Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Discussion fermée
Page 1 sur 12 12 3 4 5 6 7 8 9 10 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 169

Méditation : ses effets sur le cerveau

  1. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    34
    Messages
    263

    Méditation : ses effets sur le cerveau

    Bonjour à tous,

    J'ouvre ce topic pour avoir quelques infos sur la méditation.
    On sait actuellement qu'elle est très bénéfique pour le bien-être et la guérison des maladies mais il paraîtrait aussi :

    1) qu'elle peut améliorer le quotient intellectuel de manière importante à condition de faire des séances très longues et avec des méthodes bien spécifiques

    2) qu'elle peut permettre de lire dans les pensées des gens et de développer des pouvoirs télékinésiques (attention je ne prends pas position, je tire cela du livre "la méditation pour les nuls")

    3) qu'elle permettrait la décorporation lors des états modifiés de conscience...

    Voilà, apparemment, selon des beaucoup de livres, la méditation nous donnerait la possibilité de développer des capacités psychiques assez impressionantes.
    J'aimerais que vous me donniez vos avis. Merci.

    -----

     


    • Publicité



  2. philname

    Date d'inscription
    mai 2007
    Localisation
    Brest
    Âge
    35
    Messages
    386

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    LE sujet m'interesse, mais je ne sais pas trop ce que c'est la méditation.

    JE suis quelqu'un de très solitaire.
    Et donc beaucoup dans mon monde. Mais bon je connais les limites, et je ne mélanges pas mon monde virtuel et monde réel.

    MAis quand je suis seul, les 99% du temps, je pense, je pense et je pense.
    Est-ce ceci une sorte de méditation ?
    Je pense à l'univers, j'essai de me représenter les notion d'espace du temps, concepte que je n'arrive pas à concevoir si j'y réfléchis trop dessus.
    S'il existe des civilisations ET.

    J'écoute du schubert, toutes les musiques classique.
    J'ai un énorme respect pour la musique, qui pour moi est le fondement même (intervalles harmonieux de l'univers) de l'univers.

    Je ne sais pas si çà augmente l'intelligence, mais çà passe le temps.
    PS : je peux vraiment rester plusieurs heures dans mon lit entraint de penser à tout et à rien. Ca peut vraiment être 3h jusquà 5h de suite !
     

  3. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    comme toute les activité humaines, plus l'on pratique quelques choses et plus le cerveau se develloppe en proportion de cette activité..

    la part réservé au mains chez le pianiste est plus importante que pour beaucoup, ainsi que pour l'audition

    quand au capacité estra-sensorielle, ce n'est que de l'esbrouffe pour attiré le challand vers quelques chose d'assez pertinant sans doute quand a la capacité de la maitrise de soi et de ses émotions en toute circonstance..
    comme on dit en extrène oriant, l'important n'est pas le but, mais bien la voie..
    et pratiquer un type de méditation ne saurait etre un mauvaise chose en soi a défaut d'etre un moyen pour vaincre la gravité, via le vol yogique,(mais bon quand on est persuadé de quelquechose hein!!)

    quand a l'intelligence le simple fait de vouloir definir ce mot te rendra sans doute deja bien moins bète alors, en faisant de la méditation en plus.. piou ça vas le faire trop grave..

    personellement on m'a dit le plus grand bien de la methode vipassana (gratuit, ce qui est gage de bon aloi dans ce type de millieu.. les vrais savoir sacré son généralement offert, les autres sont payant)
     

  4. Kaps

    Date d'inscription
    février 2007
    Messages
    19

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    Est-ce ceci une sorte de méditation ?
    J'écoute du schubert, toutes les musiques classique.
    Du schubert ? Alors non .. Tu aurais dit du Patrica Kaas, alors la .. peut etre !
     

  5. pilsner

    Date d'inscription
    mai 2006
    Âge
    34
    Messages
    24

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Des chercheurs en sciences cognitives étudient la médiation, nottament par le projet "mind and life" : http://www.mindandlife.org/.

    Un compte rendu d'un étudiant lyonnais qui s'est rendu à la conférence mind and life de l'année dernière : http://www.estigma.fr/documents/jour...&Life-2005.doc.

    Meme si il reste encore énormement à découvrir, il y a deja des applications cliniques à ces recherches, nottament pour la depression.
     


    • Publicité



  6. Jiav

    Date d'inscription
    juillet 2004
    Messages
    8 243

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par pilsner Voir le message
    Des chercheurs en sciences cognitives étudient la médiation
    Tout a fait. En revanche je n'ai vu aucune preuve pour les questions 1-3 de mopral

    A titre de modo, merci aux autres intervenants d'éviter le Tchat/Jiav
    The opposite of a deep truth may well be another deep truth. Information is physical.
     

  7. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    34
    Messages
    263

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par philname Voir le message
    LE sujet m'interesse, mais je ne sais pas trop ce que c'est la méditation.

    JE suis quelqu'un de très solitaire.
    Et donc beaucoup dans mon monde. Mais bon je connais les limites, et je ne mélanges pas mon monde virtuel et monde réel.

    MAis quand je suis seul, les 99% du temps, je pense, je pense et je pense.
    Est-ce ceci une sorte de méditation ?
    Je pense à l'univers, j'essai de me représenter les notion d'espace du temps, concepte que je n'arrive pas à concevoir si j'y réfléchis trop dessus.
    S'il existe des civilisations ET.

    J'écoute du schubert, toutes les musiques classique.
    J'ai un énorme respect pour la musique, qui pour moi est le fondement même (intervalles harmonieux de l'univers) de l'univers.

    Je ne sais pas si çà augmente l'intelligence, mais çà passe le temps.
    PS : je peux vraiment rester plusieurs heures dans mon lit entraint de penser à tout et à rien. Ca peut vraiment être 3h jusquà 5h de suite !
    Eh bien justement, la méditation ne consiste pas à résoudre un problème logique mais seulement à mobiliser toutes ses factultés de concentration vers une chose simple, comme une image, son propre souffle (le va et vien de l'air), ou bien l'impermanence des choses (bouddhisme). En gros, ça ne demande pas de raisonnement classique mais une concentration extrême à tous les instants.
    En réalité, je fais une séance d'une heure tous les jours en portant mon attention sur ma respiration et je dois dire que les effets produits sont assez hors normes.
    Concrêtement, pendant plusieurs heures j'ai l'impression de réfléchir beaucoup plus vite et je ne perçois pas les choses de la même façon. J'ai la sensation d'avoir une psychologie plus poussée, une mémorisation accrue, moins de fatigue psychologique et une vision plus large des choses. Sur le plan physique, cela se traduit pendant quelques minutes par une espèce de chaleur dans tout le corps avec des légères vibrations au niveau de la peau. D'après ce que j'ai lu il s'agirait d'un effet extatique, soit un début de modification de la conscience. (cf " Comment pratiquer le bouddhisme " par le Dalaï Lama)

    Pour que cela se produise, il faut que le cerveau fasse abstraction de l'environnement à tel point que certaines régions du cerveau finissent par se désactiver temporairement (comme le lobe pariétal il me semble, qui fait perdre les repères spatiaux...). En conséquence, des sensations et des sentiments bien particuliers se produisent et assez difficiles à expliquer.

    D'après les scientifiques, la méditation pratiquée pendant des haures fait produire par le cerveau des ondes gamma qui sont le reflet d'une activité cérébrale intense alors qu'aucune utilisation des régions du cerveau propres à au raisonnement n'est faite. Ce qui laisse donc penser penser que les zones du cerveau consacrées à l'attention, lorsqu'elles sont surexploitées, ont une influence sur des parties du cerveau qui ne sont en principe pas censées intervenir. En gros, des zones se désactivent pour en activer d'autres.

    Pour en revenir à mes séances, au début j'ai aussi pratiqué la méditation contemplative qui consiste à fixer une image pendant plusieurs dizaines de minutes, et lorsque je bossais le lendemain sur mon ordinateur, je n'arrivai presque plus à détourner mon attention de l'écran ! Il s'agissait d'une sorte de magnétisation. C'était à la fois agréable et d'une certaine façon, inquiétant.
    J'en viens à dire que c'est une pratique qui a des effets bien plus importants que ce qu'on ne le pense et ce n'est absolument pas quelque chose de facile et encore moins d'idiot, chose que je croyais un peu comme tout le monde avant de m'y mettre.

    Donc, j'aimerais vraiment que quelqu'un qui a des notions dans ce domaine me donne son avis.
     

  8. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    34
    Messages
    263

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Bon, je relance le débat en suite à la lecture d'une nouvelle info sur la méditation.

    D'après les dernières études, on a observé chez les personnes qui méditent logtemps une augmentation des aires cérébrales dévolues à l'attention.
    En partant de ce constat, quel effet cela peut-il avoir au niveau de la compréhension générale ?
    On peut supposer que ça permet une utilisation plus intense du cerveau dans toutes activités intellectuelles.
    Qu'en pensez-vous ?

    De plus, si certaines régions du cerveau augmentent de volume, cela doit avoir un impact sur les parties qui se trouvent à leur contact, donc cela doit provoquer un rapprochement des neurones et une facilité à créer des nouvelles connexions.

    Enfin, les ouvrages que j'ai lus sur la méditation citent comme effets directs une plus grande acuité, plus de vivacité d'esprit et une augmentation de la puissance de la mémoire.

    Tous ces exemples sont, me semble t-il, le miroir de l'intelligence en générale.
     

  9. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par mopral Voir le message
    ...
    3) qu'elle permettrait la décorporation lors des états modifiés de conscience...
    Non, non et non.

    il ne faut pas confondre la méditation qui est un exercice sur la relation " mental-corps " avec la décorporation qui serait plutot du domaine " corps-physique ".

    du moins dans la façon que nous le voyons aujourd'hui.
     

  10. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    34
    Messages
    263

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par Madarion Voir le message
    Non, non et non.

    il ne faut pas confondre la méditation qui est un exercice sur la relation " mental-corps " avec la décorporation qui serait plutot du domaine " corps-physique ".

    du moins dans la façon que nous le voyons aujourd'hui.

    Pourtant, j'ai déjà lu à plusieurs reprises que ça peut le permettre. Pour que ça se produise, il faudrait pratiquer une méditation basée sur le souhait de se décorporer !

    Je ne sais pas si c'est véridique mais beaucoup le prétendent. C'est peut-être ce genre de phénomène qui conforte les pratiquant chevronnés dans l'idée de l'après-mort.. Apparemment, les moines bouddhistes, catholiques etc vivent régulièrement ce genre d'expériences lors de leurs méditation.
     

  11. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Effectivement, le mental peut ce projeter ailleur, ce n'est pas un scoop.
    Seulement il le fait dans une dimension particulière que je ne considère pas comme physique.
     

  12. mopral

    Date d'inscription
    avril 2007
    Âge
    34
    Messages
    263

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par Madarion Voir le message
    Effectivement, le mental peut ce projeter ailleur, ce n'est pas un scoop.
    Seulement il le fait dans une dimension particulière que je ne considère pas comme physique.

    Absolument, si un phénomène aussi particulier se produit, ce n'est pas quelque chose de physique. Mais si je te suis bien, tu penses donc que la réalité n'est pas uniquement celle que l'on voit avec nos yeux...

    Quand à l'impact sur le cerveau dont j'ai parlé juste avant, qu'est-ce que tu en dis ?
     

  13. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Citation Envoyé par Madarion Voir le message
    Effectivement, le mental peut ce projeter ailleur, ce n'est pas un scoop.
    Seulement il le fait dans une dimension particulière que je ne considère pas comme physique.
    ce qui serait un scoop c'est que tu puisses le démontrer, tu es sur un forum scientifique et ce genre d'affirmation a l'emporte pièce.. ça se démontre..

    j'en connais aussi qui tordent les petites cuillères.. tant qu'elles ne sont pas dans une ampoule en verre..

    le projection astral est il me semble facilement émulable par une simple stimulation d'une zone particulière du cortex cerébral.. c'est une pure illusion de la spatialité de soi...

    le cerveau est doué pour génerer une représentation logique du réel, pour lui etre capable de modifier le "point de vue" de la conscience et de situer celle-ci en dehors du corps ne semble pas lui-etre bien problématique.. mais tout cela reste bien ancré dans les replis du cortex.. des que la stimulation s'arrete, l'illusion d'etre en dehors de soi cesse..

    cette découverte a été faite par hasard par un chirurgien qui devrait operer quelqu'un qui eveillé lors de l'opération se decorpora et se retrouva au plafond du bloc opératoire.. et cela je crois plusieurs fois pendant l'opération.. lol
    un peu comme dans les jeu de course de voiture ou il est possible de changer le point de vue (soit subjectif) soit au dessus du véhicule. (ou autre).
    la psyché génère l'illusion de soi hors du corps, sans que toutefois rien ne sorte vriament du corps. juste un changement de coordonné virtuelle.

    rien de bien métaphysique la dedans..
     

  14. Madarion

    Date d'inscription
    septembre 2004
    Localisation
    Perpignan
    Âge
    43
    Messages
    1 182

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    Quetzal voyons, je n'est jamais prétendus discuter de spiritualité ici.
    Ni de peudo-science d'ailleur.

     

  15. quetzal

    Date d'inscription
    mars 2004
    Messages
    4 546

    Re : Méditation : ses effets sur le cerveau

    ben, a quoi correspond ton méssage #11 sinon a celui du voyage du corps astral?? un brin pas démontré ou demontrable, trop subjectif et intestable pour etre scientifique.. quoique sous la forme que j'ai posé, cela deveint bien scientifique et testable.. mais cela ne donne pas le même résutat.. (pas de voyage, l'activité cerebrale reste toujours cantonné dans le cerveau, dans le cortex visuel, comme en rève, ou dans le cas de la visualisation/imagination simple)..
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. TPe: Cholesterol et ses effets sur l'organisme
    Par tuycrois dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/12/2008, 23h49
  2. TPE: Les venins et ses effets sur l'homme, Physique-Chimie et SVT
    Par quentin71460 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 3
    Dernier message: 20/10/2007, 13h40
  3. la Lune et ses effets
    Par clem7002 dans le forum Planètes et Exobiologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 23/09/2007, 19h49
  4. les effets de la sérotonine sur le cerveau
    Par run-away dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/03/2007, 11h40
  5. Effets de l'alcool sur le cerveau
    Par xxkalohxx dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 21/03/2006, 10h45