Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 32

Maison bioclimatique en béton cellulaire

  1. atqui

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    11

    Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Bonjour à tous.
    Mon projet : maison de 90 m2 plain pied avec mezzanine de type bioclimatique.
    Mon choix de structure : murs porteurs en béton cellulaire type thermopierre épaisseur 30cm voire mieux 36,5cm pour une isolation optimale.
    Mon expérience : nulle à part bricolage et volonté et courage à toute épreuve.
    Ma recherche : un maçon ou un autoconstructeur expérimenté dans la mise en oeuvre du thermopierre - participation et hébergement à discuter.
    Lieu du projet : Rohaire (28) - 10 km de Verneuil sur Avre (27).
    Date du projet : avril - mai 2007

    Par ailleurs qui connait le béton cellulaire Greisel (allemand) qui serait équivalent au Thermopierre de Xella mais bcp moins cher. Qui les distribue en France ?

    Merci infiniment pour toutes vos réponses et vos expériences.


     


    • Publicité



  2. spoltibrun

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    43
    Messages
    2 193

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Bonjour
    Maison bioclimatique avec du beton cellulaire ?
    C'est pas gagné !
    De memoire, beton cellulaire en 36.5 R=2.5 (pas de quoi faire du vrai bioclimatique)
    Il faudra soigner mieux votre isolation (par l'exterieur) pour arriver à minimiser vos besoins en chauffage de manière significative
     

  3. Linn

    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Alsace (67)
    Messages
    3 249

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Bonjour
    Il y a une interrogation similaire ici.
    Je pense également que le béton cellulaire, comme les monomurs, ne sont pas du tout la panacée. Et si on rajoute une isolation extérieure, alors autant construire avec autre chose, cela reviendra moins cher.
     

  4. mich&robi

    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    68

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    il faut simplement plus d'epaisseur et votre maison n'aura pas besoin d'une autre isolation car le beton cellulaire et tres isotherme je m'en suis servie.
     

  5. spoltibrun

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    43
    Messages
    2 193

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Bonsoir mitch et robi
    C'est très isotherme , voila qui est argumenté !
    Donnez nous d'autres informations ( votre epaisseur , votre surface chauffée par rapport à votre facture de chauffage , votre situation geographique , le facteur R de resistance thermique du materiaux employé ) enfin des indiquations plus terre à terre que : je m'en suis servie
     


    • Publicité



  6. Linn

    Date d'inscription
    août 2006
    Localisation
    Alsace (67)
    Messages
    3 249

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Citation Envoyé par mich&robi Voir le message
    il faut simplement plus d'epaisseur et votre maison n'aura pas besoin d'une autre isolation car le beton cellulaire et tres isotherme je m'en suis servie.
    Bonsoir

    Que veux dire "pas besoin d'une autre isolation"? Tout dépend de ce que l'on est prêt à dépenser en chauffage après! En exagérant ce genre d'argument, il est inutile d'isoler quoi que ce soit: en y mettant les moyens, on arrive à chauffer n'importe quelle passoire et à y vivre confortablement.

    Je ne discute pas sur le choix du matériau, chacun décide de ce qui lui convient. Mais que ce choix se fasse en toute connaissance de cause.

    Le béton cellulaire ou briques monomur ne permettent d'atteindre des performances "basse énergie" qu'en des épaisseurs de 50cm. Or, à ce niveau, il faut d'abord être riche car bonjour le prix, et ensuite être certain que cela va être maçonné dans les règles de l'art car sinon, adieu toutes les belles performances. Enfin, s'assurer que le revêtement extérieur laisse passer la vapeur d'eau sinon elle reste bloquée dans le mur qui va finir par pourrir...

    Personnellement, c'était ma première idée (j'étais prête à mettre le prix pour du 50cm), et après m'être renseignée, j'ai abandonné: je construirai en ossature bois.
     

  7. hamster32

    Date d'inscription
    avril 2006
    Âge
    58
    Messages
    42

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    à Atqui

    pourquoi ouvrir un nouveau fil alors que vous en avez déjà ouvert un sur le même sujet le 24 janvier (avis sur maison passive)


    ceci étant je pense qu'il ne faut pas galvauder la notion bioclimatique:
    une maison en béton cellulaire peut être passive les murs font 80 cm d'épaisseur mais ne sera jamis BIOclimatique vu mla compsition du beton cellulaire et le process de fabrication.

    cordialement
     

  8. mich&robi

    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    68

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    bonsoir
    nous avons rénoves une vieille maison dans un village féodal en provence .
    avant rénovation, la maison était difficilement chauffable.

    il y a 60 ans quand les parent on acheter la maison il y avait une cheminer avec un potager.
    la cheminer était condamné et un poêle en fonte était mis devant on se chauffer au charbon.
    en février 1956 la température est descendue a -28 pendant quatre semaine consécutive devant le poêle il faisait froid et dans le couloir et les chambre il y avait -9

    plus tard ils ont installés un chauffage a mazout a air pulser on était légèrement mieux.

    aujourd'hui ,on avait déjà refait la toiture ,nous avons
    fait des nouvelles dalles changer de place les d'escaliers
    la maison a été complètement isoler laine de verre très épaisse en toiture et tout les murs intérieur on était isolé avec du siporex 12cm ,une chaudière nouvelle génération est installée depuis trois ans est pour :
    40 mètre carrer habitable au sol sur trois étages dont les deux cages d'escalier
    en sachant que la pièce en entrant n'est pas finit est que la trappe qui va a la cave n'est pas faite et que le froid remonte par la cave surtout avec le mistral car le vasistas de la cave ne se ferme pas plein nord.
    justement le chauffage est installé a coter de la future trappe est la pièce est fermer au bas des escaliers par une porte.
    pour 120metre carrer 500litre de gasoil

    dans la pièce en entrant malgré que se n'est pas finit le siporex est poser tout le long du mur est il y a une sacre différence avec avant est pourtant il n'y a pas la vieille trappe
    les vieux mur en pierre pourtant très épais l'aisé rentrer le froid
     

  9. mich&robi

    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    68

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    si je devait faire une maison neuve aujourd'hui

    je ne ferai en aucun cas une maison a ossature bois

    même si elle sont,peut être bien, je vous crois,j'ai pas vue.
    mais la vie n'est malheureusement pas statique.
    avec toute les exigences obligatoire pour vendre un bien
    avec les bettes qui ronge le bois et tout les produits polluant qu'il faut obligatoirement injecter.
    je craints

    pour vouloir bien faire, il faut pas se tromper.
     

  10. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    42
    Messages
    5 033

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    'soir,
    Certains bois sont naturellement résistants aux bébètes.
    Le traitement au sel de bore n'est pas polluant pour l'air intérieur.
    Il y a des maisons à colombage vieilles comme Hérode.
    Bref, on aime ou pas, mais le concept est au point.
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  11. atqui

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Messages
    11

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Citation Envoyé par hamster32 Voir le message
    à Atqui

    pourquoi ouvrir un nouveau fil alors que vous en avez déjà ouvert un sur le même sujet le 24 janvier (avis sur maison passive)


    ceci étant je pense qu'il ne faut pas galvauder la notion bioclimatique:
    une maison en béton cellulaire peut être passive les murs font 80 cm d'épaisseur mais ne sera jamis BIOclimatique vu mla compsition du beton cellulaire et le process de fabrication.

    cordialement
    Le concept bioclimatique repose pour moi sur un choix de conception : économie d'énergie optimisée par l'orientation de la maison, panneaux solaires pour l'eau chaude et la production d'électricité, récupération de l'eau de pluie, appoint de chauffage par un poêle à bois à post-combustion, VMC double flux).

    Le choix de la thermopierre ne me semble pas le moins écologique ...

    A lire tous les forums sur le sujet, je me demande si je vais pas me lancer dans l'autoconstruction en Thermopierre (=siporex) de 36,5 cm assisté d'un maçon expérimenté pour éviter les erreurs (ponts thermiques, ...), d'un charpentier menuisier pour la charpente et le plancher de la mezzanine, et le bardage extérieur en bois à la place de l'enduit extérieur côté façade sud et à mi-hauteur sup des 2 pignons, histoire d'éviter la monotonie d'une façade entièrement en enduit clair et donner un peu de chaleur grâce au bois (d'ailleurs mon projet initial était l'ossature bois, mais pb d'inertie, manque de constructuer expérimenté, ...).

    J'ai par ailleurs lu sur les forums de maison passive que les allemands construisaient en monomur de terre cuite (Bellenberg, Wienerberger) et semblaient tout à fait satisfait de ce procédé !

    Le Thermopierre de 36,5 a un R de 3,78 et un coeff U de 0,26. Cela me parait bien, non ?

    La rapidité et la simplicité de mise en oeuvre me semblent un argument plutôt positif pour choisir ce matériau. Il reste à trouver un professionnel expérimenté pour me lancer ...

    D'autres avis ?

    Merci d'avance.
     

  12. fabien56

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Pays de Lorient
    Âge
    43
    Messages
    301

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Citation Envoyé par atqui Voir le message



    Le Thermopierre de 36,5 a un R de 3,78 et un coeff U de 0,26. Cela me parait bien, non ?



    Merci d'avance.
    Bonjour,
    Attention, les valeurs qu'on trouve sur le site sont les valeurs théoriques pour un bloc de béton cellulaire. Le R final est très dépendant de la mise en oeuvre; impossible d'échapper aux chainages béton, voire, selon le type de maison, à des poutres qui feront tomber rapidement les valeurs. Pense ensuite aux saignées necessaires aux passages des cables et tuyaux, enfin, reste le problème des joints entre blocs qui doivent être parfaits.
    Il est plus simple d'isoler des murs porteurs dans les rêgles de l'art pour obtenir un R final équivalent. J'entends d'ici les promoteurs du monomur hurler lorsque je pense que le mur est fait pour porter et l'isolant ...pour isoler. C'esst très joli ces données issues de labos certifiés mais au final, ces valeurs ne sont pas respectées. Je serai curieux de voir des images infra rouges de maisons "super isolées" construites en monomur de 30.... ou même 37.
    Si tu trouves une entreprise hyper-spécialisée en la matière et un archi qui arrive à construire une maison ou les chainages et poutres béton ne sont pas necessaires, OK, pourquoi pas, avec une épaisseur maxi, des câbles apparents, ... Sinon, la brique ou le parpaing + isolation épaisse (si possible exterieure mais là encore, il faut trouver l'artisan...)
    Comme déjà dit maintes et maintres fois dans ce forum, il faut voir si on veut réaliser du monomur pour l'isolation, auquel cas, à prix équivalent, on trouve plus efficace, ou par principe...
    Sinon, reste la MOB + inertie. Personnellement, j'ai choiisi G7 + ouate de cellulose floquée
     

  13. mich&robi

    Date d'inscription
    novembre 2006
    Messages
    68

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Il me semblerai judicieux de monter la maison en siporex
    et faire un doublage intérieur avec siporex petite largeur pour enfermer tout ce que long peut mettre dans des saignees cela aurai l'avantage de faire une isolation supplémentaire c'est pas négligeable.
    En plus si on programme sa maison il y a des pièces spéciale avec emboîtement je crois l'avoir lu sur le site de siporex.
    Cela évite le collage.
    On peut avoir des longue porter la construction va plus vite.
    N'étant pas maçon mais agriculteur je ne donnerai pas de conseil pour les endroits ou d'habitude on mais
    du béton.
    Mais chaque problèmes a plusieurs solution.
     

  14. Quisit

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Localisation
    sud-ouest
    Âge
    38
    Messages
    3 125

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    si tu fais cela, la lame d'air que tu intercalle coté intérieur va légèrement nuire à l'inertie thermique de ton thermopierre, la saignée est plus appropriée. ...

    Avec une épaisseur de 37, tu es effectivement face à un mur très isolant, reste à bien soigner les détails (ponts thermiques). mais as-tu réellement comparé les couts entre la thermopierre et d'autres possibilités (ossature bois, ou isolation externe sur maçonnerie ?) je ne suis pas certain que tu t'y retrouve.

    Je partage ta définition de la bioclimatique (pour moi n'est pas bioclimatique que les maisons entièrement réalisés en matériaux BIO, mais les maisons utilisant la vie environnante comme composante importante de leur optimisation thermique estivale et hivernale, lumineuse etc etc) cependant, participer activement a créer un puit de carbonne en limitant parallèlement les besoins en énergie grise est une composante importante .

    De ce point de vue, la thermopierre s'en sort bien face à un bâti brique + laine de roche, mais face à de la brique de 20 + liège ou face à une MOB entièrement bois + laine de roche (ou mieux, cellulose ou liège) il y a effectivement une grande différence
     

  15. bv56

    Date d'inscription
    mars 2006
    Localisation
    Bretagne
    Messages
    294

    Re : Maison bioclimatique en béton cellulaire

    Citation Envoyé par Quisit Voir le message
    reste à bien soigner les détails (ponts thermiques).
    Bonjour,
    je viens d'estimer par calcul les ponts thermiques sur mon projet, en supposant qu'il serait en sipo de 30 cm (400 kg/m3 lambda 0.11 w/m/°).
    Compte tenu de mes longueurs, fenêtres, surfaces ... je trouve que les pertes par les ponts représentent environ 20 % des pertes totales par les murs verticaux. Ca me partait bcp dans la mesure où je croyais les monomurs mieux aboutis pour traiter les ponts thermiques. Ces valeurs vous paraissent elle correctes ?
    (réf : doc Ytong, les pertes les plus fortes viennent des liaisons plancher étage / mur avec un psi de 0.2 W/m/° dans le cas d'un plancher béton. Pertes par les murs : env 50w/° et perte par les ponts environ 12 w/°. On peut sûrement réduire ça avec un mur en 36.5 car la planelle et/ou l'isolant en nez de plancher seront plus épais. Mais la valeur relative de pertes par ponts va rester grosso modo la même (les perf de mur augmentent en même temps que les perf des ponts).
    Benoit.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Béton cellulaire VS parpaing
    Par pharyd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 23/05/2013, 12h21
  2. Isolation par du béton cellulaire
    Par ENNUI dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/02/2008, 14h50
  3. isolation béton cellulaire
    Par FELICIE1909 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 07/11/2007, 00h28
  4. Isolation par béton cellulaire
    Par ENNUI dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/02/2007, 16h27
  5. Béton cellulaire
    Par ganeshou dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/01/2007, 17h48

Les tags pour cette discussion