dogmes, ainsi la circularité de l'orbite terrestre, preuve de la perfection divine, ce qui l'a empêché de comprendre la nature des comètes qu'il interprétait comme étant des reflets du soleil sur des nuages ? L'affaire Galilée est très complexe, il me semble qu'on l'a beaucoup caricaturée pour en fait le symbole facile de la persécution de l'intelligence par l'ignorance.
    Dernière modification par Paminode ; 13/10/2013 à 12h56.
     

  7. invite6754323456711
    Invité

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par Paminode Voir le message
    es cours de maths du lycée sont un cauchemar pour beaucoup d'élèves, qui dès lors rejetteront massivement tout ce qui est scientifique.
    De ce fait, cette science non-cachée est-elle si accessible au bout du compte ?

    Revient souvent la question du maintien dans notre société scientifico-technologique de croyances anti-scientifiques telles que l'astrologie. Mais le fait d'appartenir à une telle société, et d'en consommer les produits technologiques, implique-t-elle que chacun possède pour autant une culture scientifique ?
    La construction du sens scientifique nécessite un effort personnel non négligeable, par contre l'accès au sens construit par les communications des disciplines non scientifique (ne respectant pas une démarche contraignante) est plus aisée pour une plus grande majorité d'individu. Voulons nous construire une société qui valorise "l'ignorance" scientifique ?

    Patrick
     

  8. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 386

    Re : science et dogme

    bonjour,
    il me semble qu'on vit dans une sorte de contradiction de fait.
    l'accès potentiel aux domaines scientifiques s'est élargi ( elargissement des moyens : livres, internet, ... )
    mais en même temps, plus on avance , moins c'est simple.
    ( moins simple aujourd'hui, peut être que la RG semblera naturelle dans 2 ou 3 générations comme la physique newtoniènne l'est aujourd'hui ).
    On en arrive à des situations étranges ou par exemple un élève de 3 ème se dira passionné par la relativité ou la MQ et voudra tout comprendre alors qu'il n'en a pas du tout les bagages necessaires.
    J'attribue ce fait à l'accélération constatée au XX ème.
    Car d'un autre coté, l'attente et l'attitude est beaucoup plus humble vis à vis de la médecine, ou il est plus facilement reconnu ( habitude devenue culturelle ) qu'il faut avoir étudié pour vraiment comprendre.

    Quand aux croyances , elles font parties de la nature humaine ( avec ou sans vernis scientifique ).
    Et certaines ne font de mal à personne.
    Dernière modification par ansset ; 13/10/2013 à 13h56.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  9. Paminode

    Date d'inscription
    mai 2009
    Messages
    2 672

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par ù100fil Voir le message
    La construction du sens scientifique nécessite un effort personnel non négligeable, par contre l'accès au sens construit par les communications des disciplines non scientifique (ne respectant pas une démarche contraignante) est plus aisée pour une plus grande majorité d'individus.
    C'est bien de cela que je parle, nous sommes bien d'accord.
    J'ajoute simplement que la science n'a donc pas besoin d'être cachée pour être difficile d'accès. Elle est, de par sa nature, peu accessible.

    Voulons nous construire une société qui valorise "l'ignorance" scientifique ?
    Il ne s'agit pas de le vouloir ou ne pas le vouloir, il s'agit de ce qui se produit en fait.
    Une minorité accèderait au savoir scientifique et le valoriserait, la majorité n'y accèderait pas et le dédaignerait.
    Surtout en France : je n'irais peut-être pas jusqu'à dire que proclamer "J'ai toujours été nul en maths" est perçu comme un gage de qualité, mais c'est souvent un signe de reconnaissance.
     

  10. invite6754323456711
    Invité

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par Paminode Voir le message
    Il ne s'agit pas de le vouloir ou ne pas le vouloir, il s'agit de ce qui se produit en fait.
    Ce n'est pas une fatalité, notre devenir c'est à nous de le construire.


    Patrick
     

  11. Paraboloide_Hyperbolique

    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    Liège
    Âge
    32
    Messages
    1 690

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par Paminode Voir le message
    C'est bien de cela que je parle, nous sommes bien d'accord.
    J'ajoute simplement que la science n'a donc pas besoin d'être cachée pour être difficile d'accès. Elle est, de par sa nature, peu accessible.
    Il en est ainsi depuis des siècles il me semble. Cependant, les bases de la sciences* sont aujourd'hui accessibles au plus grand nombre (du moins dans nos sociétés occidentales) alors que ce n'était pas le cas il y a deux ou trois siècles. Par ailleurs, je pense que n'importe quel élève sortant de seconde en sait plus sur la science qu'en savait Blaise Pascal; pourtant réputé être un génie universel à son époque.

    Bref, comprendre les matières scientifiques n'est pas facile et nécessite de faire des efforts; mais elle n'a jamais été à la portée d'un si large public qu'aujourd'hui.

    *Par exemple: la Terre est ronde et tourne autour du Soleil, l'électricité est un flux d'électrons, l'Univers est en expansion...
     

  12. Paraboloide_Hyperbolique

    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    Liège
    Âge
    32
    Messages
    1 690

    Re : science et dogme

    Petit ajout:

    Citation Envoyé par Paminode Voir le message
    Une minorité accèderait au savoir scientifique et le valoriserait, la majorité n'y accèderait pas et le dédaignerait.
    Surtout en France : je n'irais peut-être pas jusqu'à dire que proclamer "J'ai toujours été nul en maths" est perçu comme un gage de qualité, mais c'est souvent un signe de reconnaissance.
    Tout est relatif: les personnes qui se proclament "nulles en math" savent aujourd'hui au moins compter, écrire les chiffres et les nombres, connaissent les 4 opérations de base (+, -, *, /) et savent utiliser au moins deux d'entre elles (+ et -). Qu'en était-il des "nuls en math" il y a un siècle ou deux ?
     

  13. invite21348749873
    Invité

    Re : science et dogme

    Bonjour
    J'ajoute une 3eme possibilité: certains ont un égo et une susceptibilité rendant la discussion parfois difficile, malgré leurs connaissances.
    Quand ils consentent à bien vouloir rester avec vous dans la discussion.
     

  14. Ryuujin

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Grignon
    Messages
    5 362

    Re : science et dogme

    On met assez facilement en balance le temps qu'on peut passer à expliquer des trucs à des gens qui n'ont en moyenne pas vraiment envie de comprendre et le temps qu'on peut passer à faire un boulot passionnant.


    Etant donné le système actuel qui pousse (parfois trop) à la publication scientifique (papier et internet) et à la validation publique, je ne vois pas comment on pourrait cacher longtemps quelque chose...
    C'est même pire que ça.
    Il y a trois façons de faire un article très cité :
    - faire un truc très bon et très utile.
    - faire un truc très sexy
    - faire un truc très faux.
     

  15. Paraboloide_Hyperbolique

    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    Liège
    Âge
    32
    Messages
    1 690

    Re : science et dogme

    Citation Envoyé par Ryuujin Voir le message
    C'est même pire que ça.
    Il y a trois façons de faire un article très cité :
    - faire un truc très bon et très utile.
    - faire un truc très sexy
    - faire un truc très faux.
    En théorie la troisième possibilité ne devrait pas se produire, même si en pratique il y a eu quelques (rares) cas...
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. [Biochimie] Exceptions au dogme central
    Par LoadedGun dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/06/2011, 18h41
  2. [Biologie] Intégration de VIH-1 dans la chromatine: la chute d'un dogme.
    Par mantOs dans le forum vos publications/publications de votre équipe
    Réponses: 13
    Dernier message: 21/04/2011, 11h36
  3. Le BigBang est-il devenu un Dogme
    Par glevesque dans le forum Astronomie et Astrophysique
    Réponses: 189
    Dernier message: 22/03/2006, 18h33