Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 66

La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

  1. #1
    jer75

    La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Bonjour

    On pourrait également dire maison écologique, bioclimatique, HPE, THPE, passivhaus, ou ce qu'on veut, peu importe.
    En fait, ce qui est visé ici c'est l'aspect individuelle


    Ou comment lancer un pavé dans la marre...
    Voici un débat qui pourrait bien etre houleux.

    Dans cet excellent forum, on trouve quantité de gens qui se pose des qestions sur l'isolation le chauffage etc...
    Questions bien légitimes car le but affiché est clairement économique, écologique, developpemment soutenable etc...

    Et pourtant, il y a une évidence qui se voit comme le nez au milieu de la figure.

    La maison individuelle, meme à 15 kWh/an/m2 n'a rien d'écologique, et ne s'incsrit pas du tout dans un développemment soutenable

    Plutot qu'un long discours, voici un lien pertinent ou Mr Jancovici en suivant le scénario tendenciel explique que
    "Si l'on suppose que l'on ne peut pas se passer d'un gros 50% des terres pour l'agriculture et les forêts, alors il ne faut qu'un siècle pour urbaniser les 50% restants au rythme actuel"

    le lien:
    http://www.manicore.com/documentation/urbanisation.html


    Donc, la question:
    Est ce bien raisonnable de construire des maisons individuelles à tout va, même performantes????

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    BioTop

    Des Maisons Bioclimatiques ?.. Surtout pas !


  4. #3
    rbobeda

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Bonjour,

    Tout à fait d'accord. La maison individuelle est d'ailleurs le cas de figure le plus dur à traiter thermiquement parlant : un maximum d'enveloppe en contact avec l'extérieur pour un minimum de volume.
    On en a déjà pas mal parlé sur un autre fil, que je n'arrive pas à retrouver...
    La maison individuelle me semble aujourd'hui dériver d'un modèle obsolète, où les terrains faisaient souvent plus de 2000 m², étaient bon marché, où l'énergie gratuite coulait à flot. Aujourd'hui on applique le même raisonnement, mais pour des parcelles de 400 m²...
    Je crois qu'avant d'en venir au collectif pur et dur, d'autres solutions d'urbanisation sont envisageables : les maisons en bandes ou le petit collectif, plus adequat pour de petites surfaces de terrain, de facto plus facile à vivre, à chauffer, posant bien souvent moins de problèmes de promiscuité.
    Les prix de l'immobilier et du foncier vont peut-être finir par nous ramener dansle droit chemin... par la force des choses.

  5. #4
    Mettero

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Ca ne prend pas en compte le boulversement climatique avec l'ère polaire, le détournement du gulf stream, la poussée du désert magrébin et bretagne, la fonte de la dune du pilla, sans compter les obus et la guerre chimique qu'Al Quaida va amener sur notre territoire. Et les petits hommes verts , hein ?

    Plus sérieusement, je ne vois pas trop l'intérêt du débat, car la croissance humaine est un fait que personne ne peut combattre sauf les catastrophes naturelles mais SURTOUT l'auteur prend un référentiel géographique : notre pays comme s'il n'y avait rien autour. Et pourtant la terre n'est pas la France, et autour de la terre il y a d'autres planètes....
    Pour le moment nous n'en sommes pas à l'éventualité de brider la croissance humaine ; mais peut être que ca viendra.

  6. #5
    jer75

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    1000 excuses, je n'avais pas vu cette autre fil

    Quant à la brider croissance ca depend ce qu'on lui donne comme définition.
    Mais sur la définition contemporaine et basique, il y a pas mal de points à brider voire à inverser.
    L'urbanisme pour n'en citer qu'un.

  7. #6
    Mettero

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Je faisais référence à la croissance démographique, juste ça. A quand les allocations pour avoir moins d'enfants ?

  8. #7
    BioTop

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Ne t'excuse pas, c'est à ça que servent les liens...

    Pour ce qui est de la croissance, toute "société" animale (fut-ce une société composée d'animaux évolués), finit par s'autolimiter, en s'entretuant, en ne partageant pas sa pitance, en se canibalisant quelque fois... sa fécondité baisse, quelque fois la taille de ses individus s'adapte à ce que peut supporter son environnement...

    La seule inconnue, est que notre technologie, risque de retarder l'échéance jusqu'à....."TROP TARD"!

    Pessismiste moi?

  9. #8
    rbobeda

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Des alloc, pas s

  10. #9
    Zarcobx

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    Je faisais référence à la croissance démographique, juste ça. A quand les allocations pour avoir moins d'enfants ?
    Et qui paiera les retraites ?

  11. #10
    Yoghourt

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable?

    Citation Envoyé par Mettero Voir le message
    Je faisais référence à la croissance démographique, juste ça. A quand les allocations pour avoir moins d'enfants ?
    Pique le bouquin de géo de tes gamins, et ziotte la pyramide des ages. Y'a pas besoin de favoriser ça, c'est la tendance actuelle de notre société.

  12. #11
    David7578

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Ne nous méprenons pas, il y aura peut-être encore longtemps des gens qui préfèrent l'habitat collectif... et même des gens qui changent de préférence au cours de la vie.

    Sinon, je préfère encore limiter la population globale par des méthodes "douces" plutôt que de totalement supprimer l'habitat individuel sous prétexte de protéger l'environnement.

    Si pour protéger l'environnement, l'humanité se retrouve contrainte à obliger tous les être humains à vivre en boite, c'est que le nombre d'être humain est la cause du pb et qu'il n'aura pas été traité à temps.

    @+

  13. #12
    invite765732342432
    Invité

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Donc, la question:
    Est ce bien raisonnable de construire des maisons individuelles à tout va, même performantes????
    Je ne sais pas bien si mon idée est bonne mais j'aurais tendance à dire "est-ce bien raisonnable de construire des immeubles pour concentrer la population ?"

    Mon raisonnement est le suivant:
    Plus on concentre l'habitat, plus on peut héberger de gens sur un même territoire.
    Plus il y a de gens, plus on a besoin de produire des biens (alimentaires, électroménager, de loisir, ...). Et donc de consommer de l'énergie.

    Tandis qu'un habitat extensif limite naturellement la population et donc les besoins, non ?

  14. #13
    BioTop

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par Faith Voir le message
    Tandis qu'un habitat extensif limite naturellement la population et donc les besoins, non ?
    C'est peut-être vrai si on considère la population en question comme naturellement raisonnable.. Ou au contraire comme dans le cas de certaines espèces animales, ou la population est limité en recourant à des méthodes forcément "bestiales".

  15. #14
    jer75

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Il ne me semble pas que les constructeurs bioclimatiques préférent l'habitat collectif, ni la majorité des français d'ailleurs.

    Ce qui me chagrine en lisant les réaction du présent fil et de de celui ci:
    http://forums.futura-sciences.com/thread104460.html
    C'est la connotation négative qu'il y a derriére "habitat collectif"
    vivre en boite
    des tours de dizaines d'étages à perte de vue
    la concentration(...)au niveau qualité de vie, ca ne l'est surement pas.

    Et pourtant, L'homme est un animal social, historiquement et de tout temps, ll a vécu dans des zones d'habitat densifiés, etant relativement vulnérable face aux éléments et aux voisins belliqueux, il s'est naturellement regroupé. "L'union fait la force", comme dirait l'autre
    le régne de la maison individuelle a une centaine d'année tout au plus, il correspond au moment ou on a commencé à dompter la nature, au régne de l'énergie pas chére, à la surconsommation et à l'individualisation à outrance.



    Et puis, qui à parlé de faire des barres de dixaines d'étages, l'habitat collectif qu'il est possible de faire au 21e siécle ne doit pas etre comparé aux Zups des Années 60-70, mal isolées, mal foutues et surtout (volontairement?) éloignées des centres d'activités (Zup qui soit dit en passant, ont le mérite de créer des liens sociaux chez les gens qui y vivent)

    Il existe des solutions intérmédiaire, qui si elles ne sont pas la panacée, sont accessible et trés interessantes:
    Au lieu de construire 6 maison 4 faces sur 3000 m² de terrain, on peut trés bien faire:
    2 barres de 3 logements chacune avec jardins privatifs et:
    salle des fetes communes, parking commun, garage à velo commun, buanderie commune, jardin commun,
    etc...
    Résultat: Investissement initial moins lourd, couts d'exploitation moins elevés, chaudiére performante, machine à laver de professionnel...etc...
    Le tout pour le meme confort individuel mais avec des liens sociaux resserrés.
    Ne serait ce que les gamins qui peuvent chaque jour de l'année se retrouver et jouer ensemble dans les espaces communs.
    Pas comme les enfants des lotissements qui se retrouvent dans leur jardin cloturé avec leur ballon leur jouets, leur piscine, mais bien souvent (pas toujours, heureusement) sans copains.
    Ca n'est pas de l'utopie, ni un truc de "baba cool", cela a deja été fait, ca fonctionne trés bien et tout les "contructeurs individuels" potentiels peuvent se lancer dans ce type de projet.


    Et les villages de nos ancétres vous les avez vu aujourd'hui?
    Un centre ancien tout mignon et riquiqui et autour? des lotissement à perte de vue.
    une mer de villa toute plus moches les unes que les autres.
    Comme l'a fait remarquer je ne sais plus qui (Biotop je crois), pourquoi ne pense t'on pas à étendre les villages rationellement, en prolongeant les rues existantes et en créant des habitats densifiés, performants, et comparables esthetiquement au centre historique.
    Aujourd'hui, la plupart des gens qui vivent dans ces "banlieues de village" travaillent loin (bagnole) et vont au supermarché (bagnole encore). Ils ne mettent jamais le pied dans le centre, ne font pas tourner les commerces de proximité, ne participent pas à la vie sociale et restent dans leur jardin cloturé.


    Le fond du probléme
    c'est d'une part l'individualisme à outrance qui régit la société occidentale et qui en l'espace de quelques decennies a mis la notion de collectif au placard.
    et d'autre part, le "rêve", l'objectif obligatoire, la "réussite" que représente la maison individuelle, qui tous autant qu'on soit nous a été ancré profondemment dans l'inconscient, et le conscient.

    Et effectivement, c'est pas évident de se débarasser de ces dogmes et de regarder tout ça sous un autre angle. Il y a du boulot.

  16. #15
    davidnk

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Bonjour, pour reprendre ton idée sache que dans certains pays c'est déja le cas. Des amis vivent à Vienne, en autriche , dans une petit immeuble de centre ville, pas plus de 3 ou 4 étages.. Ce n'est pas un immeuble bioclimatique ni même récent. Cepandant dès l'entrée il ya le local vélos/ poussettes , et surtout ce qui m'a frappé c'est le local lingerie : 2 - 3 machines professionnelles et sèches-linges avec étendoir ... pour tous les habitants! Et sur la porte un emploi du temps pour réserver un machine durant la semaine! c'est tout bête!!! et c'est assez généralisé , car je connais le cas dans d'autres immeubles !
    Résultat: les gens là-bas ont du matos de pro, ça leur coûte pas si cher en charges (ya qu'à faire le calcul de l'amortissement d'un lave-linge perso + sa conso) il suffit juste d'être organisé... je vous passe le couplet sur le sens de l'organisation germanique!!
    D'une maniere plus générale la mutualisation d'un instrument permet d'avoir de bien meilleurs rendements que la multiplication d'outils individuels (rapport couts /services rendus ou energie /services rendus exemple les transports en commun!!)

  17. #16
    jer75

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par davidnk Voir le message
    D'une maniere plus générale la mutualisation d'un instrument permet d'avoir de bien meilleurs rendements que la multiplication d'outils individuels (rapport couts /services rendus ou energie /services rendus exemple les transports en commun!!)

    Entiérement d'accord, on peut aussi mutualiser:
    Chaudiére, terrain, bagnole, outils, Adsl etc...
    le probléme c'est qu'on a fortement tendance à faire le contraire dans pratiquement tous les domaines...

    Sinon pour le coup des machines à laver communes effectivement, ce n'etait pas une inspiration de ma part, je sais que cela se fait également en Suisse depuis pas mal de temps.

  18. #17
    Linn

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Il ne me semble pas que les constructeurs bioclimatiques préférent l'habitat collectif, ni la majorité des français d'ailleurs.
    +1
    et pire, j'avoue: je n'envisage pas de vivre dans un habitat collectif, quel qu'il soit.


    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Aujourd'hui, la plupart des gens qui vivent dans ces "banlieues de village" travaillent loin (bagnole) et vont au supermarché (bagnole encore). Ils ne mettent jamais le pied dans le centre, ne font pas tourner les commerces de proximité, ne participent pas à la vie sociale et restent dans leur jardin cloturé.:
    Par contre, ce n'est pas toujours vrai. L'arrivée de nouveaux habitants permet parfois au contraire de redynamiser un village: ouverture de commerces car la clientèle augmente, maintien des écoles...

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Le fond du probléme
    c'est d'une part l'individualisme à outrance qui régit la société occidentale et qui en l'espace de quelques decennies a mis la notion de collectif au placard.
    et d'autre part, le "rêve", l'objectif obligatoire, la "réussite" que représente la maison individuelle, qui tous autant qu'on soit nous a été ancré profondemment dans l'inconscient, et le conscient.
    Oui, tu as tout à fait raison, mais je pense que ce n'est pas près de changer de sitôt.
    Ceci dit, c'est quand même une situation bien française. En Allemagne, par exemple, on construit couramment des maisons plus grandes divisées en plusieurs appartements et destinées à abriter plusieurs générations d'une même famille. Comme ça se faisait il y a un siècle. Evidemment, il faut avoir envie de vivre avec ses parents ou beaux-parents mais pour ceux que le collectif rebute ou qui ne veulent pas cotoyer des inconnus (qui ne le restent pas une fois qu'on a sympathisé), pourquoi pas?
    Le problème aujourd'hui est aussi celui du travail. Qui a les moyens de s'installer à côté de son lieu de travail pour éviter de prendre sa voiture? Et à coté de la boulangerie, la boucherie, la pharmacie...? Et à coté de l'école des enfants? Je pense que beaucoup font ce qu'ils peuvent, mais le manque de réflexion en matière d'urbanisme fait que l'on a pas toujours le choix.

  19. #18
    Zarcobx

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par davidnk Voir le message
    et surtout ce qui m'a frappé c'est le local lingerie : 2 - 3 machines professionnelles et sèches-linges avec étendoir ... pour tous les habitants! Et sur la porte un emploi du temps pour réserver un machine durant la semaine! c'est tout bête!!! et c'est assez généralisé , car je connais le cas dans d'autres immeubles !
    C'était prévu dans le concept de mon immeuble (livraison 2003 à Courbevoie, réalisation Bouygues, promoteur Meunier Habitat). le concept s'appelait "Résidence & Services"

    Et bien à la première assemblée générale, la quasi-totalité (ptet même la totalité) des proprios a voté de ne pas mettre ce local à disposition dans ce but.
    Raison essentielle ? Tout le monde a un lave-linge chez soi, en plus au moment de l'assemblée, de toute manière, les gens avaient déjà intégré ce lave-linge dans leur cuisine ou SDB.

    Et pour les sèche-linges tout le monde d'accord en cas de nécessité pour descendre à 150m de là dans une laverie...
    La trés grande majorité des habitants font sécher le linge sur un séchoir chez eux j'imagine..comme moi !
    Je ne suis jamais allé à la laverie...

    Donc ce local sert maintenant pour stocker le matos de la copropriété...

    Sur le principe c'est sympa mais en pratique je vois pas comment on peut mettre en oeuvre cela en dehors des immeubles 100% locatifs ou ça arrange les locataires... et les proprios (pas d'installation à prévoir, moins de risque de dégats des eaux..)

  20. #19
    BioTop

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    +Par contre, ce n'est pas toujours vrai. L'arrivée de nouveaux habitants permet parfois au contraire de redynamiser un village: ouverture de commerces car la clientèle augmente, maintien des écoles...
    Pas si simple...
    On va pas mettre des barbelés autour des villages pour éviter les envahisseurs, mais il faut savoir que:
    1- Chaque fois qu'un village "compact", double sa poupulation par construction de type pavillon, il multiplie par 10 sa surface...

    2- Lorsque un village croît il faut attendre un recensement général, ou provoquer un recensement intermédiaire pour que les dotations de l'état, (correspondant a peu prés à la moitié du budget) suivent cette croissance. d'où la difficulté d'anticiper (surtout en cas de vagues successives.

    3- Ces "néoruraux" ayant des habitudes urbaines, boudent souvent les commerces de centre village, à proximité lesquels il est difficile de se garer et vont faire leurs courses dans les supermarchés du bourg-centre voisin,

    4- l'accroisement de l'agglomération fait que les nouveaux habitants éloignés du Centre ancien, sont obligés d'utiliser un véhicule pour accompagner leurs gosses à l'école, à l'arrêt bus (collège, lycée) ou acheter une baguette, aggravant ainsi les problèmes de circulation et de stationnement! Les problèmes de pollution deviennent secondaires au regard des autres nuisances...

  21. #20
    Sane

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Bonjour à tous

    Je trouve le sujet intéressant, ça fait réfléchir !

    Je me sens très concernée par l'environnement et sa preservation, le développement durable etc. mais en même temps, je l'avoue ( ), j'ai aussi des envies égoïstes ! et oui.. dur d'être parfait !

    Je m'explique : je suis d'accord sur le fait que la maison individuelle sur grand terrain venant miter la belle campagne ce n'est pas top ! mais si moi j'en ai envie, si c'est mon idéal de vie actuellement ?!

    Je ne voudrais pas être malcomprise : je ne dis pas que parce que j'en ai envie , je me dois de tout faire (tuer mon voisin hyper bruyant par exemple....) ! Non !
    Mais j'avoue que même si c'est peut-être "mal", pas raisonnable (pour reprendre le titre de cette discu'), en terme de développement durable par exemple, j'ai envie de me faire construire une grande maison sur un grand terrain au milieu de nulle part (alors que je pourrais aller vivre en immeuble... ). J'ai envie de vivre dans un village paisible........... mais OK avec "Biotop" sur les problèmes qu'engendrent ce genre d'envie

    Il est dur de concilier nos idées et notre conscience environnementale, écologique, humaine etc. avec nos rêves et nos envies. Non ? Suis-je la seule à être "tiraillée" entre les deux ?

    Oui, je pense aussi que la maison individuelle n'est pas très "raisonnable" mais la maison indivi. "écologique" c'est déjà un peu mieux, non ?

    Et puis (mais là je soulève peut être autre chose) moi j'aurais bien opté pour un type de vie "collective" comme on voit en Allemagne (quartier Vauban, Fribourg, bien sûr !) ou en GB (BedZed of course !) ou eco-village/hameau....
    Mais en France.... vous voyez ce que je veux dire.... il n'y a pas ce genre de choses (pas encore !!!). Que font les pouvoirs publiques ???? Pour qu'on soit à la hauteur de nos voisins, il faudrait que l'État incite, soutienne...

    Cf. le dossier "Environnement : les exemples européens" du magazine "Architectures À VIVRE" n° de mai/juin 2006.


    En ce qui concerne la "buanderie commune" en Suisse, j'y ai habité un petit moment et on avait ça dans notre immeuble. Oui, je trouvais ça moins pratique que d'avoir chez moi ma machine et mon sèche-linge.... et en plus, les Suisses ils ne plaisent pas sur les règles et compagnie, donc pas question de laisser une tâche de poudre à laver ou d'oublier d'ôter les fibres textiles du filtre du sèche-linge ! sinon vous avez l'immeuble sur le dos !!! Mais bon, on s'y fait bien et très vite..
    Surtout quand on n'a pas le choix : si j'ai bien compris (?) il existe un texte qui interdit dans les immeubles la machine à laver dans les appartements, donc les Suisses n'ont pas le choix ! c'est obligatoirement la buanderie commune (ses avantages et ses inconvénients !)...

    Sane

  22. #21
    David7578

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par Sane Voir le message
    Que font les pouvoirs publiques ???? Pour qu'on soit à la hauteur de nos voisins, il faudrait que l'État incite, soutienne...
    Ca je le refuse catégoriquement!
    TOUTES les formes d'aides dans le bâtiment servent:
    A empêcher des techniques alternatives qui sont souvant plus efficace.
    A bloquer et réserver un marché pour des entreprises qui se mettent l'aide dans la poche.

    Au final on paie le prix normal et on ajoute celui de l'aide pour avoir aucun choix technique, et surtout pas ce qui pourrait être mieux ou adapté...


    La véritable aide, serait déjà de ne pas faire obstruction aux bonnes idées, d'arrêter le harcelement administratif. Ca oui.

  23. #22
    Sane

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Re-bonjour,

    Je suis d'accord avec une partie de ton post.. mais je me demande comment on pourrait avoir en France un quartier comme Vauban (ALL.) ou BedZed (GB) sans l'intervention (quelle qu'elle soit) des pouvoirs publics (au moins locaux) ?? Moi je ne vois pas... une association hyper motivée et qui n'a que ça à faire de son temps ? un constructeur hyper philantropique ou hyper intéressé ???
    C'est surtout de ça dont je parlais... de vastes projets à grande échelle (et non pas d'aides à la géothermie !).

    Cordialement,

    Sane.

  24. #23
    Sane

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    J'oublie un truc : le projet à Paris de la Zac de Rungis (c'est bien son nom ?), là oui ! il y a une assoc' (cf. site Internet) qui se bat pour que le projet retenu (par les Pouvoirs publics....) soit l'équivalent français de Vauban, BedZed etc...

  25. #24
    Sane

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Projet de l'Ecozac de Ungis (Paris 13ème arrondissement)

    http://ecoz.ouvaton.org



  26. #25
    BioTop

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    Ca je le refuse catégoriquement!
    TOUTES les formes d'aides dans le bâtiment servent:
    A empêcher des techniques alternatives qui sont souvant plus efficace.
    A bloquer et réserver un marché pour des entreprises qui se mettent l'aide dans la poche.

    Au final on paie le prix normal et on ajoute celui de l'aide pour avoir aucun choix technique, et surtout pas ce qui pourrait être mieux ou adapté...


    La véritable aide, serait déjà de ne pas faire obstruction aux bonnes idées, d'arrêter le harcelement administratif. Ca oui.
    En fait si le diagnostic thermique obligatoire qui vient d'être mis en place donne des résultats satisfaisant (Rigueur des intervenants, pertinence des critères d'évaluation, fiabilité des résultats), ne pourrait-on pas imaginer délivrer les aides en fonction des résultats...

  27. #26
    jer75

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par Sane Voir le message
    Oui, je pense aussi que la maison individuelle n'est pas très "raisonnable" mais la maison indivi. "écologique" c'est déjà un peu mieux, non ?
    Pas évident, qu'est ce qu'on entends par ecolo?
    Eco matériaux? bioclimatisme? isolation? tout à la fois?
    Une villa de base parpaing polystirene, avec un minimum de bon sens dans sa conception, n'aura rien d'ecolo mais aura une consommation energétique relativement limitée dans les decennies à venir.
    D'un point de vue énergétique, la différence à l'exploitation entre une maison "ecolo" et une maison parpaing-placo RT2005, ne me semble pas si importante.

    Et pour reprendre le coup de gueule de David7578, je suis entiérement d'accord, pas d'aide!!
    Ca fausse tout et ca ne sert pas à grand chose, sinon à fausser un marché.
    Les politiques ont effectivement leur role à jouer, pas en distribuant des aides inutiles mais en prenant conscience du probléme et en impulsant une politique d'urbanisation soutenable et d'isolation draconienne dans le neuf comme en rénovation.
    Une politique qui devra etre forte et probablement coercitive (difficile de faire autrement)

    Sinon, pour plagier les propos d'un trés grand, que certain d'entre vous ont peut etre eu la chance d'entendre , on va trés vite en arriver à " l'Ecolo-Fascisme ".

    D'un point de vue personnel, comme la plupart d'entre nous, je n'ai pas échappé au dogme du "rêve" de la maison individuelle.
    Mais quant j'ai vu ces milliers (millions?) de logements anciens en plein dépérissement et laissés à l'abandon et surtout, surtout l'impact général que font ces mers de lotissement autour des villes/villages, impact difficile à chiffrer, mais qui à mon humble avis est incommensurable:
    gaspillage d'energie, massacre de l'environnement, utilisation outranciére de l'espace, désocialiation, individualisme etc...

    Bref, pour ma part j'ai choisi et mon "rêve" matérialiste de petit propriétaire passe par l' "eco-rénovation".

  28. #27
    Yoghourt

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Pas évident, qu'est ce qu'on entends par ecolo?
    Eco matériaux? bioclimatisme? isolation? tout à la fois?

    (snip)
    D'un point de vue énergétique, la différence à l'exploitation entre une maison "ecolo" et une maison parpaing-placo RT2005, ne me semble pas si importante.
    sophisme: tu remets en question la définition du terme "écolo" dans le contexte de la discussion, et sans donner ta propre définition. Dans ces conditions, il est impossible de comparer quoi que ce soit au terme "écolo".

    Et pour reprendre le coup de gueule de David7578, je suis entiérement d'accord, pas d'aide!!
    Je pense qu'un des buts de l'aide était (est?) de pousser la mise en oeuvre adéquate par des pros plutôt qu'un bidouillage bâclé par un non-pro.
    Cela étant dit, en rénovation, les tarifs des pros sont tels qu'il faut être soit fauché soit fortuné pour faire faire. Même avec aide et TVA 5,5%.
    Et pourtant pour certains corps de métier, quand on retire prix des matériaux, TVA, charge fiscale des employés, il ne reste pas si épais que ça.
    L'aide procède de l'incitation.
    Si elle prend la forme d'un concours (tel le concours THPE en rhone-alpes), la tentation de biaiser le concours et faire plaisir aux potes est grande pour les organisateurs.
    Supprimer les aides? Pourquoi pas. Mais alors, il faudrait aussi supprimer du marché les produits pas assez performants (sauf dérogation sur demande très motivée).

    Le politique qui fera ça risque de se prendre les 3/4 du peuple sur la tronche.

    Une politique qui devra etre forte et probablement coercitive (difficile de faire autrement)
    Suffirait d'appliquer l'arsenal juridique actuel, tout simplement.

    D'un point de vue personnel, comme la plupart d'entre nous, je n'ai pas échappé au dogme du "rêve" de la maison individuelle.

    (snip)

    Bref, pour ma part j'ai choisi et mon "rêve" matérialiste de petit propriétaire passe par l' "eco-rénovation".
    Même combat: plutôt que de construire n'importe quoi à tout crin, réhabilitons soigneusement notre patrimoine!
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  29. #28
    jer75

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Hé Yoghourth

    Sophisme, je ne sais pas ce que ca veut dire
    Quant à ma définition, ou une autre, peu importe, ça ferait un autre débat.

    Ce que je voulais dire, quelque soit la définition qu'on met derriére ecolo...
    C'est qu'energétiquement, une maison RT2005 est assez proche, bien que légérement moins performante en théorie.
    Au bout du compte, à terme et en consommation d'energie, ca ne change pas grand chose, sauf pour ceux qui on contruit sur des bases hautes (inférieure à 40 kWh/an/m²)

    Sinon, supprimer les aides, c'est sur que c'est pas évident, mais bon elles sont valables jusqu'en 2009 (ou 2010?)
    D'ici là le pétrole sera cher, et tout pourra fonctionner normalement, sans histoires foireuses de crédit d'impot et de TVA.

    Quant à l'Aikido du BTP , ça, c'est un sacré défi, autrement plus difficile que de faire du neuf.
    Ya du boulot et je suis content de voir, sur ce forum, qu'il y a du monde de motivé.

  30. #29
    BioTop

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Et pour reprendre le coup de gueule de David7578, je suis entiérement d'accord, pas d'aide!!
    Ca fausse tout et ca ne sert pas à grand chose, sinon à fausser un marché.
    Les politiques ont effectivement leur role à jouer, pas en distribuant des aides inutiles mais en prenant conscience du probléme et en impulsant une politique d'urbanisation soutenable et d'isolation draconienne dans le neuf comme en rénovation.
    Une politique qui devra etre forte et probablement coercitive (difficile de faire autrement)
    Et que croyez-vous, David et Jérôme, que veulent faire les "politiques" ?
    Comment "impulser" sinon en incitant?
    Coment inciter sinon en finançant ?

    Croyez-vous que quelqu'un qui imposerait un politique coercitive serait élu?
    Croyez vous que quelqu'un qui fermerait sa gueule et qui ensuite imposerait une telle politique serait réélu pour continuer cette tâche?

    En résumé comme "tout monde il est beau et tout le monde il est gentil" n'est qu'un titre de film, si l'on veut des résultats, en matière d'économie d'énergie et de rationalisation écologique, il vaut mieux inciter que contraindre, en tout cas en démocratie...

  31. #30
    Yoghourt

    Re : La maison individuelle "écologique", est ce bien raisonnable ?

    @jer75:
    sophisme, 2ème définition
    L'appart de belle-maman est assez écolo dans le sens "sain". C'est du RT200.
    La casbah de Quisit est écolo-énergétique: très supérieure à la RT2005 + chauffage ENR.
    Les maisons en terre type earthship n'ont pas d'isolation rapportée. Et pourtant tout le monde conviendra qu'elles sont écologiques
    Il n'y a pas de relation directe entre maison écologique et RT2005. Comparer les 2 n'a pas de sens.

    J'suis super content de ma trouvaille pour ma signature

    @biotop: Si je me souviens bien, il traine dans le rapport négawatt ou prébat une explication par statistique et sondage que l'incitation est un échec. Le crédit d'impôt ne provoque de décision d'amélioration. Dans le meilleur des cas, il diminue de 2 à 5 ans le délai entre une décision déjà prise et le moment où l'opération est effectivement réalisée.
    Pire exemple: les vitrages.
    Si je ne me trompe, l'Allemagne s'est lancée dans l'interdiction des produits les moins performants. L'Angleterre vient de faire de même pour les isolants minces. Il n'y a pas eu de soulèvement populaire pour l'instant
    Dernière modification par Yoghourt ; 21/11/2006 à 08h26.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 12/02/2006, 19h59
  2. Impact environnemental du tourisme "écologique"
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/06/2005, 10h11