Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 20 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 296

Question sur le QI - Quotient intellectuel.

  1. philname

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Brest
    Âge
    32
    Messages
    337

    Question sur le QI - Quotient intellectuel.

    Je viens de voir un super documentaire, qui parle du QI : Einstein im kinderzimmer (Einstein dans la chambre d' enfants).

    Des tests de QI passés à des enfants entre 4 et 13 ans, résultat entre 120 et 135 de QI, supérieure à la moyenne qui est de 100.
    Ces enfants sont doués pour le piano, ont une grande mémoire, plus rapide à résoudre des problèmes.


    1)Pourquoi ont-ils un QI supérieure à la moyenne ? je veux dire par là ont-ils été influencés dès leurs naissances par leurs parents, qui leurs ont donné un bon apprentissage, de meilleurs compréhensions des choses de la vie ? Oubien même une bonne nutrition. Car c'est à cet age 2ans que la personnalité commence à se développer .

    2)Les mathématiciens, les médecins, les bac+5 - les bac + 8 - les bacs + 10, ont-ils un QI supérieurs à ceux qui n'arrivent pas à faire des études supérieurs ?? Tout le monde avec de la volonté pourrait-il faire de hautes études théoriquement avec le temps, même si c'est de recevoir le diplome à 40ans.

    3)Le QI représente-il vraiment l'intelligence de la personne ? Dans les tests de QI il y a plusieurs parties : logique, connaissance générale etc.. je sais plus trop. Mais la note final est la moyenne de toutes ces parties. On peut très bien avoir une note supérieure à la moyenne 100 dans une partie, et une autre une note très inférieure à la moyenne 100, mais au final on aura tout de même un QI dans la moyenne , mais doué dans un domaine et nul dans un autre.

    4) çà rejoint un peu la question 2), mais peut-on vraiment tout faire avec le temps ? Dans le QI il y a le facteur "temps" qui compte beaucoup. Mais existe-t-il des QI qui ne prend pas en compte le temps ? Ce que je veux dire, certaines personnes pourraient-elles résoudrent un problème si elles auraient plus de temps ? Alors que d'autre ne le feront jamais ?


    merci !

    [J'ai édité le titre : QI ne signifie pas "coefficient intellectuel" mais "quotient intellectuel". Q et C sont deux lettres différentes. Un coefficient n'est pas un quotient. Shokin]


    Dernière modification par shokin ; 10/11/2010 à 15h27. Motif: Correction du titre - shokin
     


    • Publicité



  2. ItaKira

    Date d'inscription
    mai 2007
    Âge
    26
    Messages
    30

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Je viens de voir un super documentaire, qui parle du QI : Einstein im kinderzimmer (Einstein dans la chambre d' enfants).

    Des tests de QI passés à des enfants entre 4 et 13 ans, résultat entre 120 et 135 de QI, supérieure à la moyenne qui est de 100.
    Ces enfants sont doués pour le piano, ont une grande mémoire, plus rapide à résoudre des problèmes.


    1)Pourquoi ont-ils un QI supérieure à la moyenne ? je veux dire par là ont-ils été influencés dès leurs naissances par leurs parents, qui leurs ont donné un bon apprentissage, de meilleurs compréhensions des choses de la vie ? Oubien même une bonne nutrition. Car c'est à cet age 2ans que la personnalité commence à se développer .

    2)Les mathématiciens, les médecins, les bac+5 - les bac + 8 - les bacs + 10, ont-ils un QI supérieurs à ceux qui n'arrivent pas à faire des études supérieurs ?? Tout le monde avec de la volonté pourrait-il faire de hautes études théoriquement avec le temps, même si c'est de recevoir le diplome à 40ans.

    3)Le QI représente-il vraiment l'intelligence de la personne ? Dans les tests de QI il y a plusieurs parties : logique, connaissance générale etc.. je sais plus trop. Mais la note final est la moyenne de toutes ces parties. On peut très bien avoir une note supérieure à la moyenne 100 dans une partie, et une autre une note très inférieure à la moyenne 100, mais au final on aura tout de même un QI dans la moyenne , mais doué dans un domaine et nul dans un autre.

    4) çà rejoint un peu la question 2), mais peut-on vraiment tout faire avec le temps ? Dans le QI il y a le facteur "temps" qui compte beaucoup. Mais existe-t-il des QI qui ne prend pas en compte le temps ? Ce que je veux dire, certaines personnes pourraient-elles résoudrent un problème si elles auraient plus de temps ? Alors que d'autre ne le feront jamais ?


    merci !


    Bonjour,

    je donnerais que mes points de vue

    2) Théoriquement les bac + ont des facultés que d'autres n'ont pas mais je ne dirais pas que c'et une simple question de QI il s'agit de volonté, ceux qui font des études superieurs ont eu l'habitude "d'assimiler" les cours et ont donc avec le temps réussi à avoir plus de mémoire, je dirais que c'est une question de volonté et non pas d'inteligence

    3) Tu la dis toi meme ont peu etre bon à quelque chose et nul ailleur cela signifie que ce n'est pas une question d'inteligence , la question est quest'ce que l'intelligence pour toi ??

    4) Oui avec le temps ont peux peux-etre meme faire un "sans faute" aux tests de QI


    Les gens qui ont un BAC + ne sont pas forcement intelligent, ils sont bon dans ce qui font !!

    Exemple : un medecin peut il faire le travail d'un plombier, d'un avocat .... ???

    Pour finir le QI n'est pas un test "d'intelligence" quelq'un peux avoir beaucoup de logique, de mémoire mais pas de connaissance generale, mais avec de l'entrainement cerebral et un apprentissage culturel le QI peux monter, j'espere que tu comprendras mon raisonnement !!

    Cordialement
     

  3. pitchou

    Date d'inscription
    février 2006
    Localisation
    Lyon
    Âge
    34
    Messages
    26

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    bonjour, juste une précision
    QI = QUOTIENT intellectuel et non coefficient intellectuel
    mais l'erreur est pardonnée car commise très souvent

    bonne journée
    pitchou
     

  4. Résilient

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Localisation
    Montpellier
    Âge
    33
    Messages
    298

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Salut,
    Pour répondre à la question une et bien que ce soit une histoire d'inné-aquis, les études d'adoption ont montré que dans un environnement post-natal enrichi un enfant développait bien son Q.I, et qu'un environnement difficile avait l' effet inverse.
    Cependant un enfant au Q.I supérieur n'a pas été "boosté", nous ne savons pas philname ce qu'est l'intelligence, nous construisons des outils pour l'appréhender du mieux qu'on peut, et personnellement je pense que les enfants au Q.I supérieur sont nés comme ça, ensuite un bon environnement leur donnera l'occasion d'exprimer au mieux ce qu'on appelle leur intelligence.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot
     

  5. hermine

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    sud-est
    Messages
    81

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Lorsqu'on voit où les ENArques ont conduit la France, on peut certainement douter de l'importance des QI.. Cui-cui-cui...!
     


    • Publicité



  6. Cyrille999

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 702

    Talking Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par hermine Voir le message
    Lorsqu'on voit où les ENArques ont conduit la France, on peut certainement douter de l'importance des QI.. Cui-cui-cui...!
    Je ne vois pas le rapport en QI et ENA...

    Tu entres dans l'ENA par un concours, mais pas un test de QI....

    De plus, donnez une responsabilité exclusive de l'ENA aux problèmes de la France, c'est avoir une pensée quelque peu...basée sur les croyances et pas trop sur l'analyse....

    Donc remarque...sans aucun sens !

    Cyrille
     

  7. Cyrille999

    Date d'inscription
    novembre 2004
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 702

    Lightbulb Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Je viens de voir un super documentaire, qui parle du QI : Einstein im kinderzimmer (Einstein dans la chambre d' enfants).

    Des tests de QI passés à des enfants entre 4 et 13 ans, résultat entre 120 et 135 de QI, supérieure à la moyenne qui est de 100.
    Ces enfants sont doués pour le piano, ont une grande mémoire, plus rapide à résoudre des problèmes.
    Oui. Et mes 2 petites soeurs qui ont un QI plus élevé...ne sont pas douées pour le piano...une se plaint de ne pas avoir une bonne mémoire...

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    1)Pourquoi ont-ils un QI supérieure à la moyenne ? je veux dire par là ont-ils été influencés dès leurs naissances par leurs parents, qui leurs ont donné un bon apprentissage, de meilleurs compréhensions des choses de la vie ? Oubien même une bonne nutrition. Car c'est à cet age 2ans que la personnalité commence à se développer .
    Pourquoi ? Nous en savons...rien !

    Ce que nous savons:
    a) Une mauvaise alimentation (manque de certaines vitamines) peut entraîner une baisse de QI.... Mais une "bonne" alimentation...ne donne rien (si l'allaitement au sein
    b) Il y a un lien entre les parents (particulièrement la mère) et le QI...Mais il existe des contre-exemples, aussi !
    c) Il y a un "poids génétique"; Environ 60 %
    d) Le QI peut être influencé par rapport au regard positif de l'éducateur/parent: Effet Rosenthal (ou Effet pygmalion)
    e) Les études faites de jumeaux monozygotes séparés dès leur naissance et vivant dans un milieu différent, montrent que ceux qui vivent dans un milieu plus favorable ont une augmentation de QI très significative !

    Tout dépend de ce que tu appelles "personnalité"...C'est quoi ces "2 ans" ? D'où tu sors ceci ?

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    2)Les mathématiciens, les médecins, les bac+5 - les bac + 8 - les bacs + 10, ont-ils un QI supérieurs à ceux qui n'arrivent pas à faire des études supérieurs ?? Tout le monde avec de la volonté pourrait-il faire de hautes études théoriquement avec le temps, même si c'est de recevoir le diplome à 40ans.
    Peu d'études ont été menées; Mais celles qui ont été menées montrent un lien "logique"....Ce qui ont un BAC + 8 ont un QI plus élevé...que ceux qui ont un BAC + 3.... Mais est-ce le fruit de l'éducation ? Ou parce qu'ils avaient un QI supérieur qu'ils ont suivi les études le plus longtemps possible ?

    Et ils existent des personnes qui ont un QI élevé...et qui sont en situation d'échec scolairement (environ 35 % !!!)

    Il ne suffit pas de volonté...mais aussi de capacités de compréhension, de synthèse, etc....
    Mais tu as soulevé une intéressante question: Pour ceux qui ont ses capacités, mais qui sont "lents" plus lents que la moyenne, que deviennent-ils ???

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    3)Le QI représente-il vraiment l'intelligence de la personne ? Dans les tests de QI il y a plusieurs parties : logique, connaissance générale etc.. je sais plus trop. Mais la note final est la moyenne de toutes ces parties. On peut très bien avoir une note supérieure à la moyenne 100 dans une partie, et une autre une note très inférieure à la moyenne 100, mais au final on aura tout de même un QI dans la moyenne , mais doué dans un domaine et nul dans un autre.
    Pour ta première question, la réponse est facile. NON. Le QI ne représente pas vraiment l'Intelligence de la personne.
    Pour en moi 2 raisons:
    a) L'intelligence n'a jamais été défini formellement par les psychologues; Beaucoup ne sont pas d'accord sur la définition
    b) Le QI a été concu à la base pour être un QUOTIENT INTELLECTUEL, c'est à dire une mesure qui permet de détecter les capacités nécessaires pour SUIVRE A L'ECOLE (tu remarqueras l'ironie de cette mesure: Il existe des individus à fort QI qui sont en échec scolaire).

    Pour en revenir au QI, de fait, il existe plusieurs tests; Celui dont tu parles est probablement le WISC (ou le WAIS) dérivé du BINET-SIMON. Mais il existe d'autres tests.

    Tu soulèves encore un point intéressant: Est-il INTELLIGENT de "gommer" les mesures individuelles des sous tests au profit d'une mesure globale ?

    Et si l'enfant a des capacités exceptionnelles en musique, comment je le détecte si il n'existe aucun environnement favorable à son épanouissement ?

    Et si il est surdoué dans la compréhension de la biologie, est-ce que je peux le trouver en testant avec un QI ?

    Personnellement, en tant que "je préfère que les personnes utilisent au mieux leurs forces", je pense qu'il est certainement plus intéressant de se focaliser sur les passions/motivations de l'enfant ou l'adulte que de prendre des décisions à partir d'une mesure...qui n'est qu'une mesure....

    Mesure qu'il faudrait utiliser SYSTEMATIQUEMENT mais complété avec D'AUTRES MESURES (dont certaines restent à inventer).

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    4) çà rejoint un peu la question 2), mais peut-on vraiment tout faire avec le temps ? Dans le QI il y a le facteur "temps" qui compte beaucoup. Mais existe-t-il des QI qui ne prend pas en compte le temps ? Ce que je veux dire, certaines personnes pourraient-elles résoudrent un problème si elles auraient plus de temps ? Alors que d'autre ne le feront jamais ?
    Tout à fait, le facteur temps est particulièrement important; Je ne connais pas tous les tests, mais je pense qu'il faudrait "en prendre compte" mais de façon différente; Mais il me semble que la version 4 du WISC répond à cette problématique.

    C'est un point très important que tu as soulevé... Tiens, tu me donnes une idée de recherche...

    Je ne sais pas répondre à ta question, je vais voir si des tests, voire des travaux ont été faits sur cette partie "temps"...


    Pour résumer, NON, le QI ne mesure pas l'Intelligence. Il mesure assez bien, mais pas correctement je pense, certaines capacités de logique inductive et déductive...

    Mais des travaux faites dans des cultures différentes que des enfants à qui on donne des tests de QI, ceux qui sont considérés par les plus intelligents par leurs pairs (et les adultes) ont les QI...les moins développés !

    Si tu veux te faire une idée toi même des débats Intelligence et QI, je te conseille 2 ouvrages:

    -QI et Intelligence Humaine de Mackintosh
    - Les formes de l'Intelligence d'Howard Gardner.

    Cyrille
     

  8. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    31
    Messages
    263

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Ce qui me sidère, c'est de savoir qu'il existe des gens sur terre qui ont un QI aux alentours de 200/220, ce qui est extraordinaire.
    Ces gens-là ne courent pas les rues bien sûr et je me demande comment ces personnes voiet le monde et comment ils vivent les relations humaines.

    Il paraît que les Bogdannof ont un QI de 200 justement, d'où peut-être leur originalité...
     

  9. nylyly2

    Date d'inscription
    juillet 2007
    Âge
    23
    Messages
    95

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Citation Envoyé par philname Voir le message


    1)Pourquoi ont-ils un QI supérieure à la moyenne ? je veux dire par là ont-ils été influencés dès leurs naissances par leurs parents, qui leurs ont donné un bon apprentissage, de meilleurs compréhensions des choses de la vie ? Oubien même une bonne nutrition. Car c'est à cet age 2ans que la personnalité commence à se développer .

    La mesure QI est très aléatoire il est impossible de s'y fier: je vous donne un exemple véridique:c'était un petit garçon de quatre ans à qui ont faisait passé des tests de QI.On lui demande qu'est-ce qu'il fait si il y a plus de pain le petit répondit qu'il ne mangait pas de pain.La réponse attendu était bien sûr d'aller dans un autre boulangerie.En étudiant l'environnement de l'enfant on s'apperçoit qu'il y a qu'une boulangerie dans son village et que les autres villages sont très loin l'enfant a donc répondu très naturellement qu'il ne mangeait pas de pain.Le QI ne prend pas en considération l'environnement de l'enfant c'est ce qui peut rendre contestable cette mesure

    2)Les mathématiciens, les médecins, les bac+5 - les bac + 8 - les bacs + 10, ont-ils un QI supérieurs à ceux qui n'arrivent pas à faire des études supérieurs ?? Tout le monde avec de la volonté pourrait-il faire de hautes études théoriquement avec le temps, même si c'est de recevoir le diplome à 40ans.

    Ils n'ont pas forcément un QI spérieur à la normale d'autant plus qu'en on sait que la plupart des surdoués sont en échec scolaire.Ceci étant dû au fait qu'on les surclasse mais qu'ils ne sont pas matures affectivement.Tout le monde peut théoriquement faire de hautes études mais il faut bien sûr tenir compte de l'environnement de l'élève
    Voilà j'ai répondu en gras
     

  10. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    31
    Messages
    263

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Je voudrais savoir une chose : sait-on si les surdoués ont plus de neurones ques les autres ou bien plus de connexions neuronales ?

    A part les Bogdannof, connaît-on des intellectuels célèbres dont on connaît le QI faramineux, c'est-à-dire dans les 200 ? Il paraît que Geuht en faisait partie.

    De plus, est-il possible avec l'entraînement de le faire monter aussi haut ?
     

  11. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    31
    Messages
    263

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    PS : je voulais écrire "Goethe" au départ !
     

  12. Rhedae

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Localisation
    Bordeaux
    Âge
    41
    Messages
    3 017

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Salut ,

    A ma connaissance personne n'arrive à 200 de Qi !
    Les bogdanov auraient 300 mais à eux deux! (une score vraiment exceptionnel faut avouher)

    Je suis etonné car je pensai pas que les tests de Qi avaient une section cultures générales ...Enfin peut être je confond avec tests psychotechniques .

    Aussi j'ai lu en debut de post , que les personnes qui font des etudes supperieures auraient des Qi plus elevés que la moyenne .. C'est surement vrai puisqu'il faut avoir une capacité cognitive plutot performante si on veut arriver au bout sans trop se fatiguer, mais il ne faut pas ignorer non plus que 50 % des suréfficients en France (+ de 130 de QI) , n'obtiennent pas le bac ..Et que donc il est impossible pour eux d'acceder a des etudes supperieures ... C'est pas la fuite des cerveau ?

    Personnelement je pense que la surefficience devrait etre considéré comme pathologique, puisqu'elle genere dans ennormement de cas plus de souffrance que d'epanouissement ...
    LA nullité quasi systematique du QE (quotient emotionnel) des surefficients mentaux, explique certainement ce chiffre deconcertant du taux d'echec scolaire des "genies" et leur malêtre...

    Heureux les simples d'esprit....
    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."
     

  13. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    40
    Messages
    1 167

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Philname, un bon Q-I est en rapport étroit avec une bonne organisation du cerveau.

    Tout simplement !
     

  14. Résilient

    Date d'inscription
    décembre 2006
    Localisation
    Montpellier
    Âge
    33
    Messages
    298

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Salut,
    La surefficience n'est pas considérée comme normale, on peut donc se poser la question de la limite avec la pathologie surtout que comme tu l'as justement dit Redhae, le niveau émotionnel est fondamental.

    Ensuite je reviendrai a cette histoire de bac + 8:

    Je pense que si le QI des gens qui ont un niveau plus élevé d'éducation que les autres est plus haut, c'est juste parce qu'ils ont un certain niveau de logique et qu'ils sont habitues à faire fonctionner leur cerveau plus que les autres pour des taches dites intellectuelles. Taches que les autres s'emploient moins a réussir, mais est-ce parce qu'on à bac plus huit que l'on peut appliquer sa logique à un travail de plombier par exemple?

    Surement pas , le "manuel" à sa logique et elle dépasse probablement dans le cadre de son travail celle d'un "intellectuel" au sens propre qui mettrait à l'épreuve sa logique sur un travail de "manuel".

    Autrement dit ces personnes (bac +8) sont entrainées à répondre aux tests qui nous servent à mesurer ce qu'on appelle l'intelligence, ce qui ne veut pas dire qu'ils soient plus intelligents , je ne crois vraiment pas qu'ils le soient plus que des bacs +3 ou +5.

    Ils ont juste des schémas neuronaux aptes à gérer de telles épreuves, dans l'absolu on pourrait je pense, faire un test de QI sans faute, est ce qu'on serait pour autant Einstein, je n'en sait rien.

    Je trouve que le parallèles avec l'ENA n'est pas si hors sujet, certains énarques sont certes plus intelligents que la moyenne, mais certains ont juste une mémoire monumentale parce qu'ils l'ont faite travailler, ce sont en quelque sorte "des bêtes de travail" cela ne veut en aucun cas dire qu'ils sont plus intelligents qu'un autre.
    "Il n'est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être". G.Eliot
     

  15. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    31
    Messages
    263

    Re : Question sur le QI - coefficient intellectuel.

    Moi, personnellement, je suis persuadé que plus on fait fonctionner son cerveau et plus il est performant. Pour faire simple, l'intelligence n'est pas figée.
    Par exemple, je pense que ceux qui font dix ans d'études en mathématiques ont un qi bien supérieur à la normale, déjà au départ, et bien plus en sortant.
    Certains disent que ce n'est pas pour autant qu'ils seraient meilleur qu'un plombier. Je pense que si car le fait d'avoir fait fonctionné son cerveau dans tous les sens ne fait qu'améliorer la rapidité de compréhension.
    Les grands intellectuels sont parfois malhabiles de leurs mains mais s'ils étaient formés pour ça ils y arriveraient sans aucun problème.
    En parlant de hautes études, ceux qui postulent pour devenir astronautes par exemple doivent avoir une logique et une compréhension phénoménale car on n'envoie pas des personnes "normales" dans l'espace vu la vigilance demandée pour ne pas qu'il y ait d'accident.

    Pour ce qui a été dit plus haut, il existe réellement des personnes ayant des QI phénoménaux aux alentours des 180-200-220.
    Les Bogdannoff ont à mon avis bien plus que 150.
    Autre exemple, Einstein avait un QI estimé à 160. Goethe lui, avait 200.
    Il paraît aussi que l'actrice Uma Thurman a un QI de 180 mais ces personnes il y en a 1 sur 1 million ! C'est pour ça qu'on n'en entend pas parler !

    Conçernant le Qi émotionnel faible des grands surdoués, il est possible que leur intelligence provoque un déséquilibre par rapport au reste de leur cerveau car celui-ci est constamment en ébullition alors même qu'ils ne sont pas en train de résoudre des problèmes. Les émotions, elle, ne se manifestent pas tout le temps et je suppose qu'elles sont réprimées d'une certaines façon car l'intellect des surdoués fonctionne avant tout le reste. Ce reste doit avoir du mal à s'exprimer.
    En gros, leur intellect est trop puissant par rapport aux autres fonctions du cerveau. Mais une question se pose alors : qu'est-ce qui nous dit qu'ils ne sont pas normaux après-tout ?
    Nous ne sommes pas à leur place et si nous y étions peut-être que nous aurions une vision du monde radicalement différente et tout aussi normale.

    Quant à ceux qui ratent leur scolarité, ils ne se sentent à mon avis pas normaux car ils ont des raisonnements beaucoup plus complexes que leurs camarades. Ils ne sont pas compris par les autres et vu qu'on leur propose en parallèle des choses trop simples à apprendre, ils font une psychose et n'arrivent plus à faire quoi que ce soit car ils se croient probablement fous. C'est un véritable blocage psychologique. Ayant une maturité émotionnelle équivalente à celle des autres, les chocs psychologiques ont la même violence et peuvent les rendres inaptes à suivre une scolarité normale.
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. Les Tests de Quotient Intellectuel; valeur personnel ou culturel ?
    Par goto dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 15
    Dernier message: 26/10/2009, 13h21
  2. Développement simuli-intellectuel
    Par Norin dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 66
    Dernier message: 20/08/2009, 17h52
  3. exercice sur les groupes quotient
    Par joliasanaa dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 29
    Dernier message: 03/12/2008, 14h14
  4. [Physiologie] Boost intellectuel
    Par naklan dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 28/10/2003, 11h06

Les tags pour cette discussion