Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 47 sur 47

Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

  1. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    ...
    Bonjour,
    Pourrais-tu me tuyauter concernant la puissance thermique évacuée dans un local par son plafond.
    Puissance qui dépend du delta T entre ce plafond et la température moyenne de confort. de la pièce.
    Merci

    -----

     


    • Publicité



  2. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par yvon l Voir le message
    Bonjour,
    Pourrais-tu me tuyauter concernant la puissance thermique évacuée dans un local par son plafond.
    Puissance qui dépend du delta T entre ce plafond et la température moyenne de confort. de la pièce.
    Merci
    Bonjour,
    Un plafond non isolé, c’est de l’ordre de 2.5 W/m2*K
    Un plafond très bon conducteur en verre ou métallique mince, c’est de l’ordre de 5.2 W/m2*K.

    Au pif, en convection forcée, (200 m3/h) je prendrais 6 W/m2*K

    Rappel : La chaleur spécifique de l’air est de 0.334W/m3*K
    Dernière modification par cornychon ; 05/07/2017 à 22h44.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  3. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Au pif, en convection forcée, (200 m3/h) je prendrais 6 W/m2*K

    Rappel : La chaleur spécifique de l’air est de 0.334W/m3*K
    Bonjour et grand merci.
    Avec ces chiffres, si on veut un delta T de l'ordre de 2° maximum, on aurait intérêt à augmenter la surface d'échange soit en plaçant des profilés métalliques (en T ou en U par exemple) qui guideront en même temps l'air. Soit avec des profilés qui augmentent la surface d'échange (taule...)
    Donc, si je comprends bien pour un volume de 200 m³ et un refroidissement de 5° il faut enlever 334 Wh d'énergie calorifique sensible à l'air des pièces à refroidir.
    Donc une aération de 200 m³/h demande une énergie de 334 Wh par heure, soit une puissance de 334 W pour assurer la ventilation proprement dite. (chaleur spécifique de 0.334 Wh/m3* K)
     

  4. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 594

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Sans vouloir interférer dans vos calculs, j'ai une solution efficace mais très très chère

    Faire un échangeur alu spécial course de 10m2x5cm d'épaisseur avec 5 plaques à 7 plaques. Avec 500 m3/h et une bonne humidification le système peut fonctionner dans les performances espérées
    Dernière modification par daniel222 ; 06/07/2017 à 11h53.
     

  5. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par yvon l Voir le message
    Bonjour et grand merci.
    Avec ces chiffres, si on veut un delta T de l'ordre de 2° maximum, on aurait intérêt à augmenter la surface d'échange soit en plaçant des profilés métalliques (en T ou en U par exemple) qui guideront en même temps l'air. Soit avec des profilés qui augmentent la surface d'échange (taule...)
    Bonjour,
    Oublions l’intérêt de faire un truc pareil, penchons nous sur le moyen de diminuer la résistance thermique air int /air ext.
    Pour diminuer la résistance thermique air int/air ext, il faut bien sur agir sur les surfaces d’échanges, sans augmenter les pertes de charges de façon notable.
    Pour avoir réalisé de nombreuses expériences, (laboratoire de recherche appliquée) le meilleur compromis résistance thermique pertes de charges, c’est l’utilisation de lames parallèles planes, dans le sens de l’écoulement d’air. Il faudrait des lames de 2mm d’épaisseur, 45 mm de hauteur, implantées à un pas de 15 mm, soudée sur toute la longueur, sur un support de l’ordre de 5 mm d’épaisseur.
    L’idéal étant d’avoir ces lames sur la face conduit d’air et sur la face plafond.
    Cet ensemble devrait être réalisé en cuivre.

    Impossible de faire ce genre de chose sur le coin de la table de cuisine ! !
    C’est possible dans des ateliers qui ont l’habitude de faire des moutons à 5 pattes pour les laboratoires.

    Sur un coin de table, il est possible de remplacer chaque lame parallèle par des tiges filetées cuivre qui dépassent de la plaque centrale de 45 mm de chaque coté. Chaque tige étant tenue mécaniquement par deux écrous.
    Les placer alignées à un pas de 15 mm. C’est moins bien que les lames parallèles, les performances sur la résistance thermique sont proches, les pertes de charges un peu plus fortes.
    Placer les tiges en quinconce n’apporte rien sur la résistance thermique, mais augmente les pertes de charges.
    Le cuivre peut être remplacé par un alliage d’aluminium, moins cher, moins lourd, un peu moins performant.

    Pour information :
    On pourrait imaginer que des lames parallèles légèrement pliées, favorisant des turbulences, seraient de nature à diminuer les résistances thermiques.
    A débit d’air égal, les performances sont identiques, mais les pertes de charges augmentent notablement et inutilement.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     


    • Publicité



  6. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,
    Oublions l’intérêt de faire un truc pareil, penchons nous sur le moyen de diminuer la résistance thermique air int /air ext.
    Pour diminuer la résistance thermique air int/air ext, il faut bien sur agir sur les surfaces d’échanges, sans augmenter les pertes de charges de façon notable.
    ...
    Pour information :
    On pourrait imaginer que des lames parallèles légèrement pliées, favorisant des turbulences, seraient de nature à diminuer les résistances thermiques.
    A débit d’air égal, les performances sont identiques, mais les pertes de charges augmentent notablement et inutilement.
    Bonjour et grand merci;
    bon, cela paraît compliqué de prime abord.
    Je pense, si on se réfère à une VMC ou on a un échange de chaleur air-air, que, la surface d'échange étant très grande, on n'aurait peut être pas trop de difficultés
    voir aussi: Calcul d'un echangeur double flux message #1
    Faut-il encore calculer.
    Une différence cependant est que le plafond échange surtout son énergie sous forme rayonnante avec la pièce, et peu sous forme de convection (sauf si on prévoit un courant d'air d'aération au niveau du plafond).
    Par contre l'épaisseur du faux plafond métallique n'est pas déterminante.
     

  7. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Pour tester l’efficacité du plafond de rafraîchissement je propose aux lecteurs bricoleurs intéressés par le sujet, et qui dispose d’un rafraîchisseur de type*:https://www.techni-contact.com/produ...2610-m3-h.html
    un système pas trop compliqué de test
    refroidissement 2.gif
    Sur un lattis de section 5x5 cm on punaise une surface en plastique faisant office de faux plafond.
    l’air provenant du rafraîchisseur (hors de la pièce) est distribué d’un côté via un tuyau et collecté de l’autre pour être envoyé dehors.
    En mesurant température, énergie électrique consommée et quantité d’eau évaporé (par exemple en 24h) on pourrait avoir une estimation de l’efficacité du système
    Dernière modification par yvon l ; 07/07/2017 à 09h38.
     

  8. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par yvon l Voir le message
    Une différence cependant est que le plafond échange surtout son énergie sous forme rayonnante avec la pièce, et peu sous forme de convection (sauf si on prévoit un courant d'air d'aération au niveau du plafond).
    .
    Bonjour,

    Juste pour préciser les échanges de chaleur.

    Tu l'as probablement vu, mais ce lien montre bien que le confort thermique est principalement apporté par le rayonnement.
    http://la.maison.solaire.free.fr/confort.htm
    C'est donc OK pour le chauffage du plafond.
    Mais attention, l'important est le transfert total de la chaleur. La convection naturelle est loin d'être négligeable. C'est l'air qui ca chauffer les murs et qui à leurs tours rayonnent.
    Un radiateur de plusieurs kW va rayonner, mais va surtout utiliser l'air pour aller chauffer les murs. Ce sont toutes les parois qui vont assurer le confort par rayonnement.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  9. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,

    Juste pour préciser les échanges de chaleur.

    Tu l'as probablement vu, mais ce lien montre bien que le confort thermique est principalement apporté par le rayonnement.
    Et aussi le degré d'humidité relative de l'air.
    https://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=11016#
    On peut prendre de l'air (aérateur) humide pour injecter dans la pièce si nécessaire
    Dernière modification par yvon l ; 07/07/2017 à 13h36.
     

  10. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par yvon l Voir le message
    Et aussi le degré d'humidité relative de l'air.
    https://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=11016#
    On peut prendre de l'air (aérateur) humide pour injecter dans la pièce si nécessaire
    Injecter de l’humidité dans la pièce pour faire quoi ?
    Pour avoir de moins en moins de confort ?

    Température et humidité relative
    http://www.astro.ulg.ac.be/~demoulin/humidex.htm
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  11. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Injecter de l’humidité dans la pièce pour faire quoi ?
    Pour avoir de moins en moins de confort ?

    Température et humidité relative
    http://www.astro.ulg.ac.be/~demoulin/humidex.htm
    Merci pour le lien.
    j'ai précisé si nécessaire. (pour accélérer le coup de froid) si l'humidité relative ne sort pas de la zone de confort.
     

  12. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Voilà 2 liens concernant le rafraîchissement par humidification de l'air
    https://www.energieplus-lesite.be/index.php?id=11173#
    https://www.energieplus-lesite.be/in...id=11150#c5448
    Et pour relancer la discussion un petit dessin
    refroidissement 3.gif
    L'air de rafraîchissement rentre en léchant le plafond froid
    La puissance de rafraîchissement est augmentée en réglant la quantité d'air extérieur traversant l'humidificateur.
    Rappel: X litres d'eau/heure évaporés = X*630 W de puissance de refroidissement.
     

  13. cornychon

    Date d'inscription
    juillet 2009
    Messages
    5 650

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par yvon l Voir le message
    L'air de rafraîchissement rentre en léchant le plafond froid
    La puissance de rafraîchissement est augmentée en réglant la quantité d'air extérieur traversant l'humidificateur.
    Rappel: X litres d'eau/heure évaporés = X*630 W de puissance de refroidissement.
    Bonjour,
    Avec cette centrale de refroidissement, il suffit d’évaporer 10 l/h d’eau pour absorber une chaleur de 6300 Wh .
    Y’a plus qu’à la réaliser !
    Dernière modification par cornychon ; 09/07/2017 à 09h33.
    Éliminer les explications inutiles, simplifier celles qui sont nécessaires.
     

  14. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par cornychon Voir le message
    Bonjour,
    Avec cette centrale de refroidissement, il suffit d’évaporer 10 l/h d’eau pour absorber une chaleur de 6300 Wh .
    Y’a plus qu’à la réaliser !
    Bonjour,
    Oui, ou plutôt une puissance de 6300 Wh/h =6300W
    Voir aussi les liens:
    http://www.iifiir.org/userfiles/file...Tech_27_FR.pdf
    http://www.crrefroidissement.com/tou...evaporant.html
    http://www.plantes-carnivores.com/fi...umisateurs.php
     

  15. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 594

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Le refroidissement adiabatique n'est pas le problème, le système est connu depuis bien longtemps et il fonctionne.

    Le système Yvon-avoir-frais n'a rien à voir car il ne faut pas injecter d'humidité ... seul un échangeur digne de ce nom peut faire l'affaire et on réinvente la VMC adiabatique qui est une belle usine à gaz !

    Pour refroidir 120m2 habitables, je doute fort que 240m3/h suffises mais ça limitera la casse certes.
     

  16. yvon l

    Date d'inscription
    janvier 2017
    Localisation
    sud belgique
    Âge
    74
    Messages
    323

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Citation Envoyé par daniel222 Voir le message
    Le refroidissement adiabatique n'est pas le problème, le système est connu depuis bien longtemps et il fonctionne.

    Le système Yvon-avoir-frais n'a rien à voir car il ne faut pas injecter d'humidité ... seul un échangeur digne de ce nom peut faire l'affaire et on réinvente la VMC adiabatique qui est une belle usine à gaz !
    ...
    Le plafond froid aussi n'est pas nouveau et il fonctionne également.
    Oui,c'est en quelque sorte une VMC adiabatique sans les inconvénients de la VMC
    L'échangeur thermique est directement le plafond (qui , suivant le dessin refroidir l'air entrant).
    Par contre je ne comprends pas l'affirmation "il ne faut pas injecter d'humidité". C'est oui car pas d'humidité supplémentaire dans la pièce de séjour. Par contre c'est non pour la serre qui est refroidie avec une puissance réglable suivant le débit d'air (et d'eau) dans l'humidificateur.
    réglage de l'aération avec débit de Air int. et réglage du refroidissement avec Air ext.
     

  17. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 594

    Re : Vers une aération efficace et active sans apport d’électricité.

    Je ne te parle pas de la serre
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Credit immobillier sans apport
    Par TILOUA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 17/09/2014, 19h28
  2. bulle coloré dans le bassin d'aération a boues activé
    Par jmath1980 dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/11/2012, 08h49
  3. Une VMC hygro réglable est-elle efficace s'il n'y a pas assez d'apport d'air ?
    Par MrsEmmaPeel dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/11/2010, 14h59
  4. Actu - Un pas de plus vers l'électricité sans fil
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 29
    Dernier message: 12/05/2010, 19h35
  5. Réponses: 5
    Dernier message: 25/02/2006, 10h30