Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 24

Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

  1. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Bonjour,

    J'ai attaqué mon trottoir isolant. Sur les conseils d'internautes du forum, j'ai mis en oeuvre un PSX entouré de géotextile, posé sur du gravier, et recouvert de gravier. Aucun problème, ça se fait tout seul.
    Pour la partie gauche de ma façade, aucune question ne se pose, j'ai peu de marge de manoeuvre : quelques centimètres de gravier dessus et dessous, et basta.

    En revanche, pour la partie de droite de la façade, c'est un peu plus subtil, puisqu'à l'intérieur, le sol intérieur fini est environ 40 cm plus bas. Ce n'est pas super gênant, puisque l'extérieur va être remblayé par du gravier, mais j'ai plusieurs possibilités...
    • en profiter pour augmenter l'épaisseur de psx
    • suivre avec le psx le sol naturel en pente et remblayer au dessus
    • suivre avec le psx le sol extérieur fini en remblayant en dessous
    • ajouter un isolant vertical jusqu'au niveau du sol extérieur fini, et quel isolant perspirant et économique choisir?
    • faire descendre l'ITE jusqu'au psx

    Qu'en pensez-vous?

    -----

    Images attachées
     


    • Publicité



  2. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Bonsoir,

    personne n'a une idée?
    Ou suis je confus dans mon questionnement?

    Merci de votre aide à venir... moi, j'sais plus trop...
     

  3. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    15 951

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Il faut éviter au maximum le mur enterré apparent à l'intérieur, il serait toujours plus ou moins humide , donc L'ITE descend le plus bas possible.

    Ma solution pour la base du mur a été un compromis.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  4. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Bonsoir SK,

    et merci pour cette nouvelle aide...

    Je peux faire descendre l'ITE quasiment aussi bas que le sol intérieur fini de la partie de droite...

    J'aurais donc deux options :
    1- faire comme vous avec du liège (ou un autre produit?) qui remonterait depuis le sol naturel jusqu'au niveau du sol extérieur fini, le prolonger verticalement avec l'ITE quelle qu'elle soit, et placer le psx là où ça tombera bien...
    2- profiter de l'ITE pour la combiner avec un revêtement imputrescible (enduit sur nergalto, produits de bois composite...) lequel descendrait sous le niveau du sol extérieur fini jusqu'au sol naturel, et placer le psx là où ça tombera bien...

    Qu'en pensez-vous?
     

  5. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    15 951

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Je mettrai du béton cellulaire, il sert de base à l'ITE, il fait tampon entre le trottoir et le mur, sinon 1.

    Il faudrait prendre une précaution contre la pluie le long du montage tant que l'ITE n'est pas là.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     


    • Publicité



  6. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Rebonsoir,

    ok, je vois...
    Je joins quelques photos indiquant le niveau extérieur fini...

    En gros (pour ne pas refaire le schéma) si je vous suis, tout ce qui est à l'extérieur entre le niveau intérieur fini et le niveau extérieur fini est isolé en liège ou BC protégé des ruissellements (pour le BC) puis, à l'installation de l'ITE, celle-ci vient coiffer l'isolant pour le protéger de l'eau gravitationnelle.

    Je vois comme avantage indéniable du liège son imputrescibilité... Le BC serait tout aussi isolant et beaucoup moins cher, et vous le considérez à juste titre comme un rang solide et fiable pour empiler le reste de l'isolation, n'est-ce pas?

    Mais l'ITE se fera (très) probablement sur une ossature bois rapportée, et la région est plutôt humide. Le sol a beau être drainé efficacement, il arrive que les réseaux saturent lors de fortes pluies, au point de remplir la cour... alors je pense que le liège est peut-être plus prudent.

    Une isolation du soubassement de 40 mm et un trottoir de PSX 40 mm vous semblent-ils pertinents?

    Encore merci pour le coup de main.
    Images attachées
     

  7. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    15 951

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Va pour le liège, je ne connais pas vraiment le BC, mais je me méfie de imputrescibilité d'un produit naturel humide.
    J'ai eu des champignons dans un sac de liège mal protégé de la pluie et j'ai du bois classe 5 qui n'en peut plus, après près de 45 ans il est vrai.

    Je trouve les 40mm d'épaisseur du trottoir un peu juste, le climat est plus froid chez vous qu'ici, j'avais calculé en son temps que mes 60mm d'XPS équivalaient en résistance thermique des 90 cm de terre de la largeur.

    Autre point annexe, si la cour submerge et que le sol fini du trottoir finit au ras du seuil de porte, bien anticiper le sens du ruissellements.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  8. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Bonjour!

    Ok, bien reçu...

    Les soubassements pourraient presque recevoir du liège contre lequel prendraient place verticalement des morceaux de drain agricole, donc... pour assurer la respiration de l'ensemble...

    Les ruissellements sont aux petits oignons, avec des pentes du psx de l'ordre de 3 cm sur 60 cm, et gérés par un drain en "arête de poisson" : mais vous avez raison de le rappeler, ça servira bien à d'autres!

    Enfin, je prends note de l'épaisseur à viser pour le psx, qui sera peut être inégale, finalement, en partant de 20 mm là où c'est le moins épais, jusqu'à 80 mm qui passent à l'aise dans la partie la plus profonde, ce qui ne doit pas nuire à la tenue de l'ensemble.
    De toutes façons, l'ensemble sera complété par un trottoir isolant intérieur destiné à isoler et rattraper les niveaux, donc cet aspect là me semble prêt.

    Il n'y a plus qu'à!

    Merci pour le coup de main, c'est chouette.
     

  9. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Bonjour,

    il me reste une semaine pour trancher...

    Mais dites moi, SK, les autres...
    Je ne me couperais pas les cheveux en quatre?

    Sachant que la partie de soubassement à isoler mesure grosso merdo 6 mètres de long par 50 cm de haut grand maximum, ce qui fait environ 2.5 m2 :
    la perspirance de cette zone est-elle fondamentale?

    Je m'explique : si j'y mettais tout simplement du psx 40, avec des chevilles à frapper, puisque j'ai les deux sous la main, ça serait une ânerie?
     

  10. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    15 951

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Dès l'instant où c'est enterré la perspirance n'existe pas, il n'y a quasiment pas de mouvement d'air pour transporter l'eau en surface du mur, par contre, la science de l'eau souterraine est à prendre en compte.

    La tétra sécante capillaire dit qu'une surface plane d'XPS contre une surface irrégulière de maçonnerie laisse des vides d'air où quasiment rien ne circule comme dit à l'alinéa précédent.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  11. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Ok, bien reçu, mais deux subtilités restent à prendre en compte, dont je ne me rends pas compte si elles sont importantes, ou si je me prends la tête pour des détails.

    La partie enterrée n'est pas vraiment enterrée, mais remblayée par du gravier (10-20mm).
    Le mur est relativement plan donc effectivement risque de non circulation de l'air, mais il est facile d'intégrer un système d'entretoises pour décoller le psx du mur...

    Dois-je lire entre les lignes que je ne dois pas m'enquiquiner et mettre du psx collé au mur au motif que l'incidence est minime dans tous les cas?
    Si j'osais abuser... vous feriez quoi, vous?
     

  12. SK69202

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Localisation
    Sud Armoricain
    Messages
    15 951

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    La partie enterrée n'est pas vraiment enterrée, mais remblayée par du gravier (10-20mm).
    Oui, j'avais compris ça, pour moi c'est pareil, juste plus vite humide sous la pluie, plus vite sec au soleil.

    Si j'osais abuser... vous feriez quoi, vous?
    Il y a bien longtemps que j'ai arrêté de me prendre la tête avec les histoires d'eaux, re-regarde ma solution en lien plus haut.

    On m'avait promis l'inondation de mes vieux murs avec leur LDR, liège sous ciment fin et XPS tout autour et après des années de mesure mon constat:

    La base du mur est plus sèche en hiver qu'en été et je parle de l'hiver breton, doux et parfois trop humide même pour un breton. C'est l'humidité absolue intérieure qui commande l'humidité des murs et non l'inverse (Ça peut être discuté ailleurs). Il faut un ruissellement d'eau contre un vieux mur pour que l'eau liquide traverse (ça m'est arrivé il y a longtemps avec des précipitations extraordinaires lors d'une succession de tempêtes).
    Au delà de quelques cm au dessus des dalles intérieures l'humidité du mur est la même jusqu'au plafond.
    Les zones plus humides de la base des murs sont celles où l'eau peut le parcourir en descendant, fuite de solin, toiture, et aplomb de fenêtre en particulier, les pierres de parement c'est joli, mais l'eau les traverse, elles ou les joints.
    Le revêtement intérieur est primordial, car c'est par lui que va sortir la vapeur d'eau d'un mur enterré à l'extérieur, tout ce qui est plus ou moins étanche ou étanchéifié est à bannir, mais un revêtement de chaux n'hésite pas à être marqué par trop d'eau à évacuer.

    Bref, tu cloues ton XPS avec une micro-lame d'air qui rejoindra l'ITE perméable à la vapeur d'eau.
    Dernière modification par SK69202 ; 11/07/2017 à 17h41.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César
     

  13. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Re,

    Pour ceux qui auraient la flemme de tout relire, je m'en vais faire comme ceci :

    Depuis l'extérieur vers l'intérieur, sur 50 cm maximum (20 en moyenne) depuis le niveau du sol extérieur naturel jusqu'au niveau du sol extérieur fini, endroit ou cette isolation des soubassements sera coiffée par l'ITE :
    • remblai de gravier 10-20 mm
    • trottoir isolant de psx 40 minimum entouré de géotextile pour soulager le psx, supporté par du gravier 10-20 pour éviter les rongeurs, et surmonté par le même gravier
    • psx 40
    • tasseaux verticaux de psx pour créer une petite lame d'air
    • chevilles à frapper
    Non seulement c'est bien ce que j'avais compris, mais en plus, financièrement et techniquement, ça m'arrange carrément.

    Alors si quelqu'un voit une raison de s'opposer à ce système, qu'il le dise maintenant ou se taise à jamais...

    Merci Sk.
     

  14. TioChanclas

    Date d'inscription
    avril 2014
    Localisation
    45-36
    Âge
    42
    Messages
    1 217

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Bonsoir,

    Quenstion sur un détail technique, car on trouve de tout sur le net...

    Pour coller deux plaques de psx l'une par dessus l'autre, du silicone ou de l'acrylique, ça le fait?
    Ou je prends de la colle à bois?

    Merci de vos avis, si vous avez déjà tenté une ou autre version...
     

  15. daniel222

    Date d'inscription
    mai 2011
    Messages
    1 036

    Re : Trottoir isolant : avec ou sans isolation verticale?

    Question, pourquoi du PSX et pas du PSE ?

    Quelle différence faite vous pour un trottoir isolé ?
     


    • Publicité




 

Discussions similaires

  1. Trottoir isolant : avec ou sans natte d'étanchéité?
    Par TioChanclas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 29/06/2017, 20h14
  2. Concept du trottoir isolant : mais à l'intérieur, cette fois!
    Par TioChanclas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 24
    Dernier message: 08/03/2017, 17h06
  3. Question sur l'isolation périphérique des fondations en trottoir
    Par Alf01 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 37
    Dernier message: 30/03/2012, 10h14
  4. Isolation trottoir, soubassement
    Par Jacques D dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/08/2011, 15h52
  5. Isolation mur avec 20 cm d'isolant, pose?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/04/2008, 12h09