Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 16 à 30 sur 38

Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

  1. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    C'est le cas de le dire, oui je me suis rendu compte après, désolé

    -----

    Dernière modification par Merlin95 ; 20/06/2017 à 19h22.
     


    • Publicité



  2. JPL

    Date d'inscription
    septembre 2003
    Messages
    66 985

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Note que je m’étais posé la question, mais sans autre précision j’ai fini par penser que cela s’appliquait aux deux occurrences.
    Rien ne sert de penser, il faut réfléchir avant - Pierre Dac
     

  3. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    ok, je me doute, c'était justement... trop ambigüe
     

  4. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    je penche vers un choix subjectif de confiance. ( interprétation personnelle )
    dans tous les cas, le parieur sait qu'il y aura 10 boules rouges, ce chiffre sera constant.
    On lui dit par ailleurs que , concernant les noires et les blanches les chiffres varient de 0 à 20 .
    même en lui garantissant que cela est totalement équiprobable, il peut avoir un doute sur ce point.
    Et d'autre part , c'est aussi le choix qui lui entraine moins de questions éventuelles à se poser.

    je vais lire ton lien, pour savoir quelle est leur description de la nature du biais.
    Dernière modification par ansset ; 20/06/2017 à 19h53.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  5. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Je suis d'accord, il peut avoir un doute mais pourquoi ? On pourrait même dire que ce doute pourrait être à son avantage.

    Personnellement, si je perds et si en dévoilant le contenu de l'urne, je constate que le pari m'a été défavorable, alors je me dirais que si j'avais choisi le pari sur les boules rouges, au moins j'aurais été sûr d'avoir des chances raisonnables. Alors pour éviter cette situation, je parie sur les rouges.

    Pourtant c'est irrationnel, mais c'est pas facile de voir où et pourquoi.
     


    • Publicité



  6. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    doute que cela soit totalement équiprobable. et même si cela est garanti comment l'analyser et en tirer des conclusions ( ou essayer d'en tirer )
    à l'instar d'autres type de tirages.
    au loto, certains sont persuadés qu'un nb qui sort souvent a "en ce moment " plus de chance de sortir.
    à l'inverse, d'autres pensent que l'équiprobabilité fait qu'il vaut mieux jouer les chiffres les moins sortis ces derniers temps.

    je ne pense pas que tout cela soit de l'ordre de l'irrationnel, mais d'une manière subjective d'interpréter les probas ou les stats.
    d'ailleurs, il serait intéressant de voir si l'échantillon qui servi à cette étude correspond à un panel de "joueurs" habitués à parier ou non.
    Dernière modification par ansset ; 20/06/2017 à 20h11.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  7. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    doute que cela soit totalement équiprobable. et même si cela est garanti comment l'analyser et en tirer des conclusions ( ou essayer d'en tirer )
    à l'instar d'autres type de tirages.
    au loto, certains sont persuadés qu'un nb qui sort souvent a "en ce moment " plus de chance de sortir.
    à l'inverse, d'autres pensent que l'équiprobabilité fait qu'il vaut mieux jouer les chiffres les moins sortis ces derniers temps.

    je ne pense pas que tout cela soit de l'ordre de l'irrationnel, mais d'une manière subjective d'interpréter les probas ou les stats.
    d'ailleurs, il serait intéressant de voir si l'échantillon qui servi à cette étude correspond à un panel de "joueurs" habitués à parier ou non.
    Pour moi c'est irrationnel (notons tout de même qu'en choisissant le paris sur es rouges, on ne choisit un pari pas moins bon que les autres) dans le sens, où j'ai tendance à ne pas faire confiance à ce qui est pourtant parfaitement établi.

    Et même si je suis parfaitement convaincu que c'est équiprobable, je maintiens que j'ai tendance à choisir le pari sur la boule rouge.
    Pour moi les raisons de ce biais doivent être dans les gènes ou une chose en rapport avec une certaine aversions par rapport à tout qui ressemble à une incertitude (perso, même si je sais que c'est en rapport avec cette aversion, je sens que je devrais pouvoir "sentir" plus précisément les raisons qui gouvernent ce choix sur les rouges).
    Dernière modification par Merlin95 ; 20/06/2017 à 22h39.
     

  8. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    A noter que le risque de non équiprobabilité est lui aussi équiprobable entre un sens qui m'avantage et un sens qui me désavantage, si bien qu'encore une fois, même avec ce risque, la probabilité de tirer une rouge, une blanche ou une noire est la même. Je peux me tromper, mais ca me semble être encore le même biais que de croire que la non équiprobabilité (à partir du moment où il est symétrique) joue un rôle.
    Dernière modification par Merlin95 ; 20/06/2017 à 22h48.
     

  9. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    tu confirme ce que j'ai dit plus haut et ce qui est expliqué dans ton lien.
    le choix de la rouge parce qu'il est plus visiblement équiprobable est privilégié pour une raison de choix qui semble plus "secure"
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  10. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Oui mais tu ne fais que décrire avec d'autres mots le biais. Ce n'est pas pour moi une explication.

    "il semble plus secure", oui mais je pose ou posais la question de savoir pour quelle raison cette impression ? on pourrait dire "c'est comme ca, on ne peut pas aller plus loin", mais je cherche à aller un petit plus loin tout de même.

    Et je pense y avoir réussi en partie : c'est du même ordre d'idée effectivement comme tu le disais auparavant, que la tendance à pas parier deux fois de suite sur le même numéro, ou ne pas miser une série du genre 1,2,3,4... au loto (qui a pourtant autant de chance de sortir, rappelons le) .

    En quelque sorte notre cerveau n'est pas adapté à traitement les probabilités, la recherche de sens qui est en nous, fait que nous sommes plus aptes à traiter des données "reproductible", structurée que des probabilités.
    Dernière modification par Merlin95 ; 20/06/2017 à 23h47.
     

  11. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Citation Envoyé par Merlin95 Voir le message
    En quelque sorte notre cerveau n'est pas adapté à traitement les probabilités,.....
    certains aspects des probabilités ne sont pas intuitive et par ailleurs , il est possible qu'on donne plus de poids au risque qu'à un surplus de chance.
    mérite explications:
    ton modèle avec toutes les combinaisons
    r=10
    b= de 0 à 20
    n= 20-b
    est instructif.
    on est sur d'avoir 30% de chance de tirer une rouge.
    la répartition entre les b et les n étant aléatoire on a in finé la même probabilité sans plus d'info.
    sauf que :
    si je parie b , je sais qu'il y a même une chance qu'il n'y en ait aucune. ( ça refroidi le pari )
    et ceci même si je sais qu'il y a la même proba d'en avoir de double que les r, ce qui compenserait ( j'ai simplifié la présentation ).
    Pour autant le poids du risque ( pas de blanche par exemple )semble peut être psychologiquement plus fort que de savoir qu'on a la même proba d'avoir deux fois plus de blanches.
    tu ne crois pas ?
    Dernière modification par ansset ; 20/06/2017 à 23h58.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  12. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Bon, ce qui est sur c'est qu'il est aussi rationnel de choisir de parier sur les rouges que sur les noires ou les blanches puisque la probabilité de tirer une rouge, une noire ou une blanche est exactement la même (1/3).

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    si je parie b , je sais qu'il y a même une chance qu'il n'y en ait aucune. ( ça refroidi le pari )
    Oui mais tu as aussi une chance pour qu'il en ait 20, ce qui fait qu'en pratique ca revient au même, mais je pense comprendre ce que tu as voulu dire. Si je le reformule avec mes mots, je le dirais comme suit. On ne peut s'empêcher à chercher du sens c'est à dire à imaginer ce qui est dans l'urne alors que peu importe en réalité puisque de toute façon c'est symétrique quoique tu imagines, il pourrait y avoir la situation inverse. Comme nous ne sommes pas fait pour penser en terme de probabilité, nous ne voyons pas intuitivement quel processus physique pourrait nous assurer de l'équiprobilité, et nous soupçonnons potentiellement un biais dans un sens ou dans l'autre (sans que nous sachions lequel est en pratique). Mais comme nous sommes attiré par la connaissance et le sens, nous n'admettons pas de baser nos conséquences sur des choses "floues", et nous choisissons le pari sur ce qui est maitrisé, connu.

    Le biais d'ambiguïté est la tendance à éviter de se baser sur un manque de connaissance, peu importe que ce manque n'a aucune conséquence en pratique immédiate sur nos actions (c'est peut-être à peu près ce que tu as aussi voulu exprimer ?).
    Dernière modification par Merlin95 ; 21/06/2017 à 00h47.
     

  13. Merlin95

    Date d'inscription
    octobre 2015
    Messages
    431

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    A résultat final équivalent (1/3 dans tous les cas), on préfère s'exposer à quelque chose qui est moins sujet à variation.
    Même si cette variation peut nous permettre de gagner aussi plus on favorise les situations où les choses sont d'avantage maitrisées, car elles permettent aussi plus de maîtrise sur des plans futurs.
     

  14. ansset

    Date d'inscription
    novembre 2009
    Localisation
    Fresnes
    Âge
    57
    Messages
    23 210

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    c'est effectivement ainsi que j'analyse l'éventuelle démarche psychologique du joueur.
    y'a quelque chose qui cloche là dedans, j'y retourne immédiatement !
     

  15. Matmat

    Date d'inscription
    mai 2005
    Messages
    1 035

    Re : Biais cognitif : Effet d'ambiguïté

    Souvent, l'argumentation mathématique pure , considère que le joueur a un budget infini , et effectivement à budget infini , rouge , blanche ou noire revient au même à long terme .
    Ceci conduit à ignorer l'avantage de choisir le cas ayant le moins d'écart type, en réalité on fait le choix où la probabilité de perdre totalement le budget qu'on a alloué au jeu est la plus petite parce que sinon on ne peut plus jouer.
     


    • Publicité







Sur le même thème :





 

Discussions similaires

  1. Biais cognitif « Je n'y comprends rien, ça doit donc être très fort. »
    Par saint.112 dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 105
    Dernier message: 08/09/2017, 04h50
  2. Déclin cognitif et démence
    Par jemenfoudetonpseudo dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/07/2015, 22h47
  3. Question sémantique (biais cognitif*?)
    Par Syst. dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 5
    Dernier message: 29/06/2014, 11h09
  4. L’objet phyisique et ses propriétés - un biais cognitif (?)
    Par invite6754323456711 dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 94
    Dernier message: 17/05/2013, 14h18
  5. biais cognitif
    Par eilujulie dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 11/02/2009, 12h21