Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 52

Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

  1. leidier

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    666

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par mezig57 Voir le message
    Il est donc évident que l’on a intérêt à baisser la température de consigne pour une longue absence.
    Et pour une courte absence ? Ça dépend d’un tas de facteurs, mais dans aucun cas de figure on ne sera perdant en baissant la température.
    En dehors des paramètres déjà cités (isolation, inertie du bâtiment et de l'émetteur, étanchéité, etc), dans certaines configurations la programmation de plages horaires se traduit bien par une sur-consommation
    Il faut tenir compte aussi du mode de production de chaleur.
    - une chaudière gaz à condensation à brûleur modulant offre son meilleur rendement à 35% de sa puissance et par conséquent, le matin lors de la relance, en fonctionnant à 100% de sa puissance, elle n’offre pas le meilleur rendement. De même, si la température du régime d’eau s’élève lors de la relance, il deviendra difficile de tirer bénéfice de la condensation.
    - Une PAC air/eau c'est pareil, on obtient son meilleur rendement en charge partielle alors que lors d’une relance elle sera à 100%, son COP sera plus mauvais et les dégivrages risquent de s'enchaîner suivant les conditions climatiques du matin.
    Il faut tenir compte aussi du mode de fonctionnement:
    - Avec les maisons très isolées avec inertie et PC (RT 2012 ou mieux) la puissance de chauffe se dimensionne au plus juste pour avoir un COPA optimisé, donc les relances avec sur-puissance sont à proscrire, aucune économie n'est possible.
    PS:
    Les graphiques donnés par les liens:
    https://www.astuces-pratiques.fr/fin...-des-economies
    https://www.energieplus-lesite.be/in...id=10984#c6602
    ne sont qu'une représentation partielle d'une situation avec d'ailleurs une représentation de l'énergie consommée et de la T°C plus ou moins erronée.

    -----

    Dernière modification par leidier ; 22/02/2017 à 08h59.
     


    • Publicité



  2. vanquish

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Âge
    35
    Messages
    604

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Le lien https://www.astuces-pratiques.fr/fin...-des-economies est absurde : ils traitent du "temps" de fonctionnement du chauffage et pas de l'énergie nécessaire /consommée
     

  3. Ulyssesourd

    Date d'inscription
    octobre 2007
    Localisation
    Haut-Rhin, Alsace
    Âge
    52
    Messages
    4 526

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour

    Pour ma maison je ne baisse jamais la T° de consigne : je chauffe ma maison tout le temps. Car maison rénovée avec une grosse inertie avec une ITE + chauffage avec des radiateurs + chaudière condensation.

    On était partis en vacances la semaine dernière donc j'ai mis 15°C pendant 4 jours. Le 5 ième jour une relance du chauffage était programmée et bien quand on est rentrés à 22h, la T° de consigne n'est pas atteinte ce qui explique qu'avec la courbe de chauffe (loi d'eau) que j'ai paramétrée, ne peut pas correspondre à une relance de chauffage...j'ai du augmenter la T° eau radiateurs pour que la T° de consigne soit atteinte mais la consommation gaz s'en ressent...Certes j'ai vérifié l'index gaz, j'ai quand même économisé 25% par rapport à un temps de chauffe normal.

    Donc résumé dans une maison bien isolée et forte inertie, pour une absence longue, on peut couper le chauffage mais il faut modifier la loi d'eau pour une bonne relance, mais surtout pas baisser la T° de consigne sur une durée inférieure à 2 ou 3 jours.

    Autre test : baisse de 1°C nuit la consommation gaz journalière est plus importante (env 1m3 de plus) que si je chauffe tout le temps car les calories des murs se sont dissipées et qu'il faille les recharger le matin...

    car grosse inertie permet certes un lissage douce de la T° intérieure que ce soit en été ou hiver, ne permet pas une montée rapide de la T° intérieure sans augmenter fortement la puissance de chauffe car il faut chauffer l'air ET recharger les calories dans les murs.

    En ce qui concerne des économies sur la condensation chaudière gaz, TANT qui la T° est au dessous du point de rosée et même si le delta départ retour est minime ça condense toujours.

    A+
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 22/02/2017 à 09h33.
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.
     

  4. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 403

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par Antori91 Voir le message
    Bonjour,
    Je cherche à déterminer si couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit est une stratégie financièrement intéressante.
    .
    Bonjour,

    Pour une maison qui n’aurait aucune masse thermique, y compris l’air et l’isolation, couper un chauffage de 5 000 W pendant 1 mn, c’est économiser 5000 / 60 = 83.33 Wh

    Pour une maison classique qui a une masse thermique, et une source chaude qui fonctionne par tout ou rien.

    Si entre l’arrêt du chauffage et la reprise du chauffage, les murs sont encore chauds, il n’y a ni économie, ni perte d’énergie. Il faut redonner à la masse l’énergie perdue.

    Les économies d’énergie commencent, lorsque les murs sont pratiquement à la température extérieure. La masse n’a plus d’énergie à fournir.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  5. mezig57

    Date d'inscription
    janvier 2015
    Messages
    125

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par leidier Voir le message
    En dehors des paramètres déjà cités (isolation, inertie du bâtiment et de l'émetteur, étanchéité, etc), dans certaines configurations la programmation de plages horaires se traduit bien par une sur-consommation
    Il faut tenir compte aussi du mode de production de chaleur.
    [...]
    PS:
    Les graphiques donnés par les liens:
    https://www.astuces-pratiques.fr/fin...-des-economies
    https://www.energieplus-lesite.be/in...id=10984#c6602
    ne sont qu'une représentation partielle d'une situation avec d'ailleurs une représentation de l'énergie consommée et de la T°C plus ou moins erronée.
    Compris et d'accord.
    Merci.
     


    • Publicité



  6. leidier

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    666

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Pour une maison classique qui a une masse thermique, et une source chaude qui fonctionne par tout ou rien.

    Si entre l’arrêt du chauffage et la reprise du chauffage, les murs sont encore chauds, il n’y a ni économie, ni perte d’énergie. Il faut redonner à la masse l’énergie perdue.
    La famille "ne craint pas le froid" a décidé de chauffer non pas à 21°C mais à 16°C tout le Mois de Janvier, les murs seront encore chaud! proche de la T°C ambiante: va t'elle faire des économies
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Les économies d’énergie commencent, lorsque les murs sont pratiquement à la température extérieure. La masse n’a plus d’énergie à fournir.
    J'aime bien le "pratiquement à la T°C extérieure", un développement parait peut être nécessaire.

    Bonne journée.
     

  7. Antori91

    Date d'inscription
    février 2017
    Messages
    6

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Bonjour,

    Quelqu'un pourrait-il confirmer les formules ci-dessous que j'utilise pour calculer l'inertie thermique de mon logement en terme de temps de montée/descente en température des parois et d'énergie emmagasinée/restituée par ces parois lors de la mise en marche/arrêt du chauffage :
    - TempsMontée/Descente = (Épaisseur mur x Épaisseur mur )/ Diffusivité thermique du mur
    - Energie stockée = racine carrée(TempsMontée/Descente) * Effusivité thermique du mur * Écart température face externe face interne mur * Surface mur

    Cette personne pourrait-elle aussi donner une application des formules à un exemple, mettons un mur de 200 m2 composé d'un matériau unique de carreau de plâtre de 7,5 cm d'épaisseur chauffé à 19°C avec une température externe de 10°C.
     

  8. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 403

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par leidier Voir le message
    Bonjour,
    La famille "ne craint pas le froid" a décidé de chauffer non pas à 21°C mais à 16°C tout le Mois de Janvier, les murs seront encore chaud! proche de la T°C ambiante: va t'elle faire des économies
    Bonne journée.
    Tu parles de régime stationnaire, lorsque je raisonne dans le cas d'un régime variable !
    En régime stationnaire, Je vais même plus loin que toi, si la famille passe de 21°C à 0°C lorsqu’il fait -15°C extérieur, les murs seront plus chauds de +15°C par rapport à l’extérieur.

    Revenons dans le sujet par un exemple simple

    Prenons une maison qui a besoin d’un flux de chaleur de 5 kW pour maintenir +20°C à l’intérieur lorsqu’il fait 0°C à l’extérieur.
    On coupe le chauffage pendant une heure. La température intérieure va baisser. Tout le monde peut le constater. Ca montre que la masse thermique de la maison va restituer une énergie inférieure à 5 kWh. Pour imager, donnons une valeur qui est du domaine du possible, 4 kWh.
    On remet le chauffage. Pour arriver à l’équilibre thermique, il faut restituer les 4 kWh, mais on aura gagné 5 kWh - 4 kWh = 1 kWh
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  9. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 403

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par Antori91 Voir le message
    Bonjour,

    Quelqu'un pourrait-il confirmer les formules ci-dessous que j'utilise pour calculer l'inertie thermique de mon logement en terme de temps de montée/descente en température des parois et d'énergie emmagasinée/restituée par ces parois lors de la mise en marche/arrêt du chauffage :
    .
    Bonjour,
    Raisonner et faire des calculs en régime variable, est une bonne manière de se planter.
    Un bon conseil, se limiter à faire des calculs en régime stationnaire.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  10. Philou67

    Date d'inscription
    janvier 2006
    Localisation
    Krùmm Elsàss
    Âge
    52
    Messages
    20 832

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Ca montre que la masse thermique de la maison va restituer une énergie inférieure à 5 kWh. Pour imager, donnons une valeur qui est du domaine du possible, 4 kWh.
    On remet le chauffage. Pour arriver à l’équilibre thermique, il faut restituer les 4 kWh, mais on aura gagné 5 kWh - 4 kWh = 1 kWh
    Je ne crois pas du tout : si la maison nécessite 5kW de chauffage pour maintenir la température de consigne, c'est que les déperditions par les parois et la ventilation sont de 5kW. Si l'on cesse d'alimenter en chauffage ces 5kW, les déperditions, elles continuent à être présentes. D'abord 5kW les premières minutes, puis au fur et à mesure que la température intérieur baisse, le flux thermique correspondant à ces déperditions baissent également (ce flux est dépendant de la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur).
    Ainsi, pendant 1h d'arrêt du chauffage, on "gagne" 5kWh d'énergie (soit, si par exemple le rendement est de 90%, 5,5kWh de carburant) et on perds moins d'énergie dans le bâtiment, du fait de la décroissance du flux des déperditions.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance
     

  11. feumar

    Date d'inscription
    août 2014
    Messages
    453

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Il me semble qu'il y a un autre paramètre à prendre en compte : le confort des occupants. La température ressentie dépend de la température des murs et de celle de l'air. Ce que j'ai remarqué chez moi ou ailleurs, c'est qu'en cas d'abaissement de température, les occupants peuvent avoir tendance à augmenter la consigne pour gagner en confort tant que les murs ne sont pas revenus à leur température de croisière. Chez moi ça annulait complètement les économies dues aux abaissements nocturnes et en cas d'absence de quelques heures en journée.
     

  12. Larzacien

    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    4 308

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    bonjour, En tout cas, avec un chauffage au sol, qu'il soit électrique ou à eau, il faut laisser une température stable, avec des radiateurs électriques, on peut avoir un peu plus de souplesse, surtout si on a une isolatation par l'intérieur.
    Avec une isolation par l'extérieur, il ne faut pas arrêter trop longtemps, sinon le mur finira par se refroidir et il faudra remonter cette masse en température.

    Ceci dit en ce moment le soleil tape contre la façade de ma maison, la sonde a coupé la chaudière depuis deux heures et ça chauffe tout seul.
    J'ai 25° sans chauffage.

    Et si on baisse la température ou si on arrête, il ne faut pas faire l'erreur fréquente qui consiste à pousser à 25° en croyant que ça va chauffe
     

  13. leidier

    Date d'inscription
    février 2015
    Messages
    666

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Tu parles de régime stationnaire, lorsque je raisonne dans le cas d'un régime variable !
    Oui mais ce n’est pas ce que tu as écrit c’est pourquoi j’ai pris l’exemple d‘un régime stationnaire pour montrer qu'il fallait préciser sinon c'est la confusion!
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Pour une maison classique qui a une masse thermique, et une source chaude qui fonctionne par tout ou rien. Si entre l’arrêt du chauffage et la reprise du chauffage, les murs sont encore chauds, il n’y a ni économie, ni perte d’énergie. Il faut redonner à la masse l’énergie perdue.
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Prenons une maison qui a besoin d’un flux de chaleur de 5 kW pour maintenir +20°C à l’intérieur lorsqu’il fait 0°C à l’extérieur.
    On coupe le chauffage pendant une heure. La température intérieure va baisser. Tout le monde peut le constater.
    Oui.
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Ca montre que la masse thermique de la maison va restituer une énergie inférieure à 5 kWh.
    Toujours d’accord
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Pour imager, donnons une valeur qui est du domaine du possible, 4 kWh.
    Pourquoi pas.
    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    On remet le chauffage. Pour arriver à l’équilibre thermique, il faut restituer les 4 kWh, mais on aura gagné 5 kWh - 4 kWh = 1 kWh
    Là je ne comprends plus ? pourquoi gagner 1 kWh ? tu n’as rien gagner du tout !
    Pendant cette heure de coupure, tu as toujours été en régime variable, une chute de la T°C avec des déperditions baissant progressivement, au bout d’une heure tu as « bouffé » 4 kWh qu’il te faudra rattraper donc en théorie le bilan est nul, c'est d'ailleurs ce que tu as écrit plus haut!
    Dernière modification par leidier ; 23/02/2017 à 21h13.
     

  14. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 403

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    D'abord 5kW les premières minutes, puis au fur et à mesure que la température intérieur baisse, le flux thermique correspondant à ces déperditions baissent également (ce flux est dépendant de la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur).
    Ainsi, pendant 1h d'arrêt du chauffage, on "gagne" 5kWh d'énergie (soit, si par exemple le rendement est de 90%, 5,5kWh de carburant) et on perds moins d'énergie dans le bâtiment, du fait de la décroissance du flux des déperditions.
    Si j'ai bien compris, on n'est d'accord ! !

    Citation Envoyé par leidier Voir le message
    Là je ne comprends plus ? pourquoi gagner 1 kWh ? tu n’as rien gagner du tout !
    Pendant cette heure de coupure, tu as toujours été en régime variable, une chute de la T°C avec des déperditions baissant progressivement, au bout d’une heure tu as « bouffé » 4 kWh qu’il te faudra rattraper donc en théorie le bilan est nul, c'est d'ailleurs ce que tu as écrit plus haut!
    Avant la coupure, tout est à l’équilibre thermique. Les températures sont stables. On coupe le chauffage pendant 1 h. Pendant la coupure on ne consomme rien au compteur. On n’a économisé 5 kWh par rapport à un chauffage continu de 5 kW.
    Dès l’instant ou la coupure est faite, une partie de la chaleur mise en conserve dans les masses, se déplace vers les zones qui se refroidissent. Les ΔT air int - air ext baissent, les résistances thermiques ne bougeant pas, les pertes thermiques baissent régulièrement.
    Au bout d’une heure, on admet par hypothèse, que les masses thermiques se sont débarrassées de 4 kWh.
    On remet en marche le flux thermique de 5 kW.
    Les températures vont monter tout doucement. Une partie de ces 5 kW va compenser les pertes avec l’exterieur, l’autre partie va fournir de l’énergie aux masses thermiques.
    Au bout de plusieurs heures, on va retrouver l’équilibre thermique que l’on avait avant la coupure.
    Dans cette histoire, on n’a gagné 1 kWh sur la consommation.
    Pendant cette période, l’économie se fait bien sur au détriment du ΔT int-ext moyen.
    C'est l'objectif recherché, accepter la baisse des températures sur de courtes périodes, pour gagner sur la consommation d'énergie.
    Dernière modification par cornychon ; 23/02/2017 à 22h11.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  15. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    16 807

    Re : Intéressant de couper totalement ou partiellement le chauffage pendant une période de la nuit?

    J'ai une maison inertielle chauffée par impulsion, ce qui est l'inverse de l'abaissement, je ne dépense rien, sauf quand je chauffe, la température monte un peu (2 à 3 °K) pendant la phase chauffage, redescend doucement puis reste quasiment stable en dehors, la variation hors chauffage étant commandée par la météo.

    Bref on va pouvoir écrire des pages mais il n'y a pas de cas général, Antori91 ne précise pas son mode de chauffage, s'il est électrique il peut facilement mesurer son bilan, avec toutefois une bonne prise en compte de la météo.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité







Sur le même thème :


    301 Moved Permanently

    301 Moved Permanently


    nginx/1.2.1



 

Discussions similaires

  1. Découverte d'infiltrations pendant la période de compromis
    Par Slya dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 51
    Dernier message: 12/01/2016, 21h59
  2. Convertir partiellement un chauffage par radia au chauffage par le sol
    Par Saint-Sandouz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 55
    Dernier message: 04/05/2014, 16h31
  3. Arrêt de chauffage pendant la nuit= économie?
    Par Ulyssesourd dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 232
    Dernier message: 14/10/2013, 11h35
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 13/01/2010, 10h46