Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 17

Invasion chenilles

  1. PhilR

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Âge
    44
    Messages
    20

    Invasion chenilles



    Une invasion de chenilles est observée sur ma commune dans l'Allier depuis le début du mois de juin. Elles sont présentes par milliers dans les champs laissées en friche en particulier sur les chardons, les orties...



    Dimanche 7 juin après-midi :

    Elles de déplacent au sol ou sur les végétaux de manière isolée ce qui laisserait penser que ce ne sont pas des chenilles processionnaires. Elles sont particulièrement présentes dans la haie ou le jardin proche du champs en friche. Au bout de 4 heures à les écraser une par une dans les allées et à ramasser celles sur les plants du potager, la première vague a été repoussée.



    Mardi 9 juin soir:

    Deuxième vague après la fin de la pluie et le retour du soleil. Elles grimpent aux arbres ou de manière encore plus spectaculaire aux murs des maisons.
    Pulvérisation d’un insecticide bio (Bacillus thuringiensis) sur toute la surface du jardin et les murs de la maison : cela ne les tue pas de manière radicale mais semble freiner leur vitesse de progression.
    Après avoir parlé avec nos voisins situés du même côté de la rue qui ont visiblement alerté la mairie, nous nous rendons chez Mr Oligner en compagnie de quelques plants de chardons infestés pour lui montrer l’étendue du problème. Celui-ci nous indique qu’il a déjà été mis au courant par d’autres riverains, qu’il ne peut rien faire pour l’instant car les champs sont en fermage. L’agriculteur qui a les terrains en location n’entretient plus ce champs depuis maintenant plus de 2 ans, et fait de même sur l’ensemble de la propriété (110 h) aux dires du propriétaire. Il dit comprendre la gène que cela peut occasionner, et nous assure qu’il va prendre contact avec le syndic pour voir ce qui pourra être fait …



    Mercredi 10 juin matin :

    Elles sont encore plus nombreuses à coloniser les façades de la maison. Certaines ont même réussi à rentrer dans le garage en passant sous la porte et ont commencé à se réfugier dans les chaussures !

    Que faire devant une telle invasion ? Sont-elles urticantes car notre fille fait de l’eczéma ?
    Jusqu’à présent, nous avons pris soin de les manipuler avec des gants.


    Quelques spécimens ont été apportés chez le vétérinaire pour essayer d’identifier l’envahisseur mais cela reste difficile à ce stade larvaire où plusieurs chenilles se ressemblent

    -Le bombyx disparate ( Lymantria dispar) :

    -La vanesse des Orties ou Petite tortue ( aglae urticae)

    -Le Paon du jour (Inachis io) :

    - Le vulcain ou Atalante ( vulcan atalanta)

    En vous remerciant de votre aide...

    -----

     


    • Publicité



  2. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Invasion chenilles

    Bonjour,
    Mais pourquoi les écraser et les empoisonner?
    Non, elles ne sont pas dangereuses... et si mon identification d'après le guide Delachaux, c'est un des plus beaux papillons de France, le vulcain...
    Votre fille aurait certainement été ravie d'observer le développement des papillons.
    De plus vous privez les oiseaux et autres prédateurs d'une manne de nourriture.

    Pulvérisation d’un insecticide bio (Bacillus thuringiensis) sur toute la surface du jardin et les murs de la maison
    Franchement, je ne sais pas comment exprimer mon désarroi par rapport à ce genre de réaction.
    Bio ou pas bio, c'est un insecticide: vous venez donc de stériliser votre jardin. Il ne faudra pas s'étonner si vous êtes ensuite envahis par les pucerons ou d'autres ravageurs... car ils se développent bien plus vite que les insectes prédateurs (dont les populations ont dû morfler).
    Dire que les papillons que vous avez gazés ne consomment que des orties (donc n'auraient causé en plus aucun dégât à votre jardin)....
    Les chenilles que vous avez vues cherchaient seulement un endroit pour se métamorphoser...

    Après avoir parlé avec nos voisins situés du même côté de la rue qui ont visiblement alerté la mairie, nous nous rendons chez Mr Oligner en compagnie de quelques plants de chardons infestés pour lui montrer l’étendue du problème. Celui-ci nous indique qu’il a déjà été mis au courant par d’autres riverains, qu’il ne peut rien faire pour l’instant car les champs sont en fermage. L’agriculteur qui a les terrains en location n’entretient plus ce champs depuis maintenant plus de 2 ans, et fait de même sur l’ensemble de la propriété (110 h) aux dires du propriétaire. Il dit comprendre la gène que cela peut occasionner, et nous assure qu’il va prendre contact avec le syndic pour voir ce qui pourra être fait …
    Très bonne démarche: comme ça, au lieu d'avoir à côté de chez vous une friche sans pesticides et pleine de biodiversité, si l'agriculteur est sensible à votre démarche vous aurez bientôt un endroit "bien propre" (avec les herbicides et pesticides qui vont avec).

    K
    PS: on voit se multiplier les procès contre le chant du coq, celui des grenouilles, les ânes... et je pense qu'on ne parle pas de toutes les plaintes contre les friches ou autres réserves de biodiversité qui dérangent les gens qui ont peur de tout ce qui ne ressemble pas à un terrain de golf...
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  3. PhilR

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Âge
    44
    Messages
    20

    Re : Invasion chenilles

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,
    Mais pourquoi les écraser et les empoisonner?
    Non, elles ne sont pas dangereuses... et si mon identification d'après le guide Delachaux, c'est un des plus beaux papillons de France, le vulcain...
    Votre fille aurait certainement été ravie d'observer le développement des papillons.
    De plus vous privez les oiseaux et autres prédateurs d'une manne de nourriture.


    Franchement, je ne sais pas comment exprimer mon désarroi par rapport à ce genre de réaction.
    Bio ou pas bio, c'est un insecticide: vous venez donc de stériliser votre jardin. Il ne faudra pas s'étonner si vous êtes ensuite envahis par les pucerons ou d'autres ravageurs... car ils se développent bien plus vite que les insectes prédateurs (dont les populations ont dû morfler).
    Dire que les papillons que vous avez gazés ne consomment que des orties (donc n'auraient causé en plus aucun dégât à votre jardin)....

    .
    Les quelques centaines que j'ai effectivement pu écraser, ne sont rien comparés aux millions qui sont encore dans le champ .
    Il ne s'agit pas en fait du vulcain d'après l'avis de vétos mais de 2 population différentes et présentes dans la friche derrière chez nous...
    Il y aurait des bombyx disparate qui ont fait des dégats importants dans les chênes présents dans les bosquets et le paon du jour qui lui est maintenant facilement reconnaissable à ses petits points blancs et qui fera un magnifique papillon.
    Il ne s'agit pas du tout de les exterminer comme vous semblez le croire mais d'éviter d'en être envahi au niveau de la maison ( les façades en sont couvertes par centaines et des dizaines dans le garage): J'ai beau chercher sur les sites de jardinier=, je n'ai trouvé aucun répulsif naturel.: j'ai essayé les infusions de poivre et les infusions d'ail sans succès.
    Quant à l'insecticide utilisé, il est sélectif et n'a aucun effet sur les autres insectes ni sur les oiseaux qui viendraient à manger une des chenilles touchées...
     

  4. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Invasion chenilles

    Bonjour,
    Les chenilles de vos premières photos (sur ortie et sur un cirse) ne sont pas Lymantria dispar...
    Il me semble que soit vous avez confondu vos responsables d'invasion avec d'autres chenilles innocentes, soit vos vétos fument de la bonne...
    D'ailleurs j'aimerais bien savoir quand dans leurs études les vétos apprennent à déterminer les chenilles (Ecthélion, si tu passes par ici...).
    Si vous souhaitez une véritable identification, le Muséum de Paris et l'OPIE proposent leur services à un prix modique.

    Sur les premières photos, ce n'est pas non plus la paon du jour.

    Que la façade soit un peu envahie par les bestioles, c'est quoi le problème? Ça ne fait pas "propre"?
    Ce genre d'invasions sont transitoires, et rares... et l'efficacité de zigouiller ou empoisonner les bestioles est nulle. Mieux vaut prendre son mal en patience.
    Pour le garage: reconduire une dizaine de bestioles à la porte n'est quand même pas la mer à boire.

    Quand à votre insecticide "bio"; il ne tuera pas les vertébrés, mais les coccinelles, les parasitoïdes, les abeilles, les chrysopes, etc... risquent de ne pas apprécier. "Bio" ne signifie absolument pas anodin.

    Si vous regardez un peu l'historique de ce forum, vous verrez qu'il est plus que courant que les gens se retrouvent envahis par des bestioles inconnues. Généralement ça inquiète, évidemment ce n'est pas génial de retrouver des bestioles chez soi... mais quand ce sont des invasions saisonnières, le problème se règle de lui-même.
    Quand j'étais petite, j'ai vu une invasion d'écaille du séneçon. On trouvait les chenilles sur les murs de la maison, comme vous, et jusque dans les pièces quand on laissait les fenêtres ouvertes.
    On n'a même pas pensé à faire un traitement de choc comme vous. On a patiemment remis les envahisseurs à la porte. Et plus jamais revu une telle invasion

    Réfléchissez avant de demander à l'agriculteur voisin de "nettoyer" son terrain: peut-être que vous ne verrez plus de chenilles (mais de toute façon c'est plus que probable que l'an dernier il n'y ait rien...), mais vous risquez aussi de voir moins d'oiseaux, moins de papillons (et ne parlons pas des bestioles zigouillées par la fauche ou le débroussaillage).

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  5. PhilR

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Âge
    44
    Messages
    20

    Re : Invasion chenilles



    Ce serait elle paon du jour: elle correspondrait à un stade plus avancé de celles sur les premières photos...

    Pour l'insecticide, je ne l'utilise plus car non seulement il ne permet pas de sélectionner la chenille à éliminer, et il ne sert pas à grand chose vu la population qu'il y a à quelques mètres derrière ma haie.
    En fait, je l'ai utilisé une fois pour essayer de protéger les arbres et arbustes infestés...

    Je ne souhaite pas faire n'importe quoi : je suis moi même jardinier amateur et je n'utilise jamais de produits autres que ceux utilisables en agriculture biologique même si ceux ci coutent 2 fois le prix ...
     


    • Publicité



  6. PhilR

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Âge
    44
    Messages
    20

    Re : Invasion chenilles



    Ce serait elle paon du jour: elle correspondrait à un stade plus avancé de celles sur les premières photos...

    Pour l'insecticide, je ne l'utilise plus car non seulement il ne permet pas de sélectionner la chenille à éliminer, et il ne sert pas à grand chose vu la population qu'il y a à quelques mètres derrière ma haie.
    En fait, je l'ai utilisé une fois pour essayer de protéger les arbres et arbustes infestés...

    Je ne souhaite pas faire n'importe quoi : je suis moi même jardinier amateur et je n'utilise jamais de produits autres que ceux utilisables en agriculture biologique même si ceux ci coutent 2 fois le prix ...
     

  7. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Invasion chenilles

    Bonsoir,
    OK, je comprends mieux votre démarche (mais on voit parfois de telles réactions liées à la peur...).
    Et de toute façon chercher à se renseigner est bien la preuve qu'on cherche à comprendre plutôt que tout exterminer.

    Sur la dernière photo: oui, là je penche plus pour la chenille du paon du jour.
    Ceci dit, il est parfaitement possible que suite à des conditions favorables, plusieurs espèces se mettent à pulluler quasiment en même temps.
    D'ailleurs le paon du jour et le vulcain sont assez spécialisés dans leur alimentation, et ne devraient pas proliférer dans des arbres... en plus le comportement de processionnaire que vous avez observé pour certaines chenilles ne semble pas coller.

    Si votre fille est en âge de s'intéressez à ces bestioles, vous pouvez tenter d'élever les différentes sortes de chenilles que vous trouvez, pour voir ce qu'elles donnent (même si la petite n'est pas en âge de s'y intéresser, ça peut être une bonne expérience ).

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  8. Père Occide

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    470

    Re : Invasion chenilles

    Bonjour.
    Lachenille de Lymantria dispar est très différente d'aspect :http://www.inra.fr/dpenv/ld.htm
     

  9. Père Occide

    Date d'inscription
    janvier 2005
    Messages
    470

    Re : Invasion chenilles

    Et la chenille photographiée est sans doute celle de Aglais urticae, la belle dame. Elle vit en communauté sur les orties ou les chardons.
    Ce n'est certainement pas celle de paon de jour, Inachis io, qui est uniformément noire.
    Je vous invite à regarder les sites suivants :
    www.noeconservation.org
    www.leps.it
     

  10. thuydiep

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    2 294

    Re : Invasion chenilles

    Bonsoir,

    Je n’ai pas osé l’ouvrir depuis le début, mais en fait je suis entièrement d’accord avec Pere Occide. Devant tant d’avis divergents, j’ai eu peur d’être à côté de la plaque.

    T.
     

  11. thuydiep

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    2 294

    Re : Invasion chenilles

    Bonsoir,

    Je n’ai pas osé l’ouvrir depuis le début, mais en fait je suis entièrement d’accord avec Pere Occide. Devant tant d’avis divergents, j’ai eu peur d’être à côté de la plaque.

    T.
     

  12. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Invasion chenilles

    Bonsoir,
    Mais vous êtes bien d'accord qu'on a affaire à plusieurs espèces? (entre les premières et la dernière).
    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  13. thuydiep

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    2 294

    Re : Invasion chenilles

    Bon , d’accord, je ne nie pas qu’il puisse y avoir une deuxième espèce.
    En se basant sur les photos 1 et 2 de PhilR, la chenille est visiblement identifiable comme Aglais urticae.
    Maintenant, sur la deuxième espèce, je ne me prononce pas, ce n’est pas Lymantria dispar en tout cas qui est trop poilue.
    Mais il faut reconnaître qu’on aura affaire à de bien jolis papillons

    T.
     

  14. PhilR

    Date d'inscription
    novembre 2008
    Âge
    44
    Messages
    20

    Re : Invasion chenilles

    Suite de l'aventure:

    Jeudi 12 juin : la plus forte migration :

    Les chenilles en fin de matinée sont arrivées en masse passant à travers le jardin



    Ce ne sont pas des processionnaires, mais le flux sinon qu’il était désordonné était tellement important à certains moments que l’on aurait pu confondre. Elles grimpent sur toutes les surfaces verticales ( poteaux, cabanes, maisons, arbres…) sans doute pour aller se fixer et faire leur chrysalide. Même des chenilles assez petites ce qui semblent surprenant car elles n’ont pas atteint le stade le plus avancé.
    Leur surface préférée est sans nul doute les façades des maisons ( texture, couleur ?) , ce qui a un gros inconvénient : elle tache les murs par leurs déjections .Et celles –ci pénètrent le support si bien qu’elles sont impossibles à faire complètement disparaître même au karcher




    Au plus fort de la journée ( vers 14 h d’après ma femme), elles se comptent par centaines sur chaque pan de la maison.On a du mal à passer par les portes sans en faire tomber des dizaines dans la maison . A mon retour, nul autre choix que de les faire tomber de la façade avant qu’elle n’ait tout sali. Le karcher est assez efficace mais il faut recommencer toutes les heures. Le soir vers 19~20h, leur activité cesse un peu.

    Pendant ce temps, le propriétaire qui est venu voir l’ampleur de l’invasion et surtout la population encore présente dans le champ, décide de nettoyer au girobroyeur une bande de 20 m tout autour des habitations. Pas d’affolement Kinette , il reste plusieurs centaines d’hectares de friche au delà.

    Vendredi 12 juin

    Nous avons passé la journée à nettoyer la façade toutes les heures . Encore une chance ma femme a quasiment les horaires inverses des miens . Ce soir, il semble y’en avoir moins. Le nettoyage du champ qui s’est poursuivi sur une autre bonne vingtaine de mètres nous laisse peut-être entrevoir une journée plus calme demain.
    Coincidence ou pas, ce matin j’ai trouuvé un papillon dans mon salon ( Comment est-il arrivé là. ? La nymphe a t-elle eu lieu à l’intérieur accélérant par la même le processus ? Ou n’a t-il rien avoir avec les chenilles ?). Il semblerait que ce soit aglae urticae :



    Et ce soir , en inspectant ma haie de charmille, j’ai trouvé celui-là qui ressemble à un bombyx mais de petite taille (15~20 mm)



    Désolé pour la qualité des photos mais mon APN n’est pas top pour les gros plans …
     

  15. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 270

    Re : Invasion chenilles

    Bonjour,
    Effectivement les taches sur la façade, ça n'est pas top... il faudrait trouver un système pour le empêcher de grimper... pas évident.
    En fait là soit elles ont atteint un tel effectif qu'elles doivent aller chercher de la nourriture ailleurs, soit plus probablement elles cherchent un endroit pour se nymphoser (d'où leur ascension).
    Mes parents avaient ce genre de façade... c'est effectivement très facilement sali... et à la fin on se demande si c'est une super idée de crépir comme ça

    Pour le girobroyeur: tout dépend des zones en périphéries de la friche... si les orties y sont localisées essentiellement, les jolis papillons en auront pris un coup, et le centre n'aura pas vraiment servi de refuge. Ceci dit vu la pullulation de cette année, je ne pense pas que la population soit en danger!

    Le papillon en photo est effectivement une petite tortue.

    Bon courage pour supporter cette invasion. Normalement ça ne devrait pas trop durer.
    Les petits oiseaux de votre coin risquent d'avoir un succès de nichées record!

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Invasion de Chenilles Inconnues ???
    Par billybilly dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/05/2009, 16h24
  2. Invasion de chenilles.
    Par Vivi29780 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/04/2009, 11h27
  3. Identification de chenilles
    Par Nimrodel dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 3
    Dernier message: 14/10/2008, 09h50
  4. [identification] invasion de chenilles
    Par lenalef dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/07/2007, 11h56
  5. [identification] de chenilles
    Par steph429 dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/11/2006, 10h37