Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Isolation entre chevrons et pertes

  1. nino79

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    241

    Isolation entre chevrons et pertes

    Bonjour,

    Comment éviter d’énormes chutes en isolant entre chevrons d'écartement supérieur a 60cm (dans mon cas 67cm)?
    Les chevrons font 11cm de profondeur , une isolation de 10 cm est elle vraiment trop large , car j'ai récupéré un lot de cette largeur?

    merci

    -----

     


    • Publicité



  2. nino79

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    241

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Alors pas d'idées?
     

  3. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    17 197

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Bonjour.

    Sans la configuration et dimensions des lieux, les dimensions et la nature de l'isolant, il est difficile de dire autre chose que: réutiliser les chutes .

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  4. Sofi29

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Bretagne
    Âge
    55
    Messages
    335

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Bonjour Nino79,

    Attention à la ventilation de la sous couverture car elle est nécessaire à la "bonne santé" des bois de charpente. Ainsi, si la toiture ne comporte pas d'écran de sous toiture HPV (Haute Perméabilité à la Vapeur d'eau), il faut impérativement laisser 2cm au minimum sous liteaux pour la ventilation, ce qui veut dire qu'avec des chevrons de 11cm, on ne peut poser qu'un isolant d'au plus 9cm.

    Cdt.
     

  5. nino79

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    241

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Alors les combles a aménagé font 7 m de long , les chevrons 5m.
    L'isolant est de la laine de bois de 10cm d'epaisseur , 120 cm de lon et 60 cm de large.
    je compte mettre ensuite 20 cm de laine de verre + kraft et fermer avec ba13.

    Concernant la lame d'air j'aurai 1cm , est ce vraiment trop peu

    merci
     


    • Publicité



  6. Sofi29

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Bretagne
    Âge
    55
    Messages
    335

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Nino79,

    Citation Envoyé par nino79 Voir le message
    je compte mettre ensuite 20 cm de laine de verre + kraft et fermer avec ba13.
    Désolée de ne pouvoir te conforter dans ton montage du fait de l'absence d'essai de compatibilité entre ces deux isolants. Seul un bilan hygrothermique avec prise en compte des caractéristiques des isolants (épaisseurs et mu des isolants choisis), conditions climatiques et équipements de la maison (ventilation, chauffage...) pourraient confirmer la conformité du montage.

    L'isolant est de la laine de bois de 10cm d'epaisseur , 120 cm de lon et 60 cm de large.
    Concernant la lame d'air j'aurai 1cm , est ce vraiment trop peu
    La valeur de 2cm est une valeur minimum à respecter. 1 cm ne sera pas suffisant pour ventiler correctement la sous-couverture. Avec des chevrons de 11 cm de profondeur, il faut partir sur un isolant en 90mm maximum et s'il n'en existe pas dans cette épaisseur, mieux vaut alors partir sur du 80mm car mieux vaut une lame d'air plus importante qu'une lame d'air insuffisante dont on peut craindre qu'elle soit source de désordres à terme.

    Enfin, une membrane d'étanchéité à l'air indépendante est aujourd'hui requise pour renforcer la performance thermique de la toiture et des murs lorsqu'ils ne sont pas étanches à l'air (jonction des parois mur/sol, mur/comble, mur/huisseries) afin de limiter les fuites d'air parasite, sources de déperditions thermiques. Elle peut être un pare vapeur indépendant assurant la double fonction pare vapeur et étanchéité à l'air et doit être posée entre l'isolant et le parement BA13.

    Cordialement.
     

  7. nino79

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    241

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Citation Envoyé par Sofi29 Voir le message
    Nino79,


    Désolée de ne pouvoir te conforter dans ton montage du fait de l'absence d'essai de compatibilité entre ces deux isolants. Seul un bilan hygrothermique avec prise en compte des caractéristiques des isolants (épaisseurs et mu des isolants choisis), conditions climatiques et équipements de la maison (ventilation, chauffage...) pourraient confirmer la conformité du montage.


    La valeur de 2cm est une valeur minimum à respecter. 1 cm ne sera pas suffisant pour ventiler correctement la sous-couverture. Avec des chevrons de 11 cm de profondeur, il faut partir sur un isolant en 90mm maximum et s'il n'en existe pas dans cette épaisseur, mieux vaut alors partir sur du 80mm car mieux vaut une lame d'air plus importante qu'une lame d'air insuffisante dont on peut craindre qu'elle soit source de désordres à terme.

    Enfin, une membrane d'étanchéité à l'air indépendante est aujourd'hui requise pour renforcer la performance thermique de la toiture et des murs lorsqu'ils ne sont pas étanches à l'air (jonction des parois mur/sol, mur/comble, mur/huisseries) afin de limiter les fuites d'air parasite, sources de déperditions thermiques. Elle peut être un pare vapeur indépendant assurant la double fonction pare vapeur et étanchéité à l'air et doit être posée entre l'isolant et le parement BA13.

    Cordialement.
    Tres bien merci pour ces précisons , donc en partant sur de la laine de bois de 120cm de long par 60cm de large et 8cm d’épaisseur comment puis je optimiser la pose?

    merco
     

  8. Sofi29

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Bretagne
    Âge
    55
    Messages
    335

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Bonsoir Nino,

    Sachant qu'avec un entraxe de 67cm, il vaut mieux partir sur une largeur d'isolant avec + 1 cm pour assurer le calage des morceaux entre les chevrons, avec un isolant en panneaux 120*60, quel que soit le sens de pose choisi, les chutes sont inévitables.

    Tu ne peux donc que faire des essais :
    - soit tu testes la tenue des panneaux entre chevrons avec ajout d'une bande complémentaire : tu poses ton panneau dans le sens vertical en rajoutant une bande de 8*120 à chaque panneau et il faut alors s'assurer que les morceaux tiennent calés en appui entre chevrons sans "gondoler" (ce qui risquerait d'obstruer la lame d'air à l'arrière des panneaux). Il faut aussi voir comment l'isolant se comporte à la découpe en faisant des bandes de 8*120cm. A mon avis, le résultat de ce choix est très aléatoire...
    - soit tu optes pour une pose dans le sens horizontal et tu découpes alors des panneaux de 60*68cm. Ton isolant est alors en un seul morceau entre chevrons et doit pouvoir tenir en appui entre les chevrons sans difficulté particulière s'il est semi rigide. Il reste alors des chutes de 60*52cm qu'il faudra tenter de réutiliser au mieux : isolation des pieds droits du comble peut-être ou isolation du plafond du comble ?

    Difficile de t'en dire davantage ... cela dépend de la configuration du comble (possibilité d'utiliser les chutes ?), de la tenue mécanique du produit et de son comportement à la découpe...

    Au-delà de la mise en oeuvre, il faut s'assurer de la conformité du montage du point de vue hygrothermique (cf post précédent).

    Cdt.
     

  9. nino79

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    241

    Re : Isolation entre chevrons et pertes

    Citation Envoyé par Sofi29 Voir le message
    Bonsoir Nino,

    Sachant qu'avec un entraxe de 67cm, il vaut mieux partir sur une largeur d'isolant avec + 1 cm pour assurer le calage des morceaux entre les chevrons, avec un isolant en panneaux 120*60, quel que soit le sens de pose choisi, les chutes sont inévitables.

    Tu ne peux donc que faire des essais :
    - soit tu testes la tenue des panneaux entre chevrons avec ajout d'une bande complémentaire : tu poses ton panneau dans le sens vertical en rajoutant une bande de 8*120 à chaque panneau et il faut alors s'assurer que les morceaux tiennent calés en appui entre chevrons sans "gondoler" (ce qui risquerait d'obstruer la lame d'air à l'arrière des panneaux). Il faut aussi voir comment l'isolant se comporte à la découpe en faisant des bandes de 8*120cm. A mon avis, le résultat de ce choix est très aléatoire...
    - soit tu optes pour une pose dans le sens horizontal et tu découpes alors des panneaux de 60*68cm. Ton isolant est alors en un seul morceau entre chevrons et doit pouvoir tenir en appui entre les chevrons sans difficulté particulière s'il est semi rigide. Il reste alors des chutes de 60*52cm qu'il faudra tenter de réutiliser au mieux : isolation des pieds droits du comble peut-être ou isolation du plafond du comble ?

    Difficile de t'en dire davantage ... cela dépend de la configuration du comble (possibilité d'utiliser les chutes ?), de la tenue mécanique du produit et de son comportement à la découpe...

    Au-delà de la mise en oeuvre, il faut s'assurer de la conformité du montage du point de vue hygrothermique (cf post précédent).

    Cdt.
    Encore merci pour toutes ces précisons , je vais faire des essais
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Aide pose isolation entre chevrons
    Par nino79 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 19/04/2010, 08h18
  2. Isolation entre chevrons : possible ?
    Par benjz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/11/2009, 22h41
  3. isolation plafond entre chevrons(charpente à l'ancienne)
    Par nicri dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 26/10/2009, 13h14
  4. Isolation combles entre chevrons
    Par sebfM dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/06/2009, 09h36
  5. Isolation des murs entre chevrons
    Par abrassafra dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 12/10/2008, 22h08