Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 3 sur 20 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 45 sur 296

Question sur le QI - Quotient intellectuel.

  1. [PSO]Fabrice.g

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Âge
    40
    Messages
    500

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    LittleGenius,

    Ton score de QI (176), tu le sors d'où ? Au vue de ton historique, je ne suis pas certain que tes parents t'aient emmené chez un psychologue pour passer un test de QI. Mais peut-être je me trompe.

    Citation Envoyé par Rob
    quand on est si fort que ça on se retrouve pas en échec pour si peu... la véritable intelligence, c'est la capacité d'adaptation.
    C'est le problème des HQI, notamment les enfants. Le système scolaire n'est pas adapté pour eux. En conséquence, au début, ils montrent des facilités pour comprendre les choses. Mais le prof, ou l'instit, explique trop (pour que les autres puissent comprendre également), et l'enfant commence à ne plus suivre, et à ne plus apprendre. Si bien qu'il se "réveille" un matin, et il est complètement largué, d'où un échec scolaire.

    Ce qui appelle à plus d'humilité, parce que sans apprentissage, qu'on ait un QI de 100 ou un QI de 160, il arrive toujours un moment où on est largué.

    L'intelligence, on ne sait pas vraiment si c'est inné ou acquis, en attendant, on sait que ça se travaille, sans quoi ça sert à rien.

    -----

     


    • Publicité



  2. bonbec

    Date d'inscription
    janvier 2007
    Localisation
    Moselle
    Âge
    40
    Messages
    306

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Les gros QI n'ont pas une plus grande intelligence mais une intelligence différente. Ils analysent différement quelque chose qu'une personne "normale" analyserait elle aussi différement du surdoué.
    Bonjour,
    je suis d'accord avec cette affirmation de Littlegenius : certaines personnes qui réfléchissent différement peuvent obtenir de bons résultats lors les tests de QI. Ce qui est dommage, c'est qu'on ne cherche pas forcément à savoir comment ils réfléchissent.
    Par hasard, le psy qui m'a fait passer mon test, me voyant arriver à la fin d'une série (c'était une liste de chiffres qu'il fallait répéter dans l'ordre inverse de leur prononciation) m'avait demandé comment je faisais. Cette simple question m'a permis de comprendre que je voyais des couleurs en même temps que les chiffres (et des voyelles par la même occasion). Et que ça a toujours été comme ça pour moi. C'est parfois handicapant (grrr les tables de multiplications !!!) mais en général ça m'aide.
    Ce n'est qu'il y a deux ans que j'ai appris que je suis synesthète, et que cette "particularité" a influencé favorablement une partie des tests de QI. Mais elle a peut-être eu l'effet inverse...
    Aujourd'hui, j'essaye de m'en servir, et de contourner les synesthésies quand elles me posent problème : je sais pourquoi je raisonne, je retiens et je compte différemment de mon entourage.

    Je le répète et le pense : il faut vraiment accompagner les candidats aux tests de QI pour leur permettre d'exploiter les capacités de leur intelligence, et de comprendre les raisons de leurs résultats. On sort un peu du sujet, pourtant c'est peut-être là le plus important !
    Un médecin qui obtient un résultat à un examen l'exploite, l'explique, en cherche les causes et les conséquences...
     

  3. LittleGenius

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    25
    Messages
    9

    Exclamation Arf

    Bonjour,

    Ton score de QI (176), tu le sors d'où ? Au vue de ton historique, je ne suis pas certain que tes parents t'aient emmené chez un psychologue pour passer un test de QI. Mais peut-être je me trompe.
    Si, j'ai passé ce test à mes 10 ans. Le psychologue nous avait dit que c'est comme si un adolescent moyen de 17 ans y avait répondu et que je serai mieux dans une autre classe. Seulement ça ne c'est pas passé comme ça et je n'ai jamais sauté de classe. (Malheuresement...)
    En conséquence, au début, ils montrent des facilités pour comprendre les choses. Mais le prof, ou l'instit, explique trop (pour que les autres puissent comprendre également), et l'enfant commence à ne plus suivre, et à ne plus apprendre. Si bien qu'il se "réveille" un matin, et il est complètement largué, d'où un échec scolaire.
    C'est bien sinon trop vrai.

    Bonne journée à tous.
    LittleGenius

    // Etant donné que j'ai fait le ménage dans la discussion,
    pour garder une cohérence j'ai supprimé les citations et réponses que tu y donnes qui faisaient référence aux messages supprimés.
    Merci de ta compréhension,
    Clémentine, pour la modération
    Dernière modification par (PSO)Clémentine ; 07/08/2007 à 10h52. Motif: suppression des réponses et citations d'un message supprimé
    Surdoué ? Et alors ? =/
     

  4. Vladzol

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    427

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par fabrice
    C'est le problème des HQI, notamment les enfants. Le système scolaire n'est pas adapté pour eux
    C'est pas pareil partout, petit article:

    Israël est le seul pays au monde, où la recherche des surdoués est systématique.

    Tout élève d'une classe de Ce1, soit dés l'âge de 7 ans, subit des tests psychométriques. Les résultats sont plutôt encourageants. Environ 3% de ces éléves sont des surdoués. Soit environ 1 millier d'enfants agés de 8 à 13 ans suivent les cours pluridiscplinaires dispensés à l'Université de Tel Aviv.

    Fort d'une expérience de 20 ans, Avner Ziv ,professeur de psychologie et spécialiste de l'enfant surdoué , a bien voulu répondre à nos questions :



    ALLIANCE - Israël compte le plus d'école d'enfants surdoués ,pourquoi ?


    Avner Ziv- Puisque nous sommes le seul pays à effectuer ce genre de tests , il est normal de pourvoir à un enseignement adéquat. Nous comptons environ une dizaine d'écoles dans le pays.

    A - Qui finance ces écoles ?

    AZ- Nous bénéficions de beaucoup d'aides. En particulier de généreux donateurs. L'école de Jérusalem, considérée comme la plus performante est entièrement financé par un donateur anonyme américain.

    A - Quel est l'intérêt de cette recherche ?


    AZ - Pour Israël la matière grise constitue sa grande richesse naturelle .

    En tant que psychologue , je vous avoue que je me moque un peu du devenir de la société , ce qui m'importe c'est l'épanouissement de l'individu, en l'occurrence de l'enfant.

    A - Les enfants orthodoxes bénéficient -ils aussi de ces tests ?


    AZ - Non, pas du tout. Il n'est pas concevable pour les orthodoxes que les nons religieux aient quoique ce soit de valable dans leur tête . Pour eux D...régle tout. Mais ça c'est une vieille histoire .

    A -Comment reconnait on un surdoué ?


    AZ - Souvent à des notes lamentables en classe. Le rythme de la classe trop lente pour eux, les rend paresseux. Le professeur les bousculent , les bloquent et souvent ils finissent à la porte de l'établissement . Je me souviens du cas d'un enfant, nommé Shmouel. Parcours trés moyen jusqu'au lycée où là on décide de l'orienter vers un LEP pour apprendre le métier de garagiste. Par un heureux concours de circonstance je lui fais passer des tests. Résultat : un QI de 140. Interrogé sur ces activités extrascolaires , j'apprends sa passion de la lecture, "surtout Platon et Kant" dit il. Il suffisait de peu, pour que Shmouel soit le seul garagiste d'Israël à lire Platon dans le texte.

    A- Peut on dire que l'intelligence est héréditaire ?


    AZ - Certainement .Mais pas une hérédité simple. Celle -ci peut sauter 2 voire 3 générations. Ensuite l'environnement est trés important Si les parents stimulent l'activité cérébrale de leur enfant, les résultats ne tarderont pas à se révéler excellents.

    A- Si le milieu social est un facteur important dans le QI de ces enfants, il est alors facile d'imaginer que la majorité de ces enfants sont issue de milieux aisés ?


    AZ - Non pas toujours. Le cas le plus typique est l'enfant éthiopien. Des tests récents ont révélés qu'une majorité d'entre eux sont des surdoués. Pourtant leur milieu est un des plus défavorisé.

    (...)

    A - Comment se passent les cours à l'université ?


    AZ - Les cours à l'université sont ouverts à tous et entièrement gratuits. Des bourses sont offertes pour les plus défavorisés. La sélection se fait en cours de route.Les disciplines sont choisis par les élèves mais je leur conseille la diversification. Et il n'est pas rare qu'un matheux se retrouve ferrue d'archéologie. Ces enfants sont doués dans tous les domaines intellectuels. C'est pourquoi il est important qu'ils touchent à tout avant de se spécialiser. En fin de semestre un questionnaire leur est soumis afin qu'ils puissent évaluer les compétences de leurs professeurs . Eh oui! Un professeur peut être un grand savant mais un piètre pédagogue. Le danger de rendre une matière ininteressante est ainsi écarté. Ceci permet une émulation favorable à la renommée de l' université

    A - Leurs comportements affectifs sont- ils particuliers?


    AZ - En général, un QI élevé ne dit rien sur les aspects non intellectuels de la vie.Il y en a qui font des bons mariages, d'autres des moins bons. Des émotionellement stables d'autres pas. Ce sont des êtres normaux comme tous les autres humains avec un talent singulier dans le domaine intellectuel.


    Propos recueillis par Claudine Douillet

    couverture du livre : les surdoués d'Avner Ziv ouvrage traduit aussi en anglais.
     

  5. cypher_2

    Date d'inscription
    septembre 2006
    Âge
    25
    Messages
    441

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Bonjour, y'a un petit truc qui me chagrine travailler les fonctions affines dès le CE2 soit au alentours de 7-8 ans ( si tu n'as pas fait de sauts de classes ), cela doit être extremmement "lourd" de commencer réellement à les travailler dans ton cursus scolaire 6-7 ans après. En tout cas, tu devrais tout faire pour "obliger" tes parents à te faire sauter des classes, car apprendre ce qu'est l'ordonné à l'origine alors qu'on le sait depuis 6 ans ...

    Bonne chance.

    Cordialement.
     


    • Publicité



  6. Cyrille999

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 729

    Smile Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par LittleGenius Voir le message
    Bonjour Vladzo,
    Effectivement seulement pour la moyenne française, on a plus tendance à dire 98 et la High IQ Society accepte des membres à partir de 124 de QI ce qui est bien plus haut que la moyenne.
    En fait, ça dépend des tests et des écart type utilisé: Weschler utilise 16 points d'écart type contre 15 pour les autres (Stanford Binet); ce qui fait que "normalement" la barre est de 132 (pour 16) et 130 (pour 15);
    La Mensa prend à partir de 132...

    Citation Envoyé par LittleGenius Voir le message
    Pour ce qui est du QI d'Einstein, je l'ignorais. Savez-vous si c'est pareil pour Goethe ?
    Einstein, c'est effectivement des estimations "fantasques"; Pour Goethe, en revanche, même si cette estimation est criticable, c'est un travail d'une collègue psychologue de Termann, Catherine Morris Cox qui a évalué les plus éminents hommes et femmes vivant en 1450 et 1850...

    Que Goethe est 210 selon Cox, et Léonard de Vinci "que" 180, ça me laisse...perplexe !

    Cyrille
     

  7. Gwyddon

    Date d'inscription
    octobre 2004
    Âge
    32
    Messages
    18 609

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par Cyrille999 Voir le message
    Einstein, c'est effectivement des estimations "fantasques"; Pour Goethe, en revanche, même si cette estimation est criticable, c'est un travail d'une collègue psychologue de Termann, Catherine Morris Cox qui a évalué les plus éminents hommes et femmes vivant en 1450 et 1850...

    Que Goethe est 210 selon Cox, et Léonard de Vinci "que" 180, ça me laisse...perplexe !

    Cyrille
    Bonsoir,

    Quoi que l'on puise en dire ce sera toujours des évaluations fantasques, car anachronique et biaisée par la perception que l'on a de la personne et de son travail !
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.
     

  8. LittleGenius

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    25
    Messages
    9

    Exclamation Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Bonsoir,

    Vladzol : Je parlais du système français. Ce n'est pas comme aux Etats-Unis avec leur système de classes plus soutenues. (Malheuresement...)

    Bonjour, y'a un petit truc qui me chagrine travailler les fonctions affines dès le CE2 soit au alentours de 7-8 ans ( si tu n'as pas fait de sauts de classes ), cela doit être extremmement "lourd" de commencer réellement à les travailler dans ton cursus scolaire 6-7 ans après. En tout cas, tu devrais tout faire pour "obliger" tes parents à te faire sauter des classes, car apprendre ce qu'est l'ordonné à l'origine alors qu'on le sait depuis 6 ans ...
    Pas très stimulant hein. (C'est un peu la cause des échecs scolaires de la plupart des surdoués.)

    Cyrille999 : Oui je parlais de la International High IQ Society mais c'est vrai que Mensa accepte à partir de 132 plus des petits tests maisons. ^^

    Mais le test le plus courant du moins en France c'est quand même le test Weschler.

    Bonne soirée.
    Dernière modification par LittleGenius ; 07/08/2007 à 23h24. Motif: Rajout de la politesse à la fin. ^^
    Surdoué ? Et alors ? =/
     

  9. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 263

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Quoi que l'on puise en dire ce sera toujours des évaluations fantasques, car anachronique et biaisée par la perception que l'on a de la personne et de son travail !
    Cela va sans dire... et mieux en le disant.

    Citation Envoyé par Vladzol
    HQI a pour seule différence de mieux réussir les tests de QI que la moyenne
    Comment t'expliques-tu le lien QI/réussite scolaire, tel que mentionné dans la référence fournie par fabrice?

    Citation Envoyé par LittleGenius
    les 2% de la population ayant un QI égal ou supérieur à 125
    Pour un QI présentant (par construction) une moyenne de 100 et une déviation standard de 15, on peut déduire que 16% des gens environ devraient avoir plus de 115 (une personne sur 6) et 2.2% plus de 130 (une personne sur 45). Mathématiquement on peut continuer comme ça autant qu'on veut: une personne sur 740 aura un QI de plus de 145, une sur 31574 aura plus de 160, une personne sur 3488556 aura plus de 175.

    On va le dire en lettre: les chances qu'un individu ait au-dessus de 175 en QI sont de une sur trois millions quatre cent quatre-vingt huit milles cinq cent cinquante six.

    LittleGenius: quelle est selon toi la probabilité pour un psychologue de se planter en administrant un test de QI?

    Citation Envoyé par LittleGenius
    le test le plus courant du moins en France c'est quand même le test Weschler.
    Ha bon. Sur quoi bases-tu cette affirmation STP?
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  10. The Nameless

    Date d'inscription
    février 2007
    Âge
    31
    Messages
    127

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Bonjour,
    Je suis peut-être hors sujet mais à quoi sert la International High IQ Society exactement ? A créer un regroupement de personnes "mieux" que les autres ? Ou à faire réellement avancer quelque chose ?
     

  11. [PSO]Fabrice.g

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Âge
    40
    Messages
    500

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par The Nameless Voir le message
    Bonjour,
    Je suis peut-être hors sujet mais à quoi sert la International High IQ Society exactement ? A créer un regroupement de personnes "mieux" que les autres ? Ou à faire réellement avancer quelque chose ?
    A rien.

    Citation Envoyé par Jiav
    Pour un QI présentant (par construction) une moyenne de 100 et une déviation standard de 15, on peut déduire que 16% des gens environ devraient avoir plus de 115 (une personne sur 6) et 2.2% plus de 130 (une personne sur 45). Mathématiquement on peut continuer comme ça autant qu'on veut: une personne sur 740 aura un QI de plus de 145, une sur 31574 aura plus de 160, une personne sur 3488556 aura plus de 175.

    On va le dire en lettre: les chances qu'un individu ait au-dessus de 175 en QI sont de une sur trois millions quatre cent quatre-vingt huit milles cinq cent cinquante six.

    LittleGenius: quelle est selon toi la probabilité pour un psychologue de se planter en administrant un test de QI?
    D'autant plus que, pour les valeurs élevées, les tests de QI ne sont pas fiables. L'étalonnage pour les scores de QI très haut et très bas n'est pas correct. Il n'est pas possible matériellement de faire passer ce genre de test à un millier de personnes ayant un QI de 175. Il faudrait faire passer le test à plus de la moitié de la population mondiale pour détecter un milliers de ces personnes.

    Donc, Little Genius, il ne faut pas accorder énormément de valeur à ton score de QI, il signifie juste que tu as un QI supérieur à la moyenne, probablement assez haut, mais la valeur de 176 en tant que telle est peu informative car nécessairement fausse.
     

  12. Yoghourt

    Date d'inscription
    juillet 2005
    Localisation
    Sud-Grésivaudan
    Âge
    45
    Messages
    5 465

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Après tant de réflexions (au propre comme au figuré) sur le QI, les surdoués, les associations de "bien-pensance", je vous propose quelques exercices ludiques, pour reposer les neurones

    1) Lire Le pincipe de Dilbert, de Scott Adams. Comparer au principe de Peters. Déterminer selon une démarche scientifique lequel modélise le mieux la réalité

    2) Comparer salaire et impact social entre:
    - un ou une chargé(e) de recherche en science dure
    - un middle manager (j'insiste, un mâle) dans le secteur secondaire ou tertiaire, dont le mérite principal est d'être cousin par alliance avec son chef ou le chef de son chef, et de naviguer dans la politique comme un poisson dans l'eau.

    éco-rénovation: l'aïkido du BTP
     

  13. Vladzol

    Date d'inscription
    avril 2005
    Messages
    427

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par Jiav
    Citation Envoyé par Vladzol
    HQI a pour seule différence de mieux réussir les tests de QI que la moyenne
    Comment t'expliques-tu le lien QI/réussite scolaire, tel que mentionné dans la référence fournie par fabrice?
    Oh mais bien sûr, un tests de QI évalue certaines compétences, la mémoire nottamment, et cela aura des conséquences, scolaires nottamment.
    Tout ce que je dis c'est qu'il ne faut pas faire dire à ce test ce qu'il ne dit pas, ceci parce que j'ai souvent vu des extrapolations basées sur rien de scientifique. J'ai qualifié moi même "d'extrême" mon point de vue parce que volobtairement j'ai tendance dans une discussion sur le sujet à partir de cette base qui au moins est absolument certaine, malgré que je sache très bien pour être documenté qu'un certains nombres detraits communs ont été identifiés après coup suite à des études sérieuses (mais là encore, difficile parfois de retrouver les protocoles, la nature des échantillons, de mesurer l'impact du biais idéologique...).
    Cela dit en passant je connais des HQI qui ont deux ans d'avance et ont toujours obtenu des resultats excellents à l'école, d'autres qui ont eu leur bac avec trois ans de retard et les plus grandes difficultés du monde, d'autres qui ont eu des cursus tout à fait moyens. La réussite scolaire, c'est quelque chose d'extrêmement multi-factoriel.
    Dernière modification par Vladzol ; 08/08/2007 à 10h09.
     

  14. Rincevent

    Date d'inscription
    octobre 2003
    Localisation
    Europe
    Messages
    9 563

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par Vladzol Voir le message
    La réussite scolaire, c'est quelque chose d'extrêmement multi-factoriel.
    et le QI un piège à personnes à l'ego démesuré
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.
     

  15. LittleGenius

    Date d'inscription
    août 2007
    Âge
    25
    Messages
    9

    Exclamation Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Salut,
    Citation Envoyé par LittleGenius
    Effectivement seulement pour la moyenne française, on a plus tendance à dire 98 et la International High IQ Society accepte des membres à partir de 124 de QI ce qui est bien plus haut que la moyenne.
    Citation:
    Posté par LittleGenius
    le test le plus courant du moins en France c'est quand même le test Weschler.

    Ha bon. Sur quoi bases-tu cette affirmation STP?
    C'est simple, je n'ai pas encore vu de psychologue administrant un autre test que celui de Weschler. =/ Que ce soit pour moi ou pour mes amis. De plus, j'ai plus entendu parler du test de Weschler que des autres.

    Bonjour,
    Je suis peut-être hors sujet mais à quoi sert la International High IQ Society exactement ? A créer un regroupement de personnes "mieux" que les autres ? Ou à faire réellement avancer quelque chose ?
    C'est vrai qu'elle ne sert pratiquement à rien. Va sur le site officiel et tu veras ce qu'ils proposent.

    D'autant plus que, pour les valeurs élevées, les tests de QI ne sont pas fiables. L'étalonnage pour les scores de QI très haut et très bas n'est pas correct. Il n'est pas possible matériellement de faire passer ce genre de test à un millier de personnes ayant un QI de 175. Il faudrait faire passer le test à plus de la moitié de la population mondiale pour détecter un milliers de ces personnes.
    Tout est relatif. Si l'on dit qu'il n'y en a pas, il n'y en aura jamais.
    On peut le voir sous la forme qu'on a obtenu un résultat supérieur à quelqu'un qui a eut 100, 101, 102, etc...
    Donc là, le nécessairement faux c'est de savoir qu'elle est la limite des tests de QI. Et je pense que le facteur chance pour les HQI est nul.
    Il existe des associations (ou sectes =P) qui n'acceptent que des personnes qui ont un QI supérieur à 190. Vous imaginez la répartition sur la planète de ces gens là ? =P

    Comparer salaire et impact social entre:
    - un ou une chargé(e) de recherche en science dure
    - un middle manager (j'insiste, un mâle) dans le secteur secondaire ou tertiaire, dont le mérite principal est d'être cousin par alliance avec son chef ou le chef de son chef, et de naviguer dans la politique comme un poisson dans l'eau.
    Le monde est mal fait c'est pas nouveau. =D Si quelqu'un fait 8 ans d'études en physique et qu'il travaille dur mais qu'il ne découvre pas la réaction nucléaire (façon de parler) il ou elle n'aura ni un salaire ni une situation sociale supérieure au middle manager qui ne glande rien de la journée et qui a commencé à 18ans. (Je caricature peut-être mais c'est ça.)

    Cela dit en passant je connais des HQI qui ont deux ans d'avance et ont toujours obtenu des resultats excellents à l'école, d'autres qui ont eu leur bac avec trois ans de retard et les plus grandes difficultés du monde, d'autres qui ont eu des cursus tout à fait moyens. La réussite scolaire, c'est quelque chose d'extrêmement multi-factoriel.
    Effectivement, il y a une grande diversité parmis les surdoués donc les stéréotypes sont à bannir. Cela dépend aussi de sa situation sociale et si il a découvert jeune qu'il était surdoué pour ne pas perdre son temps dans la classe où il était. La vie sociale des surdoués est pour la plupart très restreinte ce qui peut être dur à supporter et qui conduit à des choix. Tant de facteurs qui dépendent de l'utilisation de son potentiel dans le milieu scolaire.

    et le QI un piège à personnes à l'ego démesuré
    Les HQI ont beau avoir une vie sociale restreinte, on ne leur donne pas le choix avec ces remarques.

    Bonne journée.
    Surdoué ? Et alors ? =/
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Les Tests de Quotient Intellectuel; valeur personnel ou culturel ?
    Par goto dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 26/10/2009, 13h21
  2. Développement simuli-intellectuel
    Par Norin dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 66
    Dernier message: 20/08/2009, 17h52
  3. exercice sur les groupes quotient
    Par joliasanaa dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 29
    Dernier message: 03/12/2008, 14h14
  4. [Physiologie] Boost intellectuel
    Par naklan dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 28/10/2003, 11h06