Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

quel avenir pour les pie-grièches ?

  1. dom's

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages
    22
    bonjour,

    nos pie-grièches grise et écorcheur vont-elles connaître le même sort que la pie-grièche à poitrine rose ?

    J'habite la champagne, dite crayeuse, où la pie-grièche écorcheur, pour ne citer qu'elle, était encore abondante et répandue il y a une dizaine d'années.
    Aujourd'hui, on ne la trouve en quantité (relativement) importante qu'aux abords des grands camps militaires (Mailly, Mourmelon, Suippes). Le reste n'est qu'anecdotique : un couple par-ci par-là.

    Et je ne parlerai pas de la pie-grièche grise, moins d'une dizaine de couples répertoriés pour la région.

    Quelle peut être la raison de ces baisses d'effectifs, sachant que les sites de reproduction n'ont pas évolué de façon significative ? (on assiste à une désertification des sites de repro utilisés, sans que leurs qualités intrinsèques ne soient atteintes)

    Problèmes lors des migrations ? Problèmes sur les sites d'hivernage ? Origine génétique ?

    amicalement,

    dom

    -----

     


    • Publicité



  2. Philippe Dubois

    Date d'inscription
    novembre 2003
    Messages
    6
    Bonjour

    C'est effectivement une question préoccupante. Alors que l'on assiste à une élévation des températures moyennes - plutôt favorables, en théorie, à des espèces comme les pies-grièches- ces dernières ne montrent pas de tendance à l'augmentation. Au contraire, la plupart d'entre elles sont en mauvais état de conservation. Les causes ne sont pas toutes connues. Chez nous, les insecticides - et donc la baisse globale des insectes - sont sans doute en partie responsables de ces diminutions. Peut-être aussi l'arasement des haies...
    C'est peut-être en Afrique, pendant l'hivernage que les espèces migratrices souffrent le plus. De même que pendant leurs voyages migratoires. La deésertification des zones sahéliennes joue peut-être un rôle négatif également. Mais ce n'est pas le cas de la pie-grièche grise qui n'est pas migratrice "trans-saharienne". Alors ?... Alors cela reste en partie
    énigmatique. Mais les habitats que fréquentent les pies-grièches ne se
    portent pas bien non plus. Cela fait beaucoup, non ?

    Philippe J. Duboi
     



 

Discussions similaires

  1. TPE: Quel avenir pour le pétrole dans les carburants?
    Par Les Pétrogales dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 22/11/2008, 11h06
  2. Quel avenir pour la planète ?
    Par mantis dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2007, 22h38
  3. quel avenir pour la mécatronique?
    Par fouga dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/08/2006, 09h43
  4. quel avenir pour la philo ?
    Par mahorais dans le forum Epistémologie et Logique
    Réponses: 36
    Dernier message: 01/08/2006, 23h11
  5. Quel avenir pour les alpes ??!!
    Par sosso1500 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/10/2005, 20h23