Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 19

De l'utilité de la défense de la "nature"

  1. tyrotyz
    Invité

    De l'utilité de la défense de la "nature"

    Bonsoir à tous,

    En espérant ne pas être HS. Les questions avancées dans ce post sont dus aux avancées de la science. En me considérant un peu scientifique, je me sens concerné par son application.

    J'ai plusieurs fois vu des reportages télés qui montrait la forêt amazonienne être peu à peu détruite. En première réaction, j'ai un peu mal au cœur, sans doute car j'entre en empathie avec les animaux qui perdent leurs habitats naturels. Après réflexion, je me dis que l'espace dégagé va de toute façon être colonisé par de nouvelles formes de vie. Pour moi, toute vie animale (en ne considérant pas l'homme) a égal valeur. Donc, je pourrais aussi me réjouir de cette déforestation.
    Je ne sais pas quel position tenir.

    Pour vous parler des différentes arguments qui me viennent en tête:
    -la Nature a produit cet état de fait depuis des millénaires, il est de notre devoir de la transmettre équivalente à nos enfants.
    ->je ne sais plus quel philosophe a dit: "Ne confondez pas l'habituel et le naturel".
    -la forêt est un puits de CO2, qui protège du réchauffement planétaire, et la biodiversité.
    ->tous les endroits où les animaux mourront du fait de ce réchauffement, d'autres prendront la place. Ou pour le formuler en question: 5 espèces d'animaux à 20 unités de population a t-il plus de valeur que 1 espèce a 100 unité de population? Qui engendre: as t-on vraiment besoin de plusieurs espèces animales pour trouver de nouvelles molécules pour guérir l'homme.
    -il y a plein d'espèces qui ne vivent qu'à cet endroit.
    ->même réponse qu'au dessus.
    -la diversité est agréable à contempler, je me sens émerveillé par elle. Cf les reportages sur cette forêt.
    ->mes ancêtres ont très bien vécu sans.
    -le réchauffement planétaire engendré va causer le déplacement de milliards de personnes et/ou leurs morts
    ->on est pas concerné en France, on laisse déjà mourir de faim des gens en Afrique, pourquoi plus se soucier de ceux là. L'espèce humaine n'est pas en danger.
    -c'est important d'apprendre maintenant à rationner nos réserves naturelles en bois pour ne pas finir comme les gens de l'ile de Paques.
    ->là, je ne vois pas de contre-arguments.

    Cordialement

    -----

     


    • Publicité



  2. shokin

    Date d'inscription
    mars 2004
    Localisation
    Suisse
    Âge
    32
    Messages
    10 580

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Citation Envoyé par tyrotyz Voir le message
    Après réflexion, je me dis que l'espace dégagé va de toute façon être colonisé par de nouvelles formes de vie. Pour moi, toute vie animale (en ne considérant pas l'homme) a égal valeur. Donc, je pourrais aussi me réjouir de cette déforestation.
    Je me dis que ça dépend de par quoi on remplace la forêt (par un désert ?).

    Citation Envoyé par tyrotyz Voir le message
    ->mes ancêtres ont très bien vécu sans.
    Ah ! il n'y avait pas de biodiversité autour d'eux ?

    Quelle position tenir ? je pencherais pour une position toujours à l'écoute, toujours prête à éventuellement changer, évoluer, se nuancer au fil des discussions. Autrement, le débat éthique me semble inutile.
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.
     

  3. noureddine2

    Date d'inscription
    janvier 2011
    Localisation
    maroc
    Messages
    1 609

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Citation Envoyé par tyrotyz Voir le message
    Ou pour le formuler en question: 5 espèces d'animaux à 20 unités de population a t-il plus de valeur que 1 espèce a 100 unité de population? Qui engendre: as t-on vraiment besoin de plusieurs espèces animales pour trouver de nouvelles molécules pour guérir l'homme.
    salut , 5 espèces peuvent créer une chaine alimentaire , et une autosuffisance ,
    la disparition d'une espèce peut créer la famine ou même la disparition des autres espèces .
    donc surement un nombre d'espèces maximum crée une stabilité alimentaire mieux qu'un nombre d’espèce minimum .
     

  4. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 740

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Citation Envoyé par shokin Voir le message
    Quelle position tenir ? je pencherais pour une position toujours à l'écoute, toujours prête à éventuellement changer, évoluer, se nuancer au fil des discussions. Autrement, le débat éthique me semble inutile.
    oui, même si le mot inutile me semble court.
    il y a une évolution ( que certains jugeront trop lente ) sur cette prise de conscience.
    mais j'y vois peu de lien avec les sciences, au contraire puisque qu'elles confirment plutôt les risques éventuels.

    ps: j'oublie l'erreur d'analyse sur le CO²
    Dernière modification par ansset ; 30/08/2014 à 11h58.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  5. vincent66

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Localisation
    Grandson, Vaud, Suisse
    Âge
    50
    Messages
    6 230

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Scions joyeusement la branche sur laquelle nous sommes assis, ça fera du bois pour incinérer nos carcasses...
    Leonardo était ingénieur "sans papier", et moi diplômé juste...technicien...
     


    • Publicité



  6. tyrotyz
    Invité

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Bonsoir,

    @Shokin
    L'état de la foret amazonienne n'a eu aucune influence sur mes grands parents non. Ils n'ont jamais eu l'occasion de se sentir émerveillée par elle.
    Si la forêt amazonienne est remplacé par un désert, cela n'aura quasiment pas d'influence pour le français moyen dans sa vie de tous les jours.

    @nourredine2
    J'y avais pas pensé.
     

  7. Ryuujin

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Grignon
    Messages
    5 362

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Si la forêt amazonienne est remplacé par un désert, cela n'aura quasiment pas d'influence pour le français moyen dans sa vie de tous les jours.
    J'en suis pas si sûr. Autant l'influence de la forêt Amazonienne sur le bilan de carbone global n'a rien d'évident, autant son effet sur le climat est un peu plus clair (albédo, évapotranspiration...).
     

  8. shmikkki

    Date d'inscription
    février 2011
    Localisation
    Montpellier
    Messages
    1 832

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Bonjour à tous,

    Question intéressante en effet ... Je vous invite si vous le voulez à lire un article rapide qu'un ami à écrit sur notre blog: Flinguer la biodiversité, c'est bon pour la santé.
    Un autre article (un peu long et en anglais) sur la valeurs économique de la biodiversité ici: The Rise and Fall of Ecological Economics

    Concernant la question, personnellement, la réponse est la même que pour cette question: "pourquoi ne pas détruire les pyramides d’Égypte?". Réponse très simple: Parce que c'est notre patrimoine et le témoins de notre évolution (historique). Ben la biodiversité c'est pareil: C'est le patrimoine commun de la Terre et c'est aussi le témoin de l'évolution de la Vie. Je pense que si tu comprends pourquoi on doit protéger le patrimoine historique, alors tu peux tout à fait comprendre pourquoi on doit protéger la biodiversité.
    Rien en biologie n'a de sens, si ce n'est à la lumière de l'évolution - Dobzhansky
     

  9. polf

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    306

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    La question n'est pas si simple, puisque même les représentants écologistes, lorsqu'on recherche leurs arguments de base sur la préservation de la nature et d'espèces animales ou végétales, retombent souvent sur :
    - ça pourrait un jour servir au progrès de la médecine
    - ils font partie d'un écosystème et leur disparition pourrait tout bouleverser
    - la diminution des forêts pourrait échauffer l'atmosphère et faire monter le niveau des eaux

    Personnellement, je suis profondément attaché à la préservation de la nature.
    Pourtant, préserver un espèce parce qu'elle pourrait un jour permettre de trouver une molécule à utiliser dans un médicament me parait aberrant, la disparition des dodos et des tigres de tasmanie n'a rien bouleversé du tout, et si l'eau monte, on sait faire des digues, ça ne va pas nous traumatiser plus que ça.

    Pourtant, savoir que 100.000.000 de requins sont chassés par an, que les grands mammifères n'existent presque plus que dans des parcs, et que l'une des dernières forêts primaire disparait petit à petit me choque vraiment.

    La surface d'une habitation, et d'une chambre, sont réglementées par la loi. L'appât du gain a fait diminuer la surface des pièces, à tel point qu'il a été nécessaire de la stopper par des textes de loi. Ca n'a pas de rapport ?
    Eh bien si. En dessous d'une certaine superficie, l'homme ressent un stress, une oppression, qui lui porte un préjudice réel dans sa vie de tous les jours. C'est la même chose pour les animaux d'élevage dont des surfaces minimum -moins confortables- sont précisées.

    Eh bien la nature, c'est comme son séjour. C'est l'endroit où l'on se pose pour se ressourcer. Et comme pour les pièces trop étriquées, lorsqu'il faut faire 2 heures de voiture pour trouver le premier bout de forêt relativement sauvage, ce qui est le cas à Paris, et aussi à Toulouse, eh bien c'est une perte pour la qualité de vie. C'est une exposition à la foule, au bruit, à la pollution, de laquelle on ne peut plus se soustraire facilement pour se poser, tranquillement, au calme.

    La nature joue un rôle essentiel dans la qualité de vie, subtil et psychologique, mais indispensable.
     

  10. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 740

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    étant dans le forum "ethique", pour ma part , je reste dans cet axe de reflexion.
    en venir aux considérations économiques d'une perte de la biodiversité complète le débat, mais n'est pas , de mon point de vue, le point prioritaire.
    ou bien il faut soit changer la définition "d'éthique" , soit le nom du forum.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  11. WizardOfLinn

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    1 247

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Depuis des centaines de millénaires, l'homme s'est défendu contre la nature, ce qui lui a permis, en particulier, de pratiquement éliminer ses principaux prédateurs. Sous nos cieux, on ne risque plus guère de servir de déjeuner à une meute de loups affamés en hiver en sortant de chez soi. On aime bien les loups, mais pas plus de quelques centaines (et encore!) et dans des réserves.
    L'homme aménage son environnement à sa convenance, comme le font d'autres espèces animales, à moindre échelle.
    S'il était possible de transformer le Sahara en jardins verdoyants et en fertiles terres agricoles, faudrait-il s'abstenir pour préserver quelques rares espèces de scorpions ?
     

  12. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 740

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Citation Envoyé par WizardOfLinn Voir le message
    S'il était possible de transformer le Sahara en jardins verdoyants et en fertiles terres agricoles, faudrait-il s'abstenir pour préserver quelques rares espèces de scorpions ?
    j'ai du mal à comprendre le message sous jacent.
    car transformer le sahara en terre fertile me semble sans rapport avec les scorpions.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  13. WizardOfLinn

    Date d'inscription
    novembre 2011
    Messages
    1 247

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Je voulais dire par cet exemple un peu caricatural qu'en faisant celà, on détruirait des écosystèmes uniques, des espèces animales et végétales dont certaines n'existent pas ailleurs, pour les remplacer par un autre écosystème mieux adapté à nos besoins.
    C'est bien ce qu'on a toujours fait depuis qu'on pratique l'agriculture, qu'on assèche des marécages, etc.
    L'Europe, par exemple, est essentiellement un territoire aménagé, ce qui a causé la disparition d'espèces au cours des siècles, tandis que d'autres prospéraient.
     

  14. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    21 740

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    je comprend mieux.
    mais justement, dans ce type de sujet, la caricature est souvent peu fertile, car très réductrice.
    je ne dis pas cela vis à vis de tes propos, mais d'un point de vue plus général.
    cordialement.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  15. iharmed

    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    527

    Re : De l'utilité de la défense de la "nature"

    Citation Envoyé par tyrotyz Voir le message
    Bonsoir à tous,
    ………………
    J'ai plusieurs fois vu des reportages télés qui montrait la forêt amazonienne être peu à peu détruite. En première réaction, j'ai un peu mal au cœur, sans doute car j'entre en empathie avec les animaux qui perdent leurs habitats naturels. Après réflexion, je me dis que l'espace dégagé va de toute façon être colonisé par de nouvelles formes de vie. Pour moi, toute vie animale (en ne considérant pas l'homme) a égal valeur. Donc, je pourrais aussi me réjouir de cette déforestation.
    Je ne sais pas quel position tenir.
    …………..
    bonjour
    L’humanité n’est pas encore mature et je ne sais pas est ce qu’elle le deviendra.
    On est encore très loin de la maturité.
    Personnellement je ne suis sur que d’une chose ; il ne faut pas jongler avec l’irréversible, si on fait disparaitre les abeilles on ne pourra plus les créer.
    Défendre et préserver la nature est l’action logique à entreprendre jusqu’à ce que l’humanité voie claire …………..
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. de l'utilité de "lutter contre le réchauffement climatique"
    Par miniTAX dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 70
    Dernier message: 09/12/2008, 11h05