Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

  1. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Question Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Bonjour à tous

    Je suis hébéphrène (schizophrénie désorganisée).

    3 ans après le début de ma maladie, j'ai eu une marotte (idée fixe). Je voulais "sortir avec une fille". Je précise que ça n'a aucun sens, ce n'est pas sexuel.

    A l'âge de 23 ans, on m'a donné un antipsychotique (zyprexa). Toute idée de "vouloir sortir avec une fille" s'est envolée, ainsi que mon comportement avec elles. J'étais capable de leur téléphoner, de mettre le haut-parleur, de les enregistrer et d'écouter ensuite en boucle...

    Je sais que les antipsychotiques provoquent un désintéressement vis à vis de l'environnement extérieur. Mais je m'intéressais à l'histoire des sciences en lisant des livres sur ce thème. Donc, je ne crois pas que c'est à cause de cet effet secondaire.

    Je pense plutôt que les antipsychotiques m'enlevaient cette pensée de par leur effet psychoréorganisateur.

    Qu'en pensez-vous?

    -----

     


    • Publicité



  2. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 951

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Bonjour,
    Qu'entendez-vous par "effet psycho-réorganisateur" ?


    Sinon, les antipsychotiques ayant un effet sur les idées délirantes, il n'est pas surprenant qu'une obsession délirante évolue avec la prise du traitement.
     

  3. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Bonjour,
    Qu'entendez-vous par "effet psycho-réorganisateur" ?


    Sinon, les antipsychotiques ayant un effet sur les idées délirantes, il n'est pas surprenant qu'une obsession délirante évolue avec la prise du traitement.
    Mais vouloir sortir avec une fille n'est pas une obsession délirante. Je ne sais même pas si ça existe, l'obsession délirante. Ca existe?

    L'effet psychoréorganisateur, ça veut dire que ça diminue la désorganisation du schizophrène. J'ai cherché sur le net, le site de l'inserm dit que les antipsychotiques agissent peu (ou pas) contre la désorganisation. Est-ce un site fiable?
     

  4. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 951

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Citation Envoyé par 36ans Voir le message
    Mais vouloir sortir avec une fille n'est pas une obsession délirante. Je ne sais même pas si ça existe, l'obsession délirante. Ca existe?
    Un délire peut être obsessionnel dans le sens où la personne bloquera dessus, sera obsédée par le thème du délire.
    Dans le cas présent, j'avais mal compris je pensais que cette obsession était délirante puisque vous disiez que cela n'avait "pas de sens"


    Citation Envoyé par 36ans Voir le message
    L'effet psychoréorganisateur, ça veut dire que ça diminue la désorganisation du schizophrène. J'ai cherché sur le net, le site de l'inserm dit que les antipsychotiques agissent peu (ou pas) contre la désorganisation. Est-ce un site fiable?
    Oui, l'INSERM est un site fiable, pas de pb vous pouvez vous y fier;
    Concernant les antipsychotiques, ceux de secondes génération sont connus pour mieux agir sur les symptômes négatifs de la la schizophrénie (apathie, désorganisation de la pensée, aboulie ...) que ceux de première génération, surtout efficace sur les symptômes positifs (délire, hallucinations notamment).
    Le mieux serait d'en parler au psychiatre qui a prescrit ce médicament et qui doit en connaître les effets.




    PS : Afin que ce sujet reste dans les clous, je me permets de vous rappeler ce post qui précise les règles d'usage du forum (pas de témoignages et conseils personnels).
    Dernière modification par vep ; 08/05/2016 à 11h55.
     

  5. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Un délire peut être obsessionnel dans le sens où la personne bloquera dessus, sera obsédée par le thème du délire.
    Dans le cas présent, j'avais mal compris je pensais que cette obsession était délirante puisque vous disiez que cela n'avait "pas de sens"



    Oui, l'INSERM est un site fiable, pas de pb vous pouvez vous y fier;
    Concernant les antipsychotiques, ceux de secondes génération sont connus pour mieux agir sur les symptômes négatifs de la la schizophrénie (apathie, désorganisation de la pensée, aboulie ...) que ceux de première génération, surtout efficace sur les symptômes positifs (délire, hallucinations notamment).
    Le mieux serait d'en parler au psychiatre qui a prescrit ce médicament et qui doit en connaître les effets.




    PS : Afin que ce sujet reste dans les clous, je me permets de vous rappeler ce post qui précise les règles d'usage du forum (pas de témoignages et conseils personnels).
    Oui j'ai bien lu, ça doit être scientifique. Ca tombe bien, je n'ai foi qu'en la science. Y'a qu'elle qui peut m'aider.

    Donc pas d'effets sur la désorganisation, d'accord.

    Je pense qu'on s'est mal compris. Je n'ai pas dis que ce n'était pas un délire obsessionnel. Il m'est arrivé de délirer. De plus je suis de nature à avoir des obsessions.

    Pour faire partager ma culture scientifique, je citerais une phrase d'un livre de Henri Ey, célèbre psychiatre du 20ème siècle: "Quant aux "obsessions" qui marquent parfois le début des évolutions schizophréniques, il s'agit le plus souvent, d'idées délirantes prévalentes, qui s'imposent sous forme de convictions bizarres à caractère tout à la fois impérieux et impératif ("Je dois aller en Amérique" "Les couleurs guident mes actions" "Je me sens poussé à suivre la rive droite de la Seine""). Vous conviendrez qu'il n'y a pas de sens à ces convictions et je vous assure que ma conviction n'a aucun sens. C'est peut être donc un délire obsessionnel.

    J'ajouterais juste qu'avec la stimulation magnétique transcrânienne, tout ceci est parti: stimulation du cortex préfrontal dorsolatéral gauche pendant 10 jours.
     


    • Publicité



  6. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Je viens de parcourir un de mes livres qui s'intitule "24 textes fondateurs de la psychiatrie".
    Voici un paragraphe que j'avais oublié de lire sur les délires:

    "Chez le persécuté-persécuteur, c'est à un fait souvent exact, mais amplifié par les tendances naturelles du sujet, qu'est due l'éclosion d'idées obsédantes qui tiennent sous la dépendance tous les actes du malade, si bien que certains de ces persécuteurs, placés aux frontières de la folie, ne sont pas à proprement parler des délirants, mais des obsédés."

    Vous aviez raison. C'est une obsession délirante. C'est pour ça que ça s'en va sous antipsychotiques.
    Merci. Ca va faire 3 ans que je me posais pleins de questions autour de ça.
     

  7. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Un délire peut être obsessionnel dans le sens où la personne bloquera dessus, sera obsédée par le thème du délire.
    Dans le cas présent, j'avais mal compris je pensais que cette obsession était délirante puisque vous disiez que cela n'avait "pas de sens"



    Oui, l'INSERM est un site fiable, pas de pb vous pouvez vous y fier;
    Concernant les antipsychotiques, ceux de secondes génération sont connus pour mieux agir sur les symptômes négatifs de la la schizophrénie (apathie, désorganisation de la pensée, aboulie ...) que ceux de première génération, surtout efficace sur les symptômes positifs (délire, hallucinations notamment).
    Le mieux serait d'en parler au psychiatre qui a prescrit ce médicament et qui doit en connaître les effets.




    PS : Afin que ce sujet reste dans les clous, je me permets de vous rappeler ce post qui précise les règles d'usage du forum (pas de témoignages et conseils personnels).
    Je n'avais pas bien lu votre message. Les AP sont efficaces sur la désorganisation de la pensée d'après ce que vous me dîtes. C'est ce que je voulais savoir.
     

  8. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Bonsoir

    Je n'ai pas de rires ou de pleurs spasmodiques sous antipsychotique. J'en conclue que ces médicaments ont une action sur la désorganisation, dans les sphères affectives, idéïques et comportementales.

    Voici ce que j'ai lu dans un livre de N. FRANCK:

    "Il est clair que la schizophrénie est associée à une altération de la capacité à organiser son comportement et il est flagrant que cette altération va souvent de pair avec des difficultés à exprimer les émotions adéquates au contexte: dans ce cas les émotions de la personne sont dites discordantes; par exemple, un schizophrène va éclater de rire alors qu'on lui annonce un décès. Or ces difficultés émotionnelles peuvent également être interprétées en termes de difficultés d'intégration des informations de nature émotionnelle avec les éléments rationnels du discours et du comportement de la personne."
     

  9. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Je précise ma question.

    Est-ce que, lorsqu'ils marchent sur la désorganisation idéo-affective, les antipsychotiques agissent aussi sur la désorganisation de la pensée et du comportement?
     

  10. vep

    Date d'inscription
    janvier 2014
    Messages
    6 951

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Citation Envoyé par 36ans Voir le message
    Je précise ma question.

    Est-ce que, lorsqu'ils marchent sur la désorganisation idéo-affective, les antipsychotiques agissent aussi sur la désorganisation de la pensée et du comportement?
    Il faudrait que vous posiez ces questions à votre psychiatre qui est sensé connaître finement ses molécules et leurs effets.
    (PS : j'ai du mal à saisir la nuance entre "désorganisation idéo-affective" et "désorganisation de la pensée")
     

  11. 36ans

    Date d'inscription
    mai 2016
    Messages
    34

    Re : Effet psychoréorganisateur des antipsychotiques

    Citation Envoyé par vep Voir le message
    Il faudrait que vous posiez ces questions à votre psychiatre qui est sensé connaître finement ses molécules et leurs effets.
    (PS : j'ai du mal à saisir la nuance entre "désorganisation idéo-affective" et "désorganisation de la pensée")
    Je vous remercie pour la réponse.
    Je vois mon psychiatre le 19 janvier.

    Je vous souhaite une bonne année 2017.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Réponses: 5
    Dernier message: 09/10/2011, 14h03
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 28/11/2010, 15h50
  3. Effet feuille de lotus vs effet patte de gecko?
    Par Gilles BILLARD dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 07/10/2009, 12h10