Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 38

Poêle à bois: interrompre une flambée

  1. #1
    Jeec

    Poêle à bois: interrompre une flambée

    Bonjour

    Je vis dans une maison passive (en fait rénovée passive) de 170 m2. En dehors des apports solaires, et de ceux générés par l'activité humaine dans l'enveloppe, le seul moyen de chauffage est un poêle à bûches étanche de 4 kW, sans compter un sèche-serviettes, presque jamais branché.
    Je cherche le moyen d'interrompre une flambée à tout moment, pour pouvoir la reprendre plus tard sans repasser par un allumage en règle.
    Ce pourrait être*:
    1/ le soir avant de se coucher pour un allumage simplifié le lendemain matin.
    2/ lors d'une réapparition du soleil, qui va prendre le relai.
    J'imagine que tout moyen permettant de couper complètement l'arrivée d'air frais devrait suffire.
    Je n'ai pas (encore) expérimenté, cela nécessiterait le démontage du poêle, et probablement l'agrandissement du carottage existant dans ma dalle pour loger un dispositif (clapet ou autre). En effet, ce carottage donne dans le vide sanitaire, qui à cet endroit là n'est pas accessible.
    Quelqu'un a-t-il déjà réalisé ce dispositif?

    Merci pour vos retours

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    bouilland2

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Acheter un poêle a granulé

  4. #3
    Jeec

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Avec un poêle à granulés, je vais avoir des pbs pour bruler le bois de mon terrain...

  5. #4
    bouilland2

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Vous avez écrit , cherche le moyen d'interrompre une flambée à tout moment ?????comment faire

  6. #5
    TioChanclas

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Bonsoir,

    cela me semble illusoire (les poeles n'étant pas des étuves étanches), inutile (vu le coût de revient de la dernière buche qui provient de votre terrain), et contre-productif (l'énergie excédentaire se voit stockée par l'inertie de votre maison passive).

    Je pense donc qu il est préférable, si vous êtes pointilleux, de choisir des bûches dont le poids fait qu'elles finiront leur combustion au moment voulu.

  7. #6
    Jean PESTE

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Illusoire, polluant, contre productif.

    Même sur une chaudière bois ultra moderne, on ne sais pas faire.

    C'est pour cela qu'on est obligé de passer par des ballons tampon.

    Si vous trouvez une solution pour faire ça en respectant les normes de pollution, vous m’intéressez fortement.

    C'est le même soucis que brûler du fuel dans une voiture par toutes les conditions possibles, moteur froid ou chaud, en ville ou sur autoroute, en Norvège ou au Sénégal.

    Personne ne sais faire, pour l'instant.

  8. #7
    Jeec

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    illusoire? ce poêle est bien étanche, il est conçu pour le passif
    inutile? ce n'est pas le coût de revient de la dernière buche qui m'intéresse, mais la possibilité de rallumer, plus tard, le feu très simplement. Ce sera beaucoup plus rapide sur des braises éteintes ou bûches à moitié consumées, éteintes elles aussi.
    contre-productif? Je vous assure que si le soleil se met à briller, on atteint très vite des températures assez élevées. Il m'est même arrivé de fermer les occultants pour limiter la montée de température en plein hiver.

  9. #8
    Jeec

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    polluant? peut-être, mais si c'est le cas je laisserai tomber.

  10. #9
    Jean PESTE

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Je perçois dans vos propos un pointe d'amertume! (sans méchancetés).

    C'est comme, pour imager éteindre votre voiture en bouchant le filtre a air. Ça fonctionne, le moteur va bien finir par sarrette. En fumant un peu.

    On sais controler un feu de pellet, de bois déchiqueté, pas de bois bûche.

    Quand vous enflammez une bûche de bois, de l'essence que vous voulez, c'est un processus qui a une durée proportionnelle a sa masse. si vous l'interrompez, ça produit du Co, des COV, et plein de choses que je ne sais même pas.

    Si vous êtes fumeur, rallumez un mégot, vous pouvez, mais c'est dégueulasse.

    Ou alors, fendez votre bois menu menu, et dosez précisément la charge pour qu'elle s'arete par manque de combustible, pas par manque de comburant.

  11. #10
    Larzacien

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    bonjour Le mieux est de prévoir et de moins garnir le poêle ou juste avec des bûches plus petites pour que le feu s'arrête au moment voulu.

    Sinon quelque soit le poêle, ça sera difficile.

    Dans l'ancien temps, les grands mères mettaient des braises sur le feu pour le ralentir, mais bon, il faut voir si le détecteur de CO ne se met pas à siffler... surtout dans les maisons étanches...

    Et pour rallumer le matin, lorsqu'on a l'habitude, ça se fait mieux. Il faut surtout faire chauffer le tuyau pour amorcer le tirage, avec journal, carton et petit bois par exemple.

    Un poêle à bois, c'est assez rudimentaire. On a mis le feu ouvert dans une boîte en métal avec une entrée d'air et une évacuation, alors pour mettre des automatismes, c'est très compliqué pour ne pas dire impossible.

  12. #11
    SK69202

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Ce sera beaucoup plus rapide sur des braises éteintes ou bûches à moitié consumées, éteintes elles aussi.
    Non, le bois résiduel et les charbons ont étaient dégazé des volatiles les plus faciles à enflammer par la flambée précédente.

    Il faut façonner le bois de manière à ce que la flambée de base soit très facile à monter et contienne peu de masse, c'est les rechargements fréquents et peu massifs qui permettront l'extinction dans l'heure suivant le dernier rechargement. C'est moins contraignant que de sortir le tas en flamme, de risquer l’asphyxie ou le flash-over et de bistrer le conduit.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  13. #12
    marchand de poil

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Bonsoir,

    Un poele de 4 kW, c'est un poêle qui est prévu pour être rechargé avec +/- 1,250 Kg de bois environ toutes les heures ce qui est le minimum du minimum pour brûler du bois bûche à vive allure

    Dans ces conditions, ce type de poêle atteint un rendement de +/- 80% (sauf au démarrage et à la fin mais ça c'est pas bien pris en compte par la norme des poêles conventionnels !

    Données de base pour calculer la puissance d'un poêle à bois : 1 Kg de bois (sec !) = +/- 4 kWh en énergie primaire

    1,250 Kg de bois x 4 kWh/Kg = 5 kWh en énergie primaire.
    5 kWhep x 80% de rendement = 4 kWh en énergie finale.
    4 kWh en énergie finale toutes les heures = puissance moyenne restituée 4 kW


    Si vous utilisez votre poêle autrement, c'est à dire au ralenti (ou en feu couvé) parceque vous n'êtes pas là dans la journée ou qu'il vous arrive de dormir , ou tout simplement pour ne pas avoir trop chaud (4 kW c'est déjà énorme pour une maison passive !) la combustion n'est pas à la hauteur des performances annoncées sur l'étiquette du poêle et, oui, vous gaspillez votre bois et vous polluez !

    Moins que d'autres surement puisque vous avez pris le soin de bien isoler votre maison et que vous consommez du bois très local, mais, ... c'est un fait, la mauvaise combustion du bois émet des particules fines et de nombreux autres polluants.

    Pour remédier à celà (et à bien d'autres problèmes !), il y a, à ma connaissance, 4 solutions efficaces :

    1/les poêles à granulés qui savent bruler correctement de petites quantités de bois
    2/les poêles bouilleur avec ballon tampon (une bonne flambée à vive allure + échangeur + stockage dans une masse d'eau avec différents émetteurs permettant de restitution la chaleur stockée sur une certaine durée )
    3/les chaudières à hydro accumulation (idem ci-dessus)
    4/les poêles de masse (une bonne flambée à vive allure + échangeur + stockage dans une masse de béton de briques ou de stéatite avec restitution de la chaleur via les parois du poêles et sur 12 à 48 heures selon les modèles)

    On ne peut pas arrêter brusquement ce type de poêle mais on peut faire coincider leur courbe de restitution avec vos besoins de chaleur

    Plein d'autres avantages et inconvénients
    je détaillerai plus tard, c'est pas l'heure !

    Hélène MARCHAND


  14. #13
    Jean PESTE

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Mais quelle Démonstration!

    Ça me donne chaud au Cœur de ne pas me retrouver seul!

  15. #14
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    4/les poêles de masse (une bonne flambée à vive allure + échangeur + stockage dans une masse de béton de briques ou de stéatite avec restitution de la chaleur via les parois du poêles et sur 12 à 48 heures selon les modèles)
    Entièrement d'accord avec marchand de poil , pour chauffer les maisons passives qui n'ont pas beaucoup d'inertie .

    J'habite une maison passive aussi (140m2)mais avec beaucoup , beaucoup d'inertie dedans : dalles béton +refends béton+ murs isolés par l'extérieur , ce qui me permet d'utiliser un petit Bullerjan tout acier de 5.5 KW en soirée , entre 18h et 22h , période où on est au calme (lecture , TV..) , et durant ce laps de temps, les murs absorbent la chaleur du poêle tout autpur du séjour , on veille à fermer les portes des chambres pour qu'elles soinet entre 17 à 18°C , gage d'un bon sommeil .
    On laisse mourir le feu : c'est vite fait , en 1h environ ; pour le rallumer , méthode du TopDown , par dessus les cendres à peine ratissées , 2 bûches en bas +3 bûchettes posées perpendiculaires + 4 mini-bûchettes et petits éclats de bois blanc , un bout de papier avec une un noisette d'alcool en gel = ralumage très rapide ...

    Les jours ensoleillés aidant , on n'allume pas le poêle pendant 24 à 36 heures...
    Si ca peut t'aider ...

    As tu un mur lourd contre lequel es tédossé ton poêle?

    Sinon , un beau petit poêle de masse , ca le fait ...
    Dernière modification par herakles ; 30/01/2018 à 23h43.

  16. #15
    Jeec

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    J'apprécie la qualité de vos réponses, j'en déduit que mon idée est du type fausse bonne idée!

    Quelques précisions: je fais fonctionner mon poêle à la demande, sans jouer du ralenti, en étant adepte de l'allumage top-down.
    Sa puissance de 4 kW me parait bien adaptée. Je n'ai pas opté pour un poêle avec trop d'inertie, car comme la maison est très bien exposée, l'apparition du soleil provoque une montée très rapide de la température, avoir en plus un poêle qui continue à rayonner ne m'a pas semblé utile.

    En ce qui concerne l'aspect inertie de ma maison, elle n'est surement pas optimale. Si j'avais fait construire ma maison, en neuf, c'est un élément que j'aurai chiadé. Comme je l'ai écrit, c'est une rénovation, plus précisément la création d'une enveloppe isolante et étanche autour d'une maison en parpaing des années 80.

  17. #16
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Comme je l'ai écrit, c'est une rénovation, plus précisément la création d'une enveloppe isolante et étanche autour d'une maison en parpaing des années 80.
    Il y a comme un problème: vous dites avoir isolé par l'extérieur des murs en parpaings ???? Alors vous avez plus d'inertie qu'il n'en faut
    A moins que cette maison des années 80 soit déjà isolée de l'intérieur et que vous n'y avez pas touché ...???

    Dans ce cas de figure , vos parpaings sont enfermés entre deux isolants , non?

    Avez-vous une dalle hourdis comme plancher au-dessus du poêle?
    Un mur lourd derrière ?

    Dans ma maison (poêle de 5.5kW ) :
    - Murs béton isolés par l'extérieur 20cm pSE graphité, enduits plâtre intérieur direct sur les blocs .
    -Dalle béton bas RDC: 30cm
    -Dalle béton plancher haut RDC: 26cm
    -2 Refends béton de 0.20cm

    Toute cette masse tempère admirablement le séjour même avec un poêle lancé à donf et même si le soleil se pointe , la température remonte doucement le temps que le poêle s'éteigne .
    En ce moment précis , je n'ai pas rallumé demuis Dimanche le poêle et la température intérieure redescend doucement : 18.5°C dans les chambres , 19°C dans le séjour ce matin , aucune sensation de froid et pourtant je ne suis pas très couvert .
    La météo annoncant des nuits fraîches pour vendredi et samedi, et des journées très grises , je vais le rallumer ce soir .

    Pour résumer , soit vous enlevez l'isolation intérieure , soit vous installez un poêle de masse comme le petit Nor***en de Hie***ra ...: puissance foyer environ 18kW mais puissance restituée sur 24h en moyenne entre 3 et 5 KW .

    Cerise sur le gâteau , ce poêle peut être équipé d'un rideau réflectif pour stopper le rayonnement et garder la masse du poêle au chaud tant qu'on n'est pas en demande de chauffage.

    Allez , bonne réflexion ...

    PS : en toute honnêteté , je tiens à préciser que j'ai un puits canadien en 2 parties , une à l'extérieur et une sous la maison (TAG) , ce qui explique le lent refroidissement de la maison , car l'air neuf qui entre est préchauffé d'une bonne dizaine de degrés .
    Dernière modification par herakles ; 31/01/2018 à 09h49.

  18. #17
    Jeec

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Herakles, vous avez bien vu! La maison était déjà isolée par l'intérieur, et je n'ai pas enlevé cette isolation.
    Je m'étais posé la question, le thermicien qui avait travaillé sur le projet m'avait conseillé de la conserver...
    Au dessus du poêle, rebelotte, je ne bénéficie pas du volant thermique du hourdis, en effet, il a fallu implanter un faux plafond nécessaire au passage des canalisations de VMC.
    Le seul endroit où je pourrais envisager une intervention serait effectivement le mur auquel le poêle est adossé. Je pourrais en effet remplacer le BA13 et la laine de roche par un mur avec une forte inertie.
    En revanche, si l'inertie de la maison n'est pas optimale, l'avantage est qu'elle chauffe très vite, quelque soit le type d'apport, et qu'elle se refroidit lentement, comme toute construction passive (peut être pas aussi lentement qu'avec une meilleure performance inertielle).
    En ce qui concerne le poêle que vous citez, avec possibilité d'un rideau, cela aurait pu m'intéresser à l'époque de ma rénovation si j'en avais eu connaissance,
    maintenant, je ne vais pas changer. Je suis quand même très satisfait des performances de la maison.

  19. #18
    Juju41

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Si vous pouvez poser une cocotte sur le feu, elle captera peut-être un demi kWh. Une fois chaude, il faut la laisser dans une autre pièce, qui n'est pas surchauffée.
    Je serai curieux de savoir si cela peut avoir un effet contre la surchauffe de la maison

    J'ai essayé chez moi, grosse flambée le soir, cocotte minute et qq pierres posées sur le poêle, transférées dans la chambre au bon moment.
    Malheureusement ce n'est pas significatif par rapport aux besoins de chauffe de la chambre non isolée.
    Mais peut-être qu'en passif cela devient significatif.

  20. #19
    Vince44

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Citation Envoyé par Jeec Voir le message
    Je m'étais posé la question, le thermicien qui avait travaillé sur le projet m'avait conseillé de la conserver...
    Pfff.... Je suppose que c'était pour gagner 3 cm d'épaisseur sur l'ITE, super! J'espère que vous êtes dans une région fraiche, sinon moi je fais venir le thermicien dès que ça passe les 22°C dans la maison pour qu'il me suive dans la maison en agitant une feuille de palmier éventail

    A+

    Vincent

  21. #20
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Dans ce cas , prends des pierres très denses pour monter ton mur comme des carreaux de basalte noir, ou pierres ollaires , dont la capacité thermique est optimale >750 Wh/m"°C ,sinon grès ou granite et entoures ce poêle de part et d'autre histoire de déphaser davantage la chaleur émise à chaque flambée

    Si ma maison met 24 à 36 h pour perdre 1°C , je le dois à l'inertie surtout , car elle s'oppose au refroidissement du à l'air de renouvellement , que la maison soit hyper passive ou non ...

    Une ventilation de 150m3/h , c'est déjà 600 à 800 W de déperditions , ca suffit pour refroidir le seul volume de l'air intérieur et les minces cloisons en plâtre et non un mur de 2O cm en béton ...

  22. #21
    Jeec

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Dans vos remarques, il faut prendre en compte que la maison est passive rénovation. La différence principale avec une maison passive neuve, c'est qu'il n'est pas possible de l'isoler thermiquement du sol. Les murs en parpaing sont donc directement posés sur les fondations. Avoir conservé l'isolation intérieure n'est donc pas totalement idiot.
    Pour les mois d'été, cela peut aller, il faut bien sûr profiter de la fraicheur des nuits pour refroidir en ouvrant des fenêtres. En Bretagne nord, on peut encore bénéficier de nuits relativement fraiches. En tout cas, c'est plus efficace que le by-pass de la VMC.

  23. #22
    SK69202

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    En Bretagne nord, on peut encore bénéficier de nuits relativement fraiches
    C'est essentiellement les journées chaudes qui manquent.

    Pour revenir à la mise bas les feux, d'un enregistrement de température des fumées, je constate qu'il y a 20 mn entre le pic et sans doute l'arrêt des flammes (la pente de perte de température se réduit fortement de 85°K/6mn à16°K/6mn) et 1H35 entre le pic du dernier rechargement et 100°C, température où les braises sont noires et où je ferme complétement l'air
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  24. #23
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Précisément , la maison que j'habite est en contact étroit avec le sol , sans aucune coupure isolante ni au niveau de la dalle ni au niveau des fondations périphériques !!!
    En fait , l'ITE est prolongée jusqu'à 0.60m dans le sol et est prolongé encore par un trottoir isolant extérieur en PSE de 8cm d'épaisseur sur 1;20 m de large
    Ainsi l'on profite d e la fraicheur du sol lors des canicules dans le TARN

  25. #24
    Larzacien

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    bonjour, Si c'était moi, je n'enlèverais pas l'isolation intérieure, car la chaleur du poêle arrive à atteindre les parpaings avec un peu de retard puisqu'il y a l'isolant, mais elle y arrive. Donc on a malgré tout l'inertie puisque c'est isolé de l'extérieur. Et cette isolation doit être nettement moins épaisse que ce qu'on fait aujourd'hui, donc la chaleur la traverse lentement, mais la traverse tout de même.
    Je n'aime pas de détruire, il est vrai, mais quand même, c'est dommage. Et lorsque le poêle ne fonctionne pas, elle n'est pas superflue cette isolation.

    Rappelons qu'un poêle ou un insert éteint laisse entrer du froid qui descend par le conduit de cheminée et comme le poêle ou l'insert sont en métal, ça fait un rafraîchisseur pour la pièce.

    Le Tarn, c'est chouette, c'est quasiment le même climat qu'à Toulouse, ce n'est pas trop difficile de chauffer. Ma fille y a passé 3 ans, et on ne s'est par ruinés en chauffage, pourtant son studio n'était pas isolé au top, loin de là.
    Dernière modification par Larzacien ; 03/02/2018 à 05h18.

  26. #25
    SK69202

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Rappelons qu'un poêle ou un insert éteint laisse entrer du froid qui descend par le conduit de cheminée et comme le poêle ou l'insert sont en métal, ça fait un rafraîchisseur pour la pièce.
    Ce n'est pas ce que me dit mon thermomètre de fumées à sonde pénétrante lorsque le poêle est éteint depuis longtemps, s'il y a de l'air froid qui descend, il n'y en a pas assez pour que le température lue, s'écarte de celle de la pièce.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  27. #26
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Si c'était moi, je n'enlèverais pas l'isolation intérieure, car la chaleur du poêle arrive à atteindre les parpaings avec un peu de retard puisqu'il y a l'isolant, mais elle y arrive. Donc on a malgré tout l'inertie puisque c'est isolé de l'extérieur.
    Là les bras m'en tombent devant une telle affirmation

    un peu de retard ?? Oh que si , beaucoup trop pour empêcher les parpaings de se charger en chaleur et pour surchauffer le séjour :il suffit de lire ce qu'à écrit Jeec concernant le soleil oi le poêle .....

    je t'invite très cordialement à lire le bouquin de E.MAZRIA ...

    Et a relire Jeec
    Herakles, vous avez bien vu! La maison était déjà isolée par l'intérieur, et je n'ai pas enlevé cette isolation.
    Je m'étais posé la question, le thermicien qui avait travaillé sur le projet m'avait conseillé de la conserver...
    Au dessus du poêle, rebelotte, je ne bénéficie pas du volant thermique du hourdis, en effet, il a fallu implanter un faux plafond nécessaire au passage des canalisations de VMC.
    je citerai aussi un article dans la revue du Passivhaus : dans les retours sur plusieurs opérations comprenant différentes maisons passives avec différentes techniques constructives , il est question de maisons en blocs coffrants isolants : 18cm PSE extérieur, 20 cm béton et 8 cm PSE intérieur
    Soit le même cas que Jeec !!!!

    Eh bien , cet article explique que la plupart des occupants , après quelques années , ont décidé d'arracher les parois intérieures en PSE pour ensuite crépir le béton avec un enduit qui ne risque pas de brider l'inertie , pour retrouver enfin le confort d'hiver avec un bon poêle/avec ensoleillement ou le confort d'été avec la surventilation nocturne .
    ces occupants se sont interrogés sur le pourquoi des surchauffes, une fois le problème cerné , la solution était évidente...

    Désolé , j'ai perdu les références de cet article , non enregistré dans mes favoris , et ca date de 2012 ou 2013 ...

    Le Tarn, c'est chouette, c'est quasiment le même climat qu'à Toulouse
    Ouais , en été , les occupants de maisons traditionnelles en ITI souffrent des canicules , les supermarchés sont dévalisés au rayon ventilateurs ou clims , à tel point qu'on voit fleurir les pancartes "arrivage de ventilateurs" devants les LRm ou Brico****

    Ne t'inquiètes pas pour moi, on n'a jamais dépassé les 24°C au plus fort des canicules et en ce moment , notre poêle est éteint depuis 26 h , 20°.4 dans le bureau , 5°C dehors, temps gris ...

    La prochaine fois , penses à tourner 7 fois tes doigts avant de taper sur le clavier ...
    Dernière modification par herakles ; 03/02/2018 à 11h00.

  28. #27
    AD 44

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    Rappelons qu'un poêle ou un insert éteint laisse entrer du froid qui descend par le conduit de cheminée...
    ??? Comment ça fonctionne ???

    Éventuellement, par siphon thermique la pièce peut elle se refroidir, l'air chaud s échappant par le haut du conduit et étant renouvelé par les fuites de la maison... Une trappe ou un clapet pouvant obvier à ce type de phénomène.

    Mais l'air froid descendant par le tubage... Je vois pas.
    mon secret? ... Ne rien dire.

  29. #28
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Ma fille y a passé 3 ans, et on ne s'est par ruinés en chauffage, pourtant son studio n'était pas isolé au top, loin de là.
    Euh.. petit studio => petite surface de façade donnant sur l'extérieur et grande surface de contact avec les voisins du haut , du bas et ceux d'à côté ..
    Pas étonnant que l'on ne se ruine pas en chauffage ...

    Je me souviens de notre appartement , tous les radiateurs fermés , on avait trop chaud à cause de nos voisins frileux et âgés .. il nous a fallu payer plein pot le chauffage puisqu'il était collectif

    Rappelons qu'un poêle ou un insert éteint laisse entrer du froid qui descend par le conduit de cheminée...
    Si la VMC est à fond , c'est possible .. à moins qu'il y ait un clapet de fermeture ou que le poêle soit étanche
    Sinon , du même avis qu'AD44 l'air intérieur a tendance à fuir par ce poêle , remplacé par de l'air froid venant des entrées d'air autoréglables aussi bien que par des entrées d'air parasites (fissures , défauts d'étanchéité..
    Dernière modification par herakles ; 03/02/2018 à 19h00.

  30. #29
    Ciscoo

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    Bonjour à tous

    Enlever l'isolation intérieur... Hum, hum. C'est vrai que cela va apporter de l'inertie, mais cela veut aussi dire beaucoup de travail (défaire, refaire une partie de l'électricité, refaire les enduits). Bon courage.

    Pour revenir au sujet initial :
    * Petits besoins calorifiques --> petits chargements, combustion à fond pour ne pas faire baisser le rendement, pour minimiser la pollution... et rechargements assez souvent.
    * Problèmes d'allumage le matin ? Perso, je n'en ai pas. Il suffit d'avoir à disposition du bois de différentes sections, du petit, du moyen... un peu de papier journal. C'est une histoire de 2 à 5 minutes de préparation, c'est tout, pendant que le café...

    @ plus
    Dernière modification par Ciscoo ; 07/02/2018 à 13h29.
    Cisco66

  31. #30
    herakles

    Re : Poêle à bois: interrompre une flambée

    mais cela veut aussi dire beaucoup de travail (défaire, refaire une partie de l'électricité, refaire les enduits).
    Pas forcément , si on ne se limite qu'aux murs extérieurs entourant la pièce où se trouve le poêle , et remplacer l'isolant + doublage placo par l'équivalent en épaisseur avec doublage de grands carreaux de briques avec juste le minimum de vide pour laisser les gaines électriques

    Il suffit d'avoir à disposition du bois de différentes sections, du petit, du moyen... un peu de papier journal. C'est une histoire de 2 à 5 minutes de préparation, c'est tout, pendant que le café...
    Nous sommes si bien rodés à tel point que 3 minutes suffisent , avec allumage en top down
    Un peu de papier avec un peu d'alcool gélifié , c'est le top ...

    Tiens au fait , il faut que je le rallume , il fait 0°C dehors , et il était éteint depuis hier soir...cause absence
    Nous n'avons perdu que 1°C en 24 h...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Interrompre la liaison usb d'un gps mio avec PC
    Par daclo dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/08/2014, 17h03
  2. Chauffage Elec + Poêle à bois ou Chaudière à bois buche + Poêle à bois
    Par samtho dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/05/2014, 19h25
  3. Cherche chaudière bois bûches avec 250 kWh/ flambée
    Par ratouli66 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/01/2014, 21h15
  4. Construction: Chauffage Elec + Poele bois pellets ou PAC Air/eau + Poele bois pellets
    Par Marcos113 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 12/01/2009, 10h43
  5. Interrompre ses études ?
    Par Flyna dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 14
    Dernier message: 19/02/2008, 22h55