Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 6 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 82

RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

  1. cchristof

    Date d'inscription
    mai 2010
    Localisation
    Haute-Saône (70)
    Messages
    927

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par jim5564 Voir le message
    ce qui impose des choix contradictoires , un chauffage de faible puissance pour les jours de demi ensoleillement et la nuit , une forte puissance pour les jours "noirs" et une tres forte puissance (ou des appoints exceptionnels) pour les periodes apres inocuppation
    Bonjour,
    Dans le neuf (à condition que ce ne soit pas Versailles) je ne vois pas où est le problème : un poêle à bûches, un peu de bioclimatisme qui ne coûte rien, une dose d'inertie qui peut ne pas coûter grand chose et pas de problème : le poêle fonctionne toujours à donf avec peu de pollution, plus ou moins longtemps une à deux fois par jour et c'est confortable. Au pire rien n'empêche de programmer très ponctuellement un convecteur pour une absence de plusieurs jours sans soleil.
    Investissement minime (en ce qui concerne 200€ pour un poêle autrichien d'occas mais de qualité de 6 kW "tunné"+ le conduit (je ne sais plus), et 100 € de fonctionnement annuel (bois sec d'un voisin, rangé, et fendu en 30), 6 ans de recul. Et notre maison (autoconstruite à 80 %) n'est pas passive ! Bon, ce n'est pas vraiment "automatique", il n'y a pas de domotique ou autres fariboles, et même il y a parfois quelques poussières devant le poêle, quelle horreur !!!...

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    ce qui veux dire que finalement on a toujours besoin d'investir dans un chauffage central.
    Ben non, pas forcément ! En ce qui concerne les 15-20 ou 30000 euros pour le chauffage central (que de toute façon je n'avais pas) je pourrais les mettre ailleurs.

    Citation Envoyé par phil12 Voir le message
    Tu contournes la Rt mais pas la facture que tu payes quand même!
    Tout à fait, et après "l'électricité ça coûte trop cher c'est la faute aux écolos bobos avec leur solaire et les éoliennes etc..."


    Dernière modification par cchristof ; 31/01/2013 à 09h43.
     


    • Publicité



  2. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 754

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    que veux dire par là.
    je veux dire par là qu'un montage intellectuel fait à paris ne s'appliquera pas automatiquement dans la réalité...
    ou plus concrètement:
    la rt 2012 qui part d'un objectif excellent est devenue une telle usine à gaz que le moindre défaut dans l'usine peut rendre le tout inefficace; ça ne veut pas dire qu'il faut revenir sur cette démarche, ça veut dire seulement que la priorité des priorités, c'est que tous les citoyens s'approprient la démarche d'économies... et si possible à pas trop cher...

    ainsi, il est très facile de contourner la rt2012 avec un simple poêle à bois bas de gamme (le conduit de cheminée est de toutes façons obligatoire) et deux ou trois radiateurs électrique... la facture annuelle dans tous les cas de figure restera dérisoire par rapport à l'investissement dans un chauffage central comme le remarquait d'entrée moimeme34...

    c'est la mort des chauffagistes... et de quelques autres d'ailleurs.
    Dernière modification par barda ; 31/01/2013 à 12h40.
     

  3. phil12

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Messages
    1 554

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    De toute façon , Rt 2012 , passif etc... le paramètre crucial c'est le style de vie des habitants!

    Parce que tu peux être labellisé passif le premier janvier et mettre un SPA , une piscine chauffée , un fridge américain le deux et avoir une maison toujours Passivhaus !


    Energivores ou éco- citoyen That's a question?

    Aprés c'est vous qui voyez.



    Dernière modification par phil12 ; 31/01/2013 à 14h01.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)
     

  4. Galuz31

    Date d'inscription
    août 2012
    Messages
    388

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Tiens, je n'avais pas pensé au spa...
     

  5. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    973

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    donc il y a pas de frigo américain dans les maison BBC.
     

  6. Galuz31

    Date d'inscription
    août 2012
    Messages
    388

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    donc il y a pas de frigo américain dans les maison BBC.
    Ce truc n'a aucun intérêt à part le design. Tu as moins de place qu'avec 2 éléments séparés et c'est plus cher.
    Mais on s'éloigne du sujet.
     

  7. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 754

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    oui, ça n'a aucun rapport avec le sujet...le sujet -et le problème-, c'est qu'avec une isolation rt2012, la différence de coût de consommation annuelle entre un chauffage électrique bas de gamme et une installation de chauffage central (même la plus efficace) sera d'un niveau tellement faible qu'il faudra 40, 50 voire 100 ans de fonctionnement pour amortir cette installation; autant dire jamais, d'autant plus que les frais annexes (ramonage, entretien...) des chauffages à combustible dépassent déjà le coût de la consommation en électrique...

    cette faible consommation est l'objectif essentiel de la rt2012, on ne se plaindra pas qu'il soit atteint; mais cela risque fort d'induire des comportements de consommateurs en contradiction complète avec les buts poursuivis, et de peser fortement sur le poids relatif de l'électricité dans les ressources "chauffage"... de joyeux débats en perspective...
    Dernière modification par barda ; 31/01/2013 à 20h15.
     

  8. yoyo1

    Date d'inscription
    avril 2010
    Messages
    973

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    si je comprend bien, tu es en train de dire que le chauffage électrique va se démocratiser avec la RT2012, alors que ce mode de chauffage est pénalisante.
    Dernière modification par Philou67 ; 01/02/2013 à 10h29. Motif: Citation du message précédent supprimée
     

  9. barda

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    1 754

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    ben oui...
    tu noteras que même si l'électricité double de prix (ce n'est pas exactement ce que je souhaite!!!), ça ne changerait pas le raisonnement, passer de 160€ à 320€ ne modifiant pas fondamentalement l'échelle de grandeur des dépenses...
    les bonnes intentions peuvent parfois paver des enfers... en gros, une superbe installation à pellets à 25000€ remplacée par un insert bas de gamme plus trois ou quatre convecteurs, le tout pour un ou deux milliers d'euros...
     

  10. vinsurvain

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Montauban
    Âge
    56
    Messages
    708

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par Jypou Voir le message
    ...
    En dessous de 15, plus besoin d"émetteurs, le logement peut être chauffé par l'air soufflé d'une vmc double flux.
    Faux ! A part d'avoir une mini pac associée à celle-ci !
    2 exemples (2 déconvenues) récents sur futura semblent vouloir dire que les gens pensent chauffer une maison passive avec une seule vmcdf. C'est impossible.

    Citation Envoyé par barda Voir le message
    oui, ça n'a aucun rapport avec le sujet...le sujet -et le problème-, c'est qu'avec une isolation rt2012, la différence de coût de consommation annuelle entre un chauffage électrique bas de gamme et une installation de chauffage central (même la plus efficace) sera d'un niveau tellement faible qu'il faudra 40, 50 voire 100 ans de fonctionnement pour amortir cette installation; autant dire jamais, d'autant plus que les frais annexes (ramonage, entretien...) des chauffages à combustible dépassent déjà le coût de la consommation en électrique...

    cette faible consommation est l'objectif essentiel de la rt2012, on ne se plaindra pas qu'il soit atteint; mais cela risque fort d'induire des comportements de consommateurs en contradiction complète avec les buts poursuivis, et de peser fortement sur le poids relatif de l'électricité dans les ressources "chauffage"... de joyeux débats en perspective...
    Juste remarque ! Ca fait sérieusement réfléchir... Ah ben, on n'est pas sorti de l'auberge nucléaire !
     

  11. Mickele91

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    1 623

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Bonjour,

    Citation Envoyé par yoyo1
    si je comprend bien, tu es en train de dire que le chauffage électrique va se démocratiser avec la RT2012
    Ce qui se "démocratise"...ou plutôt se répend comme une "trainée de poudre" en construction neuve, ce sont les PAC à basses température, connectées à des planchers chauffants...qui grace au COP de la PAC, permet de rester dans une fourchette de consommation acceptable en électricité...

    Un de mes potes vient de faire construire 2 maisons BBC destinées à de la location et qui sont équipées de cette manière...


    Citation Envoyé par vinsurvain
    Faux ! A part d'avoir une mini pac associée à celle-ci !
    Oui...ou une batterie à eau chaude ou électrique, reliée sur le réseau d'insufflation...quoique même avec ça, cela peut ne pas être suffisant...

    Je connais quelqu'un, dans les Ardennes, qui a du rajouter un poêle à pellets...sur une maison Passive, équipée d'une DF avec batterie électrique sur le circuit d'insufflation...cela aurait vraisemblablement été suffisant s'il avait résidé sous un climat plus clément...

    Cordialement
     

  12. Galuz31

    Date d'inscription
    août 2012
    Messages
    388

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Je connais quelqu'un, dans les Ardennes, qui a du rajouter un poêle à pellets...sur une maison Passive, équipée d'une DF avec batterie électrique sur le circuit d'insufflation...cela aurait vraisemblablement été suffisant s'il avait résidé sous un climat plus clément...
    Ce sera probablement ma solution... à Toulouse.
    Sachant qu'on aura un poêle en plus, pour le plaisir...
     

  13. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    1 126

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    bonjour, Et j'aimerais de savoir quel sera le degré d'hygrométrie si l'on ne chauffe presque pas.
    En octobre, chez moi, il ne faisait pas du tout froid, on n'a pas allumé le chauffage, l'air était assez humide dehors entre 80% et 60%, donc à l'intérieur sans chauffage, le taux était fort aussi, on était à largement 60 alors qu'aujourd'hui, j'ai 38% avec des radiateurs tout à peine tiède.

    Il est certain que si les besoins calorifiques sont bien plus faibles quel intérêt d'aller mettre une fortune dans un chauffage ???

    Si on conçoit le plan de la maison tel que la répartition de la chaleur se fasse bien, cela peut pratiquement suffire. Un petit radiateur dans les chambres à utiliser juste un moment le soir avant de se coucher devrait suffire et la conso vu la faible puissance et la courte durée d'utilisation aurait un coût insignifiant.

    Et il n'en demeure pas moins que les régions du sud seront toujours avantagées par rapport aux régions plus froides.
    Dernière modification par Larzacien ; 01/02/2013 à 11h13.
     

  14. vinsurvain

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Montauban
    Âge
    56
    Messages
    708

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    ...Et il n'en demeure pas moins que les régions du sud seront toujours avantagées par rapport aux régions plus froides.
    Sauf pour lutter contre la chaleur en été !
     

  15. Mickele91

    Date d'inscription
    septembre 2011
    Messages
    1 623

    Re : RT2012 : incompréhension sur un investissement chauffage

    Re,

    Citation Envoyé par Larzacien
    Il est certain que si les besoins calorifiques sont bien plus faibles quel intérêt d'aller mettre une fortune dans un chauffage ???
    Quand on met un chauffage central, c'est aussi pour une question de confort et de souplesse (celui pour qui, par exemple, la corvée de bois ou de pellets, viendrait à "enquiquinner"...), en vu d'un basculement eventuel..."un jour"...sur un autre mode d'énergie...

    Je te rassure, pour une maison BBC de 100m2, celà ne coûte pas plusieurs dizaines de milliers d'euros...

    Pour une maison Passive, l'utilité est beaucoup plus discutable...à condition qu'un chauffage via la DF soit réellement suffisant...et cà, comme je l'ai indiqué un peu plus haut, ça dépend aussi du climat dans lequel réside la maison en question...

    C'est comme tout, ça se calcule...tout en sachant que le calcul ne prends pas en compte "à la perfection" le mode de vie des occupants...facteur, qui lui aussi peut pas mal modifier la donne...

    Cordialement
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Investissement pour reduire cout de chauffage
    Par moulinsart dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/02/2013, 16h16
  2. incompréhension chauffage bois electricité RT2012
    Par KroM67 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 05/05/2011, 18h49
  3. Retour sur investissement isolation
    Par ju35 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 13/11/2008, 10h04
  4. Retour sur investissement + augmentation annuelle
    Par lawachekyry dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/09/2008, 14h02