Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 19

Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femme ?

  1. Caillou_X

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    28
    Messages
    96

    Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femme ?

    La question est dans le titre, on entend plein de chose sur la différence entre ces deux cerveaux, des explications souvent perpetrer par le statu social différent de ces deux sexes.
    D'après ce que j'ais lu l'hémisphére gauche est plus développer chez la femme, et le droit plus chez l'homme. Ce qui aurais comme conséquence que la femme a un meilleur controle sur les mots (étant donner que souvent l'aire du langage se trouve a gauche), et que l'homme est plus apte à l'action et la compétition.

    Fin j'ais lu ca sur un site mais j'ais de gros soupson sur la véraciter de la chose, j'imagine que ca dois etre des sotisse. Je pense plutot que nos différences cognitif sont du a une éducation différence.

    Quel est la vérité mes amis ?


     


    • Publicité



  2. mizutori

    Date d'inscription
    avril 2007
    Messages
    3

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    la vérité sur le cerveau ? pas dans les livres, en tout cas, c'est sur.
    il existe tant de différences entre les cerveaux de 2 humains quelconques, que je ne vois pas vraiment comment on peut conclure à une différence homme-femme. Ce qu'on nous enseigne sur le cerveau sur les bancs de la fac, dans les bouquins se base sur des travaux réalisés sur des échantillons restreints de sujets. OK, ces études ont été vérifiées et re-vérifiées, cependant, vu les biais existant dans les techniques d'imageries utilisées (entre autre), je se suis pas sûre qu'elles soient réellement concluantes.
    Cela dit, c'est sûr qu'il doit exister des différences entre hommes et femmes, puisque leurs cerveaux sont soumis à des hormones différentes. Je ne suis pas sûre qu'elles aient le même effet.

    après, effectivement, il y a l'influence de l'éducation, et là, on retombe dans le débat inné-acquis.
     

  3. (PSO)Clémentine

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Âge
    33
    Messages
    379

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    Un conseil lecture:
    de Catherine Vidal, chez Belin:
    Cerveau, sexe et pouvoir;
    féminin, masculin: mythes et idéologies.
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?
     

  4. Caillou_X

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    28
    Messages
    96

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    Je ne veux pas lire un livre qui traite entiérement de la différence des sexes au niveaux du cerveau. Mais oui j'avais déjà lu qu'il y avais des différences du aux hormones. Mais lequel présicément ? Il est donc difficile de savoir.
     

  5. (PSO)Clémentine

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Âge
    33
    Messages
    379

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    Je ne veux pas lire un livre qui traite entiérement de la différence des sexes au niveaux du cerveau.
    Alors que cherches-tu? Ce sera beaucoup plus intéressant que tu te fasses ta propre idée sur la question en te référant à des ouvrages que tu peux analyser tranquillement et comparer, plutôt que des internautes te donnent leur opinion sur le sujet, tout scientifiques et honnêtes soient-ils ...
    Quoi!? Z'avez plus de jus de goyave!? Bah euh, chais pas... papaye alors?
     


    • Publicité



  6. [PSO]Fabrice.g

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Âge
    37
    Messages
    500

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    Alors, on va résumer :

    - La théorie des 2 cerveaux (cerveau gauche et cerveau droit) date des années 70 et est remise en cause par les nouvelles données issues de l'imagerie cérébrale. Cette théorie est bien trop simpliste par rapport à ce que montre l'imagerie sur les fonctions cérébrales.

    - Les hormones jouent un rôle important dans les fonctions de reproduction. Chez les animaux, elles contrôlent même les comportements de rut et d'accouplement. Chez, l'homme c'est bien plus complexe que cela. Les hormones ne guident pas le choix du partenaire sexuel, ni même l'orientation sexuelle du sujet. Pour ce qui est des comportements, de l'humeur ou autre, il faut prendre en compte plusieurs types de situations. Dans les cas de bouleversements physiologiques (hormonaux) majeurs, comme la ménopause, ou une grossesse, on peut constater un rôle des hormones dans les fluctuations d'humeur. Dans des conditions plus quotidienne (normale), il est extrêmement difficile de faire la part des choses entre les hormones et le milieu. De plus, le milieu a également une influence sur la production d'hormones, ce qui complexifie encore l'analyse.

    - Finalement, la psychologie évolutionniste essaye d'apporter une explication aux différences de comportements entre les hommes et les femmes. Cependant, la plupart du temps, les explications que donnent certains psychologues évolutionnistes (comme D. M. Buss) ignorent ou nient les découvertes d'autres sciences très liées comme la biologie ou la paléo-anthropologie. Il n'existe pas assez de preuves pour attester de façon plausible que, lors du pléistocène, les femmes restaient dans la caverne et cueillaient des fruits, pendant que les hommes allaient chasser. Et parmi les "témoignages" de cette époque reculée, il existe plusieurs contre-exemples (p. ex. des femmes qui ont été enterrées avec des armes, ou encore, le fait que la taille de pierres nécessitait plus de précision - typiquement féminine - que de force). De plus, affirmer que le cerveau humain n'a pas évolué depuis cette période du pléistocène (débuté il y a 1,806 millions d'années et terminé il y a 11 430 ans), c'est un peu sous-estimer la plasticité cérébrale. Quand on sait qu'une personne qui, suite à une ablation de la moitié du cerveau (pour cause d'épilepsie intraitable, voir Battro, 2000), peut retrouver des fonctions (quasi-)normales, il est peu plausible que le cerveau soit autant soumis à l'influence de l'évolution, au point qu'il ne puisse s'adapter à la vie moderne. Le cerveau a évolué, et il est probablement génétiquement programmé, mais il est "programmé pour apprendre" (F. Jacob). Une des particularités de l'Humain, c'est justement de pouvoir s'émanciper (au moins en partie) des contraintes de la biologie.
     

  7. Caillou_X

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Âge
    28
    Messages
    96

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    Merci de ta réponse Fabrice


    Et clémentine, je ne veux pas un lire de bouquin la dessus, pasque j'ais une montagne de bouquin a lire déjà, je ne vais pas l'agrandir !
     

  8. Clinn

    Date d'inscription
    mai 2007
    Messages
    2

    Re : Existe t'il une réele différence entre le cerveau de l'homme et celui de la femm

    Bonjour

    Petit élément de réponse : il existerait une différence de latéralisation hémisphérique dans le traitement de l'information des expressions faciales d'émotion...
    Oui, c'est assez précis pour ce qui est des différences homme-femme, mais je n'ai que ça à proposer
    Bonne journée
     

  9. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 345

    Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    Bonjour,
    Fabrice, j'adore ta réponse

    Ce qui m'étonne souvent quand je vois des études sur ces fameuses "différences" c'est la faible taille des échantillons... et à partir de ça (et souvent de différences assez "subtiles") certains pondent des théories, des explications évolutionistes complexes (enfin plus ou moins complexe, car on y lit généralement des choses comme "lhomme chassait donc devait avoir un bon repérage spatial, tandis que la femme restait s'occuper des enfants...".)!

    De plus, s'il y a efectivement des différences, il est bien difficile de dire à quel point elles sont "innées", liées aux hormones, ou acquises.
    Des études montrent que dès la naissance la plupart des personnes se comportent différemment envers un enfant selon son sexe. Et ça continue jusqu'à l'école (plus de sollicitation des garçons par exemple), et certainement après

    On a pu montrer, par exemple, que les taxis de Londres développent des aptitudes au repérage spatial plus importantes que la plupart des gens, et ça peut s'observer dans le fonctionnement du cerveau... pourquoi imaginer que ce serait différent pour les hommes et les femmes, soummis à des environnements différents (pas les mêmes jeux, pas les mêmes stimulations de l'entourage...)?
    Le cerveau est un organe qui possède pas mal de plasticité.

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  10. Aigoual

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    701

    Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    Citation Envoyé par Caillou_X Voir le message
    … on entend plein de chose sur la différence entre ces deux cerveaux [masculin et féminin], des explications souvent perpétrées par le statut social différent de ces deux sexes.
    D’un point de vue purement logique, il y a une contradiction dans cette proposition.

    Si le culturel est ce qui échappe à l’inné, alors les différentes structures des cerveaux humains ne devrait pas avoir d’influence sur le culturel, du moins pas davantage que le culturel ne peut prétendre modifier les structures biologiques du cerveau.

    Pour prendre un autre exemple, les yeux bleus ne peuvent pas avoir d’influence sur le culturel, pas davantage que le culturel ne peut, même avec le temps, modifier la couleur des yeux.

    Sauf, bien entendu, dans l’esprit tortueux de certains idéologues voulant à tout prix valider leurs thèses déviantes par un détournement volontaire d’observations pseudo-scientifiques.

    Il faut faire attention à cela : La petite taille des pygmées de la forêt dense n’est pas un fait culturel, pas davantage que les moustaches blondes des normands ou, inversement, que le statut de la femme au foyer n’est d’ordre phylogénétique…

    Aigoual.
     

  11. Cyrille999

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 711

    Thumbs up Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    Citation Envoyé par Caillou_X Voir le message
    La question est dans le titre, on entend plein de chose sur la différence entre ces deux cerveaux, des explications souvent perpetrer par le statu social différent de ces deux sexes.
    D'après ce que j'ais lu l'hémisphére gauche est plus développer chez la femme, et le droit plus chez l'homme. Ce qui aurais comme conséquence que la femme a un meilleur controle sur les mots (étant donner que souvent l'aire du langage se trouve a gauche), et que l'homme est plus apte à l'action et la compétition.

    Fin j'ais lu ca sur un site mais j'ais de gros soupson sur la véraciter de la chose, j'imagine que ca dois etre des sotisse. Je pense plutot que nos différences cognitif sont du a une éducation différence.

    Quel est la vérité mes amis ?
    La vérité est quelque chose de complexe... Très.... Vu l'idéologie passionnée sur ce sujet, il faudra attendre encore quelques dizaines d'années...pour quie nous puissions analyser tout ceci avec la sérénité et la tempérance qui s'impose...

    En attendant, je vais te conseiller au moins 1 lecture très intéressante (en complèment d'un autre livre qui t'a été proposé) qui est très intéressant aussi: "Cerveau d'homme, cerveau de femme"...

    Quelques faits: Il existe quelques différences, mais très légèrement significatives sur une partie de l'hypothalamus et les faisceaux des corps calleux...

    Et puis te présenter quelques faits...non culturels...

    La différenciation sexuelle existe...chez des insectes...des oiseaux....des poissons.... (je ne parle pas des mammifères, volontairement)...
    Je pourrais aller plus loin dans l'arbre phylogénétique...

    Est-ce qu'ils ont à supporter une culture patriarcale ? Ceux qui le postulent seraient traités de stupides, d'hérétiques, très justement...

    Si nous sommes bien le fruit de la phylogénie, nous pouvons considérer que les différences de sexe ont des raisons d'ETRE...

    Féministe, oui, mais avec du bon sens, aussi.... Je suis un homme féministe, ce qui est très rare...

    Ca ne m'empêche pas de penser...

    Il y a une réalité phénoménologique: Par exemple, les femmes reconnaissent mieux les couleurs, ont une meilleure mémoire...

    Les hommes ont des meilleurs capacités de rotation mentale, etc...

    Développer une théorie de différence culturelle ou sociale sur ce sujet est un leurre, à mon avis...

    Le taux de testotérone des hommes est environ 20 fois supérieure (à vérifier, je ne retrouve plus la source !!!)

    Je me souviens quand j'étais en école informatique: 20 hommes pour 2 femmes.

    Je suis étudiant en psychologie, maintenant: 20 femmes pour 2 hommes...

    Je ne pense pas que les parents influent à ce point là cette différence structurelle sur le choix des enfants très dichotomisée..

    Je m'intéresse aussi à la PNI, une discipline en forte émergente... Tu sais que les maladies auto-immunes, il y a beaucoup plus de femmes qui en souffrent...Alors que celles-ci ont, en moyenne, un système immunitaire plus efficace ?!?

    Il y a des différences significatives importantes entre les hommes et les femmes; Cerveau, peut être, système endocrinien et système immmunitaire sûrement...

    Voilà. 2 ou 3 points de réflexion pour toi...

    Cyrille
     

  12. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 345

    Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    En attendant, je vais te conseiller au moins 1 lecture très intéressante (en complèment d'un autre livre qui t'a été proposé) qui est très intéressant aussi: "Cerveau d'homme, cerveau de femme"...
    Bonjour,
    Personnellement je déconseille... cette personne n'est pas du tout évolutioniste et est justement coutumière des explication genre "les hommes préhistoriques chassaient quand leurs femmes restaient s'occuper des enfants, donc ils avaient besoin d'un meilleur repérage spatial, etc...).
    Bref elle a réussi à s'imposer en utilisant les stéréotypes des gens, en écrivant des best-sellers, mais elle n'a pas une démarche scientifique. D'ailleurs à part sa production très médiatisée,... Plus je retrouve des choses sur elle, plus je suis étonnée par sa façon de faire sa propre pub: trop médiatique pour être honnête. On n'est pas loin du "les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus" (mais ça permet de se faire plein de $).
    Je conseille bien plus ardemment de lire les livres de Catherine Vidal, qui a une formation de biologiste, sait de quoi elle parle et a travaillé sur le sujet...
    http://www.ens-lyon.fr/asso/groupe-s....php?id=cvidal

    Quelques faits: Il existe quelques différences, mais très légèrement significatives sur une partie de l'hypothalamus et les faisceaux des corps calleux...
    Ce qui ne dit pas si c'est acquis ou inné...

    Et puis te présenter quelques faits...non culturels...
    La différenciation sexuelle existe...chez des insectes...des oiseaux....des poissons.... (je ne parle pas des mammifères, volontairement)...
    Je pourrais aller plus loin dans l'arbre phylogénétique...
    Est-ce qu'ils ont à supporter une culture patriarcale ? Ceux qui le postulent seraient traités de stupides, d'hérétiques, très justement...
    Si nous sommes bien le fruit de la phylogénie, nous pouvons considérer que les différences de sexe ont des raisons d'ETRE...
    Avec un tel raisonnement on pourrait justifier n'importe quoi, pour autant qu'on le retrouve chez quelques bestioles...
    C'est un raisonnement malhonnête et en plus biologiquement faux. Ce n'est pas parce qu'un caractère est présent chez des ancêtres ou parents qu'il l'est nécessairement dans une espèce donnée.
    De plus, on sait très bien combien chez de nombreuses espèces les interactions avec les congénères sont nécessaires, cruciales, pour le développement de comportements "normaux"... donc la part de l'acquis, même dans la différentiation sexuelle, est déjà importante chez pas mal de bestioles.
    On connaît de plus des animaux à la structure sociale et aux comportements fluctuants entre groupes: influence de l'environnement mais aussi influence culturelle...

    Féministe, oui, mais avec du bon sens, aussi.... Je suis un homme féministe, ce qui est très rare...
    Peut-être mais ce genre d'affirmation ne mange pas de pain et est actuellement utilisée par beaucoup... et est à mon avis bien vide de sens.
    Après on a souvent droit au "oui, je suis pour le droit des femmes à accéder à des professions où elles ne sont pas nombreuses... mais biologiquement elles sont moins aptes à faire des mathématiques, les études le prouvent" (ce qui sert alors à justifier le fait qu'on en sélectionne moins).

    Il y a une réalité phénoménologique: Par exemple, les femmes reconnaissent mieux les couleurs, ont une meilleure mémoire...
    Tu connais la psychologie sociale et les études sur les stéréotypes et la façon dont les gens s'y conforment?
    Tu as une étude sérieuse montrant des différences significatives et explicables génétiquement? J'ai un peu cherché sur ce sujet... et on lit bien des choses, mais à la sortie, ben on ne trouve pas tellement d'études qui résistent à l'analyse.

    Les hommes ont des meilleurs capacités de rotation mentale, etc...
    Et quelle est ta certitude que c'est lié au sexe et pas simplement à l'apprentissage?
    Comment expliques-tu que sur une promotion entière de biologistes on obtenait des résultats contraires aux attentes (filles bien meilleures en représentation spatiale que mémorisation des noms)? Culture ou sélection de filles moins "féminines"?

    Développer une théorie de différence culturelle ou sociale sur ce sujet est un leurre, à mon avis...
    A mon avis c'est très cohérent avec ce que la biologie nous apprend de l'apprentissage et de la plasticité du cerveau... et aussi avec pas mal d'études de psychologie.

    Le taux de testotérone des hommes est environ 20 fois supérieure (à vérifier, je ne retrouve plus la source !!!)
    Et alors?
    (ça me fait penser avoir lu il y a peu que la taille des hommes et des femmes n'avait pas grand chose à voir avec les hormones mâles... c'était lié plus directement aux gènes. Pourtant la majorité des gens affirmera sans sourciller que c'est prouvé, que c'est à cause des hormones. Comme quoi, entre les fantasmes des gens et la réalité...).

    Je me souviens quand j'étais en école informatique: 20 hommes pour 2 femmes.
    Je suis étudiant en psychologie, maintenant: 20 femmes pour 2 hommes...
    Et? Ceci est fortement culturel... regarde les pourcentages hommes/femme en médecine par exemple... ça a bizarrement évolué en quelques années non?

    Je ne pense pas que les parents influent à ce point là cette différence structurelle sur le choix des enfants très dichotomisée..
    Tu as déjà regardé les parents agir avec leurs gosses? Et les jeux qu'ils leur proposent?
    Je pense qu'il faut vraiment avoir des oeillères pour ne pas voir la différence en général (personnellement je l'ai vu car mes parents n'ont justement pas pratiqué cette éducation différenciée).
    Et après, quand tu est une fille, je peux te dire que tu sens aussi bien la différence avec certains profs quand tes matières favorites ne sont pas des matières traditionnellement "féminines".

    Je m'intéresse aussi à la PNI, une discipline en forte émergente... Tu sais que les maladies auto-immunes, il y a beaucoup plus de femmes qui en souffrent...Alors que celles-ci ont, en moyenne, un système immunitaire plus efficace ?!?
    Et alors? Qu'est-ce que ça vient faire ici?
    Tu peux aussi nous raconter que les garçons ont un zizi et pas les femmes. Hé oui il y a des différences physiques et physiologiques.

    Au niveau du cerveau, il y a peut-être des différences "de base" mais force est de constater qu'il n'est pas évident de démêler ce qui est culturel de ce qui ne l'est pas, et que les personnes qui tentent à tout prix de montrer une différence "génétique" ont souvent une idée derrière la tête, et de plus soit utilisent des méthodes inadéquates car ne les maîtrisent pas, soit le font parfaitement sciemment ce que je trouve encore plus grave.
    On se retrouve dans le même genre de problématique que celle de l'origine de l'homosexualité: on essaie de faire dire à tout prix à la science des choses qu'on aurait déjà du mal à prouver sur des animaux!

    Je n'affirme pas qu'on n'a pas de différence "biologiques"... ce que je dis juste c'est qu'on manque vraiment de preuves, et que beaucoup d'études ont assez étonnamment démenti pas mal de préjugés.
    Et affirmer que "c'est une évidence et puisqu'on voit ça chez les autres animaux c'est pareil partout" n'a rien d'une attitude scientifique.
    Bref, il me semble qu'il faut prendre avec la plus grande prudence pas mal d'affirmations (surtout quand des gens qui n'ont manifestement que des connaissances très sommaire en évolution prétendent utiliser la théorie de l'évolution pour expliquer des résultats issus d'études déjà assez peu rigoureuses).

    K
    Dernière modification par kinette ; 27/05/2007 à 23h42.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  13. kinette

    Date d'inscription
    janvier 2003
    Localisation
    Centrale!
    Messages
    16 345

    Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    Quelques références:

    http://www.questia.com/googleScholar...cId=5001882937
    Où comment on fait dire tout et n'importe quoi aux études...

    http://www.cairn.info/resume.php?ID_...E=CNX_080_0105
    Etude intéressantes montrant comment on a "reconstruit" la passé sur l'inégalité entre sexes.

    http://cat.inist.fr/?aModele=afficheN&cpsidt=14430761
    Un article de Christine Vidal.

    Enfin l'article de wiipedia: http://en.wikipedia.org/wiki/Sex_and_intelligence est intéressant car il montre les différences trouvées... mais aussi les rectifications qui ont été faites au cours du temps et l'évolution...
    Je conseille aussi de jeter un oeil sur les discussions de la page (notamment: Lave (1988) Showed that housewives in Berkeley California who could successfully do the mathematics needed for comparison shopping were unable to do the same mathematics when they were placed inside a classroom environment.).

    Voir aussi ce lien montrant les différences d'attitudes envers garçons et filles:
    http://www.hrsdc.gc.ca/fr/sm/ps/rhdc...3/page05.shtml

    K
    Dernière modification par kinette ; 28/05/2007 à 00h03.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.
     

  14. Cyrille999

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 711

    Smile Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Bonjour,
    Personnellement je déconseille... cette personne n'est pas du tout évolutioniste et est justement coutumière des explication genre "les hommes préhistoriques chassaient quand leurs femmes restaient s'occuper des enfants, donc ils avaient besoin d'un meilleur repérage spatial, etc...).
    Bref elle a réussi à s'imposer en utilisant les stéréotypes des gens, en écrivant des best-sellers, mais elle n'a pas une démarche scientifique. D'ailleurs à part sa production très médiatisée,... Plus je retrouve des choses sur elle, plus je suis étonnée par sa façon de faire sa propre pub: trop médiatique pour être honnête. On n'est pas loin du "les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus" (mais ça permet de se faire plein de $).
    Je conseille bien plus ardemment de lire les livres de Catherine Vidal, qui a une formation de biologiste, sait de quoi elle parle et a travaillé sur le sujet...
    http://www.ens-lyon.fr/asso/groupe-s....php?id=cvidal
    Merci Kinette; N'étant pas biologiste, et ayant des connaissances homéopathiques sur le sujet, je ne polémiquerais point avec toi sur ce sujet; J'ai proposé Doreen Kimura car elle présente des travaux sur les différences hommes/femmes. Elle est psychologue de formation.

    Je ne pense pas que tu ais lu ce livre, elle est très prudente sur ce qu'elle dit...Je doute qu'on puisse comparer ce livre au livre de Gray (ennuyeux à souhait...ce qui n'est pas le cas du livre de Kimura)
    Ne prête pas des intentions aux auteurs...sans savoir....Ce n'est pas scientifique
    Mais je ne manquerais pas de lire le livre de Vidal ! Merci !

    Je ne pense pas qu'elle confonde héritabilité et hérédité...

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Tu connais la psychologie sociale et les études sur les stéréotypes et la façon dont les gens s'y conforment?
    Oui, tout à fait. J'ai découvert ceci j'avais l'âge de 7 ans...
    Et en face du bureau étudiants, j'ai la chercheuse Edith Sales Wuillemin qui a écrit et fait des recherches sur le sujet.

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Tu as une étude sérieuse montrant des différences significatives et explicables génétiquement? J'ai un peu cherché sur ce sujet... et on lit bien des choses, mais à la sortie, ben on ne trouve pas tellement d'études qui résistent à l'analyse.
    Non. Et je ne sais pas si ça entre dans le cadre de notre sujet; Le sujet, c'était les différences du cerveau homme/femme.
    Mais je suis intéressé !

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Et quelle est ta certitude que c'est lié au sexe et pas simplement à l'apprentissage?
    Ma certitude, je vais te l'expliquer plus bas...

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Comment expliques-tu que sur une promotion entière de biologistes on obtenait des résultats contraires aux attentes (filles bien meilleures en représentation spatiale que mémorisation des noms)? Culture ou sélection de filles moins "féminines"?
    Donne tes sources. Mais il est vrai qu'il y a des filles "moins féminines" comme il existe des hommes "plus féminins"...

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    A mon avis c'est très cohérent avec ce que la biologie nous apprend de l'apprentissage et de la plasticité du cerveau... et aussi avec pas mal d'études de psychologie.
    Certes pour la plasticité du cerveau.

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Tu as déjà regardé les parents agir avec leurs gosses? Et les jeux qu'ils leur proposent?

    Je pense qu'il faut vraiment avoir des oeillères pour ne pas voir la différence en général (personnellement je l'ai vu car mes parents n'ont justement pas pratiqué cette éducation différenciée).
    Et après, quand tu est une fille, je peux te dire que tu sens aussi bien la différence avec certains profs quand tes matières favorites ne sont pas des matières traditionnellement "féminines".
    Je n'ai pas observé ceci...même si je ne doute pas que tu l'es observé !

    J'ai un garçon et une belle fille...et malgré mon éducation très "androgyne" et bien...l'un préférait les jeux de rotation et de logique tout petit sur ordinateur, l'autre est très très branchée...lettres...

    Citation Envoyé par kinette Voir le message
    Je n'affirme pas qu'on n'a pas de différence "biologiques"... ce que je dis juste c'est qu'on manque vraiment de preuves, et que beaucoup d'études ont assez étonnamment démenti pas mal de préjugés.
    Et affirmer que "c'est une évidence et puisqu'on voit ça chez les autres animaux c'est pareil partout" n'a rien d'une attitude scientifique.
    Bref, il me semble qu'il faut prendre avec la plus grande prudence pas mal d'affirmations (surtout quand des gens qui n'ont manifestement que des connaissances très sommaire en évolution prétendent utiliser la théorie de l'évolution pour expliquer des résultats issus d'études déjà assez peu rigoureuses).

    K
    Je suis d'accord avec toi que nous manquons de preuves; Tu remarqueras que j'avais parlé de dizaines d'années...

    Dizaines, pour que les stéréotypes disparaissent petit à petit, que la femme puisse choisir ce qu'elle désire être...sans avoir de pressions explicites ou implicites ou un formatage "dans les règles"...

    Dizaines d'années, pour que plus de recherches soient faites...en psychologie, en neuropsychologie, en biologie, en anthropobiologie, etc...

    Je considère que c'est complexe dans le sens où c'est une boucle BIOLOGIQUE => SOCIO-CULTURELLE => PSYCHOLOGIQUE...
    C'est ma certitude; Donc dans le processus d'apprentissage, il peut y avoir un formatage qui pourrait avoir une répercussion sur le psychologique, donc le biologique, donc le neuropsychologique et ses structures...

    Et que les stéreotypes (ou tout autre dimension psychologique) influent peut être sur le développement du foetus dès le départ...

    D'ailleurs, je suis à la recherche d'expériences en biologie sur des comportements (si possible humains) et les hormones sexuelles.

    Pour les insectes, c'est une intuition, quelque chose que je ne peux pas verbaliser encore, il me manque des connaissances fondamentales en biologie.... Je compte d'ailleurs m'offrir le Campbell ou le nouveau de chez DebOeck, le Raven.
    Je ne faisais donc pas de la mauvaise foi intellectuelle, je n'en fais jamais, maintenant, il est vrai que c'est difficile parfois d'exprimer quelque chose qui nous semble évident...

    Pourrais tu m'expliquer le concept hérédité-héritabilité pour être sûr que j'ai bien compris ?!?

    Une autre question: Est-ce qu'il existe des lois qui précisent l'expression d'un gène et/ou d'un phénotype selon certaines conditions ?

    Je m'intéresse beaucoup plus aux maladies mentales qu'aux différences de sexe, et j'ai toujours des recherches de marqueurs biologiques (tels chromosome, etc....) mais rien n'est dit pourquoi il s'exprime ou ne s'exprime pas ? Peux tu me donner des pistes de recherche de vulgarisation...

    Merci,
    Cyrille
     

  15. [PSO]Fabrice.g

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Âge
    37
    Messages
    500

    Re : Existe t'il une réelle différence entre le cerveau de l'homme et celui de la fem

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Cyrille999 Voir le message
    Je n'ai pas observé ceci...même si je ne doute pas que tu l'es observé !

    J'ai un garçon et une belle fille...et malgré mon éducation très "androgyne" et bien...l'un préférait les jeux de rotation et de logique tout petit sur ordinateur, l'autre est très très branchée...lettres...
    C'est un peu une réaction typique. Ca me fait penser aux étudiants de psychologie, quand on leur présente des expériences comme celles de Milgram, et qu'ils disent : "Moi, je n'aurais pas été aussi loin" ou "moi, je ne me serais pas laisser faire par l'expérimentateur". Le fait est que... si !

    Il existe un certain nombre d'études qui montre qu'on peut avoir un comportement particulier envers une personne, sans avoir conscience de ce comportement. Par exemple, dans les écoles, aucun instituteur te dira que ses interactions changent lorsqu'il interroge un élève, selon que celui-ci soit un élève doué, ou qu'il soit un élève en difficulté (ou encore, selon que l'élève en question soit un garçon ou une fille). Pourtant, le comportement des instituteurs changent en fonction de ces paramètres, et cela induit un effet appelé effet Pygmalion.

    Cela me rappelle une expérience menée par une amie, pour laquelle j'ai eu la possibilité de l'aider dans l'analyse des données. Cette amie travaille sur l'Estime de Soi chez des enfants de primaire, et a récolté tout un tas d'informations dans le cadre de cette étude. Parmi les informations, il y avait le jugement de l'enseignant concernant les capacités scolaires de l'élève dans certaines matières, ainsi que les notes de l'élève. Et bien, j'ai pu constater de mes yeux que, à notes égales, les instituteurs (des institutrices en l'occurrence) considéraient que les filles étaient moins douées en maths que les garçons (et ce résultat était statistiquement significatif). Mais, je suis sur que si on leur avait demandé, elles n'auraient jamais penser faire une telle différence.

    Autre expérience. Des chercheurs (je n'ai pas la référence de tête, mais je pourrais la retrouver) ont montré que des parents à qui l'ont montrait une photo de bébé (de sexe indéterminé) en train de pleurer, attribuaient les causes de ces pleurs différemment selon qu'on leur disait que le bébé était un garçon ou une fille. En l'occurrence, si on leur disait que c'était un garçon, il pleurait parce qu'il était "en colère", alors que si c'était une fille elle pleurait parce "qu'elle a eu peur".

    D'autres expériences (reportées par Vidal, celles-ci) montrent que, chez les animaux, la façon dont la mère va prendre soin du petit va déterminé l'adoption de comportements typiquement féminins ou masculins. Chez des rats, le fait que la mère passe plus de temps à "faire la toilette" du petit mâle que de la petite femelle va entrainer que le petit mâle va avoir un comportement de dominant, et la femelle un comportement de dominé. Lorsque l'on reproduit ces conditions sur des bébés rats, indépendamment de leur sexe, on observe que les rats ayant reçus ces soins adoptent un comportement typiquement masculin, indépendamment qu'ils soient mâles ou femelles, alors que ceux qui n'ont pas reçu de soin adoptent un comportement féminin. Ces mêmes recherches ont montré que c'était les hormones des bébés mâles qui induisaient que les mères leur prodiguent de tels soins.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Actu - Exclusif : la femme de Florès entre au Musée de l'Homme
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/11/2007, 15h35
  2. Réponses: 11
    Dernier message: 03/05/2006, 06h59
  3. La différence entre l'Homme et le Chimpanzé expliquée ?
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 14/03/2006, 08h21
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 02/11/2005, 23h31
  5. difference en coupe entre une tige et une racine
    Par t.m dans le forum Biologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/04/2004, 07h39

Les tags pour cette discussion