Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 42

choix isolation et système de chauffage Toulouse

  1. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonjour,

    Après avoir parcouru beaucoup d'échanges et retenu quelques conseils sur le forum, voici donc le projet en termes de choix d'isolation.
    Le projet : Maison existante (années 50) non isolée, en toit tuiles. Nous allons construire une extension de 40 m2 sur 2 niveaux et isoler l'existant (maion en L, vu les contraintes d'urbanisme)
    1 - Dans la partie extension , neuve, VS et hourdis (marmite) + murs en monomur (devis d'Imer... et Bellen.... avec grand écart en coûts et performance thermique !) + fenêtres triple vitrage. Un toit terrasse (3 % de pente) avec étanchéité en EPDM (j'attends le devis) et isolation sous l'étanchéité avec fibre de bois STEICO Flex (200 ou 300 mm ? respectivement R 5,26 et 7,9).
    2 - Dans la partie existante, triple vitrage, et isolation des combles aménagés par dessus (ce qui suppose dépose des tuiles) et pose de panneaux de fibres de bois STEICO Flex (120 ou 140 mm ? respectivement R 3,16 ou 6,32). Problème non résolu aujourd'hui de la moitié des murs qui donnent sur le jardin du voisin et qui sont humides (moisissure.....) Le voisin n'est pour l'instant pas d'accord pour pose de drain et isolation (jusqu'aux fondations) en ITE donc.
    3 - Pour le chauffage, on envisage une chaudière gaz à condensation et une VMC qu'on pensait indispensable en DF, mais finalement, les recommandations d'HERAKLES nous font pencher vers une simple Flux hydroréglable B.

    Confirmez-vous que la VMC simple flux et B suffit (ville de Toulouse) ?
    Choix entre les marques monomur, entre le moins performant et le plus performant du marché, comment choisir celui qui est suffisant pour notre projet. Et, confirmez-vous que le monomur ne nécessite pas d'apport d'isolation complémentaire ?
    Pour l'épaisseur d'isolant en fibre de bois (cher !), comment choisir entre 200 ou 300 mm (toit terrasse, orienté SE, avec des chambres d'enfants sous le toit !)? et entre 120 ou 140 mm sous le toit tuiles ?
    Avez-vous des retours d'expérience pour l'EPDM en étanchéité.

    Merci beaucoup pour vos conseils

    -----

     


    • Publicité



  2. Clair31

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    58
    Messages
    2 802

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Confirmez-vous que la VMC simple flux et B suffit (ville de Toulouse) ?
    Ca dépend aussi du niveau d'étanchéité de la maison, mais une double flux couplée a un puits provençal doit-être bien utile.
    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Choix entre les marques monomur, entre le moins performant et le plus performant du marché, comment choisir celui qui est suffisant pour notre projet. Et, confirmez-vous que le monomur ne nécessite pas d'apport d'isolation complémentaire ?
    Les retours d'infos que nous avons sur le forum ne sont pas très bons sur ce point, certains on même du refaire une ITE sur la monomur pour couper l'effet de courant d'air dans les briques, c'est vrai que ce type de brique ne tolère aucun défaut de pose.
    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Pour l'épaisseur d'isolant en fibre de bois (cher !), comment choisir entre 200 ou 300 mm (toit terrasse, orienté SE, avec des chambres d'enfants sous le toit !)? et entre 120 ou 140 mm sous le toit tuiles ?
    Pour une meilleur protection contre les surchauffes estivales il faut prendre plus épais et 140mm semble même trop juste.
    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Avez-vous des retours d'expérience pour l'EPDM en étanchéité.
    Dans le dernier N° de Maison Écologique l'EPDM est jugé plutôt bien, en tout cas bien mieux que membranes bitumées.
    A+
    Dernière modification par Clair31 ; 09/10/2011 à 13h56.
     

  3. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Merci beaucoup Clair 31,
    Je me suis trompée dans l'une des épaisseurs.Si je récapitule :
    - pour le toit terrasse orienté Sud : panneaux fibres de bois 200 ou 300 mm avec respectivement R 5,26 et 7,9. Il faut donc préférer 7,9.
    - toit tuile orienté Sud : panneaux fibres de bois de 160 ou 280 mm, respectivement R = 4,21 et 7,36. il faut préférer 280 mm
    - J'ajoute le toit terrasse orienté Nord (sur SDB) avec panneaux fibres de bois de 120 ou 240 à R = 3,16 et 6,32. Il faut préférer 240 mm.
    Est-ce que c'est bon comme ça ?

    J'ai 2 questions toujours :
    - Comment, quel critère pour évaluer quand l'isolation est suffisante ou pas. Moi je me fiais aux indications de l'Ademe RT 2005 (certes pas tjrs satisfaisantes, mais qui servent de repère en tous cas pour moi). Pour la toiture terrasse, ils exigent seulement 3 M2, pour le toit tuiles,là aussi l'ademe n'exige que 4 (rampants de combles aménagés).
    - Certains optent sur le site pour LDR, ouate de cellulose ou autres, ou un panneau fin de fibre de bois, puis de la ouate de cellulose. Comment décider ce qui est mieux dans mon cas (orientation, minimum de perf à respecter pour confort été et hiver)...

    Pour la VMC, et par rapport à la question de Clair 31. On peut peut-être considérer que l'étanchéité est à peu près bonne (?!) puisqu'est prévu mononomur (sur partie extension) , triple vitrage, et isolation correcte des toits. ça veut dire qu'une VMC simple flux pourrait suffire ?

    Merci ....
     

  4. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Ca dépend aussi du niveau d'étanchéité de la maison, mais une double flux couplée a un puits provençal doit-être bien utile.
    D'après ce que j'ai lu dans cxe forum, une double flux ne se justifie pas toujours sous des climats doux (sauf pour une qualité d'air apporté par la filtration, et encore faut-il une pose dans les règles de l'art). Le retour sur investissement serait très long dans ces régions. Une hygro y serait bien souvent suffisante et beaucoup moins chère. C'est différent dans des régions aux hiver rudes.

    Les retours d'infos que nous avons sur le forum ne sont pas très bons sur ce point, certains on même du refaire une ITE sur la monomur pour couper l'effet de courant d'air dans les briques, c'est vrai que ce type de brique ne tolère aucun défaut de pose
    Et quitte à faire une isolation par l'extérieur, autant ne pas construire en monomur qui est plutôt limité en inertie... Et vers Toulouse, l'inertie apporte un confort très agréable l'été entre autre.
    Dernière modification par gridobu ; 10/10/2011 à 18h57.
     

  5. gseize

    Date d'inscription
    août 2010
    Localisation
    sud du 31
    Messages
    110

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Pour l'avoir fait, je peux dire que la solution " panneau fin de fibre de bois, puis de la ouate de cellulose" et relativement simple a mettre en oeuvre et moins couteuse que du 100% fibre de bois (presente moins de pont thermique a priori...) et presente un bien meilleur dephasage par rapport aux laines minérales pour la chaleur.
    Pour la RT prendre plutot en compte la 2012.
    Pour le triple vitrage, le reserver au nord et a l'ouest, le sud et l'est il diminuerait les apport solaire c'est dommage.
    Pour la vmc, la simple flux higro gerera l'humidité aussi bien que la db flux, la db flux recupere juste en plus les calories perdues des pieces humide pour prechauffer de l'air insufflé, mais comme dis plus haut le climat toulousain et ses hivers doux ne permettent pas d'exploiter cette technologie plus de quelques semaines par ans...
    Le chauffage est prévu comment ?
     


    • Publicité



  6. Clair31

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    58
    Messages
    2 802

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonjour,
    Citation Envoyé par gseize Voir le message
    la db flux recupere juste en plus les calories perdues des pieces humide pour prechauffer de l'air insufflé, mais comme dis plus haut le climat toulousain et ses hivers doux ne permettent pas d'exploiter cette technologie plus de quelques semaines par ans...
    A Toulouse, la double flux devient intéressante si elle est couplé a un puits provençal (ou canadien) plutôt adapté pour les périodes chaudes, l'ensemble permet de se passer de clim l'été tout en gardant la possibilité de préchauffé le renouvellement d'air l'hiver.
    A+
     

  7. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 654

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    A condition de pouvoir tripler le débit d'air à travers un puits canadien bien dimensionné (un tri-tubes de préférence ) , la puissance de rafraîchissement est alors adaptée au climat toulousain pour des maisons bien isolées , munies de quelques dispositifs d'ombrage ou d'occultation .

    Un seul tube de diamètre 200 permet un débit limité à 200m3/h pour rester entre 1 et 2m/s dans le puits canadien , de façon à obtenir un air proche de 15 à 17°C, or ce débit serait encore insuffisant pour contrebalancer les apports de chaleur(solaire, air chaud ..) dans la maison en plus des activités humaines intérieures..donc tripler apporte un résultat significatif , autrement il faudrait surisoler encore la maison .

    Mieux vaut alors une VMI® à débit variable : mini en hiver ( moyen si beau temps comme en ce moment ) , maxi avec puits canadien surdimensionné pour profiter de la fraîcheur de la terre ..
    Dernière modification par herakles ; 11/10/2011 à 16h57.
     

  8. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour,

    A Toulouse, la double flux devient intéressante si elle est couplé a un puits provençal (ou canadien) plutôt adapté pour les périodes chaudes, l'ensemble permet de se passer de clim l'été tout en gardant la possibilité de préchauffé le renouvellement d'air l'hiver.
    A+
    Je ne comprends pas. Pourquoi le puits canadien doit-il forcément être avec une double flux ? On peut mettre la maison en surpression en envoyant à un endroit de l''air du puits. Ce débit d'air serait supérieur à celui d'une vmc hydro qui retire de l'air dans les pièces humides. Le surplus s'évacuerait par des bouches situées dans les pièces de vie. C'est peut-être le principe d'une VMI®, mais je ne connais pas suffisamment ce système.
     

  9. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonsoir,
    je reviens après 1 semaine de recherche intensive, et des désillusions. J'avais opté pour la MOB (hors budget finalement), puis monomur et finalement avec un étage en encorbellement, ça va être là aussi trop cher comme système constructif. Je ne vais quand même pas finir par construire en parpaing !!! Alors je recherche ds solutions en bloc à bancher ou bloc béton, qui, comme dit sur plusieurs posts, ont plus d'inertie, en espérant qu'ils soient abordables. Avez-vous des suggestions de parois, de marques au meilleur rapport qualité / prix ?

    @Hérakles : si j'ai bien compris, ce ne sont pas (seulement) les caractéristiques des matériaux qui comptent, mais le système pris dans sa globalité. Alors, plutôt qu'une DF ou PC, même si je reconnais facilement que ça apporte un vrai plus, je préfère soigner le mieux possible (avec une VMC SF quand même), l'isolation et l'étanchéité de l'ensemble.
    Pour résumer : pour une maison en L avec une maison ancienne dont l'isolation doit être faite en ITE du sol et sous-sol au toit,,et une extension à créer (j'ai des plans et le PC OK), avec 1 étage et toit plan.
    J'ai pour l'instant opté pour
    - Monomur 36,5 Bellenber, mais je remets tout en question, et je penche pour blocs à bancher comme dit plus haut
    - fondation en béton hourdis et entrevous isolant, avec la chappe à déterminer
    - une ITE LDR (?) avec lame d'air et crépis
    - du triple vitrage Internorm
    - De la ouate de cellulose sous les toits (épaisseur encore à déterminer en fonction du R à atteindre)
    - bache EPDM (si quelqu'un sait ou trouver un site avec des explications pour poser en auto-construction)
    Est-ce que tout ça parait cohérent d'après vous ? Désolée d'être si longue, maisj'essaie d'être un peu plus précise

    J'avais une question supplémentaire : les coffres de volets roulants, j'ai cru lire des techniques avec fixations STO spéciales, et une technique avec imposte avec pose en tunnel sur nu extérieur. Quelqu'un connait-il cette méthode ?

    @gseize : pour répondre à ta question, même tardivement, nous envisageons une chaudière à condensation, mais pas encore fixés. Un pote vient de me conseiller d'installer le système polyflamme sur la cheminée existante, ce serait top parait-il ! je cherche les infos, et je vous les retranscris si ça intéresse quelqu'un.

    A +
     

  10. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    J'oubliais : l'isolation des toits serait alors
    panneau fin de fibre de bois, puis de la ouate de cellulose, comme suggéré par gseize, je trouve que c'est plutôt un bon compromis.
     

  11. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    je penche pour blocs à bancher
    Bonne idée, tant que ces blocs ne sont pas des blocs polysytene ou autres blocs isolants, afin de profiter de leur inertie grâce à l'ite.

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    - fondation en béton hourdis et entrevous isolant, avec la chappe à déterminer
    Avec une ite, c'est dommage de se priver de l'inertie du sol en faisant un plancher sur hourdis isolants. Mieux vaut construire sur terre plein, sans isoler le plancher en sous-face. L'isolation du plancher sera en fait le prolongement sous terre de l'ite afin d'isoler par l'extérieur les fondations ; ainsi, une grande inertie sera disponible : celle de la terre sous la maison.
    De plus, penche toi sur le fil des 'tunels à galets" à mettre en place avant le coulage de la dalle. Puis sur le fil parlant des capteurs à air.

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    - du triple vitrage Internorm
    Je ne sais pas si c'est bien nécessaire sous le climat toulousin. A la rigueur, triple vitrage au nord, quoi qu'il est préférable de limiter voire de ne pas mettre d'ouvertures au nord.
    Le triple vitrage au sud ne permet pas de profiter correctement des apports solaires, contrairement à certains doubles vitrages, donc le triple vitrage peut ne pas être intéressant. Une bonne ouverture double vitrage au sud a un rendement très positif, souvent supérieur à celui d'un triple vitrage qui va isoler, mais ne pas laisser entre suffisammenrt les apports solaires.

    A+
    Dernière modification par gridobu ; 16/10/2011 à 20h53.
     

  12. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par gridobu Voir le message
    .Avec une ite, c'est dommage de se priver de l'inertie du sol en faisant un plancher sur hourdis isolants. Mieux vaut construire sur terre plein, sans isoler le plancher en sous-face. L'isolation du plancher sera en fait le prolongement sous terre de l'ite afin d'isoler par l'extérieur les fondations ; ainsi, une grande inertie sera disponible : celle de la terre sous la maison.
    Bingo ! plus on en apprend et plus on mesure son ignorance !!!
    Je viens de comprendre quequechose de nouveau. Je ne dissociais pas isolation et inertie, et je commence à comprendre (mais je suis longue à la détente certainement). Il ne s'agit pas d'isoler et d'envelopper toute la maison de haut en bas,, et le problème est réglé, mais de trouver une sorte d'équilibre entre l'isolation et une inertie à optimiser en la répartissant là où il faut. 2 ans que je m'intéresse à l'éco-auto-construction, et bcp, bcp d'infos à assimiler, parfois, pas si évidentes. Peux-tu m'éclairer encore un peu plus ?
    Merci beaucoup
    Dernière modification par SK69202 ; 17/10/2011 à 14h07. Motif: Réparation citation
     

  13. Clair31

    Date d'inscription
    septembre 2009
    Localisation
    Toulouse
    Âge
    58
    Messages
    2 802

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonjour,
    C'est un sujet très souvent abordé sur le forum, pour preuve ces quelques liens
    Isolation + Inertie, meilleur compromis ?
    http://www.futura-sciences.com/fr/do...870/c3/221/p1/
    Ossature bois, isolation et inertie, quels choix, et avec quoi ?
    je te t'invites a lire plus particulièrement (presque) toutes les interventions de notre maitre en la matière: Héraclès.
    A+
     

  14. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Je ne dissociais pas isolation et inertie. Peux-tu m'éclairer encore un peu plus ?
    L'inertie dans une maison est essentielle pour plusieurs choses, surtout si cette construction est bien isolée, bien exposée avec de belles ouvertures au sud. L'inertie permet économies et confort dans ce type de maison :

    - économies car lors de belles journées ensoleillées en périodes de chauffe, les calories gratuites apportées la journée par les apports solaires, sont absorbées par les matériaux lourds et inertiels, pour être ensuite relâchées lentement la nuit : cela décalle donc le déclenchement du chauffage.
    Herakles et ses tunels à galets vont encore plus loin en emmagasinant beaucoup plus de calories dans les tunels sous la maison pendant toute la belle saison, afin de les relâcher pendant plusieurs mois pendant la mauvaise saison.
    L'isolation est essentielle afin que ces calories ne fuient pas directement dehors, mais soient belles et bien stockées.

    - confort l'été : l'inertie, ou plutôt les matérieux à forte capacité thermique, permet d'absorber les calories, et donc de lisser les températures intérieures lorsqu'il fait trop chaud dehors. Ces calories sont donc absorbées et cela évite une surchauffe dans l'habitat; bien sûr, elles vont bien être relâchées plus tard... mais heureusement la nuit au moment où la maison est ventilée car on l'aére en ouvrant les fenêtres. D'où l'importance de bien ventiler la nuit l'été, et longtemps car les murs vont mettre longtemps à se débarraser des calories stockées la journée. On décharge ainsi la maison des calories stockées et "disgracieuses" l'été.
    (RQ : économies encore : pas besoin de clim)

    - confort à la mi-saison, voire l'hiver, lorsqu'on chauffe et qu'il peut encore y avoir des très belles journées ensoleillées. On évite toute surchauffe (car on a de grandes ouvertures au sud hein !) dues au chauffage + soleil, pour les mêmes raisons que ci-dessus. La différence : on ne ventile pas la nuit ! et on décalle le déclenchement du chauffage : économies encore. Sans inertie (maison tout placo), avec un chauffage peu réactif (comme un plancher chauffant qui met longtemps à se refroidir), surchauffes assurées dès que le soleil se pointe, c'est pas confortable, et on ouvre les fenêtres : drôles d'économies.
    De même, les matériaux inertiels permettent une utilisation d'un poêle bien dimensionné sans risque d'étouffer sous la chaleur, pour les mêmes raisons : on lisse les températures, on évite les surchauffe, on stocke et relâche les calories doucement. N'oublie pas, ceci fonctionne à merveille si l'isolation vient conserver les calories.

    - confort l'hiver : Du coup, l'utilisation d'un chauffage au bois est moins contraignant car on fait une belle flambée, vive (pas de pollution, rendement du poêle optimal, vitres non noircies, pas d'encrassement du conduit), allumée bien sûr avec un top-down (Allez montre le moi...ton topdown), et on ne recharge pas souvent son poêle : le feu est court, mais la chaleur reste... merci l'inertie. Tout ça sans avoir trop chaud.
    On ne va surtout pas couver le feu pour le faire durer : Feu continu ou... chaleur continue ?

    Je continue ?

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    mais de trouver une sorte d'équilibre entre l'isolation et une inertie
    Oui, l'équilibre idéal : plein d'isolant et plein d'inertie dans les pièces de vie au sud, avec de belles ouvertures ! + bonne étanchéité à l'air.

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    une inertie à optimiser en la répartissant là où il faut
    Et oui, l'inertie n'est pas gage de confort dans une salle de bain par exemple : elle mettrait trop longtemps à chauffer, alors qu'on aimerait qu'elle chauffe vite.

    A+
    Dernière modification par gridobu ; 17/10/2011 à 20h14.
     

  15. herakles

    Date d'inscription
    novembre 2007
    Messages
    15 654

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Belles explications , claires et cohérentes sur l'inertie et ses applications , gridobu !

    je n'aurais pas mieux fait .. Bravo!

    Un petit rectificatif: les tunnels à galets permettent de passer les deux mois les plus froids de l'année , et seront presque déchargés ( descendus sous les 17~15°C ) en Février -Mars , juste alors que le retour des journées ensoleillées au Printemps permet de continuer à chauffer la maison ( par le biais de la serre ou des capteurs + l' inertie de courte durée ) et recharger légèrement les tunnels avec les excédents pour continuer à préchauffer l'air neuf - froid - durant la nuit , via la masse des galets .

    Et oui, l'inertie n'est pas gage de confort dans une salle de bain par exemple : elle mettrait trop longtemps à chauffer, alors qu'on aimerait qu'elle chauffe vite.
    Ca dépend où est la salle de bains par rapport au SUD.. Dans la maison BRG , elle est attenante à la serre et il y fait toujours bon , en hiver comme en été .
    Dernière modification par herakles ; 17/10/2011 à 20h27.
     

  16. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Merci. C'est beaucoup plus clair maintenant, et ça résume bien les discussions lues ailleurs. Maintenant, tout l'enjeu c'est de traduire ces principes en application pratique par rapport au projet . J'essaie, si j'y arrive, d'intégrer des PJ (avec projet et existant). Nous devons rencontrer le maçon bientôt, et discuter de toutes les décisions à prendre, et notamment le matériau pour les parois. Qq pourrait-il m'orienter, sachant que le porte-monnaie va certainement faire la différence ?
    Murs en blocs à bancher Poro*** ou Wiennerb*** de 17.5cms
    Thermiblocs avec voile béton de 16cms
    brique à bancher de 17.5 (ou 14.5 si le voile béton est armé dans les règles de l'Art )
    BTC
    - bloc béton , même si j'ai vraiment du mal avec ce matériau qui ne me cause aujourd'hui que des dégats (murs en crépis de ciment, terrasse contre maison en béton et remontées capillaires)
    bloc à bancher (en béton de bois, terre cuite, béton?)
    RTH(granulats lourds)
    GLOBAL CONSTRUCT bloc courant
    BCIBB
    brique PVAG 20 cm
    et encore d'autres....

    A +
     

  17. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Dernière tentative..... Ne pas tenir compte des images précédentes ...

    A + et j'attends avec impatience vos analyses critiques
    projet-rdc.jpgfaçades N-S.jpgprojet-étage.jpg
     

  18. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonjour,

    Plus personne ne répond !!!!

    Clair 31, j'ai commencé à lire tous les messages grâce à tes liens et effectivement, il y a des réponses. Mais il faut bien dire, que pour les non pro, il n'est pas toujours facile de faire le tri dans les échanges contradictoires, entre l'essentiel à retenir et le un peu plus "douteux". Je plonge dans les liens, mais ça n'exclue pas le besoin d'orientation, de synthèse parfois pour mieux faire ce tri précisément, même si j'ai l'impression d'être en formation accélérée depûis que je parcours ce site (chapeau bas soit dit en passant aux organisateurs !!)
    Donc pour le choix du matériau des parois, j'ai vu le maçon, et sur l'ensemble des matériaux cités dans le précédent post, il ne connait que PV4 et monomur et bloc à bancher ce dernier étant selon lui très cher (autour des 100 Euros le m2, ça calme effectivement).
    Je reste quand même très interrogative, mais je ne demande qu'à comprendre, face aux préconisations des uns et des autres sur plusieurs fil pour le béton. Dalle en béton (aussi proposé par mon maçon), murs en béton (blocs à bancher). Il me semble que pour éviter les remontées d'humidité il vaut mieux des chapes ou dalles en chaux, ou des murs en terre cuite non ? Qu'en pensez-vous ?
    Finalement, ce qui parait le plus accessible pour l'instant c'est le PV4G bref de l'optibric (j'ai vu 2 fils là-dessus, mais qui portaient davantage sur l'isolation que sur le matériau lui-même).

    Alors qu'en pensez-vous ?
    A vos critiques et analyses,
    A + et merci pour vos réponses
     

  19. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonjour,

    Les travaux ont commencé, et les questions affluent....
    Nous avons finalement du faire un VS sur hourdis avec entrevous isolants suite aux préconisations de l'étude de sol.
    Les murs de l'extension de la toulousaine sont en briques de terre cuite perforées (PV3+) de 20 cm. Je sais que c'est pas l'idéal, mais le porte monnaie n'a pas suivi.... Une ITE doit être posée soit en fibres de bois soit en LDR.

    Des questions en suspend :

    - Pour le mur de soubassement, à la verticale, une étanchéité a été faite en goudron, mais ensuite, il faut mettre un isolant (genre PSE). J'ai compris que cet isolant en sou bassement doit dépasser de 10 à 15 cm le niveau du sol pour ne pas que l'isolant des murs soit au contact du sol. C'est bien ça ?
    Comment traîte-t-on la jonction entre l'isolant en fibre de bois et le PSE ? On me dit de mettre une bavette périphérique. Bonne ou mauvauise solution. Ne risque-t-il pas d'y avoir à la longue une fissure entre ces 2 matériaux (Fibres de bois ou LDR et PSE) ?
    - J'ai bien relu les conseils, notamment sur le fil d'Olive 09. Il est dit que les briques pour les murs porteurs c'est pas génial pour l'inertie. Est-il interéessant de "compenser" ce manque d'inertie, en construisant des cloisons plus lourdes, comme l'envisageait olive09 avec des briques creuses en cloisons remplies de sable (si j'ai bien compris) ?
    - L'extension en question comprend un toit terrasse (pente 2-3%), avec Etanchéité EPDM. Je ne trouve qu'un distributeur en Midi-Pyrénées, 5000 Euros environ pour 50 M2 environ. Quelqu'un connaîtrait-il d'autres distributeurs (Google n'a rien donné), que je puisse au moins confronter les devis? Si je pose moi-même, je n'ai pas de garantie (c'est peut-être le rique à prendre).

    J'ai plein d'autres questions... mais je m'en tiens là pour l'instant

    A +
     

  20. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    - J'ai bien relu les conseils, notamment sur le fil d'Olive 09. Il est dit que les briques pour les murs porteurs c'est pas génial pour l'inertie. Est-il interéessant de "compenser" ce manque d'inertie, en construisant des cloisons plus lourdes, comme l'envisageait olive09 avec des briques creuses en cloisons remplies de sable (si j'ai bien compris) ?
    Les briques en ite, c'est déjà mieux qu'une iti pour l'inertie, mais moins bien que l même épaisseur en béton banché, ou en bloc à bancher par exemple (puisque tes briques sont creuses).
    Donc oui, il est toujours interressant d'ajouter encore plus d'inertie (surtout que tu es sur vide sanitaire) avec des cloisons lourdes, mais assure-toi bien que ton plancher est capable de supporter leur poids, parce que a pèse ! Autre chose : ces cloisons seront sans doute moins phoniques que si tu y avais intégré un isolant, c'est un choix.
    Cloisons avec du sable : pour moi on s'embête pour rien car l'inertie apportée est très proche des cloions en carreaux de plâtre, donc autant opter pour ça... Sinon, parpaings de 10cm montés à l'envers remplis de béton, ou de terre, ou coffrage avec des plaques de fermacell pour couler du béton, ou du plâtre et pourquoi pas y intégrer des tuyaux pour créer des murs chaufants.

    Tu peux aussi commander au maçon et à son bureau d'études un plancher capable de supporter une chape de 15 ou 20 cm d'épaisseur. Tu auras une bonne inertie au sol.

    Pense aussi à une dalle d'étage, ou même une dalle béton à la place d'un plafond en placo (compare les prix, car les plaquistes ne sont pas donnés)

    A+
     

  21. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    [QUOTE=gridobu;3935546]

    (puisque tes briques sont creuses) : briques de terre cuite de Terreal (perforées, je suppose que ça signifie qu'elles sont creuses.

    "Donc oui, il est toujours interressant d'ajouter encore plus d'inertie (surtout que tu es sur vide sanitaire) avec des cloisons lourdes, mais assure-toi bien que ton plancher est capable de supporter leur poids, parce que a pèse!"D'après le maçon, le plancher peut supporter jusqu'à 10 tonnes, puisqu'il doit supporter un plancher intermédiaire avec un porte à faux à l'étage. Mais ça reste à vérifier. Je vois ça demain. Voici la coupe : Plan coupe.jpg

    Cloisons avec du sable : pour moi on s'embête pour rien car l'inertie apportée est très proche des cloions en carreaux de plâtre, donc autant opter pour ça... Sinon, parpaings de 10cm montés à l'envers remplis de béton, ou de terre, ou coffrage avec des plaques de fermacell pour couler du béton, ou du plâtre et pourquoi pas y intégrer des tuyaux pour créer des murs chaufants.Très intéressant: je suppose que chacune de ces solutions est plus ou moins lourde et plus ou moins inertielle ?

    Pense aussi à une dalle d'étage, ou même une dalle béton à la place d'un plafond en placo (compare les prix, car les plaquistes ne sont pas donnés)C'est prévu... Ce sera un plancher béton, mais sur hourdis (entrevous isolants de nouveau) et 4 poutres armées pour compenser le fameux porte à faux.

    Aurais-tu des suggestions pour l'isolation des murs en soubassement ? Une étanchéité d'abord, puis une isolation (PU projeté ?). Et jusqu'où, jusqu'à 10 à 15 cm au dessus du niveau du sol ? et un film de protection de l'isolant. On prévoit aussi un drainage (terrain humide c'est pourquoi VS). Les drains sont-ils contre le mur de soubassement ou plus éloignés ?. Ensuite, la jonction entre l'isolant du soubassement et les panneaux en fibres de bois par exemple, un simple rail périphérique suffit-il. Pas de risque de fissure ensuite après la pose des enduits ?

    Merci
    Dernière modification par nabel ; 02/03/2012 à 22h38. Motif: insérer les citations
     

  22. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    [QUOTE=nabel;3936929]
    Citation Envoyé par gridobu Voir le message
    D'après le maçon, le plancher peut supporter jusqu'à 10 tonnes, puisqu'il doit supporter un plancher intermédiaire avec un porte à faux à l'étage. Mais ça reste à vérifier. Je vois ça demain. Voici la coupe :
    Attention, le poid de tes cloisons sera un poid ponctuel (petites surfaces de contact pour un poid lourd), rien à voir avec le poid d'une dalle réparti sur toute la surface du plancher...

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Très intéressant: je suppose que chacune de ces solutions est plus ou moins lourde et plus ou moins inertielle ?
    Le plus inertielle : béton ou terre. La terre a en plus des propriété interressante de régulation de l'humidité.

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Pense aussi à une dalle d'étage, ou même une dalle béton à la place d'un plafond en placo (compare les prix, car les plaquistes ne sont pas donnés)
    C'est prévu... Ce sera un plancher béton, mais sur hourdis (entrevous isolants de nouveau)
    Quel dommage ! Tu perds tout l'intérêt de ta dalle béton ! Elle ne sert plus à rien puisque tu la cache derrière des hourdis isolants... Non non, choisis des hourdis en béton pour la dalle intermédiaire, et idem pour la dalle de plafond.
    Qu'est-ce qui est prévu, une dalle intermédiaire (entre 2 niveaux), ou/et une dalle au plafond du dernier niveau ?

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    Aurais-tu des suggestions pour l'isolation des murs en soubassement ? Une étanchéité d'abord, puis une isolation (PU projeté ?). Et jusqu'où, jusqu'à 10 à 15 cm au dessus du niveau du sol ? et un film de protection de l'isolant. On prévoit aussi un drainage (terrain humide c'est pourquoi VS). Les drains sont-ils contre le mur de soubassement ou plus éloignés ?. Ensuite, la jonction entre l'isolant du soubassement et les panneaux en fibres de bois par exemple, un simple rail périphérique suffit-il. Pas de risque de fissure ensuite après la pose des enduits ?
    Pour la technique, il faudra des explications de personnes plus calées que moi, mais
    - isolant contre le soubassement, et étanchéité pour protéger tout ça, il me semble...
    - le PU projeté est cher, tu pourrais y coller des plaques de ploystyrène
    - il faut que tes deux isolants soient jointés (posés en continu), sinon tu as un pont thermique entre les deux
    - risque de fissure limité si pose d'un treillis avant l'enduit

    A+
     

  23. olive 09

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Lectoure (Gers)
    Messages
    756

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Tiens on parle de moi....

    Bonjour Nabel, sympa l'extension.

    J'ai construit en parpaing béton avec des poteaux béton (inertie) partout car l'étude de sol a préconisé un système sismique (le maçon a fait la tronche...).
    De plus j'ai des hourdis isolants entre mon VS et ma construction mais j'ai fait coulé une dalle de compression de 10cm au lieu de 4cm. Conclusion j'ai 77t de béton à l'interieur de mon habitation.
    gridobu a raison, pas d'entrevous isolants sur une dalle intermédiaire, cela vaut plus cher et cela ne sert à rien (sauf pour les problèmes lombaires du maçon )

    Je fais une ITE en PSE (laine j'adore mais hors budget pour moi) de 19cm pour cacher mes coffres de volets exterieurs. j'ai un rail de départ que j'ai posé à 15cm du sol fini (pas fini encore donc pas de photos sur mon récit). Puis je pars vers le sol avec du PSE (densité 30kg/m3) collé à l'enduit bitumeux puis sur le PSE 2 passes d'enduit hydrofuge avec une trame marouflée dans la première passe.

    Mes cloisons sont en placo avec de laine de chanvre.

    Si tu as d'autres questions.

    Olive
     

  24. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Bonjour Gridobu.

    Merci beaucoup pour ton retour . Je dois voir le maçon et vérifier tous ces points : dalle intermédiaire et dalle plafond en béton mais sans entrevous isolant, et vérifier pour les cloisons lourdes, si c'est possible (sur les points de contacts, j'ai compris), et si oui, cloisons en terre. Je confirme qu'une dalle intermédiaire (béton) est prévue ainsi qu'au plafond aussi.
    La solution du treillis est intéressante en effet. Mais si je pose des panneaux de fibre de bois en ITE, ce seront des panneaux conçus pour support d'enduit. Ou alors, peut-être faut-il que je prenne des panneaux de fibres de bois sans support d'enduit, et ensuite mettre ce treillis qui servirait de support d'enduit sur toute la façade, jusqu'au soubassement. Je ne sais pas si c'est possible ça?

    Olive09.

    Nous avons choisi laine de bois. Je n'ai pas comparé les prix, mais en Haute-Garonne, il y a qqs vendeurs en éco-matériaux que tu dois connaître et les panneaux sont vendus à 40 Euros le M2 HT, avec support pour enduis, pour l'ITE (et il parait qu'il compte un peu baisser les prix). J'ai bien lu les interventions d'Héraklès qui à de nombreuses reprises préconise de réserver la fibre de bois pour d'autres usages (combles par ex). Mais il nous semblait que la fibre de bois apportait quand même un peu plus d'inertie que le PSE, là où on en perd avec la brique en terre cuite (tu n'as pas ce problème). Et à Toulouse, il peut faire très chaud (et même plutôt froid cette année). Si tu as besoin d'infos malgré tout...
    Pour l'isolation en soubassement, j'aurais besoin d'une précision :
    - Le PSE que tu mets en bas, tu écris bien que tu vas "vers le sol". ça veut dire que tu t'arrêtes au sol, tu ne continues pas le long du mur de soubassement ? Et tu isoles comment le mur du soubassement? ou j'ai rien compris (c'est possible ! Je me lance, parce que ça m'interesse de comprendre mais en relisant ce que j'ai écrit, je pense qu'on devine tout de suite que je suis pas du bâtiment!).
    Pour les cloisons en laine de chanvre, c'est pas mal du tout ça ! Je suppose que la laine de chanvre a de bonnes propriétés isolantes, mais est-ce que tu penses que ça apporte aussi de l'inertie (c'est le point faible de notre extension apparemment).
    A +
     

  25. olive 09

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Lectoure (Gers)
    Messages
    756

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Pour l'isolation des soubassements, je descends de 0.85m sous le niveau des terres. Tout mon VS sera isolé.

    Pour la laine de bois, c'est le tarif tout compris (enduit + trame + enduit de finition) ou juste le panneau.

    Pour le laine de chanvre, aucun interet pour l'inertie. Je suis interesse par le coté phonique et gestion de l'humidité. Si tu veux mon fournisseur et les tarifs = MP.

    Olive
     

  26. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    C'est juste le panneau. J'ai le prix de l'enduis qui va avec, mais qui me parait correct. Si ça t'intéresse. Je peux te donner les contacts, sachant que je vais encore rechercher des tarifs plus intéressants ailleurs.
    Pour la laine de chanvre, ça m'intéresse d'avoir les fournisseurs, oui.
    Tes cloisons font quelle épaisseur ?
    A +
     

  27. olive 09

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Lectoure (Gers)
    Messages
    756

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Cloisons classiques avec des rail de 48.
    Tarif pour le PSE en 19cm tout compris (colle + enduit+ trame + enduit de finition) 58€ TTC / m2
    Pour la laine de bois, je vais être hors budget.

    Olive
     

  28. nabel

    Date d'inscription
    juin 2006
    Localisation
    toulouse
    Messages
    36

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    J'ai pu avoir des précisions sur les dalles de la maison. Elles sont malheureusement commandées, et je m'en mords les doigts....
    Plancher intermédiaire et plancher plafond en hourdis béton avec des marmites en bois (sorte de coffrage nous a-t-il dit). L'épaisseur de la dalle est de 5 cm (12cm l'hordis et 5 de dalle). Pas possible d'augmenter l'épaisseur de la dalle. Arghh!
    Par contre, il y a dans le soubassement (dans le plancher du sol) des poutres ou longrines (si j'ai bien compris) qui permettent de monter des murs de refends lourds au rdc et à l'étage. Les autres cloisons d'après lui, si elles ne sont pas placées à ces endroits précis, doivent être beaucoup plus légères.
    Alors, du coup, Gridobu, je vais encore te demander des précisions. D'après toi, ces cloisons lourdes (placo rempli de terre par exemple), dans quelle fourchette d'épaisseur (mini maxi) faudrait-il les prévoir ? Comment on calcule ça ?
    Pour le soubassement, je garde l'idée du treillis, merci beaucoup ! Et oublie surtout ma question de départ (mettre du treillis sur toute la façade, c'était une c...e). Le maçon me dit que ce treillis se met sur les parties où on doit faire un raccord. Il me dit aussi de mettre une bavette périphérique ?

    A +
    Nabel
     

  29. olive 09

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Lectoure (Gers)
    Messages
    756

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Salut Nabel,

    Merci pour le mp.
    Fais attention avec les cloisons lourdes, le poids au m2 montent très rapidement donc il faut bien les placer sur la dalle.

    Le treillis, je pense que c'est une trame et le maçon te dit de la mettre que sur certains endroit et pas sur toute la surface. Je suis pris d'une violente crise de doutes... soit ton produit est spécial (je vais de ce pas regarder) ou alors le maçon te dit une méga connerie. Avec les systèmes Parexlanko, weber ou encore Zolpan, on maroufle une trame sur toute les facades de la maison.

    La bavette périphérique cela doit être le rail de départ. On pose l'isolant dessus et cela fait goutte d'eau.

    Olive
     

  30. gridobu

    Date d'inscription
    décembre 2009
    Localisation
    Au pied des monts du Forez
    Messages
    975

    Re : choix isolation et système de chauffage Toulouse

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    J'ai pu avoir des précisions sur les dalles de la maison. Elles sont malheureusement commandées, et je m'en mords les doigts....
    Fais des pieds et des mains pour ne pas les avoir, mais plutôt des houdis (= marmites) en béton et pas en bois. C'est toi qui payes ! et Tu as droit à réctifier certaines choses, surtout si vous n'en aviez jamais discuté avant.
    La commande est passée ? et alors ? Le camion n'est certainement pas encore en route ! Ce ne sont pas des matériaux sur mesure, donc on change la commande, point.

    Citation Envoyé par nabel Voir le message
    D'après toi, ces cloisons lourdes (placo rempli de terre par exemple), dans quelle fourchette d'épaisseur (mini maxi) faudrait-il les prévoir ? Comment on calcule ça ?
    Il faudrait que ces cloisons soient d'épaisseur standard afin de ne pas avoir de problème pour la pose des blocs-portes. Mais désormais, il existe de nombreuses portes avec "pose en fin de chantier" (KM1, ou KM2, ou chambranle contre chambranle), ou porte avec pose en rénovation, qui permettent d'adapter le bloc-porte sur des cloisons d'épaisseur non standard. Renseigne toi avant pour connaître les épaisseur possibles, mais pour l'inertie, si tu en veux, plus c'est épais, mieux c'est !
    Aussi, il faudra les faire le long des poutres ou longrines du VS effectivement, et sur la dalle, pas sur une chape flottante.
    Tu peux aussi commander à ton maçon de te les faire en béton banché : solution rapide mais plus chère sans doute, car ce n'est pas toi qui les fais...
    Si tu as des murs de refend, fais les en béton banché également, en gardant la même épaisseur, c'est plus inertiel. Et pourquoi pas aussi tes murs extérieurs ? surtout ceux qui sont le plus exposés derrière les baies vitrées ?
    Dernière modification par gridobu ; 04/03/2012 à 13h07.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Isolation et/ou amélioration du système de chauffage
    Par Scrib dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 17
    Dernier message: 28/09/2011, 20h32
  2. Choix chauffage/isolation ? (rénovation)
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 21/05/2011, 09h12
  3. Aide au choix du système de chauffage...
    Par igloodhumour dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/04/2008, 21h43
  4. Choix d'un système de chauffage et isolation
    Par cellule1 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/12/2007, 13h41
  5. Du choix du système "isolation-chauffage-ventilation" ...
    Par daneel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2007, 16h57